Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 02 Juin 2014

Lyne Chantal Boudreau a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en éducation

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Vivi Koffi, professeure au Département d’administration (Faculté d’administration) et examinatrice interne; Jean-Guy Vienneau, professeur retraité et membre du jury; Lyne Boudreau, nouvelle docteure en éducation; Jean-Guy Ouellette, doyen par intérim de la Faculté des sciences de l’éducation; Jeanne d’Arc Gaudet, professeure au Département d’enseignement au secondaire et des ressources humaines et directrice de thèse ; et Marianne Cormier, professeure au Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie responsable du Doctorat en éducation et présidente du jury. Claire Lapointe, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval et codirectrice de thèse, et Carolyn Shields, professeure et doyenne du College of Education de la Wayne State University, Detroit, MI et examinatrice externe, étaient absentes au moment où la photo fut prise.
Agrandir l'image
Lyne Chantal Boudreau, professeure au campus de Shippagan, a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en éducation le vendredi 2 mai 2014 à la Faculté des sciences de l’éducation. Sa thèse a pour titre «Comprendre le leadership des directions d’écoles en milieu minoritaire francophone : Leadership, formation et créativité».

Dans sa volonté d’améliorer le rendement des élèves, la société mise de nos jours sur la qualité de l’enseignement et de la gestion des écoles. Cette thèse s'intéresse au leadership exercé par les directions d’écoles pour assurer l’atteinte du double mandat des écoles francophones du Nouveau-Brunswick en milieu anglo-dominant. En effet, dans ce contexte, en plus de s’acquitter de leurs tâches administratives et pédagogiques régulières, les directions d’écoles qui œuvrent en milieu francophone minoritaire doivent veiller au développement et à la survie de la langue française et de la culture acadienne.

Cette thèse analyse les représentations de directions d’écoles œuvrant dans les écoles francophones situées dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. Par le biais d’une étude qualitative, le but de cette recherche consiste à comprendre comment ces directions d’écoles se représentent l’exercice de leur rôle et les pratiques leur permettant de répondre aux attentes et aux besoins spécifiques du milieu francophone minoritaire. Cette recherche permet de prendre connaissance du profil de la population étudiante, du besoin de formation du personnel, du climat de collaboration entre les directions d’écoles et les parents et du rôle de la créativité dans le travail des directions d’écoles.

Les résultats révèlent que, face aux défis et aux enjeux des écoles en situation minoritaire, les directions d’écoles et leur personnel éprouvent un besoin pressant d’être mieux outillés pour trouver des solutions novatrices à des questions complexes. Cette thèse offre une compréhension renouvelée du leadership des directions d’écoles en milieu francophone minoritaire, une dimension peu explorée dans les recherches. Finalement, certaines pistes de réflexion sont proposées pour les nouvelles recherches dans le domaine du leadership en milieu francophone minoritaire.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.