Vol. 43, no 32
02 mai 2013
Agrandir l'image
Dans la photo, le nouveau chancelier est accompagné du recteur et vice-chancelier, Raymond Théberge.
Cérémonie d’installation de Jean-Claude Savoie à titre de huitième chancelier de l’Université de Moncton
Le 26 avril, l’entrepreneur acadien Jean-Claude Savoie est devenu le huitième chancelier de l’Université de Moncton lors d’une cérémonie d’installation qui a réuni quelque 300 personnes dans la salle de spectacle du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton.

Originaire de Saint-Quentin, M. Savoie est très bien connu dans le monde des affaires. C’est en 1978 qu’il fonde avec son père Groupe Savoie Inc., compagnie qui est devenue un fleuron de l’industrie forestière au Nouveau-Brunswick. L’entreprise compte aujourd’hui plus de 550 employés et se situe parmi les chefs de file dans la transformation de bois dur, en plus d’être un joueur important au sein de l’industrie forestière du Canada.

M. Savoie possède le baccalauréat ès sciences de l’Université Laurentienne et le baccalauréat en éducation de l’Université de Moncton. Empreint d’un leadership naturel, il a siégé au sein de plusieurs conseils d’administration, d’organismes professionnels régionaux et nationaux. Il a été membre des conseils d’administration du Conseil économique du Nouveau-Brunswick, d’Assomption Vie, du New Brunswick Business Council, du New Brunswick Forest Products Association et du National Hardwood Lumber Association, en plus de présider les destinées de Sovebec Inc.

Il participe également à de nombreuses causes éducatives, sociales, sportives, culturelles et philanthropiques. Il est un fier citoyen de sa communauté où il fut choisi président d’honneur du Festival Western de Saint-Quentin. Il a créé la Fondation Hector Savoie, en mémoire de son père. Cette fondation a pour but d’aider des gens dans le besoin dans la communauté de Saint-Quentin et des environs.

L’Université de Moncton lui a décerné un doctorat honorifique en administration des affaires en 2004.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12487
Des portes ouvertes sont organisées le 11 mai pour souligner le 50e anniversaire de l’Université de Moncton
À l’occasion de son 50e anniversaire de fondation, l’Université de Moncton vous invite à visiter l’un de ses campus à Edmundston, Moncton ou Shippagan, le samedi 11 mai en après-midi. Vous pourrez ainsi voir les installations sportives, les laboratoires et les attraits qui font la fierté de notre institution. Cette activité se veut aussi une occasion de rencontrer les gens qui sont au cœur de la vie universitaire.

Les membres de la communauté universitaire sont invités à y prendre part en se joignant à la fête ou en devenant bénévole lors de cette journée.

Au campus d’Edmundston, l’accueil se fera à midi au pavillon Simon-Larouche où un goûter sera servi dans une atmosphère festive. Des visites guidées du campus seront offertes à compter de 12 h 45. Cette activité de portes ouvertes suivra la journée de préinscription pour les futurs étudiants et étudiantes qui aura lieu en avant-midi.

Au campus de Moncton, l’accueil se fera au pavillon Rémi-Rossignol à midi où un barbecue et de l’animation pour toute la famille attendront les visiteurs. À compter de 13 heures, les participantes et participants seront invités à faire l’un des circuits proposés, que ce soit celui de la culture, de la découverte, de la santé, des Aigles ou encore le circuit pot-pourri.

Au campus de Shippagan, les personnes intéressées à participer aux portes ouvertes sont attendues à 13 heures. La conférence du scientifique Claude Villeneuve sera prononcée à compter de 13 h 30 dans l’amphithéâtre Gisèle-McGraw. Il s’agit d’une conférence d’intérêt pour toute la famille. Des circuits seront ensuite proposés à compter de 15 h 30. La journée se terminera avec un cocktail au Carrefour de l’apprentissage à 17 heures.

Pour en connaître davantage au sujet des portes ouvertes, il faut visiter le site www.umoncton.ca/50e/node/147.

Renseignements :
Campus d’Edmundston
Chantal Hudon : chantal.hudon@umoncton.ca / 506-737-5257
Campus de Moncton
Ghislaine Arsenault : ghislaine.arsenault@umoncton.ca / 506-858-4466
Campus de Shippagan
Patrice-Éloi Mallet : patrice-eloi.mallet@umoncton.ca / 506-336-3407
Pour plus de renseignements, cliquez sur ce lien.

Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12459
Agrandir l'image
La photo, prise lors de l’activité au campus de Moncton qui a eu lieu le 9 avril 2013, nous fait voir, de gauche à droite, 1re rangée : Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales; Meagan Patterson, médaillée de l’école secondaire Népisiguit de Bathurst et étudiante en sciences de la santé; Alexandre Corriveau, médaillé de la polyvalente Thomas-Albert de Grand-Sault et étudiant en sciences de la santé; Camille Champigny, médaillée de l’école L’Odyssée de Moncton et étudiante en sciences de la santé; Christine Vautour, médaillée de la polyvalente Louis-J.-Robichaud de Shédiac et étudiante en administration; Julie-Pier Bernard, médaillée de la polyvalente Roland-Pépin de Campbellton et étudiante en comptabilité; et Natalie Carrier, directrice de l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales; 2e rangée : Sébastien Deschênes, directeur du Département de comptabilité; Philip Robichaud, médaillé du Centre scolaire La fontaine de Néguac et étudiant en sciences de la santé; Karine Léger, médaillée du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean et étudiante en sciences de la santé; Chedly Belkhodja, directeur du Département de science politique; Sébastien Turner-Chiasson, médaillé de l’école secondaire Assomption de Rogersville et étudiant en sciences de la santé; Stephan Reebs, professeur au Département de biologie et responsable du secteur des programmes spéciaux; Guillaume Deschênes-Thériault, médaillé de l’école Marie-Gaétane de Kedgwick et étudiant en science politique; Francis LeBlanc, doyen de la Faculté des sciences; et Jocelin Manuel, médaillé de l’école régionale de Baie-Sainte-Anne et étudiant en sciences de la santé. Absence dans la photo : Marie-Hélène Ferguson, médaillée de l’école Carrefour Beausoleil de Miramichi et étudiante en éducation secondaire avec concentration en études familiales.
Activité de reconnaissance pour les 16 médaillés du Gouverneur général qui ont choisi d’étudier à l’Université de Moncton
Une activité de reconnaissance a eu lieu aux trois campus pour les récipiendaires de la médaille académique du Gouverneur général qui ont choisi d’étudier à l’Université de Moncton.

Ce sont 16 étudiants et étudiantes francophones du Nouveau-Brunswick qui ont reçu la médaille académique en juin 2012 et qui ont choisi d’étudier à l’Université de Moncton.

La plaque qui leur a été présentée se lisait comme suit : « Les meilleurs vont à l’Université de Moncton. Ces 16 jeunes ont obtenu la meilleure moyenne académique de leur école, remportant la Médaille du Gouverneur général. Cette année, elles et ils se sont inscrits dans une université qui leur ressemble : jeune, ambitieuse, dynamique et pleine d’avenir. L’Université de Moncton, c’est la destination de choix pour les étudiantes et étudiants du Nouveau-Brunswick, du Canada et de la Francophonie. »

Reconnaissance académique au campus d’Edmundston
Dans la région du Nord-Ouest, deux étudiantes et un étudiant qui ont reçu cette médaille académique ont choisi de poursuivre leurs études au campus d’Edmundston.

Reconnaissance académique au campus de Moncton
Six étudiantes et cinq étudiants qui ont reçu la médaille académique du gouverneur général sont actuellement inscrits à l’Université de Moncton.

Reconnaissance académique au campus de Shippagan
Dans la région du Nord-Est, une étudiante et un étudiant médaillés fréquentent actuellement le campus de Shippagan.

Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12476
Activité au campus d’Edmundston
La photo, prise lors de l’activité qui a eu lieu au Campus d’Edmundston, nous fait voir, de gauche à droite, Paul Albert, vice-recteur du campus d’Edmundston; Annick LeBouthillier, médaillée de la Cité des Jeunes A.-M.-Sormany d’Edmundston et étudiante en sciences de la santé; Jostin Frenette, médaillé de l’école Grande-Rivière de Saint-Léonard et étudiant en psychologie; Pascale Fortin, médaillée de la polyvalente Alexandre-J.-Savoie de Saint-Quentin et étudiante en administration; et Jacques Paul Couturier, doyen des études du Campus d’Edmundston
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12477
Activité au campus de Shippagan
La photo, prise lors de l’activité qui a eu lieu au Campus de Shippagan, nous fait voir, de gauche à droite, Sid-Ahmed Selouani, doyen des études au campus de Shippagan; Maxime Thériault, médaillé de la polyvalente Louis-Mailloux de Caraquet et étudiant en sciences de la santé au campus de Shippagan; et Marie-Ève Benoit, médaillée de la polyvalente W.-A.-Losier de Tracadie-Sheila et étudiante en sciences de la santé au campus de Shippagan; et Jocelyne Roy Vienneau, vice-rectrice du campus de Shippagan
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12478
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Patrice-Éloi Mallet, Monica Mallowan, Sid-Ahmed Selouani, Marthe Robichaud et Jocelyne Roy Vienneau.
Le comité organisateur dévoile le programme du 5e Colloque spécialisé en sciences de l’information
Le comité organisateur a dévoilé le programme du 5e Colloque spécialisé en sciences de l'information (COSSI), qui aura lieu les 19, 20 et 21 juin au campus de Shippagan.

Tous les détails sont disponibles sur Internet à l’adresse http://www.umoncton.ca/umcs-cossi/node/34

Cette rencontre entre chercheurs et professionnels de l’information du Nouveau-Brunswick et de la Francophonie canadienne et internationale s'inscrit dans le cadre des célébrations entourant le 50e anniversaire de fondation de l'Université de Moncton et constitue aussi un moment fort de la recherche en sciences de l'information et de la communication en Acadie.

Le comité organisateur tient à souligner la contribution de l’Université de Moncton, de la Faculté des études supérieures et de la recherche et du campus de Shippagan, qui renouvellent ainsi leur fort engagement envers la recherche dans ce domaine.

Lors du dévoilement du programme du colloque, le comité organisateur, composé de Monica Mallowan, Marthe Robichaud et Patrice-Éloi Mallet, était accompagné de Jocelyne Roy-Vienneau, vice-rectrice du campus de Shippagan, et Sid-Ahmed Selouani, doyen des Études, qui tiennent à manifester leur soutien au colloque.
Pour plus de renseignements, cliquez sur ce lien.

Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12458
Soutenance de thèse de maîtrise de Claude Wa Bitoka en études de l'environnement
Claude Wa Bitoka fera la soutenance d’une thèse de maîtrise en études de l’environnement, intitulée « Les enjeux de l’intégration du tourisme durable dans le concept du développement local durable : cas de Bouctouche », le lundi 6 mai à 9 heures dans le local B-015 du pavillon Rémi-Rossignol au campus de Moncton.

La thèse est effectuée sous la direction d’Omer Chouinard, professeur au programme de la maîtrise en études de l’environnement, et la codirection de Selma Zaiane-Ghalia, professeure adjointe à l’École de kinésiologie et de récréologie de l’Université de Moncton. Les autres membres du jury sont Olivier Dehoorne, professeur de l’Université des Antilles et de la Guyane - CEREGMIA, évaluateur externe; Ronald Babin, directeur du Département de sociologie de l’Université de Moncton, évaluateur interne; et Pierre-Marcel Desjardins, professeur au Département d’économie à l’Université de Moncton, président du jury.

Bienvenue à toutes et à tous.

Renseignement: 858-4498.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12492
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Camille Bourque, agente de projets internationaux au Service de mobilité internationale; Gaston Leblanc, doyen de la Faculté d’administration; Marie-Linda Lord, vice-rectrice des affaires étudiantes et internationales; Lucille Landry, responsable du Service de mobilité internationale; Mickaël Arseneau, étudiant en science politique; Marie-Pier Page, étudiante en nutrition; Madeleine Arseneau, étudiante en science politique; Nathalie Bourque, étudiante en enseignement primaire; Mohamed Taha Maarous, étudiant en gestion des opérations, régime coopératif; Katherine Gravel, étudiante en marketing; Patrick-Olivier Meunier, étudiant en histoire et en science politique; Marie-Hélène LeBouthillier, étudiante en travail social; Marc-André Haché, étudiant en traduction et langues; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Jeremy Hayhoe, directeur du Département d’histoire et de géographie; et Chedly Belkhodja, directeur du Département de science politique.
Neuf étudiantes et étudiants reçoivent le certificat d’Intelligence culturelle du programme Passeport international
Lors d’une cérémonie qui a eu lieu le 18 avril, neuf étudiantes et étudiants vedettes ont obtenu le certificat d’Intelligence culturelle présenté par Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier, et Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales, après avoir complété le programme Passeport international de l’Université de Moncton.

Les récipiendaires pour l’année universitaire 2012-2013 sont Katherine Gravel, de Tracadie-Sheila, finissante en marketing; Mohamed Taha Maarous, de Casablanca au Maroc, finissant en gestion des opérations, option coop; Mickaël Arseneau, de Pointe-Verte, finissant en science politique; Madeleine Arseneau, de Dieppe, finissante en science politique; Marc-André Haché, d’Inkerman Ferry, finissant en traduction et langues; Marie-Hélène LeBouthillier, de Saint-Simon, étudiante en travail social; Patrick-Olivier Meunier, de Candiac au Québec, finissant en histoire et géographie avec mineure en science politique; Marie-Pier Page, de Fredericton, étudiante en nutrition; Nathalie Bourque, de Moncton, finissante en enseignement primaire. Ils ont reçu un certificat portant le sceau embossé officiel de l’Université de Moncton, endossé par le recteur, la secrétaire générale et la vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales.

Le Passeport international a comme objectif d’enrichir le programme d’études des étudiantes et étudiants en leur apportant des connaissances, compétences et habiletés en interculturel et à l’international qui leur permettront d’améliorer leur communication interculturelle, leur sensibilité aux autres cultures ainsi que leur employabilité. Il consiste à accumuler un total de points par le biais d’ateliers, de conférences et de présentations, de bénévolat, d’un séjour à l’international ou encore d’activités d’intégration internationale qui leur permettront d’obtenir un certificat attestant qu’ils ont acquis des connaissances et des compétences en interculturel lors de leurs études à l’Université de Moncton.

Le programme de Passeport international a été lancé à l’automne 2011. Il est offert à titre gracieux à tous les étudiants et étudiantes de premier, deuxième ou troisième cycle, peu importe le domaine d’études. Il est valide pour toute la durée des études à l’Université de Moncton.
Pour plus de renseignements, cliquez sur ce lien.

Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12467
Agrandir l'image
La bénéficiaire 2013, Kayla Hébert, a reçu la bourse para-académique de 2 500 $ du président de l’AAAUM, Stéphane Robichaud, lors du Gala para-académique de la Féécum.
Kayla Hébert est la bénéficiaire de la bourse para-académique de l’AAAUM
Cette année, l’Association des anciens, anciennes et amis de l’Université de Moncton, campus de Moncton (AAAUM) a attribué sa bourse para-académique de 2 500 $ à Kayla Hébert, étudiante de 4e année au baccalauréat ès sciences (nutrition), qui a reçu le titre de l’impliquée de l’année lors du Gala para-académique de la Fédération étudiante.

Le parcours remarquable de Kayla Hébert témoigne de l’engagement exemplaire qu’elle a exercé au cours de la dernière année universitaire : présidente du Conseil étudiant de l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales, présidente du Conseil de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires, coordonnatrice du Collège Frontière et bénévole avec MAGMA pour aider les familles dans le besoin.

La bourse para-académique de l’AAAUM est remise depuis 2008 à un étudiant ou étudiante qui s’est illustré grâce à son implication dans la vie étudiante pendant l’année universitaire.
L’Association est heureuse de contribuer à leur épanouissement de ces étudiants et étudiantes par l’attribution de cette bourse annuelle qui récompense l’engagement étudiant.

Renseignements : Jeanne Farrah, au 858-4130.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12482
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Lassaad Labidi, directeur de l’INTES et diplômé du programme de maîtrise en travail social de l’Université de Moncton; Khadija Ismaïl, professeure à l’INTES et diplômée de la maîtrise en travail social de l’Université de Moncton; Lise Savoie professeure à l’École de travail social de l’Université de Moncton; Moez Ben Hmida, chef de département des études sociales de l’INTES; et Hélène Albert, professeure et directrice de l’École de travail social de l’Université de Moncton et stagiaire en Tunisie dans le cadre de la première entente en 1989.
L’École de travail social a renouvelé une entente avec l’Institut national du travail et des études sociales de Tunisie
L’École de travail social (ETS) a renouvelé une entente avec l’Institut national du travail et des études sociales (INTES), un partenaire de formation en travail social.

En effet il y a environ 25 ans, l’École de travail social recevait six étudiantes et étudiants à son programme de maîtrise alors que deux étudiantes de l’ETS partaient en Tunisie pour un stage de formation pratique II. Depuis ce temps, plusieurs étudiantes et étudiants de l’ETS ont fait un stage en Tunisie mais peu d’étudiantes et d’étudiants tunisiens ont séjourné à Moncton.

C’est dans ce cadre que l’entente renouvelée vise davantage de réciprocité dans les échanges. Dans ce contexte, Lise Savoie et Hélène Albert, avec la collaboration du Bureau des relations internationales, ont conçu un projet pilote permettant des échanges étudiants et professoraux, assurant ainsi davantage de mobilité entre les deux partenaires tout en favorisant l’expérience interculturelle au sein de ces écoles de formation.

Ce projet vise entre autres objectifs la consolidation de l’offre de stages internationaux, une meilleure compréhension des programmes sociaux respectifs, la diffusion de connaissances par l’enseignement et la recherche et l’exploration de possibilité de projets de recherche communs.

C’est ainsi que Lise Savoie et Hélène Albert, professeures à l’ETS, ont eu l’occasion de séjourner à l’INTES du 25 février au 10 mars. Dans le cadre de cette mission, elles ont rencontré l’équipe professorale de l’INTES dont quatre membres ont fait leur maîtrise en travail social à l’Université de Moncton. Elles ont été reçues dans des milieux de pratique professionnelle, ont prononcé des conférences et rencontré des étudiantes et étudiants des programmes de master et de formation continue.

Il s’agissait du premier volet de ce projet. Reste à venir l’accueil à Moncton en janvier 2014 d’un professeur de l’INTES et deux étudiants du programme de master qui viendront faire leur stage, dont l’un en recherche et l’autre en intervention.

Ce projet est rendu possible grâce à la contribution du Bureau des relations internationales de l’Université de Moncton, de l’Agence universitaire de la francophonie et du gouvernement du Nouveau-Brunswick.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12484
Agrandir l'image
Dans la photo, la bénéficiaire, Julie Poitras, est accompagnée de Pier Jr Morin, professeur de biochimie au Département de chimie et biochimie.
Julie Poitras est la bénéficiaire d’une bourse de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales
Une bourse de recherche de la Fondation canadienne des tumeurs cérébrales d’une valeur de 10 000 $ a été attribuée à Julie Poitras, de Dieppe, étudiante au programme de baccalauréat ès sciences avec spécialisation en biochimie à l’Université de Moncton.

Cette prestigieuse bourse, offerte cette année à cinq bénéficiaires de partout au Canada, est un soutien important pour de jeunes étudiants et étudiantes qui font des recherches portant sur les tumeurs cérébrales. Travaillant sous la supervision du professeur Pier Jr Morin au sein du Département de chimie et biochimie de la Faculté des sciences, Julie vise à caractériser les changements métaboliques associés à la résistance aux traitements chimiothérapeutiques administrés aux patients atteints de tumeurs cérébrales agressives. Nul doute que cette bourse contribuera à l’atteinte de cet objectif.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12462
Le journaliste Daniel Lessard était de passage à l’Université de Moncton
Le Programme d’information-communication et l’Association acadienne des journalistes ont accueilli au campus de Moncton l’ex-courriériste parlementaire de Radio-Canada à Ottawa, Daniel Lessard.

Témoin privilégié du passage au pouvoir des premiers ministres canadiens Pierre Elliott Trudeau, Brian Mulroney, Jean Chrétien et Stephen Harper, nommé chef de bureau de la Colline du Parlement en 1998, il a été à la barre de l’émission Les Coulisses du pouvoir de 2005 à 2011 avant de prendre sa retraite.

Devant une trentaine de journalistes et de professeurs, M. Lessard a parlé de ses débuts dans l’information et des changements qui ont marqué la façon de faire du journalisme depuis les années 1970. Critique des pratiques journalistiques actuelles, il a notamment abordé les nouvelles en continu, se servant du tout récent drame du marathon de Boston comme exemple des travers qui peuvent handicaper ce type de couverture.

M. Lessard a aussi souligné le peu de sérieux et de fiabilité des médias sociaux, a décrié la diminution du nombre de journalistes spécialisés et déploré le peu d’intérêt des médias canadiens pour l’information internationale.

Renseignements : 858-4149 / francois.giroux@umoncton.ca
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12463
Parution du deuxième numéro de la revue Minorités linguistiques et société
La revue Minorités linguistiques et société/Linguistic Minorities and Society annonce la parution de son deuxième numéro qui porte sur la viabilité démographique des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM), un sujet qui suscite de plus en plus d’intérêt.

Les gouvernements ont d’ailleurs commencé à intervenir en la matière et les études sur le sujet se multiplient. Le numéro thématique « Petits dérangements : minorités linguistiques et migrations / Minor Upheavals: Linguistic Minorities and Migrations », préparé sous la direction du professeur Joel Belliveau, de l’Université Laurentienne, espère apporter une contribution à cette importante discussion.

Les trois premiers articles du numéro sont axés sur les représentations : représentations que se font les communautés francophones provinciales de l’immigration et de l’immigrant dans le premier article, proposé par Christophe Traisnel, Isabelle Violette et Nicole Gallant; représentations que se font les migrants francophones de leur région d’origine dans les deux textes subséquents, le premier soumis par Annie Pilote et Lydie Brier et le deuxième, par Maurice Beaudin. Ces deux derniers textes, qui s’intéressent au vécu des migrants, se complètent bien, puisque Pilote et Brier se sont basées sur des données qualitatives tirées d’entrevues, alors que Beaudin a exploité les résultats plus quantifiables d’un sondage.

Le quatrième texte, signé Maurice Beaudin, Éric Forgues et Josée Guignard Noël, porte sur les migrations internes au pays et adopte un point de vue axé sur les régions périphériques. Les auteurs y examinent la situation de manière statistique, en comparant deux régions similaires – le nord du Nouveau-Brunswick et le nord-est de l’Ontario – afin de nous donner amplement de points de référence.

Finalement, le cinquième texte, produit par Vincent Roy et Huhua Cao, tranche quelque peu avec les trois textes précédents en ce qu’il s’intéresse à un milieu bénéficiant d’un bilan positif en ce qui concerne la migration de francophones, soit la région urbaine du Grand Moncton. Les auteurs y examinent comment cette immigration (ainsi que les migrations internes dans la ville) y a transformé l’espace urbain.

On vous invite à consulter ce numéro à http://www.erudit.org/revue/minling/2013/v/n2/index.html

Renseignements au sujet de la revue : real.allard@umoncton.ca
Pour plus de renseignements, cliquez sur ce lien.

Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12481
Agrandir l'image
La photo nous fait voir Jérémy Racine en compagnie du vice-recteur du campus d’Edmundston, Paul Albert.
Expo-sciences provinciale : Jérémy Racine est le bénéficiaire d’une bourse de 1 000 $ de l’Université de Moncton
Jérémy Racine, élève de 12e année de la polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany d’Edmundston, a remporté une bourse d’accueil de 1 000 $ de l’Université de Moncton lors du concours Expo-sciences francophone du Nouveau-Brunswick, qui a eu lieu le 19 avril au campus d’Edmundston.

Cette bourse d’études tirée au sort parmi les personnes participantes pourra être utilisée lors d’une inscription à l’un des trois campus, Edmundston, Moncton ou Shippagan.

Jérémy, de Rivière-Verte, et Roxanne Gauvin, d’Edmundston, ont remporté la deuxième position du concours provincial grâce à leur présentation « Solide? Liquide?... Les deux? » Ils sont membres de la délégation du Nouveau-Brunswick qui prendra part à l’Expo-sciences pancanadienne, du 11 au 18 mai à Lethbridge, en Alberta.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12464
L'été approche alors sortez vos espadrilles et profitez du beau temps
L'été approche, donc sortez vos espadrilles et profitez du beau temps pour faire des activités physiques à l’extérieur. Des pistes de marche ou cyclables sont également à votre disposition, à Dieppe ou à Moncton et ailleurs dans la province.

Si vous désirez obtenir plus de renseignements, vous pouvez consulter les sites suivants:

Dieppe: http://www.dieppe.ca/fr/visiterdieppe/cartes.asp?_mid_=12511
Moncton: http://tourism.moncton.ca/Une_exp_rience_unique/Sentiers_et_pistes.htm
Sentiers N.-B. : http://www.sentiernbtrail.com/index.php?lang=fr

À l’Université de Moncton, il y a déjà des gens très actifs. En effet, lors des prochaines semaines, les membres du personnel qui ont participé à l’étude 30-30-30 feront prendre leurs mesures à la suite de l’activité physique qui a duré neuf semaines. Avez-vous noté des changements chez vos collègues de travail ? Plus d’énergie, plus de motivation, perte de poids ?
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12485
Article présenté à la une de la revue scientifique Ecology
Un article de Samuel Haché, étudiant au doctorat, intitulé « Experimental evidence for an ideal free distribution in a breeding population of a territorial songbird », préparé en codirection à l'Université de l'Alberta, a fait la une du numéro d'avril de la revue scientifique américaine Ecology (volume 94, no 4).

Samuel Haché est supervisé par le professeur Marc-André Villard, du Département de biologie.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12486
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, assis : Mohamed Y. Dicko, représentant à l'international pour l'Université de Moncton; Amed Diallo, président fondateur de l'Institut africain de management d'Ouagadougou; et Sid-Ahmed Selouani, doyen des études au campus de Shippagan; debout : Denise Haché, directrice des Services aux étudiants et du recrutement; Caroline Lanteigne, professeure d'administration; Irène Savoie, adjointe au doyen des études; Zine Khelil, professeur d'administration; et Marthe Mallet, professeure d'administration.
De la visite du Burkina Faso au campus de Shippagan
Le campus de Shippagan a reçu Amed Diallo, président fondateur de l’Institut africain de management d’Ouagadougou, au Burkina Faso, et Mohamed Y. Dicko, représentant à l’international pour l’Université de Moncton.

Présent dans trois pays africains dont le Burkina Faso, le Sénégal et le Mali, l’Institut africain de management compte environ 5 000 étudiants inscrits dans une douzaine de programmes reliés à la gestion. Après avoir été chaleureusement accueillis par des représentants de la ville de Shippagan, MM. Diallo et Dicko ont participé à une rencontre organisée par le Décanat des études pour étudier la possibilité de partenariat en lien avec le baccalauréat en gestion de l’information et le diplôme en administration des affaires.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12465
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Martin Léger, superviseur au laboratoire inorganique à Environnement Canada; Roxane Pelletier, récipiendaire du prix Brian-T.-Newbold; Marc Surette, directeur par intérim du Département de chimie et biochimie; Brian T. Newbold, professeure émérite; et Céline Surette, directrice de mémoire 4000.
Prix Brian-T.-Newbold : entente conclue avec Environnement Canada
Grâce à une entente conclue entre Environnement Canada (laboratoire inorganique) et le Département de chimie et biochimie de l’Université de Moncton par l’entremise de la professeure Céline Surette, directrice de mémoire, Roxane Pelletier, de Petit-Rocher, récipiendaire du prix Brian-T.-Newbold, aura accès à l’instrument ICP-MS pour lui permettre de faire l’ analyse de ses échantillons relies à son projet de CHIM 4096 : analyse des métaux, particulièrement le manganèse.

Rappelons que le prix Brian-T.-Newbold est offert par le Département de chimie et biochimie pour souligner l’excellence des projets de recherche réalisés pendant l’année terminale des programmes. Il a été créé en l’honneur du professeur émérite Brian Newbold en 1998. Accompagné d’une contribution de 1000 $ généreusement offerte par M. Newbold, il est accordé pour la meilleure présentation dans le cadre des projets «Initiation à la recherche» qui représentent une première introduction à la recherche scientifique.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12466
Le Musée acadien reçoit une bourse
Par l'entremise de l'Association des musées canadiens (AMC), le Musée acadien de l'Université de Moncton reçoit un montant de 1 000 $ afin de mieux conserver sa collection de partitions musicales.

La conservatrice, Jeanne Mance Cormier, indique que le Musée utilisera cette bourse afin de préserver les partitions musicales en plus d’inventorier celles qui se retrouvent à l’intérieur des livres de la collection. Par la suite, les partitions musicales seront ajoutées à la base de données de la collection Ultima.

Ce programme de bourses conçu spécialement pour les petits musées membres de l'AMC, est rendu possible grâce à la contribution du philanthrope Yosef Wosk, de Vancouver, en Colombie-Britannique.

Renseignements : Jeanne Mance Cormier, au 858-4690.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12483
Chedly Belkhodja sera présent à Migrinter à l'Université de Poitiers
Du 13 au 17 mai, Chedly Belkhodja, professeur au Département de science politique de l’Université de Moncton, sera présent à Migrinter à l'Université de Poitiers.

Migrinter est un laboratoire de recherche spécialisée dans l’étude des migrations internationales et des relations interethniques. Il est hébergé par la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers.

Les recherches du professeur Belkhodja portent sur les questions de l’immigration dans les villes de taille moyenne et dans les régions de faible immigration, et des discours et représentations de la diversité culturelle, religieuse et ethnique. Il mène également une réflexion sur le phénomène du populisme et des idéologies de la droite.

Il présentera un séminaire le 16 mai, intitulé « L’instrumentalisation des étudiants internationaux dans les politiques d’immigration au Canada : discours, pratiques et réalités ».

Renseignements : 858-3749.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12470
Le Duo Cantilena reçoit Michel Deschênes au Capitol
Le Théâtre Capitol présente le spectacle du Duo Cantilena en compagnie de Michel Deschênes, professeur au Département de musique, le jeudi 23 mai à 19 h 30.

Combinant les talents de Sally Wright, première flûte de Symphonie Nouveau-Brunswick, et Steven Peacock, guitariste de Fredericton, le Duo Cantilena a tendu l’invitation au percussionniste Michel Deschênes afin de former le Trio Sambucca. Ensemble, ils proposent un répertoire impressionnant de styles de musique, allant de la flûte et la guitare classique au marimba, vibraphone et divers tambours de plusieurs traditions culturelles. Le tout résulte en une combinaison instrumentale judicieuse et parfois mystérieuse.

Le Duo Cantilena est déjà bien connu du public canadien avec son album « The Green Bushes: Dances, Airs & Lullabies », lancé en 2010 et nommé aux Prix ECMA. L’album présente des arrangements originaux sur une trame de fond plutôt folk, dans une variété de traditions espagnoles et maritimes. Avec l’ajout de Michel Deschênes, un ton international s’ajoute aux couleurs et à la texture de la musique. Le résultat est un spectacle puissant et unique.

Les billets, au coût de 17 $ à 23 $ (frais compris), sont présentement en vente à la billetterie du Théâtre Capitol : en personne au 811, rue Main; par téléphone au 856-4379 ou 1 800 567-1922; ou en ligne à www.capitol.nb.ca. Ce spectacle est une présentation d’Ernst & Young dans le cadre de la saison 2012-2013 du Théâtre Capitol, présentée par Molson M.

Renseignements : 383-6711 / communications@capitol.nb.ca
Pour plus de renseignements, cliquez sur ce lien.

Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12471
Agrandir l'image
Trois entraîneurs de l'Université de Moncton ont annoncé que des étudiantes et étudiants/athlètes vont se joindre à leurs équipes sportives pour la prochaine saison de Sports universitaires de l'Atlantique, en septembre. On reconnaît sur la photo cinq athlètes qui se sont engagés à étudier au campus de Moncton en septembre. De gauche à droite : Marc Boudreau, directeur du Service de l'activité physique et sportive, Alex Saulnier, (Cap-Pelé-hockey) Serge Bourgeois (entraîneur hockey masculin), Pierre Durepos (Shediac-hockey), Allain Saulnier (Cap-Pelé-hockey), Monette Boudreau-Carroll (entraîneure de volleyball), Annie LeBlanc (Shediac-volleyball), Denis Ross (entraîneur hockey féminin), Marie-Josée LeBlanc (Moncton-hockey) et Marie-Linda Lord (vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales). (Photo Normand A. Léger)
Les frères Alex et Allain Saulnier et Pierre Durepos joignent l’équipe des Aigles Bleus au hockey
Des entraîneurs de l'Université de Moncton ont dévoilé mardi en conférence de presse une première ronde d'étudiantes/étudiants/athlètes recrutés en vue de la prochaine saison de Sport universitaire de l'Atlantique.

L'entraîneur-chef des Aigles Bleus au hockey masculin, Serge Bourgeois, est heureux d'annoncer qu'Alex et Allain Saulnier, de Cap-Pelé, et Pierre Durepos, de Shediac, joignent sa formation pour la prochaine saison.

« Je suis heureux d’annoncer que ces trois excellents étudiants de la région ont décidé de joindre l'équipe des Aigles Bleus, mentionne-t-il. Ce sont trois anciens capitaines qui ont su se tailler une place importante avec les Wildcats de Moncton et les Sea Dogs de Saint-Jean de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Nous avons hâte de les voir évoluer sur la glace et à nos séances d'entraînement en septembre. Nous bâtissons pour l'avenir avec ces trois jeunes Acadiens. D'autres joueurs viendront se greffer à notre équipe au cours des prochaines semaines. »

Alex Saulnier mesure 5'11", pèse 190 livres et lance de la gauche. « Les Aigles Bleus et les Wildcats étaient les deux équipes que nous suivions en grandissant, rappelle le joueur de centre. Ce sera intéressant de jouer de nouveau devant notre famille et nos amis. C'est une nouvelle étape de notre vie qui commence et c'est un autre défi. Nous pouvons continuer à étudier en français. On sait déjà à quoi s'attendre; ce sera différent avec 28 parties et on pourra mettre plus de temps sur les études. Il était important pour mon frère et moi de jouer ensemble et on n'a jamais pensé à autre chose. Les Aigles Bleus nous voulaient tous les deux. On a prouvé dans la LHJMQ qu'on peut bien jouer ensemble et on est fier de cela.» Ils ont été cocapitaines des Wildcats à leur dernière saison.

Statistiques -- Alex Saulnier : 28 buts et 54 passes pour 82 points et +22 en 68 parties en 2012-2013.

Allain Saulnier
Allain Saulnier évolue comme ailier droit, mesure 5'11", pèse 185 livres et aura 21 ans en août. « On a vécu une expérience inoubliable avec les Wildcats et l'Université de Moncton était un bon choix pour nous, ajoute Allain Saulnier. Les Aigles Bleus ont démontré beaucoup d'intérêt pour nous et on est heureux de faire partie de cette grande famille, une équipe qui a un bel avenir. Il y aura une certaine période d'adaptation à faire au départ mais on est habitué. Les joueurs sont plus vieux et plus costauds que dans le junior mais on a fait face à cela à notre première saison. On pense être capable d'être des joueurs d'impact avec les Aigles Bleus et on va jouer le rôle qu’exigera l'entraîneur. On veut aider l'équipe à gagner. C'est un nouveau chapitre de notre vie et on hâte de commencer la nouvelle saison et une nouvelle aventure. »

Statistiques -- Allain Saulnier : 27 buts et 56 passes pour 83 points et un ratio de +28 en 66 parties en 2012-2013.

Pierre Durepos
Le défenseur Pierre Durepos mesure six pieds, pèse 180 livres et a remporté la Coupe du Président de la LHJMQ à deux reprises et la Coupe Memorial une fois.

« Je suis heureux de poursuivre ma carrière avec les Aigles Bleus qui offrent un très bon programme de hockey, dit-il. Je vais évoluer avec une équipe compétitive en plus de jouer près de chez-moi, devant ma famille et mes amis. L'adaptation sera assez facile mais il faudra un certain temps pour prendre un rythme plus rapide avec des joueurs plus costauds et plus âgés. Le tout devrait bien aller. » Pierre Durepos a évolué avec les Flyers midget AAA et les Aces de West-Kent bantam AAA.

Statistiques -- Pierre Durepos : 6 buts, 25 passes et 31 points en 43 parties en 2012-2013.

Les jumeaux sont inscrits en administration des affaires au campus de Moncton. Ils ont terminé l'équivalence d'une année et demie d'études. Selon eux, le programme des Aigles offre un bon encadrement. Ils ont joué avec les joueurs actuels des Aigles Bleus, Simon Jodoin avec les Wildcats et Alex Noël avec les Flyers midget. Ils ont aussi joué avec les Aces de West-Kent dans le bantam AAA. Pierre Durepos a suivi des cours universitaires à l'University of New Brunswick à Saint-Jean.

Ils sont des diplômés de l'école Louis-J.-Robichaud de Shediac. Les trois ont été choisis à quelques reprises comme étudiant/athlète du mois de leur équipe respective de la LHJMQ, et Allain Saulnier était finaliste cette année au titre du joueur/académique de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Hockey féminin
L'entraîneur Denis Ross, des Aigles Bleues au hockey féminin, poursuit son programme de recrutement en vue de la prochaine saison. Il souligne qu'au moins trois nouvelles joueuses seront présentes aux sessions de septembre prochain.

« Je suis heureux d'annoncer que certaines recrues seront présentes aux sessions en septembre, dit-il. Josée Cormier, de Néguac, de la polyvalente W.-A.-Losier de Tracadie-Sheila, Roxanne Turcotte, de Rimouski, Québec, du Collège John Abbott, et Marie-Josée LeBlanc, de Moncton, membre de l'équipe midget AAA de Moncton seront de la partie. Je sais que ces joueuses pourront faire une contribution importante à notre succès dans l'avenir. »

« J'ai bien hâte de jouer au hockey universitaire, ajoute Marie-Josée LeBlanc, 18 ans, élève de 12e année de l'école L'Odyssée de Moncton. Comme défenseure, je sais que le jeu sera plus rapide mais je suis prête à relever le défi. »

Volleyball
« Je suis heureuse qu'Annie LeBlanc de Shédiac ait décidé de joindre les Aigles Bleues, estime l'entraîneuse-chef, Monette Boudreau-Carroll. Elle fait partie du programme de sports/études et son avenir est prometteur au volleyball. »

« J'ai choisi les Aigles Bleues parce que le campus est à proximité de chez-moi et je regarde les parties de cette formation depuis quelques années, mentionne LeBlanc. De plus, je connais la majorité des joueuses des Aigles Bleues, ayant joué avec elles dans le programme Bleu et Or ou avec le programme de sports/études en volleyball. Je suis bien heureuse d'avoir la chance de jouer devant mes parents et amis. »
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12480
La 3e Classique de golf de nos Aigles Bleus aura lieu le vendredi 7 juin
La 3e Classique annuelle de golf de nos Aigles Bleus aura lieu le vendredi 7 juin au terrain Royal Oaks, à Moncton.

Ce sera le premier tournoi d'envergure cette saison. Des anciens joueurs, entraîneurs et joueurs actuels seront présents. Des équipes de cinq joueurs sont acceptées. Les gens du public intéressés à y participer peuvent faire parvenir un courriel à Philippe Poirier à l’adresse philippe.poirier10@gmail.com.

Un départ simultané se fera à compter de 12 h 30.

Le comité organisateur est composé de Joël Drolet, Gilles Maltais, Jean-Guy Vienneau, Philippe Poirier et Phil Lavoie.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12468
Le Super encan annuel de nos Aigles Bleus aura lieu le samedi 4 mai
Le 14e Super encan annuel des Aigles Bleus aura lieu le samedi 4 mai à compter de 17 heures au Ceps Louis-J.-Robichaud au campus de Moncton.

Les personnes intéressées à y prendre part peuvent communiquer avec de Léo Godin, au 866-3258, ou par courriel à leo.godin@umoncton.ca.

Environ 500 personnes sont attendues pour le souper qui sera suivi d’un encan en direct et silencieux. Plus de 300 articles seront disponibles.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=12469
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.