Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 14 Octobre 2014

Une minorité avec un avantage : les communautés de langue anglaise au Québec

L’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) présentera au public quatre volumes publiés récemment qui portent sur les communautés de langue anglaise du Québec.

Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton et président du conseil d’administration de l’ICRML, fera l’allocution d’ouverture lors de cette rencontre qui aura lieu ce jeudi 16 octobre à midi dans le local A102 du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton.

Quelques exemplaires de certains de ces ouvrages seront offerts à titre gracieux aux personnes intéressées.

Minoritaires sur le plan démographique, les communautés de langue anglaise constituent certes une minorité démographique au Québec, mais qu’en est-il de sa vitalité communautaire? Parler la langue la plus puissante de la planète constitue certes un avantage, mais qu’en est-il des autres aspects de sa vitalité linguistique communautaire : sa complétude institutionnelle, son statut sociétal? Cette minorité de langue officielle est-elle capable de se donner une véritable autonomie culturelle? De quelles façons cette minorité se distingue-t-elle des communautés francophones hors Québec? Voilà quelques questions qui seront abordées par les auteurs Richard Bourhis, professeur de l’Université du Québec à Montréal, Réal Allard, professeur émérite de l’Université de Moncton, et Rodrigue Landry, ex-directeur de l’ICRML, lors de la présentation de quatre volumes auxquels ils ont contribué récemment. Ces livres ont été publiés soit conjointement par Patrimoine canadien et l’ICRML (disponibles dans les deux langues officielles), soit par l’ICRML (de langue anglaise). Trois des volumes portent exclusivement sur les minorités de langue anglaise du Québec.

Les quatre volumes qui seront présentés sont Decline and Prospects of the English-Speaking Communities of Quebec (Déclin et enjeux des communautés de langue anglaise du Québec); The Vitality of the English-Speaking Community of Quebec (La vitalité de la communauté de langue anglaise au Québec); Graduating from an English High School in Quebec: Postsecondary Education Aspirations and Career Plans; et Life in an Official Minority Language in Canada (La vie dans une langue officielle minoritaire au Canada).
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.