Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 14 Janvier 2010

Vingt-cinq étudiants et étudiantes sont les bénéficiaires de bourses des grands conseils de recherche

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Souad H'Mida, vice-doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche; Marie-Michèle Doucet, de Dieppe, en histoire et géographie; Benoit Landry, de Pointe-des-Robichaud, en ingénierie; Julie Cormier, de Dieppe, en études françaises; Tanya Arsenault, de Dieppe, en biologie. Les autres bénéficiaires étaient absents lorsque la photo a été prise.
Agrandir l'image
La Faculté des études supérieures et de la recherche a laissé savoir que 25 étudiants et étudiantes de l'Université de Moncton sont les bénéficiaires des prestigieuses bourses du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), trois organismes subventionnaires parmi les plus prestigieux au pays.

Cinq étudiants et étudiantes sont les bénéficiaires d'une bourse d'études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier (maîtrise) du CRSH. Il s'agit de Julie Cormier, de Dieppe, en études françaises; Marie-Michèle Doucet, de Dieppe, en histoire et géographie; Mathieu Lanteigne, de Beresford, en études françaises; Josée LeBlanc, de Moncton, en psychologie; et Melissa LeBlanc, de Dieppe, en anglais.

Ces bourses non renouvelables d'une valeur de 17 500 $ sont valables pendant 12 mois. Elles doivent être utilisées dans des universités canadiennes reconnues par des étudiants et étudiantes ayant l'intention de poursuivre des études de maîtrise à temps complet dans une discipline financée par le CRSH.

En accordant ces bourses, le programme veut ainsi élargir les aptitudes en recherche et aider à former un personnel très compétent en finançant des étudiants et étudiantes en sciences humaines qui ont démontré d'excellentes aptitudes académiques lors de leurs études de premier cycle ou en débutant leurs études de deuxième cycle.

Toby Couture, de Moncton, en études de l'environnement, est le bénéficiaire d'une bourse d'études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier (doctorat) du CRSH d'une valeur de 105 000 $ valable pendant 36 mois. Un autre étudiant, Joël Boilard, de Pont Rouge, en études françaises, est le bénéficiaire de cette même bourse mais d'une valeur de 70 000 $ valable pendant 24 mois.

Kevin Cormier, de Memramcook, en chimie et biochimie, est le bénéficiaire d'une bourse d'études supérieures du Canada Frederick Banting et Charles Best (maîtrise) des IRSC d'une valeur de 17 500 $ valable pendant 12 mois.

Benoit Landry, de Pointe-des-Robichaud, en ingénierie, et Tanya Arsenault, de Dieppe, en biologie, obtiennent une bourse d'études supérieures du Canada Alexander-Graham-Bell (maîtrise) du CRSNG d'une valeur de 17 500 $.

Rappelons que ces bourses fournissent de l'aide financière à des étudiants et étudiantes de fort calibre inscrits à temps complet à un programme en sciences naturelles et en génie (génie, informatique et mathématiques, physique et chimie, sciences de la terre et écologie, biologie cellulaire et moléculaire, sciences de la vie et psychologie).

En plus de ces bourses d'études supérieures, 15 bourses de recherche de premier cycle d'une valeur de 4 500 $ (le superviseur doit ajouter au moins 25 pour cent de ce montant) sont accordées à des étudiants et étudiantes.

L'objectif de ces bourses est de susciter l'intérêt des étudiants et étudiantes vers la recherche en sciences naturelles et en génie, en plus de les encourager à entreprendre des études supérieures et à poursuivre une carrière en recherche dans ces domaines.

Il s'agit de Tanya Arsenault, de Dieppe, biologie; Joël Basque, de Tracadie-Sheila, ingénierie; Michèle Beaudoin, de Moncton, musique; Maxime Boudreau, de Sormany, physique et astronomie; Natalie Cormier, de Scoudouc, ingénierie; Jessica Côté, d'Edmundston, psychologie, Campus d'Edmundston; François d'Entremont, de Pubnico Ouest, ingénierie; Sophie Kenny, d'Edmonton, psychologie; Gabrielle Lapointe, de Moncton, biologie; Simonne LeBlanc, de Dieppe, ingénierie; Marc-Antoine Leclerc, de Saint-Jacques, mathématiques et statistique; Stéphane Melanson, de Shediac Cape, physique et astronomie; Stéphanie Pitre, de Beresford, physique et astronomie; Annik Plourde, d'Edmundston, psychologie; et Vickie Plourde, d'Edmundston, psychologie, Campus d'Edmundston.

-30-
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.