Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 05 Mai 2010

Florence Ott publie un article dans la revue très spécialisée du Musée des Arts et Métiers de Paris

Façade de la Société Industrielle de Mulhouse en 1876 (Catalogue Braun des photographies du cinquantenaire de la SIM, fonds SIM, Cote A9399)
Agrandir l'image
Florence Ott, professeure en gestion documentaire au baccalauréat en gestion de l'information de l'Université de Moncton, campus de Shippagan, vient de publier un article sur la constitution et la préservation de la mémoire textile à Mulhouse dans la revue très spécialisée du Musée des Arts et Métiers de Paris. Cette revue française a souhaité consacrer un numéro spécial aux musées et à la conservation des collections qui peuvent aider à l'innovation.

C'est un sujet que connaît bien la professeure puisqu'elle a étudié, dans le cadre de sa thèse d'histoire soutenue à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris en 1999, une association patronale, la Société industrielle de Mulhouse (SIM) qui a œuvré depuis 1825 à la promotion et au développement de l'industrie tout en un constituant un lieu de recherches, d'activités et de diffusion d'ordre scientifique, économique, social, artistique et technique.

La SIM va être connue dans le monde entier pour la création de la Société mulhousienne des cités ouvrières de Mulhouse qui en proposant un loyer légèrement plus élevé aux ouvriers va favoriser l'accession à la propriété, dès 1853, ce qui est une première mondiale. Elle va aussi s'intéresser à l'assistance et à la protection des travailleurs et participer au développement des écoles techniques.

Par ailleurs, la Société industrielle cherche à préserver la mémoire de l'industrie et faire en sorte qu'elle soit la source des futures créations. Le musée du dessin industriel, entre autres, va devenir le conservatoire de la mémoire des dessins et des étoffes imprimées d'Alsace. Les industriels alsaciens vont ainsi assurer la conservation de plus de 4 millions d'échantillons de tissus et financer la création du musée d'impression sur Etoffes en 1955.

Mais tout ce travail d'historien n'a pu être rendu possible que par son travail d'archiviste car avant de s'intéresser à la gestion documentaire en proposant des consultations auprès des entreprises pour les aider à mettre en place des politiques de gestion de l'information, Florence Ott a dirigé durant une vingtaine d'années le Centre Rhénan d'Archives et de Recherches Économiques (CERARE) de Mulhouse. Ce dernier, dont le but était la sauvegarde et la valorisation du patrimoine archivistique des entreprises alsaciennes a permis la conservation de 4 kilomètres linéaires d'archives économiques. Ainsi de nombreuses actions de sauvetage, de traitement, de valorisation et d'élaboration d'inventaires d'archives d'entreprises ont été réalisées. Des stages ont été organisés pour former les industriels à la gestion et à la conservation des archives. Des publications et de nombreuses participations à des congrès et des colloques ont favorisé la diffusion de la connaissance des archives d'entreprises.

A présent, fort de cette expertise, Florence Ott souhaite contribuer à encourager la sauvegarde et la conservation des archives acadiennes auprès des personnes intéressées par le sujet et elle continue de former des professionnels à la préservation de la mémoire actuelle. La dématérialisation des documents, la diffusion anarchique de l'information, les pertes de temps et de documents engendrées par les courriels, les difficultés à gérer et pérenniser les documents numériques, la protection des données personnelles, la nécessité de conserver les documents vitaux pour le développement durable représentent de nouveaux défis qui rendent son métier de gestionnaire et de conservateur des documents encore plus passionnant.

Référence : « La Société Industrielle de Mulhouse et la mémoire textile ». La Revue du Musée des Arts et Métiers, Paris, numéro spécial 51/52 « Innovations, collections, musées », février 2010, p. 86-95.
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.