Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 02 Décembre 2009

Officialisation d'une entente institutionnelle entre l'U de M et trois Cégeps du Québec

Cégep Saint-Laurent De gauche à droit, Mathieu Cormier, directeur des études au Cégep Saint-Laurent, Inuk Simard, superviseur de laboratoir en gestion intégrée des zones côtières à l'UMCS, Paul-Émile Bourque, directeur général au Cégep Saint-Laurent et Edgar Robichaud, doyen des Études à l'UMCS.
Agrandir l'image
En octobre dernier, deux représentants du Campus de Shippagan de l'Université de Moncton, soit MM. Edgar Robichaud, doyen des Études et Inuk Simard, superviseur des laboratoires en GIZC, se sont rendus dans trois Cégeps du Québec afin d'y signer des ententes DEC-BAC permettant aux finissants de Techniques de bioécologie qui souhaitent poursuivre leurs études de compléter un baccalauréat en gestion intégrée des zones côtières (BGIZC).

« Les trois Cégeps avec lesquels nous venons de signer ces ententes sont des partenaires intéressants pour notre établissement puisqu'ils permettent d'accueillir des étudiants détenant une formation solide en bioécologie au Campus de Shippagan», a souligné Monsieur Simard.
Rappelons que le programme de Techniques de bioécologie, d'une durée de trois ans, forme des techniciens détenant des compétences en vue de travailler en milieu naturel, qui ont une connaissance de la biodiversité des écosystèmes et qui sont en mesure d'effectuer du travail de terrain et de laboratoire relié à leur domaine. Ils œuvrent aussi à l'aménagement d'écosystèmes en vue de gérer ou de préserver des ressources fauniques et floristiques ou, encore, travailler en tant que naturaliste pour interpréter le milieu naturel.

«Les finissants issus de ces programmes qui décideront de poursuivre au baccalauréat en GIZC seront très bien outillés pour bien réussir dans le programme que nous leur proposons», a ajouté Monsieur Simard.
En plus d'officialiser les ententes, MM. Robichaud et Simard ont profité de leur passage aux Cégeps de Saint-Laurent (Montréal), de Ste-Foy (Québec) et de Sherbrooke pour rencontrer les finissants et les étudiants de 2e année des programmes de Techniques de bioécologie.

Les ententes prévoient que les finissants des trois Cégeps en question pourraient terminer le baccalauréat en GIZC sur une période de deux ans au Campus de Shippagan.

« Plusieurs étudiants ont démontré un intérêt marqué pour le programme lors de nos présentations et nous ont assuré que le fait de pouvoir obtenir ce diplôme universitaire en deux ans est très attirant pour eux», affirme Monsieur Robichaud.
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.