Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 18 Mars 2010

Renée Guimond-Plourde prononcera la 13e Conférence de la FESR au Campus d'Edmundston

Renée Guimond-Plourde
Agrandir l'image
Renée Guimond-Plourde, professeure au Secteur de l'éducation, de la kinésiologie et de la récréologie, prononcera la 13e Conférence de la FESR, intitulée Verstehen : recherche, savoirs et pratiques, le mardi 23 mars à 15 heures dans la salle 506 du pavillon Simon-Larouche au Campus d'Edmundston.

Cette conférence sera diffusée grâce à la vidéoconférence au Campus de Moncton (A-231 pavillon Jeanne-de-Valois) et à celui de Shippagan (local SBST209). Une réception suivra au Campus d'Edmundston et on souhaite la bienvenue à tous et à toutes.

Verstehen : recherche, savoirs et pratiques
La constitution d'un corpus de savoirs est admise comme étant la pierre angulaire de tout programme scientifique. D'ailleurs, elle s'inscrit au cœur des préoccupations des chercheurs, toute discipline confondue, qu'ils soient expérimentés ou « chercheurs en herbe », et de tous les formateurs de chercheurs. Spécifiquement en éducation, la recherche se retrouve au sein de la dialectique théorie/pratique.

Sur la base de son propre parcours de « jeune chercheuse », lors de cette conférence-échange, la professeure Guimond-Plourde proposera un tableau en trois volets d'un processus de recherche entrepris en éducation.

Dans un premier temps, la démarche scientifique adoptée sera présentée comme une forme d'activité humaine impliquant des choix d'intention, d'idéologie et de méthodologie. Ce volet interpellera particulièrement les « chercheurs et chercheuses en herbe » qui s'engagent dans une trajectoire d'études de 2e ou de 3e cycle.

Dans un deuxième temps, la fécondité d'une approche qualitative/interprétative en vue de comprendre l'expérience vécue en stress dans le milieu scolaire et la conduite de coping (gestion du stress) sera illustrée et approfondie. Certains résultats d'études permettant de comprendre la nature du stress-coping en tant qu'expérience humaine vécue et partagée par les principaux concernés, soit les adolescents d'aujourd'hui, seront exposés.

Dans un troisième temps, le choix d'une telle posture épistémologique offrira un regard renouvelé de l'adolescent du 21e siècle tout en permettant de dégager la richesse de la dyade théorie/pratique, particulièrement l'impact de la recherche sur la transformation des pratiques.

-30-

Renseignements : FESR, au 858-4310.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.