Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 21 Octobre 2009

Des intervenantes de cinq écoles du Nord-Ouest s'outillent grâce au programme de gestion du stress

Voici les participantes de la « formation des formateurs » qui s'est déroulée les 8 et 13 octobre 2009. À l'avant, de gauche à droite : Irene Bourgoin, formatrice; Renée Guimond-Plourde, formatrice; Louise Gaudreau, ex-directrice de l'école Notre-Dame; Kathleen Rice, agente pédagogique du District scolaire 3; deuxième rangée : Carole Nadeau-Côté, directrice; Suzanne Rioux, enseignante; Sonia Martin-Rossignol, enseignante; troisième rangée : Brigitte Babineau, enseignante; Linda Cloutier, enseignante; Lisa Cormier-Morin, enseignante; Manon-Lyne Pelletier, enseignante; quatrième rangée : Mélanie B. Plourde, enseignante; Marjolaine Levesque, enseignante; Janie Lebel, enseignante; cinquième rangée : Mylène Violette, directrice; Mireille Roussel, enseignante; France Godin, enseignante; Manon Bujold, infirmière en santé publique; en haut : Carol Landry, enseignante; Nathalie Desjardins-Cyr, enseignante; Pierrette Fortin, doyenne adjointe des Études de l'UMCE; Jacques Paul Couturier, doyen des Études de l'UMCE. Absente : Manon Pelletier, parent et professeure chargée d'enseignement à l'Université de Moncton, campus de Moncton.
Agrandir l'image
Une deuxième vague d'intervenants ont complété la formation « Programme de gestion du stress en milieu scolaire : la visualisation comme outil de gestion du stress et d'apprentissage (PGSMS) ». Grâce au partenariat novateur entre l'Université de Moncton, campus d'Edmundston (UMCE), le District scolaire 3 et les écoles, un atelier de dix heures, de type « formation du formateur », a été offert à cinq autres écoles du District, soit l'école Marie-Immaculée de Saint-Georges, l'école Ernest-Lang de Saint-François, l'école de Saint-Joseph, l'école Mgr-Martin-de Saint-Quentin et la polyvalente Cité des Jeunes A.-M.-Sormany d'Edmundston. Celles-ci rejoignent donc les cinq autres écoles qui terminaient la formation en janvier 2008 soit le Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska, l'école élémentaire Sacré-Cœur, l'école Mgr-Matthieu-Mazerolle, l'école Écho-Jeunesse et l'école Notre-Dame.

L'objectif principal du programme, qui a été conçu par deux professeurs du Secteur éducation, kinésiologie et récréologie de l'UMCE, soit Claude Carrier, Ph. D. et Renée Guimond-Plourde, Ph. D., est d'offrir aux directions d'écoles, au personnel enseignant, au personnel scolaire (mentor, infirmière, secrétaire administrative), ainsi qu'aux parents une approche pédagogique novatrice qui repose sur des fondements scientifiques et qui contribue à gérer le stress au quotidien tout en améliorant les apprentissages et les résultats scolaires. Spécifiquement, l'atelier présente le stress, ses effets sur la santé et l'apprentissage ainsi que l'utilisation de divers outils reconnus scientifiquement pour gérer le stress.

Sous le thème, « Ensemble, bâtissons une école efficace », la planification triennale 2009-2012 proposée par le District scolaire 3 mise sur un climat permettant des apprentissages de qualité. L'une des mesures privilégiées est de « promouvoir le projet en gestion du stress par la visualisation ». Spécifiquement, il est énoncé, entre autres, qu'en juin 2012, 100 % des écoles du district auront des stratégies encourageant la gestion du stress. Katleen Rice, agente pédagogique, tient à confirmer cet engagement : « Les enseignantes ont reçu un beau cadeau lors de cette formation qui, j'en suis certaine, leur sera bénéfique toute leur vie. Les élèves qui vivront ces moments d'arrêt, de respiration et de visualisation en classe, auront en main des outils de grande importance pour gérer les agents stresseurs toute leur vie ».

On se rappellera que le « Projet en gestion du stress chez l'enfant », institué à l'école Notre-Dame d'Edmundston il y a plus de vingt ans, a inspiré les responsables dans la mise sur pied d'une telle démarche. « La clé du succès de ce programme est la dimension de partenariats multiples », soutient Irene Bourgoin, qui assure la coordination du programme. La formation automne 2009 a été offerte par Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheuse et Irene Bourgoin, infirmière en santé publique, responsable du programme « Apprenants en santé à l'école » et membre du Comité consultatif de santé du district (CCSD).

- 30 -

Source : Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheuse à l'UMCE (506-737-5174 - b)
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.