Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 19 Mars 2010

L'Université de Moncton et le Gouvernement du Canada s'unissent afin de renforcer le secteur langagier grâce à un important programme de bourses en traduction

Les étudiantes et étudiants qui souhaitent faire des études en traduction à l'Université de Moncton bénéficieront d'un important appui financier grâce à un tout nouveau programme de bourses d'études annoncé aujourd'hui.

Le nouveau programme de bourses universitaires en traduction de l'Université de Moncton vise à appuyer la formation d'une main-d'œuvre qualifiée dans ce domaine en augmentant les inscriptions dans les programmes de traduction, en accroissant le taux de rétention des étudiantes et étudiants et en augmentant le nombre de diplômés ayant un emploi dans l'industrie de la langue.

Ce programme est réalisé en partie grâce au Programme de renforcement du secteur langagier au Canada (PRSLC), annoncé le 18 mars dernier par la ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, l'honorable Rona Ambrose.

« L'appui accordé aux futurs traducteurs et interprètes est essentiel pour bâtir une industrie de la langue forte au pays », a affirmé l'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux. « Comme le souligne la Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne 2008-2013, l'industrie de la langue fournit des services de traduction et d'interprétation qui sont essentiels à la dualité linguistique du Canada et l'accès à la dualité linguistique passe en grande partie par la traduction. »

La valeur de la contribution du gouvernement du Canada s'élève à 735 250 $. À cela s'ajoutent une contribution supplémentaire de l'Université de Moncton, qui s'est engagée à verser 50 000 $ en bourses sur quatre ans, et une contribution de Traduction NB, qui pour sa part versera l'équivalent de 20 000 $ en bourses sur quatre ans.

« Le programme de bourses incitera les élèves des communautés francophones minoritaires du Canada, et en particulier ceux du Nouveau-Brunswick, à poursuivre des études en traduction et donc à contribuer de façon directe au renforcement du secteur langagier du Canada », d'affirmer le recteur de l'Université de Moncton, M. Yvon Fontaine. « De plus, le contexte socioculturel et sociolinguistique du Nouveau-Brunswick fait de l'Université de Moncton un endroit privilégié pour faire des études en traduction. »

Tous les étudiants inscrits à temps plein en traduction à l'Université de Moncton seront admissibles au programme de bourses, qui s'échelonne sur quatre années universitaires : 2009 2010, 2010-2011, 2011-2012 et 2012-2013. La valeur des bourses variera selon les années et pourrait atteindre jusqu'à 10 000 $ par année. De plus, certaines bourses seront renouvelables.

L'Université de Moncton est la seule université dans les provinces de l'Atlantique à dispenser une formation professionnelle en traduction. Elle offre trois programmes menant au baccalauréat spécialisé en traduction, soit le programme régulier, le programme coop (alternance études-travail) et le programme accéléré (programme de deux ans s'adressant aux titulaires d'un premier diplôme de 1er cycle). À l'heure actuelle, le taux de placement de ses diplômés est de 100 %.

Le Programme de bourses en traduction s'inscrit dans le cadre du volet Bourses universitaires en traduction du Programme de renforcement du secteur langagier au Canada (PRSLC), un programme de Travaux publics et Services gouvernementaux du Canada qui donne suite aux engagements pris par le gouvernement fédéral dans la Feuille de route pour la dualité linguistique canadienne 2008-2013 : agir pour l'avenir.

- 30 -

RENSEIGNEMENTS :

Matthieu LeBlanc, directeur
Département de traduction et des langues
Tél. : 506-858-4578
Courriel : matthieu.leblanc@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.