Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 28 Novembre 2017

Roger Lord nommé ambassadeur du 60e anniversaire du Concours de musique du Canada

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Lucas Porter, Marie-Claude Matton, Roger Lord et Patricia Bryson.
Agrandir l'image
Roger Lord, pianiste et professeur au Département de musique de l’Université de Moncton, a été sélectionné pour être l’un des ambassadeurs du Concours de musique du Canada qui célèbre en cette saison 2017-2018 son 60e anniversaire.

D’autres personnalités musicales canadiennes, qui se sont aussi illustrées au cours des ans en remportant d’importants prix à ce prestigieux concours et qui ont poursuivi de brillantes carrières se retrouvent également sur cette liste, notamment les pianistes Charles Richard-Hamelin, Ian Parker, David Jalbert et Lucas Porter, les flûtistes Susan Hoeppner et Robert Langevin, le violoniste Kerson Leong et la soprano Lyne Fortin.

Roger Lord a remporté un premier prix en piano au Concours de musique du Canada en 1985. Ses deux premières épreuves avaient alors eu lieu à Halifax, puis le pianiste acadien s’était rendu un mois plus tard à Winnipeg pour y jouer dans le cadre des finales nationales. « C’était vraiment quelque chose pour moi d’aller jouer le 2e Concerto pour piano de Prokofiev en entier pour les finales à Winnipeg. Le fait de remporter un premier prix m’a vraiment ouvert des portes et a donné un élan à ma carrière. Le CMC est vraiment un concours où les jeunes sont valorisés et peuvent se dépasser. C’est vraiment formidable ! », affirme M. Lord.

Ce dernier a été invité à présenter un concert le 22 novembre dernier dans la salle Music Room à Halifax, 32 ans après sa participation au concours, pour souligner le 60e anniversaire du Concours de musique du Canada et son importance pour les jeunes musiciennes et musiciens dans les diverses régions du pays. Lors de sa prestation, le pianiste de Moncton a joué en première partie de concert des œuvres solo de Rameau, de Liszt, de Wang, de Chun et de Gottschalk. En deuxième partie, le jeune pianiste néo-écossais Lucas Porter s’est joint à Roger Lord pour jouer des duos de piano à quatre mains de Schubert, de Brahms, de Tchaikovsky et d’Anderson, à la grande joie du public.

La directrice générale du Concours de musique du Canada, Marie-Claude Matton, de Montréal, et la présidente de la section CMC Nouvelle-Écosse, Patricia Bryson, étaient présentes à l’événement.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.