Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 10 Novembre 2014

Septième conférence annuelle Jean-Daigle au Département d’histoire et de géographie

Dans le cadre de la septième conférence annuelle Jean-Daigle du Département d’histoire et de géographie, organisée avec la collaboration de la Faculté des arts et des sciences sociales, l’urbaniste Sébastien Lord, professeur la Faculté de l’Aménagement de l’Université de Montréal, prononcera une conférence, intitulée «Forme urbaine, mobilités et modes de vie actifs : Défis et perspectives du vieillissement des populations.», le jeudi 13 novembre à 16 h 30 au local 206 de la Faculté des arts et des sciences sociales du campus de Moncton.

Avec les années, les milieux urbains traditionnels ont vu les générations se succéder en se transformant, non sans difficultés, au rythme notamment de l’évolution des caractéristiques des ménages et des modes de vie. Alors que les grandes années de croissance démographique semblent être derrière nous, avec les retombées socioéconomiques – réelles ou perçues − conséquentes, l’urbanisme doit dorénavant, en plus de l’intervention sur un étalement métropolitain de plus en plus fragmenté, œuvrer dans les centres urbains et les périphéries rapprochées dans une perspective de stagnation démographique et de requalification urbaine, voire même de décroissance.

Après le « baby-boom » et la gestion euphorique de la croissance, le « papy-boom » constitue un enjeu moins évident pour une pratique qui doit dorénavant aussi se pencher sur la gestion de la décroissance. Afin de discuter cette problématique, cette présentation s’attarde au vieillissement des premières banlieues pavillonnaires, une thématique de recherche où vieillissement, mobilités et habitat nécessitent l’emprunt d’approches et des concepts relevant de la géographie, de la sociologie et de la psychologie de l’environnement. Il s’agit de réfléchir à l’évolution sociale et spatiale de la banlieue, un contexte où l’on dépend de la voiture pour se déplacer, et où les impératifs environnementaux et les injonctions à des modes de vie plus actifs posent des enjeux considérables en matière de vieillissement et d’aménagement.

Des pistes de réflexion innovantes sur la consolidation, la requalification et, peut-être, la déconstruction de certaines portions de l’environnement urbain seront discutées.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec le professeur Guillaume Fortin par courriel à l’adresse guillaume.fortin@umoncton.ca.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.