Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 26 Mai 2015

Les Provinces maritimes reçoivent 17,2 millions de dollars pour la recherche en santé

La photo nous fait voir, de gauche à droite, André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’Université de Moncton; Linda Verlinden, une patiente qui bénéficiera de cette initiative; Robert Goguen, député fédéral de Moncton-Riverview-Dieppe; Adrian Levy, directeur général, Unité de soutien SRAP des Maritimes; Victor Boudreau, ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick; Michel Perron, vice-président, affaires extérieures et développement d’entreprise, Instituts de recherche en santé du Canada; et Mathieu Bélanger, directeur de la recherche au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick.
Agrandir l'image
Le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard bénéficieront d’un financement de 17,2 millions de dollars sur cinq ans pour financer la recherche sur l’amélioration des soins aux patientes et aux patients.

Le gouvernement fédéral versera 8,6 millions de dollars, par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada, dans le cadre de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP). La SRAP est une coalition nationale de partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux – tous voués à l'intégration des résultats de la recherche dans les soins. Les Provinces maritimes verseront ensemble l’autre moitié du financement.

L’annonce de la contribution fédérale a été faite le lundi 25 mai au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick par Robert Goguen, secrétaire parlementaire du ministre de la Justice et député de Moncton–Riverview–Dieppe, au nom de Rona Ambrose, ministre de la Santé du Canada.

À cette même occasion, Victor Boudreau, ministre de la Santé du Nouveau- Brunswick, a fait l’annonce du financement au nom des gouvernements des Provinces maritimes.

« L'Université de Moncton est heureuse d'avoir pris une part active dans la mise sur pied de ce projet qui aura des retombées sur sa capacité de recherche et sur ses programmes de formation, tous cycles confondus, a souligné le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, André Samson. De plus, ce projet à multi-partenaires vient consolider les approches interdisciplinaires et transprofessionnelles en recherche en santé. »

Les unités de soutien à la recherche axée sur le patient sont des noyaux multidisciplinaires accessibles localement qui regroupent des ressources spécialisées en recherche, des connaissances sur les politiques et de l’information sur la perspective des patientes et des patients. Elles fournissent l’expertise nécessaire à la recherche axée sur le patient et contribuent à guider les réformes en fonction des besoins de santé locaux. De plus, elles orientent et facilitent la prise de décisions dans le contexte des services de santé, encouragent la mise en œuvre de pratiques exemplaires et favorisent la collaboration en recherche axée sur le patient.

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l’organisme du gouvernement du Canada chargé d’investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et d’en favoriser l’application en vue d’améliorer la santé, d’offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de soins de santé pour les Canadiennes et les Canadiens. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 13 700 chercheuses et chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.