Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 04 Décembre 2009

Technologie au nouveau laboratoire à Moncton en vue d'un diagnostic plus rapide et plus précis des maladies

Parlant au nom de Gary Goodyear, ministre d'État (Sciences et Technologie), le sénateur Percy Mockler a annoncé aujourd'hui vendredi 4 décembre l'inauguration d'un nouveau laboratoire de bioinformatique où seront créées de nouvelles technologies qui aideront les personnes professionnelles de la santé à diagnostiquer et à soigner les maladies plus rapidement et avec une plus grande précision. Ce laboratoire est une initiative conjointe du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), de l'Université de Moncton, de l'Institut atlantique de recherche sur le cancer et de la University of New Brunswick.

« Notre gouvernement appuie les sciences et la technologie parce qu'elles permettent de rehausser la qualité de vie des Canadiens, de créer des emplois et de stimuler l'économie, a déclaré le sénateur Mockler. Ce laboratoire d'avant-garde en bioinformatique situé à l'Université de Moncton aura d'importantes retombées sur la santé des néo-brunswickois et des gens du monde entier. »

« Les projets de recherche en collaboration comme celui-ci accroissent la compétitivité des régions en créant un lieu dynamique où les entreprises, le gouvernement et les universités peuvent interagir, investir et commercialiser des technologies novatrices, a déclaré le président du CNRC, Pierre Coulombe. Il en résultera de nouvelles connaissances, de nouvelles compétences, de nouveaux partenariats et de nouveaux débouchés axés sur les priorités des Canadiens. »

Le laboratoire de bioinformatique est un ajout d'importance à l'infrastructure de haute technologie qui élargira la capacité de recherche-développement en santé et en bien-être dans la région. La bioinformatique est une discipline scientifique qui combine les technologies de l'information, l'informatique, les mathématiques, la biologie moléculaire et la médecine afin d'analyser les données biologiques. Elle jouera un rôle essentiel dans l'analyse ultrarapide de grosses quantités de données.

Pourvu d'instruments à la fine pointe, le laboratoire de bioinformatique appuiera la recherche-développement de nouvelles techniques d'analyse et d'exploration des données ainsi que d'enrichissement du savoir, qui contribueront à répondre aux besoins dans le domaine en pleine expansion qu'est la bioinformatique. Le laboratoire attirera des chercheurs et chercheuses de renom au Nouveau-Brunswick et multipliera les possibilités de recherche pour les étudiants et étudiantes en sciences, en génie et en informatique. Dans le cadre de ce projet, le CNRC procurera des postes de travail et des technologies logicielles spéciales aux chercheurs et partenaires afin qu'ils s'en servent dans leurs travaux de bioinformatique.

Les outils dont sera doté le laboratoire serviront non seulement à la recherche en santé, mais aussi dans les domaines de l'énergie et de l'environnement où l'on doit traiter une grande quantité de données ou tenir compte d'une multitude de facteurs.

Renseignements : Voir l'adresse Internet ci-dessous.

-30-
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.