Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 29 Juin 2009

Des stagiaires du secteur science infirmière de l'UMCS s'associent à un projet intergénérationnel

De gauche à droite sur la photo on aperçoit Mad. Linda Kearney, agente de développement scolaire et communautaire pour l'école Place des jeunes, Mélanie Gignac, Sylvain Bertin, Sylvie Vienneau et Anne-Marie Gammon, chargée du projet intergénérationnel de l'AAAFNB.
Agrandir l'image
En janvier 2009, à la demande de l'association des aînées et aînés acadiens et francophones du Nouveau-Brunswick (AAAFNB) et de l'École Place-des-Jeunes de Bathurst, un groupe de 3 stagiaires de 3e année inscrits au baccalauréat en Science Infirmière à l'UMCS-Bathurst, a pris part au développement et à la mise en oeuvre d'un projet intergénérationnel afin de prévenir le diabète de type 1.

Alors que plusieurs sont sensibilisés aux conséquences négatives d'un surplus de poids, de l'inactivité et d'une alimentation riche en gras et en sucres sur la santé, plusieurs ignorent encore que des maladies telles que le diabète de type 1, habituellement retrouvées chez des adultes en fin de quarantaine, se retrouvent de plus en plus chez les populations plus jeunes. Or, la recherche a établi que nombre de cas de diabète de type 1 peuvent être évités par l'atteinte et le maintien d'un poids-santé, la pratique d'une activité physique quotidienne et en suivant les recommandations du guide alimentaire canadien.

Forts de ces connaissances et misant sur une approche intergénérationnelle, l'AAAFNB et PDJ se sont associés à l'UMCS. Ces trois partenaires ont développé et mis en oeuvre une série d'activités permettant d'informer les élèves de cette situation, de les sensibiliser face à leur risque de développer le diabète de type 1, et de les encourager à modifier certaines choses dans leur vie afin de travailler, dès maintenant, à diminuer leur risque de développer cette maladie.

Des personnes-ressources de la communauté telles que des intervenants en activité physique, des nutritionnistes, des infirmières associées au programme Apprenant en santé, des représentants de l'Association du diabète, des infirmières praticiennes et des personnes aînées sont venues partager leur expérience et leurs connaissances avec les élèves. Les aînés ont pris part à des activités physiques de groupe avec eux. Les commentaires recueillis de la part des élèves, des aînés, des stagiaires et des intervenants en communauté indiquent que ces activités de rapprochement ont permis de faire tomber plusieurs idées préconçues. Du côté des élèves, plusieurs ont mentionné que cela avait contribué à changer leur façon de voir les aînés. Certains se surprenant que des aînés pouvaient faire du yoga ou des activités physiques, qu'ils étaient drôles. Du côté des intervenants, plusieurs ont été agréablement surpris par l'intérêt et le respect démontrés par les élèves. De même les aînés, ont été surpris de constater que les élèves s'intéressaient à eux et voulaient les entendre se raconter. Les stagiaires se sont dits surpris de l'intérêt des élèves, de leur niveau de connaissance et de leur capacité à communiquer.

Bravo aux stagiaires Sylvain Bertin, Mélanie Gignac et Sylvie Vienneau!
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.