Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Aigles Bleus et Aigles Bleues
Suivez-nous
 


SUA - Sport universitaire de l'Atlantique
SIC - Sport interuniversitaire canadien Physiothérapie SportMed Physiotherapy

Résultats

Mars 2019

08 Mars
7e et 8e positions pour Bastarache et Doucet
WINNIPEG – Les athlètes Jean-Luc Bastarache et Alain Doucet des Aigles Bleus de l’Université de Moncton ont terminé 7e et 8e respectivement dans la compétition d’heptathlon aux championnats d’athlétisme d’U SPORTS, à l’Université de Winnipeg, au Manitoba, vendredi.
Ils ont participé à quatre événements jeudi et trois, vendredi. Alain Doucet était 11e au 60 m (7,63s); 11e au saut en longueur (5m90); 3e au poids (12m66); 3e au saut en hauteur (1m82); 12e au 60mh; 3e au saut à la perche (4m05) et 7e au 1000 m (2m57s96).
Jean-Luc Bastarache a pris le 12e rang du 60 m (7,68s); 6e au saut en longueur (6m29) et 7e au poids (11m44); 10e au saut en hauteur (1m73); 10e au 60mh; 2e au saut à la perche (4m15) et 3e au 1000 m (2m54s65). L’Université de Moncton a accumulé trois points au classement par équipe, une première depuis des années. Seulement 13 points séparaient Bastarache et Doucet de leur totaux au classement final.
Kyla Hughes a fini au 11e rang au lancer du poids chez les femmes, vendredi soir avec une distance de 11m69.
« Je suis content de terminer ma carrière universitaire au championnat canadien, a dit Jean-Luc Bastarache. J’aurais préféré avoir un meilleur résultat, mais c’est fini. Pour un athlète qui ne connaissait presque rien de l’athlétisme, il y a cinq ans, j’ai fait du progrès avec Steve LeBlanc. On a gagné des points pour notre équipe. »
« C’est la fin a dit Alain Doucet. Je suis quand même content de mon total, même si c’est inférieur à celui au SUA. J’ai beaucoup apprécié l’athlétisme universitaire. »
Kyla Hughes a indiqué avoir été influencé pas son environnement. « J’ai aimé mon expérience et j’ai hâte à l’année prochaine, a-t-elle dit. Je vais apprendre de ceci, même si je suis déçue de ma performance. Cela a valu la peine de vivre cette expérience. »
L’entraineur Steve LeBlanc jubilait du succès des siens. « Ce sont nos premiers points au classement au national depuis au moins 25 ans, la dernière fois avec Joël Bourgeois, a dit LeBlanc. C’est mission accomplie, c’était notre objectif d’accumuler des points. »

Février 2019

23 Février
12 médailles pour les athlètes des Aigles
MONCTON – Les athlètes de l’Université de Moncton ont remporté 12 médailles aux championnats d’athlétisme de Sport universitaire de l’Atlantique qui ont eu lieu vendredi et samedi au Stade Vance-Toner du CEPS Louis-J.-Robichaud, sur le campus de Moncton.
Les athlètes du bleu et or ont raflé 4 médailles d’or, 3 d’argent et 5 de bronze dans diverses compétitions. Au classement par équipe, les Aigles Bleues ont fini à égalité troisième et les Aigles Bleus, au cinquième rang. Les gagnants de l’or sont Kyla Hughes (poids), Alain Doucet (saut à la perche), Jean-Luc Bastarache (heptathlon) et Sharon Ngongo (saut à la perche). Les médailles d’argent ont été remportées par Kyla Hughes (marteau), Alain Doucet (heptathlon) et Jean-Luc Bastarache (saut à la perche). Véronique Omalosonga a deux de bronze (300 m; 60 m); Rachelle Haché (marteau) et les équipes de relais 4X200 m et 4X400m ont gagné le bronze. Les Tigers de Dalhousie ont remporté les bannières masculine (17e année de suite) et féminine (30e année de suite). Neuf records de SUA ont été établis.
Les Tigers de Dalhousie ont fini premières au classement des femmes avec 121 points suivi des X-Women de St. Francis Xavier avec 109. Les Reds de University of New Brunswick et les Aigles Bleues de l’Université de Moncton étaient à égalité troisièmes (60pts). Memorial, Saint Mary’s, Prince Edward Island, Acadia et St. Thomas ont suivi. Les Tigers de Dalhousie University étaient premiers chez les hommes avec 105 points, 12 d’avance sur les Reds de University of New Brunswick Reds. St-Francis Xavier était troisième (88pts) et Saint Mary’s, quatrième (43pts). Moncton, Memorial, Prince Edward Island et St. Thomas ont complété le bal.
Jean-Luc Bastarache des Aigles Bleus a établi deux marques de SUA, avec 4 569 points au heptathlon (vieille marque 4 414pts) et aussi au saut à la perche avec 4,20m. Alain Doucet, avec 4 513 points, a aussi dépassé l’ancien pointage et a réussi sa marque de 4,20m au saut à la perche. Sharon Ngongo des Aigles Bleues a égalé la marque du saut à la perche féminin avec 3m. Matt Coolen des Tigers est le nouveau détenteur de la marque du 60mh avec 8,21 secondes (8,34) alors que deux marques de Joël Bourgeois sont tombées, une par Angus Rawling des X-Men au 3 000 m en un temps de 8:18.84 (8:25.70) et l’autre par Andrew Peverill des Huskies au 1 500 m en un temps de 3:53.30 (3:53.60). Bailey Smith des Panthers de UPEI a réussi le 60m en un temps record de 7,58 (7,59) et l’équipe de relais de 4X400 m de StFX a établi un temps de 3:25.55 (3:27.58).
Les records de l’Université de Moncton établis en fin de semaine sont ceux de Véronique Omalosanga, au 60m en un temps de 7,77 (7,78 Alexa-Maude Mallais 2013) et au 300m en 41,42 (41.84 Erica Doucet 2005); Sharon Ngongo, saut à la perche 3m (2,60m Sharon Ngongo 2018); Jean-Luc Bastarache, saut à la perche avec 4,20m (4.20m Alain Doucet 2018) et à l’heptathlon avec 4 560pts (4 407pts Jean-Luc Bastarache 2018) et l’équipe de relais féminine du 4x200m en un temps de 1:49.14 (1:49.3 2001) avec les coureuses Lisa Richard, Sharon Ngongo, Joëlle Léger et Véronique Omalosanga.
« Les deux équipes des Aigles Bleues et Bleus ont réalisé des performances incroyables et ont dépassé les attentes, a dit l’entraineur Steve LeBlanc. L'année passée, les femmes ont fini 3e avec 57 points et cette année, elles ont fini 3e avec 60 points. Les Aigles Bleues sont maintenant une force que les grandes écoles surveillent. Nos nouvelles athlètes Kyla Hughes et Véronique Omalosanga ont eu un impact instantané sur l'équipe et ont établi des performances au niveau national. Pour les hommes, la paire d’Alain Doucet et Jean-Luc Bastarache a été exceptionnelle, établissant des records de conférence en heptathlon et en saut à la perche. Jean-Luc est présentement 5e et Alain est 7e dans les classifications d’U SPORTS. Les 12 médailles que les Aigles ont remportées sont un signe de leur engagement envers l'excellence. »
La recrue Kyle Hughes était heureuse de ses deux médailles. « On s’est bien préparée cette saison et la performance a suivi, a dit Hughes. Ce n’était pas ma meilleure distance au poids, mais j’ai été surprise au marteau parce que c’était ma première compétition. Je ne m’attendais pas à une médaille. Je vais continuer à me pousser et à m’améliorer. » Pour Sharon Ngongo, « j’ai égalé le record à la perche. Je ne m’attendais pas de réaliser 3m, c’était mon but depuis longtemps et c’est extra pour moi à ma deuxième saison. »
Alain Doucet termine sa carrière universitaire en athlétisme avec l’or au saut à la perche. « Je voulais bien faire et mes entrainements se déroulaient bien, a-t-il indiqué. Jean-Luc me poussait au saut et j’ai aimé l’heptathlon avec l’argent. J’ai tout donné ce que j’avais au 1000 m. J’ai adoré ma carrière d’athlète à l’Université de Moncton, c’était un bel environnement et j’ai aimé mon expérience. » Jean-Luc Bastarache termine aussi sa cinquième et dernière saison. « Je suis heureux de ma performance, je savais que faire et je suis demeuré en forme toute l’année, a-t-il dit. Mon corps se sentait bien et c’est ma performance au 1000 m qui m’a donné l’or. J’ai connu de bons départs au 60m et 60mh. Je veux aller au U SPORTS et je verrai la suite. Je pense faire une maîtrise l’an prochain. »
Kyla Hughes, Alain Doucet et Jean-Luc Bastarache se sont qualifiés pour le championnat d’U SPORTS à l’Université du Manitoba, à Winnipeg, du 7 au 9 mars.
Voici les résultats des athlètes de l’Université de Moncton :
Femmes
Véronique Omalosanga 3e 60m; 3e 300m;
Joëlle Léger PF 60m; 6e 300m; 7e saut en longueur;
Lisa Richard 13e 300m;
Gedeline Pitre PF 300m;
Myriam Cyr 14e 600m; 12e 1000m;
Pascale Richard 18e 600m;
Sophie Black 10e 1000m; 7e 1500m; 8e saut en hauteur;
Carol-Ann MacDonald 8e 1500m; 4e 3000m;
Kyla Hughes 11e 60mh; 1re poids; 2e marteau;
Relais 4X200 m – U de M 3e avec Lisa Richard, Joëlle Léger, Sharon Ngongo et Véronique Omalosanga;
Relais 4X400 m – U de M 3e avec Lisa Richard, Joëlle Léger, Sharon Ngongo et Véronique Omalosanga;
Relais 4X800 m – U de M 5e avec Lisa Richard, Myriam Cyr, Carol-Ann MacDonald et Sophie Black.
Karen Farag 9e saut en hauteur; 14e saut en longueur;
Sharon Ngongo 1re saut à la perche;
Constance Gillman 4e poids; 4e marteau;
Rachelle Haché 5e poids; 3e marteau ;
Jessika Lepage 7e poids;
December Sampson 5e pentathlon avec 2022pts;
Mia Schofield 6e pentathlon avec 1908pts.
Hommes
Samuel Robichaud 15e 60m; 15e 300m; 8e triple saut;
Emmanuel Zangio 16e 300m;
Nassim Bousmaha 6e 1000m; 27e 1500m;
Christian Haché 7e 1000m; 32e 1500m;
Jeremy Rolle 28e 1500m;
4X400m relais – UdeM 6e avec Samuel Robichaud, Emmanuel Zangio, Jeremy Rolle et Nassim Bousmaha;
4X800m relais – UdeM 6e avec Christian Haché, Emmanuel Zangio, Jeremy Rolle et Nassim Bousmaha;
Alain Doucet 1er saut à la perche; 2e heptathlon avec 4275pts;
Jean-Luc Bastarache 2e saut à la perche; 1er heptathlon avec 4390pts;
Brandon St-Cœur 9e poids.


19 Février
Les Aigles Bleues éliminées des séries
HALIFAX – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (1 et 2) ont été éliminées des séries suivant leur défaite de 1 à 0 aux mains des Huskies de Saint Mary’s University (2 et 1) dans la troisième et décisive partie de la série quart de finale 2 de 3 de hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, mardi soir au Centre Civic, à Halifax.
C’est le but de Miranda Hatt, à mi-chemin de la troisième période, qui a donné la victoire aux Huskies suivant deux périodes sans filet. Audrey Berthiaume a vu 26 rondelles dans la partie, dont 10 dans chacune des première et troisième périodes dans la défaite. Rebecca Clark a été moins occupé avec 11 lancers (2-7-2) pour les gagnantes. Moncton était 0 en 2 dans les avantages et Saint Mary’s, 0 en 3. Le bleu et or a bataillé sans être capable de percer effectivement la défensive adverse.
Selon l’entraineur, Marc-André Côté, « Les filles ont tout donné sur la glace. On a assisté à une partie plutôt défensive parce qu’aucune de nos deux équipes est une force offensive. On a frappé des poteaux en deuxième et cela aurait pu faire une différence. Je ne crois pas que les deux lancers en première et en troisième sont une indication de la partie pour nous. C’est un mauvais bond qui a fait la différence. Comme bilan de la saison, l’équipe n’a pas atteint tous ses objectifs. On a accordé plus de trois buts pas partie, ce qui devra s’améliorer. »
« On a tout donné ce soir, a ajouté la capitaine Cassandra Labrie. Au dernier sifflet, je ne le croyais pas, je cherchais encore pour d’autres secondes. Ce n’est pas facile de terminer sa carrière comme ceci. Les cinq années ont passé trop vite et je recommencerais demain matin. J’ai vécu toutes sortes d’émotions, mais je n’ai que de beaux souvenirs incluant une participation au championnat national à Calgary à ma première année. Aux joueuses qui seront de retour, je leur dit de sortir la tête haute et de revenir en force l’an prochain. Les défenseurs ont bloqué bien des lancers des deux côtés sur la glace. On a joué une bonne partie physique et rapide. »
Deux joueuses ne seront pas de retour l’an prochain, les cinquièmes années Cassandra Labrie et la championne pointeuse de SUA, Katryne Villeneuve.
UNB affrontera les Tommies de St. Thomas University et les Huskies se mesureront aux X-Women de St. Francis Xavier University en demi-finale 2 de 3.


17 Février
Villeneuve donne la victoire aux Aigles Bleues
MONCTON – Le but de Katryne Villeneuve (Katherine Dubuc, Cassandra Labrie) à 3 :15 de la deuxième période prolongation a donné une victoire de 2 à 1 aux Aigles Bleues de l’Université de Moncton (1 et 1) face aux Huskies de Saint Mary’s University (1 et 1), dimanche dans la deuxième partie de la série quart de finale 2 de 3 de hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, à l’aréna J.-Louis-Lévesque.
Jouant quatre contre quatre, Villeneuve a su prendre avantage d’une mêlée devant le filet pour envoyer la rondelle au fond, elle qui avait raté une belle occasion auparavant. Le gain permet aux Bleue et Or de niveler les chances dans la série. Maëlle Rioux (Labrie, Janie Poitras), avait nivelé les chances à 1 à 1 pour Moncton à 15 :09 de la première période suivant le filet des visiteuses par Miranda Hatt, à 7 :06. Il n’y a eu aucun pointage en deuxième ni en troisième. Les deux gardiennes ont su frustrer leurs adversaires. Audrey Berthiaume a réussi 28 arrêts devant le filet pour la victoire contre 30 pour son adversaire, Rebecca Clark. Moncton n’a pu marquer en cinq supériorités numériques et Saint Mary’s, 0 en 3.
« C’était un plaisir de jouer cette partie, a dit l’entraineur du Bleu et Or, Marc-André Côté très heureux de la performance des siennes. On a eu un effort d’équipe et tous ont contribué. On avait la bonne attitude aujourd’hui. On a travaillé fort tout au long de la partie. C’était notre première victoire contre elles cette année et cette série est serrée. On n’était pas surpris de bien contrôler la rondelle en avantage avec notre vitesse et notre jeu d’ensemble. »
Katryne Villeneuve était fâchée contre elle-même d’avoir eu raté une première occasion de marquer dans un filet ouvert. « On s’encourageait et on est heureuse d’avoir une autre partie mardi, a-t-elle indiqué. On ne voulait pas terminer cela aujourd’hui. On a bien contrôlé le jeu et on savait qu’on pouvait jouer avec cette équipe et les autres. La différence entre les deux parties a été leur premier but au début du premier match. »
La troisième et décisive rencontre sera disputée mardi à 19 h au Centre Civic de Halifax. L’équipe gagnante affrontera en demi-finale soit les X-Women de St. Francis Xavier University ou les Tommies de St. Thomas University.


16 Février
Fin de saison pour les Aigles Bleues au volleyball
MONCTON – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (3-17=6pts, 5e position) ont complété leur saison 2018-2019 avec une défaite de 3 à 0 subie aux mains des Tigers de Dalhousie University (18-2=36pts, 1re position) au volleyball féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, samedi à Moncton.
La troupe de Monette Boudreau-Carroll a perdu 25 à 12, 25 à 18 et 25 à 13 contre la formation de première position. Pascale Doiron a réussi 8 kills pour le bleue et or avec 32 attaques et 8 digs. Joanie Arsenault a réussi 6 kills et 14 digs. Mieke DuMont a obtenu 7 kills et 6 digs pour les Tigers et Alyssa Harding, 18 digs.
« On a connu une saison plus difficile que je m’attendais, a dit l’entraineuse Monette Boudreau-Carroll. On a perdu des joueurs et cela nous a enlevé des opportunités de jeux. On a cependant vu du progrès et on a fait la compétition aux autres formations avec cinq recrues sur le terrain. Maintenant, il faut aller recruter pour aider ce noyau de jeunes pour septembre. »
Pascale Doiron a terminé sa quatrième saison avec l’équipe. « On aurait pu faire mieux, mais je suis contente du cheminement que nous avons fait, a-t-elle indiqué. Il faut encore travailler fort pour améliorer des choses, mais je heureuse de mon année. On a encore bien des choses à apprendre. Je veux revenir pour une cinquième saison. On devra travailler fort cet été pour s’améliorer. »
Acadia, Dalhousie, UNB et Saint Mary’s vont maintenant disputer le championnat de SUA au début mars.
La joueuse de quatrième année des Aigles Bleues, Pascale Doiron, a reçu son chandail lors d’une cérémonie précédent la partie pour marquer ses quatre années au sein de l’équipe.

Les Aigles Bleus éliminés par les Panthers
MONCTON – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (0-2) ont donné trois buts en première période en moins de deux minutes pour s’incliner 4 à 0 devant les Panthers de University of Prince Edward Island (2-0), samedi soir et subir l’élimination dans la deuxième partie de la série quart de finale 2 de 3 de hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique, à l’aréna J.-Louis-Lévesque devant plus de 1000 spectateurs.
Moncton avait perdu le premier affrontement, 3 à 2 en prolongation jeudi soir à Charlottetown. Les Panthers se qualifient maintenant pour la série demi-finale.
Gabe Guertler, à 12 :47, Beau McCue, à 13 :16, les deux sur de durs lancers du poignet et Riley Whittingham, en échappée à 14 :09, ont réussi les trois filets des visiteurs en première période. Guertler a complété le pointage en fin de troisième, dans un filet désert. L’offensive de Moncton a été anéantie par le gardien Matthew Mancina, qui a bloqué 29 rondelles pour le jeu blanc. Étienne Montpetit a effectué 24 arrêts dans la défaite. Moncton et UPEI étaient 0 en 4 lors des avantages numériques.
« La partie s’est jouée en première période, a souligné l’entraineur Judes Vallée. On a commis des erreurs couteuses et on n’a pas été en mesure de stopper l’hémorragie lorsque le temps est venu. On a mieux joué en deuxième et en troisième sans être capable de marquer. Certains joueurs n’ont pas livré la marchandise. On a de nouveau péché de surnombre et on a oublié des joueurs derrière nous. Il y a eu manque de communications. On s’est battu et on a fait la compétition dans la majorité des joutes cette saison. On a un bien meilleur bilan que l’an dernier, mais on aurait aimé gagner une série. Demain matin, on passe à l’année prochaine. Les vétérans comme Thierry Comtois, Danick Emond et Marc-Anthony Therrien Therrien quittent et ils ont donné beaucoup au programme. On va chercher des joueurs de la même trempe de Lanoue et compagnie pour être plus compétitif l’an prochain. »

Selon le capitaine Thierry Comtios, « on est déçu, on n’a pas exécuté comme on aurait aimé. On a donné deux bonnes périodes. Le trafic au filet nous a fait mal et nos unités spéciales auraient pu faire mieux. On n’a pas terminé comme on voulait, on cherchait la troisième position au classement et on ne l’a pas atteint. On voulait jouer une ronde de plus, mais on a réalisé du progrès comparé à l’an dernier. C’était ma dernière partie et cela fait partie du jeu. C’est plate de finir, mais j’ai aimé le programme et j’ai de bons souvenirs. Les gens et le développement ont été très appréciés. »


15 Février
Le première partie aux Huskies
HALIFAX – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (0 et 1) se sont inclinées 2 à 0 face aux Huskies de Saint Mary’s University (1 et 0), vendredi à Halifax dans la première partie de la série quart de finale 2 de 3 de hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, au Centre Civic.
Sydney England a marqué le premier filet de la partie à 0 :40 secondes de la première période sur le premier tir. Suivant une période médiane sans but, Caleigh Meraw, à 17 :35 de la troisième en avantage numérique, a marqué le but d’assurance. La gardienne des Aigles, Audrey Berthiaume, a été occupée avec 32 lancers, dont 11 en première et en troisième périodes dans la défaite. Rebecca Clark a vu 10 rondelles (5-3-2) pour la victoire. Moncton était 0 en 2 dans les avantages et Saint Mary’s, 1 en 4.
« Toutes les joueuses n’étaient pas dans la partie ce soir, a dit l’entraineur du bleue et or, Marc-André Côté. On sait qu’on peut jouer avec cette équipe. La joute n’a pas été facile pour nous avec seulement 10 lancers. Audrey Berthiaume a bien joué devant le filet pour nous donner une chance. Dimanche, il faudra se regrouper et donner un effort constant pour 60 minutes. Toutes les joueuses devront démontrer un plus grand effort sur la glace. »
La deuxième joute sera dimanche, à 16 h à l’aréna J.-Louis-Lévesque. Les billets pour le match seront en vente à la billetterie de l’aréna deux heures avant la partie. La troisième rencontre, si nécessaire, sera le mardi 19 février, à 19 h à Halifax.
Toutes les parties sont diffusées au www.AUStv.ca.


14 Février
Le Bleu et Or a le dos au mur
CHARLOTTETOWN – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (0-1) ont le dos au mur dans la série quart de finale 2 de 3 de hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique alors qu’ils se sont inclinés 3 à 2 en prolongation, mercredi, face aux Panthers de University of Prince Edward Island (1-0), à Charlottetown.
Le but de Brent Andrews, à 2 :23 de la période de prolongation, a fait la différence et donné la victoire à l’équipe locale. Ryan Chiasson (Alexis Roy) à 7 :29 de la troisième avait nivelé les chances à 2 à 2 pour Moncton.
Nick Shumlanski, à 14 :32 suivant une attaque à 3 contre 2 et Gabe Guertler, une minute et demi plus tard, ont donné une avance de 2 à 1 aux Panthers en deuxième période. Édouard Michaud (Vincent Deslauriers, Carl Marois) à 6 :02 de la première période avait donné une priorité de 1 à 0 aux visiteurs. Il n’y a eu que cinq lancers de chaque côté dans ce premier vingt. Le gardien Étienne Montpetit a vu 30 rondelles dans la défaite, incluant 12 en deuxième et Matthew Mancina, 22 pour le gain. Moncton était 0 en 2 sur les avantages et UPEI, 0 en 3.
« On a bien joué en première période, mais deux mauvais changements de joueurs en deuxième leur en donné deux buts, a dit l’entraineur Judes Vallée. On s’est tiré dans le pied avec cela. La partie s’est jouée en quelques minutes. Il ne faut pas oublier que je n’ai pas de joueur qui a encore gagné une série. Il y a eu plusieurs revirements qui n’ont pas aidé, dont un sur leur but gagnant. On a une équipe qui travaille fort sur la glace et Montpetit a fait son boulot. Je suis confiant que nous allons rebondir samedi soir. L’équipe a perdu une bataille, mais pas la guerre. »
La deuxième partie de la série sera disputée samedi soir, à 19 h à l’aréna J.-Louis-Lévesque. Notez que les partisans peuvent acheter des billets pour la rencontre de samedi à l’accueil du CEPS Louis-J.-Robichaud aux heures normales d’ouverture ou à la billetterie de l’aréna, une heure avant la partie.


13 Février
1re partie série quart de finale remise à jeudi
MONCTON – La série 2019 quart de finale 2 de 3 de hockey masculin Subway de Sport universitaire de l’Atlantique entre les Aigles Bleus de l’Université de Moncton et les Panthers de University of Prince Edward Island va maintenant débuter demain (jeudi soir - 14 février) à Charlottetown.

La première partie de la série devait être jouée ce soir (mercredi), mais a été remise à jeudi en raison de la tempête qui sévit dan la région. La deuxième partie sera maintenant samedi soir à l’aréna J.-Louis-Lévesque du campus de Moncton. Si une troisième est nécessaire, elle sera lundi dans la province insulaire. Toutes les parties sont à 19 h.

Notez que les partisans peuvent acheter des billets pour la rencontre de samedi à l’accueil du CEPS Louis-J.-Robichaud aux heures normales d’ouverture ou à la billetterie de l’aréna, une heure avant la partie.

L’autre série entre les Axemen d’Acadia University et les X-Men de St. Francis Xavier University débute ce soir (mercredi) à Antigonish.

Les deux équipes gagnantes se qualifieront pour les séries demi-finales 3 de 5 contre les Reds de University of New Brunswick et les Huskies de Saint Mary’s University.
Toutes les parties seront retransmises au www.AUStv.ca.


10 Février
Revers de 3 à 0 des Aigles Bleues au volleyball
Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (3-16=6pts, 5e position) ont subi une défaite de 3 à 0 face aux Huskies de Saint Mary’s University (11-8=22pts, 4e position) au volleyball féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, dimanche à Halifax.
Le Bleue et Or s’est bien défendu, mais a perdu 25 à 20, 25 à 23 et 25 à 16. Pascale Doiron a 8 kills et 16 digs et Eliza Druart, 7 kills. Télia Gaudet a réussi 18 digs. Lindsay Donovan a 18 kills pour les Huskies et Olivia Bell, 13 digs.
Les Aigles vont terminer leur saison en disputant leur dernière partie du calendrier régulier à Moncton, samedi à 16 h, face à l’équipe de première position, les Tigers de Dalhousie University (17-0=34pts).


09 Février
Les Aigles Bleues terminent au 6e rang
SACKVILLE – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (13-14-1=27pts, 6e position) ont défait les Mounties de Mount Allison University (4-23=8pts, 8e position), 2 à 1, samedi à Sackville dans la dernière partie au calendrier régulier de hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique.
Moncton termine le calendrier régulier en sixième position et affrontera la formation du troisième rang, les Huskies de Saint Mary’s (17-9-1=35pts) dans la ronde quart de finale 2 de 3. L’horaire sera déterminé plus tard.
C’est le but de Katryne Villeneuve (sans aide), à 12 :35 de la troisième période, qui a fait la différence en brisant un pointage nul de 1 à 1, réalisé en première période. Maddy Kingston, à 3 :21 pour les Mounties et Aude Massé (Villeneuve, Cassandra Call), à 19 :51 de la première période en avantage numérique pour les Aigles Bleues, ont trouvé la cible. La gardienne Mélika Florent a réussi 22 arrêts dans la victoire et Kaitlin Mowbray, 29 dans la défaite. Moncton était 1 pour 5 dans les avantages numériques et Mount Allison, 0 pour 1.
« On a toujours des parties serrées contre les Mounties, mais on n’a pas joué notre meilleur hockey, a dit l’entraineur Marc-André Côté. On a hâte à la nouvelle saison des séries. Les Mounties ont travaillé fort, même si l’équipe était éliminée des séries. On a trouvé une façon de gagner, mais il faudra jouer mieux que cela lors des séries face aux Huskies. »
Katryne Villeneuve a remporté le championnat des pointeuses de SUA à sa cinquième et dernière saison de hockey universitaire avec 19 buts et 17 passes, pour 36 points. Chantal Beauchamp a fini au troisième rang des défenseures avec 14 points (2 et 12).

Une 5e position pour les Aigles Bleus au hockey
HALIFAX – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (14-12-4=32pts) ont complété leur saison régulière avec un revers de 7 à 3 face aux Huskies de Saint Mary’s University (19-10-1=39pts, 2e position) samedi à Halifax, au hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique.
Cette défaite avec la victoire des Panthers de University of Prince Edward Island (15-12-3=33pts, 4e position) fait en sorte que Moncton tombe au cinquième échelon du classement final et affrontera ces Panthers en première ronde éliminatoire quart de finale 2 de 3, à compter de cette semaine. Acadia et St. Francis Xavier s’affronteront dans l’autre série. University of New Brunswick et Saint Mary’s ont un bye en demi-finale.
Danick Emond (Thierry Comtois), à 5 :58 en première, Maxime St-Cyr (Olivier Desjardins, Vincent Lanoue) à 4 :44 de la période médiane et Vincent Lanoue (Carl Marois), à 6 :58 de la troisième, ont trouvé la cible pour le Bleu et Or. Aaron Berisha, Nick Welsh et Thomas Stavert, en première, Jake Coughler et Bradley Latour en deuxième et Anthony Repaci et le deuxième de la partie de Berrisha, en troisième, ont assuré l’offensive des Huskies. Étienne Montpetit (40 minutes-19 arrêts-5 buts) et Alexi Thibaudeau (20 minutes-6 arrêts-2 buts) se sont partagé la tâche devant le filet du bleu et or. Eric Brassard a réussi 19 arrêts dans la victoire. Moncton n’a pu marquer en trois occasions en avantages numériques et Saint Mary’s a réussi quatre filets en cinq avantages.
« On s’est battu jusqu’à la fin, mais notre exécution a fait défaut, a dit l’entraineur Judes Vallée. Nos unités spéciales n’ont pas fait le travail avec quatre buts accordés et aucun marqué. C’est une défaite décevante, mais la nouvelle saison débute et on oublie le tout pour recommencer à neuf. On a perdu nos bagarres à un contre un et il faudra avoir un meilleur focus cette semaine et jouer 60 minutes. »
En bref… Maxime St-Cyr a terminé la saison avec 23 buts, le plus haut total de la ligue et 9 passes, pour 32 points, au 7e échelon du classement final… Marc-Anthony Therrien (9 et 21=30 points) était 8e… Étienne Montpetit détient la meilleure moyenne d’arrêts de SUA avec ,923 avec 66 buts et 793 arrêts.


08 Février
La troisième encore possible pour le Bleu et Or
WOLFVILLE – Le premier but en carrière universitaire de Vincent Lanoue (Alexis Roy, Olivier Desjardins), à 18 :16 de la troisième période et un jeu spectaculaire du gardien Étienne Montpetit, ont permis aux Aigles Bleus de l’Université de Moncton (14-11-4=32pts, 4e position) de remporter une victoire de 2 à 1 sur les Axemen d’Acadia University (10-17-3=23pts, 6e position), vendredi soir à Wolfville Nouvelle-Écosse au hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique.
Moncton visitera les Huskies de Saint Mary’s University (18-10-1=37pts, 2e position) samedi à Halifax. La victoire avec la défaite des X-Men de St. Francis Xavier University (15-11-3=33pts, 3e position) permet au Bleu et Or de s’approcher à un point de la troisième position au classement avec une partie à jouer.
Stephen Harper, en avantage numérique à 5:02 de la période médiane, avait nivelé les chances à 1 à 1 pour les Axemen. Acadia a dominé 21 à 8 dans les tirs au but dans cette période. Thierry Comtois (Carl Marois, Vinent Deslauriers), à 18 :59 de la première période, a donné une avance de 1 à 0 aux Aigles Bleus, qui ont mené 11 à 10 dans les lancers au but.
La partie a été un duel de gardiens de buts, Étienne Montpetit faisant face à 46 tirs contre 31 pour le perdant, Logan Flodel. Moncton était 0 en 3 lors des avantages numériques et Acadia, 1 pour 5.
« Je suis excité d’avoir marqué mon premier but, mais aussi d’avoir pu éviter de jouer en prolongation pour se sauver les jambes pour la joute de samedi, a dit Vincent Lanoue suivant la rencontre. En traversant la ligne rouge, je me suis dit que j’allais lancer pour marquer. C’était excellent pour notre moral. »
Le gardien Étienne Montpetit a ajouté qu’il joue mieux lorsqu’il reçoit plus de lancers. « J’ai voulu donner une chance à mon équipe de l’emporter, a-t-il indiqué. Ma confiance s’améliore avec un nombre plus élevé de lancers. C’est un deux gros points pour nous et une chance à la troisième position. »
« On a volé la partie ce soir, a indiqué l’entraineur Judes Vallée. Chapeau à Étienne Montpetit qui a volé la vedette. Notre attaque a connu des moments difficiles et on a rien pu faire lors des avantages numériques. On a assisté à un duel de gardiens. On va se reposer pour le match contre Saint Mary’s samedi et tenir une rencontre d’équipe pour discuter de cette joute. Le classement final va se décider à notre dernière rencontre. »


06 Février
Les Aigles Bleues s'approchent des séries
MONCTON – La moitié de la mission des Aigles Bleues de l’Université de Moncton (12-14-1=25pts, 6e position) est accomplie. La formation a pris une avance de trois points mercredi soir avec un gain de 4 à 1 sur les Reds de University of New Brunswick (13-10-4=30pts, 4e place) à l’aréna J.-Louis-Lévesque, au hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique.
L’équipe de Moncton s’est approchée de sa qualification pour les séries de fin de saison avec trois points d’avance sur les Tigers de Dalhousie University (10-14-2=22pts, 7e position). Moncton a une autre partie à disputer, samedi soir face aux Mounties de Mount Allison University, à Sackville. Dalhousie a deux autres parties à jouer, vendredi et samedi. Une défaite vendredi soir garantira la 6e position aux Aigles Bleues.
Katryne Villeneuve a marqué à deux reprises, mercredi soir pour mener le Bleue et Or à la victoire. Katherine Dubuc (Emilie Lalancette), en première et Aude Massé (Jessica Bouchard, Jennifer Arsenault), au début de la troisième, ont réussi les autres filets des gagnantes. Emma Borbandy, en avantage numérique à mi-chemin de la troisième, a assuré la réplique des visiteuses. Audrey Berthiaume a été solide devant le filet avec 27 arrêts dans la victoire et Kendra Woodland, 29 dans la défaite. UNB était 1 en 6 lors des avantages numériques et Moncton n’a pas obtenu de supériorités.
« La moitié du travail est fait, c’est un pas dans la bonne direction, a dit l’entraineur de Moncton, Marc-André Côté. On a joué presque 60 minutes et (Audrey) Berthiaume a fait de gros arrêts. Notre jeu en désavantage numérique a fait la différence ce soir. On a bien joué. Samedi, il y a toujours un danger, mais on s’est bien présentée ce soir. »
Pour l’auteur de deux buts, Katryne VIleneuve, « je me sens bien. On est contente d’avoir joué une bonne partie. On méritait la victoire. Avant la partie, l’entraineur Côté nous avait donné un bon défi de jouer notre meilleure partie ensemble comme équipe et on a réussi. On n’a pas toujours joué ensemble cette saison et pour proche de 60 minutes. Il y a encore une autre partie à jouer et on devra sortir fort. Je voulais jouer une bonne partie ce soir et je suis heureuse de mes deux buts. »
« On a joué intelligemment et on a tout donné. L’équipe a bien travaillé et non pas dans le vide. C’était une importante partie, a dit la capitaine Cassandra Labrie. Il faut aller chercher les deux points de samedi. »
Le Service de l’activité physique et sportive a reconnu au centre de la glace avant la partie quatre athlètes qui font partie du programme de hockey féminin. Il s’agit de Katherine Dubuc et Jennifer Arsenault, quatrième année et Cassandra Labrie et Katryne Villeneuve, cinquième année. Le recteur et vice chancelier par intérim, Jacques Paul Couturier et le vice recteur à l’administration et aux finances, Edgar Robichaud, ont présidé les présentations.


03 Février
Les Aigles Bleues éliminées du tournoi de championnat
MONCTON – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (3-15=6pts, 5e position) sont maintenant officiellement éliminées du tournoi de championnat de fin de saison en perdant 3 à 0 face aux Axewomen d’Acadia University (13-5=26pts, 2e position), dimanche au gymnase du CEPS Louis-J.-Robichaud du campus de Moncton au volleyball féminin de Sport universitaire de l’Atlantique.
Moncton a perdu 27 à 25, 25 à 15 et 25 à 12. Joanie Arsenault a inscrit 7 kills et 11 digs pour le Bleue et Or. Pascale Doiron a récolté 16 digs. L’offensive des Axewomen a été menée par Lauryn Rencella avec 9 kills et 6 digs. Taylor Collombin a ajouté 8 kills et 10 digs.
Selon Ivana Urquhart-Mladineo, « on a travaillé fort, mais on n’a pas bien exécuté aujourd’hui. On doit apprendre à mieux lire le jeu de l’autre côté du filet et à mieux se parler entre nous. On veut gagner et apprendre ce qui nous manque et surtout ce qu’il faut faire pour gagner quand le pointage est serré. »
L’entraineuse Monette Boudreau-Carroll a ajouté « que la fin de semaine a été difficile. Cependant, il y a du positif. Des filles jouent mieux, comme Ivana, Télia Gaudet et Pascale Doiron. On essaie de finir sur une bonne note, c’est difficile sur le morale. On veut encore se battre pour brasser les cartes un peu. Il faut avoir espoir et apprendre à se défendre et à travailler un peu plus dur pour acquérir l’expérience nécessaire. Il faut vivre ceci avec des jeunes pour apprendre à gagner. »
Le Bleu et Or visitera les Huskies de Saint Mary’s University, dimanche prochain à 14 h et terminera sa saison à Moncton, le samedi 16 mars face aux Tigers de Dalhousie University.
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.