Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 17 Août 2010

Stagiaires internationaux au Laboratoire LARIHS-RFID

Sur la photo, on voit de gauche à droite Amal Mosbah, Cédric Bertrand, Laure Ivanovitch, Riadh Amami et Clément Trécolle.
Agrandir l'image
Le laboratoire LARIHS-RFID a accueilli des stagiaires venus de différentes institutions universitaires internationales pour y effectuer divers projets de recherche sous la supervision du professeur Sid-Ahmed Selouani.

Finissant et finissante en Génie physiologique et informatique (GPhy) de l'université de Poitiers, Clement Trecolle et Laure Ivanovitch travaillent sur l'élaboration d'un système interactif facilitant l'accès au contenu d'images radiologiques dans les entrepôts de données de taille moyenne. Cette information relative au contenu peut être issue de l'indexation effectuée par les praticiens mais peut également être extraite par diverses techniques de traitement d'images.

Ryad Amami élève ingénieur à l'école ESPRIT (École supérieure privée d'ingénierie et de technologie) de Tunis travaille sur la réalisation d'un système utilisant des réseaux de neurones de nouvelle génération (neurones à décharges) pour déterminer automatiquement le degré de sévérité d'une dysarthrie (pathologie de la parole) chez certains locuteurs.

Amal Mosbah et Diodio Diop sont étudiantes à l'école supérieure d'ingénieurs de recherche en matériaux (ENSIREM) de l'Université de Bourgogne en France. La thématique de leur stage est articulée autour de la technologie RFID (identification par radiofréquence). L'objectif consiste à développer des systèmes d'information pour la gestion d'équipements étiquetés RFID. Pour ce faire, deux technologies ont été mises à profit : l'une basée sur des logiciels libres et l'autre sur des logiciels propriétaires.

Quant à Cédric Bertrand de l'IRIAF de l'Université de Poitiers, son stage a été consacré à l'élaboration d'une batterie d'outils permettant la gestion intelligente d'une application RFID incluant par exemple un mécanisme d'alerte avancée lorsqu'une anomalie survient dans le réseau RFID. Une application au Carrefour de l'apprentissage de l'UMCS est envisagée.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.