Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 09 Janvier 2009

Stage humanitaire et interculturel de deux semaines à Iquitos

Cet automne, des étudiants de l'École de travail social de l'Université de Moncton, Campus de Moncton, ont eu la chance de rencontrer Maurice Henri, de Moncton, qui depuis 2005 se rend chaque année en Sierra Leone, un pays de l'Afrique ayant été déchiré par la guerre civile, dans le but d'y faire la promotion d'une culture de paix.

Photographe professionnel, M. Henri a développé un projet intitulé Caméras pour guérir qui permet à ceux qui ont été traumatisés par la guerre - enfants-soldats et victimes de violence - de tisser des liens de confiance et d'améliorer leur perspective sur la vie. « M. Henri se sert de la photographie comme outil de thérapie qui permet aux personnes participantes d'exprimer leurs souffrances et leurs aspirations personnelles, mentionne Nathalie Brun, étudiante de 3e année au baccalauréat en travail social. Pendant sa présentation dans le cours «Travail social des groupes», il a partagé plusieurs histoires qui ont à la fois touché et inspiré chaque étudiant et étudiante. »

Inspirés par le travail de M. Henri, six étudiants et étudiantes en travail social et trois personnes ressources feront un stage humanitaire et interculturel de deux semaines à Iquitos, au Pérou, fin avril. Iquitos est l'une des villes péruviennes les plus défavorisées sur le plan économique. Avec une population d'environ 175 000 habitants, elle compte 47 pour cent de ses citoyens qui vivent dans une grande pauvreté.

Cette ville souffre ainsi de nombreux problèmes sociaux en raison de cette extrême pauvreté dont de nombreux jeunes en difficulté, des problèmes de toxicomanie et de prostitution, de prostitution juvénile et d'abandon parental.

Le projet au Pérou comporte trois volets : un atelier de photos pour documenter la vie des jeunes de Moncton et de l`École de travail social de l'U de M; le même atelier de photos avec des jeunes à Iquitos; et, de retour au Canada, une exposition illustrant la réalité et les diverses expériences de tous ces jeunes.

Les objectifs de ce projet sont de conscientiser les gens du Nouveau-Brunswick à la pauvreté au Pérou, de stimuler l'échange culturel entre les Canadiens et les Péruviens, et de fournir de l'aide matérielle à un ou deux villages plus défavorisés aux environs d'Iquitos.

-30-

Renseignements : 858-4181.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.