Vol. 44, no 22
20 février 2014
L’étudiant Guillaume Berwald publie un roman intitulé Edmonton
Guillaume Berwald, étudiant à la maîtrise en études françaises à l’Université de Moncton, a publié récemment, chez Leméac, un roman intitulé Edmonton. Il a d’ailleurs été sélectionné pour le Grand Prix littéraire Archambault 2013. Guillaume a grandi dans les Laurentides, au Québec, et a complété le baccalauréat en littérature à l’Université du Québec à Montréal.

L’auteur a reçu des critiques élogieuses à l’émission Plus on est de fous, plus on lit !, diffusée sur les ondes de Ici Radio-Canada Première en septembre 2013. Guillaume Berwald suit présentement des séminaires au Département d’études françaises et a l’intention d’écrire un mémoire en création littéraire sous la direction de Maurice Raymond.

Parce qu'il n'a rien de mieux à faire et tout à se prouver, Émil quitte Montréal pour suivre son frère Zac dans l'Ouest et tenter sa chance dans le béton. À Edmonton, « la cité des Champions », l'attendent l'argent facile, le travail qui vous rentre dans le corps, la vie dure, dangereuse, mais exaltante. Émil sera bientôt de retour, promet-il à sa blonde Alice, plus fort, plus riche, plus grand... Mais plutôt que d'élever son âme en coulant des murs, il creuse son trou. Sur les chantiers d'une petite guerre que se livrent les plus ambitieux, il côtoie la racaille et se salit les mains autant que le coeur. Il reviendra d'Edmonton comme on revient du front - à jamais marqué, transformé, mais prêt à repartir.

Le roman est disponible à la Librairie Acadienne.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14089
Nouvelle entente de coopération entre l’Université de Moncton et la Suisse
La Faculté des sciences de la santé et des services communautaires de l’Université de Moncton et la Haute Ecole Arc Santé de Suisse ont signé, le 29 janvier dernier, à Neuchâtel, en Suisse, un accord spécifique de coopération. Celui-ci ouvre de nouvelles voies en matière de recherche et favorise la mobilité des étudiantes, des étudiants, des professeures et des professeurs.

Avec cet accord, les étudiantes et les étudiants en soins infirmiers de la Haute Ecole Arc auront la possibilité d’effectuer une session complète à l’Université de Moncton tout en validant les crédits correspondant pour l’obtention de leur baccalauréat.

Cette possibilité de mobilité sera offerte aux étudiantes et étudiants dès leur deuxième année d’étude.

« Le domaine de la santé est un axe de développement prioritaire pour l'Université de Moncton. Je me réjouis de la signature d'une entente de collaboration en science infirmière avec la Haute École Arc Santé qui permettra à nos professeurs et nos étudiants d'enrichir leurs pratiques et leurs connaissances respectives et d'en faire profiter les populations francophones de Suisse et du Nouveau-Brunswick », a déclaré Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l'Université de Moncton.

«Le Canada est un pays pionnier en matière de sciences infirmières. Ce partenariat avec la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires de l’Université de Moncton me réjouit, d’autant que la Faculté est également le partenaire idéal en matière de coopération en recherche appliquée et de perfectionnement des professeurs», précise Nicolas Chevrey, directeur du domaine Santé de la Haute Ecole Arc.

En vigueur depuis la signature, cet accord d’une durée de cinq ans pourrait déboucher sur des programmes de formation communs.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14084
Conférence de Nathalie Blaquière au Département de science politique
À l’occasion du 40e anniversaire de sa fondation, le Département de science politique invite les membres de la communauté universitaire à une conférence de Nathalie Blaquière, journaliste et auteure du livre « Blessures et espérance : les expressions du vivre-ensemble en République démocratique du Congo (RDC) ». La conférence aura lieu le lundi 24 février 2014 de 10 heures à 11 h 15 dans le local 436 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14079
Bénéficiaires de bourses Alcide-Godin pour l’année universitaire 2013-2014
Grâce au Fonds de bourses Alcide-Godin, cinq bourses de 1 000 $ chacune ont été remises à des étudiantes et à un étudiant de la Faculté des sciences de l’éducation pour l'année académique 2013-2014.

Le Fonds de bourses Alcide-Godin a été créé en 2004 grâce à un généreux don de 200 000 $ d’Alcide-Godin, professeur retraité de la Faculté des sciences de l'éducation. Ces bourses sont offertes uniquement aux étudiantes et étudiants inscrits au campus de Moncton dans les programmes de formation à l'enseignement de cinq ans et qui proviennent des régions des districts scolaires francophones nord-est et nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

La photo nous fait voir, entre autres, les boursières et le boursier, de gauche à droite, Karine Lang, de Grand-Sault, étudiante au BEP-BEd (majeure en éducation physique); Simon St-Onge, d’Edmundston, étudiant au BA-BEd (majeure en histoire); Katherine Brisson, de Petit-Rocher, étudiante au BA-BEd (primaire); Jean-Guy Ouellette, doyen par intérim de la Faculté des sciences de l’éducation; Annie Landry, de Pont Landry, étudiante au BA-BEd (primaire); Phémie Maillet, de Bathurst, étudiante au BA-BEd (primaire); et Diane LeBreton, vice-doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14083
Rendez-vous au Jeudi de la Librairie
La Librairie acadienne et le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact (GRICC) de la Faculté des arts et des sciences sociales invitent les membres de la communauté au Jeudi de la Librairie qui aura lieu ce jeudi 20 février à la Librairie acadienne du campus de Moncton de 16 h 30 à 18 heures.

Ce Jeudi de la Librairie sera consacré au roman de John Edgar Wideman, Le Projet Fanon, traduction de l'anglais (États-Unis) par Bernard Turle, Paris, Éditions Gallimard, 2013.

Cette activité est présentée avec la participation d’Andrea Cabajsky, professeure au Département d’anglais, de Laurence Arrighi, professeure au Département d’études françaises, et de Corina Crainic, du Département d’études françaises – toutes trois de l’Université de Moncton.

Pour toute question, prière de vous adresser à Mireille Thériault de la Librairie acadienne au 858-4140.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14082
Activité portant sur l’ingénierie et l’architecture
La Faculté d’ingénierie recevra Marika Frenette, directrice de la société de conseil technique Wigwam, ainsi que des représentants de la société ETPO de Nantes, en France. L’activité aura lieu le mardi 25 février de 17 h à 19 h dans la salle 147G2 de la Faculté d’ingénierie au campus de Moncton.

À cette occasion, les invités partageront leur expérience dans leur domaine respectif à l’aide d’exemples de projets. Il y aura deux présentations d’environ 25 minutes suivies d’une période d’échange informelle.

La société Wigwam a été créée en 2007 à Nantes par Marika Frenette, urbaniste et architecte experte en construction de bois. La compagnie est spécialisée en optimisation environnementale des bâtiments et en construction de bâtiments à énergie positive et à faible impact sur la santé. Madame Frenette est également vice-présidente internationale de Novabuild, le pôle de génie civil écoconstruction de Nantes. Originaire du Canada, maintenant directrice de société et de regroupement régional, elle parlera de son cheminement professionnel.

L’Entreprise de travaux publics de l’ouest (ETPO) a été fondée en 2013. Située à Nantes, la compagnie œuvre dans les domaines des bâtiments et des gros projets d’infrastructure, notamment, des hôpitaux, des ponts et viaducs, des quais et digues, des fondations et de la réhabilitation. Comptant 330 collaborateurs permanents, elle est certifiée ISO 9001 pour la qualité, ISO 14001 pour l’environnement et OHSAS 18001 pour la santé et sécurité.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14081
Agrandir l'image
La photo nous fait voir les participantes et les participants avec les invités : Laurence Marie (professionnelle en harpe thérapie), Mireille Albert (professionnelle en leadership et Yoga du rire) et Chantal Cadieux (professionnelle et fondatrice de DanseEnCorps)
Un beau partage d’expérience entre des professionnelles et les étudiantes et étudiants en loisir thérapeutique
Dans le cadre du cours GLST2301 (Loisir thérapeutique) de la professeure Selma Zaiane-Ghalia de l’École de kinésiologie et de loisir de l’Université de Moncton, les étudiantes et les étudiants ont découvert trois activités de loisir ayant des potentiels thérapeutiques reconnus. Trois personnes invitées en classe ont fait part de leur parcours individuel qui les a amenées à choisir une activité de loisir qui leur est chère.

Laurence Marie offre depuis plusieurs années déjà des séances de musique thérapeutique et de harpe thérapeutique pour un large public allant d’enfants à besoins spéciaux, dont des enfants autistes, à des personnes âgées avec des difficultés liées à l’Alzheimer. Ayant au départ une formation en science infirmière suivie en Angleterre, Mme Marie possède également un baccalauréat en musique de l’Université de Moncton et une formation canadienne en naturothérapie et homéopathie. Voulant conjuguer santé et musique, elle est allée étudier à l’International Harp Therapy Program à San Diego, en Californie, où elle a obtenu son diplôme de praticienne de musique thérapeutique en 2001. Souhaitant aller encore plus loin dans ce domaine, elle a complété un certificat de praticienne de harpe thérapeutique vibroacoustique en 2006.

Après des études dans le domaine de l’environnement, Mireille Albert est partie se former en France à L’ARClown, puis elle a cherché encore d’autres certifications telles qu’en leadership et en yoga du rire. Pour Mireille, avec l’art du clown, il est possible de dédramatiser des situations d’incompréhension. Mireille a partagé avec la classe son expérience de l’inconfort de plus en plus important vécu par les gens au sein du monde professionnel et le besoin de dédramatiser les relations entre collègues. Elle a souligné le rôle important que vient jouer le rire et la gestuelle corporelle. Cet échange a permis une transition tout à fait naturelle avec l’importance de la danse présentée par Chantal Cadieux.

Pour sa part, Chantal Cadieux est bien connue dans la communauté pour son dévouement à la danse. Par l’entremise de sa troupe DanseEnCorps, ses ateliers et ses cours de danse, elle a eu la chance d’accompagner des jeunes à besoins spéciaux et a pu constater les bienfaits que l’art de la danse leur apporte. Mme Cadieux a souligné, elle aussi, l’importance d’être bien dans son corps et de l’apprivoiser. Elle pense qu’il y aurait un lien important entre le fait d’avoir été bercé enfant, d’avoir eu l’amour nécessaire pour l’épanouissement d’un enfant et le fait d’être bien dans son corps de jeune et d’adulte. Elle a souligné le fait qu’elle ne fait pas spécifiquement de la danse thérapeutique, mais qu’elle constate année après année les bienfaits sur les jeunes qu’elle a accompagnés.

Les participantes et les participants de même que la professeure Zaiane-Ghalia reconnaissent le dévouement des trois invités et les efforts de valorisation des bienfaits thérapeutiques des activités de loisirs qu’elles ont présentés.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14092
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Jean Morency, Corina Crainic, David Décarie, Kathleen Gyssels et Maurice Raymond.
Soutenance de thèse de doctorat‬ en études littéraires‬‬‬‬
Corina Crainic, étudiante au Département d'études françaises, a soutenu avec succès, le jeudi 13 février, sa thèse de doctorat en études littéraires. Intitulée « Le Marron dans les œuvres de Simone Schwartz-Bart, d’Édouard Glissant et de Patrick Chamoiseau : figurations américaines postcoloniales dans la littérature antillaise contemporaine », cette thèse a été rédigée sous la direction de Jean Morency, professeur à l’Université de Moncton, et de Kathleen Gyssels, professeure à l’Université d’Anvers. Les autres membres du jury étaient Joubert Satyre, professeur à l’Université de Guelph, évaluateur externe ; David Décarie, professeur à l’Université de Moncton, évaluateur interne, et Maurice Raymond, directeur du Département d’études françaises et président du jury.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14097
Le CMU a présenté un atelier sur la santé et le mieux-être
Dans le cadre de l’initiative Live Well! Bien vivre!, le Comité mieux-être universitaire (CMU) a accueilli Claude Vautour, conseiller en santé, le 12 février dernier. Dynamique et passionné, M. Vautour a proposé des moyens pour se fixer des objectifs visant de meilleurs comportements santé. Il offrira un deuxième atelier le mercredi 26 février à l’heure du midi.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’Association canadienne du diabète, la Fondation pour la santé Medavie et le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick et vise à faire la promotion de la santé et du mieux-être. http://www.gnb.ca/0053/phc/lwbv-f.asp

Par ailleurs, le CMU invite les membres de la communauté universitaire à jouer au volley-ball à l’heure du midi deux fois par mois. Les membres du Ceps peuvent également y participer. Les prochaines parties auront lieu les mercredis 26 février, 13 mars et 28 mars.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14099
Sondage auprès des personnes dépendantes du tabac
Le Comité mieux-être universitaire (CMU) offre des activités dans quatre sphères du mieux-être soit l’alimentation saine, l’activité physique, l’esprit sain et la vie sans dépendances.

Alors que le CMU connaît davantage de succès dans la promotion des trois premières sphères du mieux-être, il est plus difficile d’intervenir au niveau des dépendances.

Par conséquent, le CMU, en collaboration avec Julie Bélanger et Maude Cormier, étudiantes en science infirmière, effectue un sondage auprès des personnes dépendantes du tabac. Les réponses au sondage contribueront à mieux définir l’aide à leur apporter.

Le sondage est à l’adresse https://www.esurveycreator.com/s/12b56d4
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14098
Soutenance de mémoire doctoral en psychologie
La communauté universitaire est cordialement invitée à la soutenance de mémoire doctoral en psychologie de Daria Ponomartchouk qui aura lieu le lundi 24 février 2014 à 14 heures dans le local 536 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton.

Le titre de son mémoire est « Compétence de la femme dans son nouveau rôle de mère : les origines et les impacts ».

La professeure Geneviève Bouchard en est la directrice. Bienvenue à toutes et à tous.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14102
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Gisèle Chevalier, examinatrice interne; Sylvia Kasparian, directrice de thèse; Maurice Raymond, président du jury; Yannick Nganhou Tchoudi, étudiant; Bernard Mulo Farenkia, examinateur externe, et Dianne Landry, secrétaire administrative du Département d’études françaises.
Soutenance de thèse de maîtrise en linguistique
Devant une belle assistance, Yannick Jocelyn Nganhou Tchoudi, étudiant international, originaire du Cameroun, a soutenu sa thèse de maîtrise en sciences du langage, le vendredi 7 février, dans la salle 178 de la Bibliothèque Champlain au campus de Moncton. Le jury a recommandé à l’unanimité que sa thèse reçoive la mention d’excellence.

Sous la direction de Sylvia Kasparian du Département d’études françaises, la thèse a pour titre «Les insultes au Cameroun : une analyse de l’éthos communicationnel camerounais».

Le jury était composé de Maurice Raymond, directeur du Département d’études françaises et président du jury; Bernard Mulo Farenkia, professeur au Département de langues et lettres du Cape Breton University, évaluateur externe; Gisèle Chevalier, professeure au Département d’études françaises de l’Université de Moncton, évaluatrice interne; et Sylvia Kasparian, professeure au Département d’études françaises de l’Université de Moncton, directrice de thèse.

S’inscrivant dans le courant récent des études sur la politesse et l’impolitesse, dans une approche ethnométhodologique et pragmatique en sociolinguistique, cette thèse très originale décrit, à partir de corpus originaux de confrontations entre locuteurs camerounais, l’éthos communicationnel des Camerounais. Grâce à une étude minutieuse des insultes (considérant à la fois les strates verbale, paraverbale et non verbale) dans leurs contextes et dynamiques de production, Yannick Nganhou nous présente les grandes lignes des caractéristiques sémantique, pragmatique et linguistique des insultes et des joutes oratoires des Camerounais. Dans ces sociétés à éthos très conflictuel, les insultes et les joutes oratoires sont ritualisées et se déroulent dans tous les lieux publics; leur niveau de violence est très élevé et les faces des interlocuteurs ne sont pas du tout ménagées; les témoins de ces joutes ne sont pas là pour calmer les ardeurs, mais pour attiser le feu…
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14100
La 44e édition du Projet-impôt aura lieu du 21 au 23 mars 2014 au campus de Moncton
Pendant trois jours consécutifs en mars, des étudiantes et étudiants de troisième et quatrième années de la Faculté d'administration de l'Université de Moncton rempliront sans frais des déclarations de revenus qui sont inférieures à 30 000 $ et dont la situation financière est simple.

Pour cette 44e édition du Projet-impôt, le service sera offert le vendredi 21 mars, de 13 heures à 19 h 30, le samedi 22 mars, de 10 heures à 16 heures, et le dimanche 23 mars, de 11 heures à 15 h 30, au pavillon Jean-Cadieux du campus de Moncton.

Les étudiantes et étudiants bénévoles ne rempliront cependant pas les déclarations de revenus et de prestations pour les personnes décédées, pour les particuliers en faillite ou encore pour ceux et celles qui ont des gains en capital/pertes ou des revenus et dépenses d'entreprise ou de location et des revenus de placement de plus de 1 000 $.

Grâce à un accord conclu entre la Faculté d'administration et l'Agence du revenu du Canada, ce projet s'inscrit à l'intérieur d'un programme communautaire de personnes bénévoles en matière d'impôt avec le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Moncton et certains clubs d'âge d'or de la région.

Comme par le passé, les étudiants et étudiantes de la Faculté d'administration accepteront pendant les trois premières semaines de mars de remplir des déclarations de revenus pour les personnes habitant des foyers de soins.

Les dons reçus seront remis à des organismes de charité ou utilisés pour des projets étudiants.

Depuis les 44 dernières années, le Projet-impôt a permis à plus de 1 850 étudiants et étudiantes de remplir au-delà de 32 600 déclarations de revenus.

Vous pouvez obtenir d'autres renseignements au 858-4273 ou encore au 858-4383.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14106
Conférence sur les démarches territoriales de développement durable
Professeure de géographie à l’Université du Québec à Chicoutimi et spécialiste du développement durable, Christiane Gagnon présentera une conférence intitulée Démarches territoriales de développement durable dans les collectivités québécoises et ailleurs dans le monde.

La conférence de la professeure Gagnon sera présentée par vidéoconférence le 25 février 2014 de 9 h 30 à 11 h 15 au local A231 du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton.

Cette activité est organisée par le Département d’histoire et de géographie (secteur géographie) en collaboration avec la Faculté des arts et des sciences sociales et le programme de Maîtrise en études de l’environnement.

Renseignements : Majella Simard, professeur au Département d’histoire et de géographie, 858-4068.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14107
Le CRSH présentera les six domaines des défis de demain à l’Université de Moncton
Le jeudi 20 février à l’Université de Moncton, des invités discuteront des six domaines des défis de demain définis dans le cadre de l’initiative Imaginer l’avenir du Canada du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

Animé par Lise Dubois, vice-rectrice adjointe à la recherche et doyenne de la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de Moncton, l’événement comprendra des présentations de Brent Herbert Copley, vice-président de la Capacité de recherche au CRSH; Manon Jolicœur, étudiante au doctorat en pédagogie à l’Université de Moncton, financée par le CRSH et l’une des cinq gagnantes et gagnants du concours J’ai une histoire à raconter du CRSH; Nick Scott, directeur administratif du Réseau de recherche sur les politiques sociales du Nouveau-Brunswick, et Diane Pruneau, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton.

La discussion se tiendra ce jeudi 20 février 2014 de 13 heures à 14 h 30 dans la salle 136 du pavillon Léopold Taillon au campus de Moncton. Pour obtenir de plus amples renseignements et pour s’inscrire, prière d’écrire à l’adresse fesr@umoncton.ca .
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14104
Le 14e congrès de l’APTICA aura lieu en mai au campus de Moncton
Présenté sous le thème « Une citoyenneté à l’ère numérique… à qui la responsabilité? », le 14e congrès de l’Avancement pédagogique des technologies de l'information et de la communication en Atlantique (APTICA) aura lieu du 8 au 10 mai au pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton.

La conférence d’ouverture sera prononcée par le professeur et économiste Yves Bourgeois, du campus de St-Jean de la University of New Brunswick (UNB). M. Bourgeois est le directeur du Urban and Community Studies Institute à UNB et possède plusieurs années d’expérience en recherche dans le domaine de l’innovation et du développement économique.

Comment peut-on définir le concept de citoyenneté à l’ère numérique? Selon Wikipédia, la citoyenneté est le « fait pour une personne, pour une famille ou pour un groupe, d'être reconnu comme membre d’un État ou d’une communauté nourrissant un projet commun auquel ils souhaitent prendre une part active » (2013). Cependant, le concept de citoyenneté prend un nouveau sens dans le contexte de la création au 21e siècle et du maintien des réseaux sociaux qui permettent de communiquer, de collaborer et de partager à l’échelle globale. Conséquemment, en participant à ces réseaux sociaux, est-ce que nous faisons partie d’une communauté numérique mondiale? Quel est notre rôle comme citoyenne ou citoyen dans cette grande communauté à l’ère numérique? Quelles compétences sont nécessaires en 2014 pour prendre une part active dans cette communauté numérique? Quel est le rôle de l’école? En général, la mission de l’école est de préparer les élèves à se réaliser pleinement et de contribuer à une société changeante, productive et démocratique. Il devient alors important d’offrir aux élèves des environnements d’apprentissage favorisant la mobilisation d’habiletés numériques afin d’utiliser adéquatement ces diverses technologies et d’y jeter un regard critique.

Les participantes et participants aux congrès de l’APTICA jouent un grand rôle dans le succès de l’organisme qui a comme mission d’encourager et de faciliter l'exploitation pédagogique des technologies de l’information auprès de la communauté apprenante francophone de l'Atlantique par le partage et le développement de ressources pédagogiques en technologies éducatives.

Les personnes intéressées à devenir animateur ou animatrice d’atelier lors du congrès de l’APTICA sont priées de remplir le formulaire en ligne à l’adresse Web href="http://www.aptica.ca" target="_blank">http://www.aptica.ca. La date limite pour manifester son intérêt est le 28 février 2014.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14105
Agrandir l'image
La photo fait voir, de gauche à droite, Valérie Narayana, Janine Gallant, Nadine Goguen, Maurice Raymond et Jean Morency.
Soutenance de thèse de maîtrise en études littéraires
Nadine Goguen, étudiante au Département d’études françaises, a soutenu avec succès, le 10 janvier 2014, sa thèse de Maitrise ès arts en études littéraires. Intitulée «Les modalités de l’air dans Lélia (1833) de George Sand», cette thèse a été rédigée sous la direction de Janine Gallant, professeure à l’Université de Moncton. Les autres membres du jury étaient Valérie Narayana, professeure à l’Université Mount Allison, évaluatrice externe; Jean Morency, professeur à l’Université de Moncton, évaluateur interne, et Maurice Raymond, directeur du Département d’études françaises et président du jury.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14095
Nouveau casse-croûte au pavillon Léopold-Taillon
Situé au Mascaret, le nouveau casse-croûte du pavillon Léopold-Taillon est maintenant ouvert. Le casse-croûte offre une variété de thés de plantation et de cafés spécialisés, tels que Café latté, Expresso, Américano, Cappuccino, Café moka, etc. Vous pouvez aussi vous procurer cette sélection de thés de plantation et de cafés bio et équitables en sac de 1 livre ou ½ livre ainsi que des sachets de graines de café enrobées de chocolat.

Ouvert du lundi au vendredi, entre 7 h 30 et 15 h 30, le casse-croûte est accessible par les portes extérieures donnant sur le stationnement P11, situé à l’arrière du pavillon. Passez chercher votre café du matin ou prendre un déjeuner sur le pouce.

Veuillez noter que la sélection d’items offerts augmentera au fur et à mesure, selon la demande. Au dîner, deux choix de soupes à chaque jour ainsi qu’une sélection de sandwichs frais, paninis grillés, salades et sushis sont offerts.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14101
Le 26 février est la Journée nationale contre l’intimidation
La « Journée du chandail rose », qui aura lieu le 26 février, s’inscrit dans le cadre d’un mouvement national qui vise à contrer l’intimidation qui peut se manifester dans nos écoles, nos universités, nos milieux de travail et de plus en plus dans le cyberespace.

À cette occasion, le Service de santé et de psychologie, en collaboration avec le Service d’intervention en matière de harcèlement, invite les membres de la communauté universitaire à porter le chandail rose « Moi, j’agis ! » afin de rappeler l’importance de l’empathie et des relations positives. Dans le cadre de cette journée, des activités auront lieu de 10 heures à 15 heures au café étudiant Le Coude, situé au Centre étudiant.

Les profits de la vente de chandails seront versés au Foyer de la jeunesse de Moncton qui vise à fournir des soins et des conseils de qualité aux jeunes de 10 à 24 ans qui présentent des difficultés sociales, émotionnelles ou comportementales. Cet organisme les aide aussi à modifier ou à éliminer les conditions qui nuisent à leur bon développement.

Pour plus de renseignements, prière d’appeler au Service de santé et de psychologie de l’Université de Moncton au 858-4007.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14091
Le CRSNG permet aux étudiantes et étudiants de premier cycle de travailler en recherche tout l’été pour plus de 4 500 $
Le concours des Bourses de recherche de premier cycle (BRPC) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) est lancé. La date d’échéance pour déposer les documents d’application imprimés au Service des bourses et de l’aide financière au Centre étudiant est le 28 février 2014 à 16 heures.

Ce concours s’adresse à toutes les étudiantes et tous les étudiants inscrits à des diplômes de 1er cycle qui ne débouchent pas sur des professions dans le domaine de la santé. Cette bourse vous permettra de travailler pendant tout un été auprès d’une chercheuse ou d’un chercheur en sciences naturelles et génie. Pour cela, le CRSNG vous donnera 4 500 $ que bonifiera votre superviseur à l’aide d’un montant correspondant au quart de cette somme.

Pour faire une demande à ce concours, veuillez consulter le site Internet du CRSNG à l’adresse
http://www.nserc-crsng.gc.ca/Students-Etudiants/UG-PC/USRA-BRPC_fra.asp Renseignements : Pierre Cormier, agent de liaison du CRSNG à l’Université de Moncton, au numéro 858-4516 ou à l’adresse pierre.cormier@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14103
L’exposition Oh, Canada sera présentée dans quatre galeries à Moncton, Sackville et Charlottetown
Oh, Canada, l'exposition phare du Massachusetts Museum of Contemporary Art (MASS MoCA) prend la route. Cette vaste exposition qui comprend plus de 100 œuvres de plus de 60 artistes canadiens sera présentée dans les Maritimes cet été, puis à Calgary l’hiver prochain. Du 26 juin au 21 septembre 2014, cette exposition sera présentée, en collaboration, par la Galerie d'art Louise-et-Reuben-Cohen de l'Université de Moncton et la Galerie Sans Nom, à Moncton, la Galerie d'art Owens de l'Université Mount Allison à Sackville ainsi que le Musée d'art du Centre de la Confédération à Charlottetown.

Le fait de présenter cette grande exposition dans plusieurs espaces permettra aux visiteurs de vivre une expérience unique, celle de visiter plusieurs galeries pour voir une seule et même exposition. « Nous sommes emballés par le fait que cette exposition permet à ces galeries de collaborer et de se réunir pour célébrer ces artistes», souligne la responsable du projet, Denise Markonish, commissaire au MASS MoCA.

Qualifiée comme une révélation par The Boston Globe, l'exposition Oh, Canada porte sur une gamme variée d'œuvres contemporaines produites à travers le Canada. La commissaire s'est rendue dans presque toutes les provinces et territoires pour y faire des recherches et choisir les œuvres de l'exposition. Ayant visité plus de 400 studios, le New York Times a comparé la démarche de Markonish à un dévouement fanatique.

Le groupe de la Banque TD a travaillé en étroite collaboration avec le MASS MoCA pour commanditer cette importante exposition. Scott Mullin, vice-président aux relations communautaires, affirme que « la collection Oh, Canada regroupe des artistes de grand talent de toutes les régions du pays et présente des œuvres qui constituent des exemples exceptionnels d'œuvres d'art canadien contemporaines». M. Mullin fait aussi remarquer que MASS MoCA a eu un nombre record de visiteurs durant Oh, Canada en 2012 et que le Groupe de la Banque TD est extrêmement heureux de voir que cette exposition sera en montre dans tout le pays.

L’exposition sera lancée le 26 juin à Moncton et Sackville, au Nouveau-Brunswick, et le 28 juin à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard. Un grand nombre des artistes participants et la commissaire Denise Markonish seront présents lors des réceptions d’ouverture.

La présentation d’Oh, Canada à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen est aussi appuyée par le Conseil des arts du Canada et le Ministère du Tourisme, Patrimoine et Culture du Nouveau-Brunswick. L'exposition s'accompagne d'un catalogue en couleurs de 450 pages publié par MIT Press.

Les artistes dont les œuvres seront présentées à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen sont Daniel Barrow, Rebecca Belmore, Valérie Blass, Shary Boyle, Ruth Cuthand, Michael Fernandes, David Hoffos, Terrance Houle, Allison Hrabluik, Rita McKeough, Micah Lexier, Andrea Mortson, Michael Snow, Hans Wendt, Janet Werner et John Will.

Renseignements : Nisk Imbeault, Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen, 506 858-4687, nisk.imbeault@umoncton.ca
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14096
Cécile Doo-Kinguée en spectacle au campus de Moncton ce 20 février
La chanteuse de jazz et de blues new-yorkaise d’origine camerounaise, Cécile Doo-Kinguée, sera en spectacle ce jeudi 20 février à 20 heures dans la salle de spectacle du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton. Avec sa musique, Cécile Doo-Kingué nous entraîne dans un univers musical ponctué de rythmes divers et nous fait voyager au bout du monde.

L’entrée est de 8 $ pour les étudiantes et les étudiants et de 15 $ pour les autres personnes. On peut se procurer un billet à la billetterie du Centre étudiant ou en composant le (506) 858-4554 ou le 1-800-363-8336.

On peut aussi voir la programmation de la saison 2013-2014 du Service des loisirs socioculturels à l’adresse http://www.umoncton.ca/umcm-sls/spectacles ainsi que sur www.facebook.com/slsmoncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14109
C’est un rendez-vous à L’Entrepôt du rire le 26 février
Le premier rendez-vous de l’édition 2014 de la série d’humour L’Entrepôt du rire est le mercredi 26 février à 20 heures au resto-lounge Le 63 au Centre étudiant du campus de Moncton.

Ce sera l’occasion de renouer avec vos humoristes préférés : Robert Gauvin, Jean-Sébastien Levesque, Nathan Dimitroff, Agathe Marie et Éric Thériault. La soirée permettra aussi, dans un deuxième temps, de découvrir les artistes de la relève. André Roy assurera l’animation et la direction artistique de l’événement. Ces soirées d’humour stand-up sont une présentation des Productions l’Entrepôt.

L’entrée est de 8 $ pour les étudiantes et les étudiants et de 15 $ pour les autres pesonnes.

On peut consulter la programmation de la saison 2014 du Service des loisirs socioculturels (SLS) à http://www.umoncton.ca/umcm-sls/spectacles ainsi que sur http://www.facebook.com/slsmoncton. On peut également suivre le SLS sur Twitter, @slsmoncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14085
Le film Jappeloup est à l’affiche au Ciné-Campus
Les cinéphiles pourront découvrir l’histoire de Pierre Durand qui a pris part aux Jeux olympiques de 1988 à Séoul en saut d’obstacle à cheval. Le drame biopic Jappeloup (France, 2013) dans lequel on retrouve Daniel Auteuil est à l’affiche au Ciné-Campus ce jeudi et vendredi 20 et 21 février à 20 heures à l’amphithéâtre du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton.

Au début des années 1980, abandonnant une carrière prometteuse en droit, Pierre Durand se consacre corps et âme à sa passion, le saut d'obstacle. Soutenu par son père, il mise tout sur un jeune cheval auquel personne ne croit vraiment, Jappeloup. Malheureusement les Jeux olympiques de Los Angeles sont un terrible échec. Avec l'aide de Nadia, sa femme, et de Raphaëlle, la groom du cheval, Pierre va regagner la confiance de Jappeloup et construire une relation qui va les mener aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.

L’entrée est de 5 $ pour les étudiantes et les étudiants et de 7 $ pour les autres personnes.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14086
Kid Sentiment aux Rendez-vous de l’ONF
Les Rendez-vous de l’ONF en Acadie vous proposent Kid Sentiment, de Jacques Godbout. La projection aura lieu à l’amphithéâtre du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton le 24 février à 19 heures.

Les nostalgiques du cinéma des années 1960 et de la musique yéyé seront servis avec la projection du film de fiction Kid Sentiment (1967, 88 min) aux Rendez-vous de l’ONF en Acadie. Kid Sentiment, c’est Kid Gogo, c’est l’adolescent qui dit non à la tendresse parce qu’elle est gênante. Sur le thème de l’initiation amoureuse, le film se fait témoin de cette jeunesse lucide, drôle, amie du bruit et de l’excentricité : la jeunesse à gogo.

L’Office national du film du Canada (ONF) crée des œuvres interactives innovantes, des documentaires à caractère social ainsi que des animations d’auteurs. L’ONF a réalisé plus de 13 000 productions et remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 4 prix Écrans canadiens, 7 prix Webby, 12 Oscars et plus de 90 prix Génie.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec Madeleine Blanchard au (506) 871-3638 ou avec Lily Robert au (506) 283-3838. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site Internet de l’ONF à l’adresse http://www.ONF.ca. L’entrée est libre.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14090
Le Festival del cine se poursuit jusqu’au 23 février
Dans le cadre du Festival del cine qui se poursuit jusqu’au 23 février à l’amphithéâtre du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton, la projection du film Pa Negre d’Agusti Villaronga, en catalan, aura lieu le samedi 22 février à 18 heures. Venez découvrir la langue catalane, une des quatre langues officielles de l’Espagne. À 20 heures, suivra la projection du film argentin Infancia Clandestina de Benjamin Ávila. Le film sera précédé d’une présentation de la professeure María Soledad Paz-McKay de la St. Francis Xavier University.

Le Festival del cine se terminera le dimanche 23 février avec deux projections. À 17 h 30, vous pourrez visionner le documentaire Con mi corazón en Yambo de María Fernanda Restrepo, une production de l’Équateur. Le film de clôture, Después de Lucía de Michel Franco, une production du Mexique, sera projeté à 20 heures.

L’entrée est de 2 $ pour les étudiantes et les étudiants et de 5 $ pour les autres personnes.

La programmation du Festival del cine est disponible à l’adresse http://www.umoncton.ca/umcm-sls/node/445. Tous les films seront sous-titrés en anglais.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14088
Février est le mois des amoureux du livre à la Librairie acadienne
Pour souligner le mois des amoureux du livre, la Librairie acadienne offre un rabais de 20 pour cent en février sur la littérature générale et les livres jeunesse.

Certaines conditions s’appliquent. Cette offre ne peut être jumelée et n’est pas valide avec les livres de cours ni les compilations de cours.

Pour plus d’information, composez le 858-4140.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14110
Sigourney Stott et Alex Noël sont choisis athlètes de la semaine
Le joueur de hockey Alex Noël, de Dieppe, et la joueuse de volleyball, Sigourney Stott, de Moncton, ont été choisis athlètes de la semaine Physiothérapie Sportmed pour la période du 10 au 16 février 2014, à l’Université de Moncton.

Sigourney Stott est le libéro de l’équipe de volleyball des Aigles Bleues. Elle a été nommée au sein de l’équipe étoile des championnats Subway de Sport universitaire de l’Atlantique, en fin de semaine. Les Aigles Bleues se sont inclinées en demi-finale. Stott a laissé sa marque lors des deux joutes. Elle a réussi trois aces au service et 34 digs dans la victoire de 3 à 2. Elle a obtenu 13 digs lors de la défaite. Sigourney est étudiante en ingénierie (génie mécanique).

L’ailier Alex Noël a amassé trois buts en deux parties pour les Aigles Bleus. Il a marqué deux filets samedi soir dans la victoire des siens et un, vendredi, lors de la défaite. Il s’est démarqué lors des désavantages numériques tout au long des deux rencontres. Il est étudiant au baccalauréat multidisciplinaire.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14073
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.