Faculté des arts et des sciences sociales

Université de Moncton

Faculté des arts et des sciences sociales

Campus de Moncton

Faculté des arts et des sciences sociales

Université de Moncton

Faculté des arts et des sciences sociales

Campus de Moncton

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin

Activités

Activités

23 décembre 2021 : La communauté était invitée à assister à la soutenance de thèse de doctorat en sciences du langage d’Eden Hambleton le jeudi 23 décembre 2021. La thèse était intitulée « Représentations de l’accent de l’Autre dans les communautés linguistiques du sud-est du Nouveau-Brunswick ». Le jury de thèse était composé de la présidente, Isabelle  LeBlanc,  professeure adjointe, Université de Moncton; de la directrice de thèse, Sylvia Kasparian, professeure, Université de Moncton; de l’ examinatrice interne, Samira Belyazid, professeure, Université de Moncton; de l'examinateur externe, Alexei Prikhodkine, professeur, Université de Genève; et d’un autre examinateur externe, Jean Moscarola, professeur, Université de Savoie.

17 décembre 2021 : La communauté était invitée à assister à la soutenance de thèse de Léonie Levac, étudiante à la maîtrise ès arts en travail social, qui avait lieu le 17 décembre 2021. La thèse était intitulée « Comprendre les expériences stigmatisantes de travailleuses du sexe du Nouveau-Brunswick vivant avec un problème de santé mentale et/ou qui consomment de l’alcool ou des drogues ». Le jury de thèse était composé d'Isabel Lanteigne, présidente du jury; Catherine Flynn, évaluatrice externe; Lise Savoie, évaluatrice interne ainsi que de Marie-Pier Rivest et Madeline Lamboley, codirectrices de thèse.

17 décembre 2021 : La communauté était invitée à assister à la présentation de soutenance de thèse de maîtrise ès arts en travail social de Karine Duguay qui avait lieu le 17 décembre 2021. La thèse était intitulée « Comprendre la trajectoire des femmes francophones qui pratiquent le culturisme au Nouveau-Brunswick ». Le jury était composé de la présidente, Marie-Pier Rivest, professeure adjointe, École de travail social, Université de Moncton; de l’évaluateur externe, Nicolas Moreau, professeur titulaire, École de service social, Université d’Ottawa; de l’évaluatrice interne, Isabel Lanteigne, professeure agrégée, École de travail social, Université de Moncton; et de la directrice de thèse, Lise Savoie, professeure adjointe, École de travail social, Université de Moncton.

3 au 7 décembre 2021 : Les étudiantes et étudiants de quatrième année du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton présentaient, du 3 au 7 décembre 2021, la pièce C’était merveilleux, d’après La réunification des deux Corées de l’auteur français Joël Pommerat, sous la direction du metteur en scène et auteur Philippe Soldevila. Monsieur Soldevila, coauteur et metteur en scène du Triptyque acadien réunissant Les Trois exils de Christian E., Le Long voyage de Pierre-Guy B. et L’Incroyable légèreté de Luc L., a été invité à guider les étudiant.e.s dans un travail exigeant d’interprétation et de création où étaient joués, au total, plus de 31 personnages. On a pu voir sur scène les finissantes et finissants Danica Arsenault, Zacharie Cassista Landry, Joe Nadeau, Lou-Anne St-Pierre, Mara Saulnier et Jean-Charles Weka.

7 décembre 2021 : Le Centre de recherche en linguistique appliquée (CRLA) invitait la communauté à une conférence publique autour de l’ouvrage Dans l’accent de la Baie. Se construire Acadien dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse (2021, Éditions Prise de parole) écrit par la sociolinguiste Mélanie LeBlanc, professeure au campus d’Edmundston de l’Université de Moncton. La discussion était animée par Éric Dow, lui-même originaire de la Baie et passionné des questions de langue et d’identité.

6 décembre 2021 : Le 6 décembre 2021 marquait 32 ans depuis la tragédie des 14 femmes assassinées lors de l’attentat antiféministe de l’École polytechnique de Montréal. Pour souligner cette journée, qui est identifiée comme la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, le Comité permanent Femmes et égalité entre les genres de l’Université de Moncton, campus de Moncton, invitait toute la communauté universitaire et ses partenaires à participer aux activés du lundi 6 décembre 2021.

2 décembre 2021 : Dans le cadre du « Cycle de conférences en criminologie » et du cours « CRIM3700/SOCI3700-Sociologie de la déviance », le Secteur criminologie organisait, le 2 décembre 2021, une conférence virtuelle intitulée « Actualité de la sociologie de la déviance » présentée par Monsieur Albert Ogien, sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS et membre émérite du Centre d'étude des mouvements sociaux (France).

2 décembre 2021 : La communauté était invitée à assister à la soutenance de thèse de maîtrise ès arts en histoire de Marie-Hélène L’Esperance, qui s'est tenue le 2 décembre 2021. La thèse est intitulée « Représentations genrées de la Résistance au nazisme dans la bande dessinée (1981-2018) : histoire, pédagogie et mémoires ». Le jury était composé du président, Jean-Luc Bonnaud, professeur d’histoire, Département d’histoire et de géographie, Université de Moncton; de l’examinateur externe, Martin Pâquet, professeure d’histoire, Département des sciences historiques, Université Laval; de l’examinatrice interne, Janine Gallant, professeure de littérature française, Département d’études françaises, Université de Moncton; et de la directrice de thèse, Joceline Chabot, professeure d'histoire, Département d’histoire et de géographie, Université de Moncton.

1er décembre 2021 : Le Cercle philo du Département de philosophie invitait les membres de la communauté universitaire au Café Philo : « Sommes-nous allés au bout de ce que peuvent offrir les droits linguistiques ? » présenté par Pierre Foucher, professeur à la retraite aux facultés de droit de l'Université d’Ottawa et de Moncton, le 1er décembre 2021.

1er décembre 2021 :  Le troisième webinaire de la FASS 2021-2022 s'est tenu le 1er décembre 2021. Stéphanie Collin livrait une présentation intitulée « Lumière sur la réforme du système de santé au N.-B. », et Roromme Chantal livrait une présentation intitulée « Comment la Chine conquiert le monde ». Arnaud Scaillerez intervenait en tant que modérateur du webinaire. Madame Collin, Monsieur Chantal et Monsieur Scaillerez font tous trois partie du corps professoral de l’École des hautes études publiques (HEP).

24 novembre 2021 : Le Groupe de recherche sur les archives et les femmes en Acadie (GRAFA) organisait, le 24 novembre 2021, une conférence virtuelle ayant comme titre « Femmes réfugiées acadiennes (1755-1789): présentation d'un agenda », animée par Adeline Vasquez-Parra, docteure en histoire de l'Université libre de Bruxelles.

24 novembre 2021 : Les étudiantes et étudiants du Département de musique de l’Université de Moncton présentaient un récital varié le mercredi 24 novembre 2021 à la salle Neil-Michaud. Si la présentation de ces récitals a dû être interrompue durant la pandémie, c’est avec ferveur et détermination qu'ils renouaient avec cette tradition qui contribue immensément à l’esprit familial qui règne au Département de musique depuis sa fondation.

24 novembre 2021 : Dans le cadre du « Cycle de conférences en criminologie », le secteur criminologie organisait une conférence virtuelle présentée par Monsieur Maxime Bérubé, professeur en science forensique au Département de chimie, biochimie et physique de l'Université du Québec à Trois-Rivières.  La vidéoconférence intiulée « L’interprétation des traces numériques, un défi actuel de la science forensique » s'est tenue le mercredi 24 novembre 2021.

31 octobre au 21 novembre 2021 : L'exposition Ambiance verte et écolo de l'étudiant et artiste Rotchild Choisy était présentée du 31 octobre au 21 novembre 2021 à la Galerie Triangle du Département des arts visuels dans le but de promouvoir le projet de la Forêt nourricière mise en place par la Fédération des étudiantes et étudiants du centre universitaire de Moncton, campus de Moncton. Le vernissage a eu lieu le mercredi 17 novembre.

31 octobre au 21 novembre 2021 : Lucia Choulakian, étudiante en 3e année au Département des arts visuels de l'Université de Moncton, présentait son exposition Conséquat du 31 octobre au 21 novembre 2021 à la Galerie Triangle de la Faculté des arts et de sciences sociales.

11 au 19 novembre 2021 : L'exposition Chère Emma, Dear Jennifer de Jennifer Bélanger, professeure au Département des arts visuels, et Emma Delaney (elle) était en montre à l'Atelier d'estampe Imago Inc. du 11 au 19 novembre 2021. Emma et Jennifer ne se connaissent pas. La première fois qu’elles se sont rencontrées pour ce projet, elles ont décidé de devenir pen pals. Elles se sont partagées deux notes/lettres toutes les deux semaines. Ces notes ont servi de point de départ pour le reste du projet. Ce projet était présenté dans le cadre de la 35e édition du FICFA avec l’appui du Conseil des arts du Canada, la province du Nouveau-Brunswick et la Ville de Moncton. Le vernissage a eu lieu le vendredi 12 novembre.

18 et 19 novembre 2021 : Les étudiantes et les étudiants de troisième année du Département d’art dramatique présentaient Phèdre de Jean Racine les 18 et 19 novembre 2021 à l'auditorium du Pavillon Jeanne-de-Valois (local A119).

18 novembre 2021 : Dans le cadre des programmes en gestion des services de santé et en administration publique, un webinaire gratuit intitulé « Leadership en période d'incertitude » s'est tenu le jeudi 18 novembre 2021. Les conférenciers invités pour l'occasion étaient Paul Thébeau, diplômé de l'Université de Moncton et Christine C. Paulin, professeure agrégée à l'École des hautes études publiques (HEP).

17 novembre 2021 : Le Département d’histoire et géographie organisait une conférence virtuelle de Monsieur Ian Milligan, professeur agrégé à l’Université de Waterloo, le 17 novembre 2021. Cette conférence était intitulée « From Archives to Servers: How Digital Technology is Changing History ».

17 novembre 2021 : Dans le cadre de sa planification stratégique, l'Université de Moncton a lancé une série de webinaires qui toucheront à différents thèmes dans le but d'amener la communauté universitaire s'ouvrir sur le monde. Le premier webinaire de cette série avait lieu le mercredi 17 novembre 2021 et avait pour titre « L'état de l'Acadie et de la francophonie canadienne ». Les conférenciers invités étaient Stéphanie Chouinard, professeure de sciences politiques à l'Université de Queens (Ontario); Michelle Landry et Julien Massicotte, co-directeurs de l'État de l'Acadie; ainsi que Bénédicte N'Dri, agente de la stratégie d'immigration à Expansion Dieppe.

17 novembre 2021 : La communauté universitaire était invitée à assister à une table ronde sur « La traduction littéraire en Acadie » avec Georgette LeBlanc, Sonya Malaborza et Arianne Des Rochers, toutes trois finalistes aux Prix du Gouverneur général (catégorie traduction) en 2020, le mercredi 17 novembre 2021.

12 novembre 2021 : Le Centre de recherche en linguistique appliquée (CRLA) et la Chaire de recherche du Canada sur les minorités francophones canadiennes et le pouvoir invitaient le public au lancement virtuel du numéro de la Revue transatlantique d'études suisses ayant comme thème « De l'Acadie à la Suisse : Questions territoriales, politiques et linguistiques ». 

3 novembre 2021 : Le Centre de recherche en linguistique appliquée (CRLA) invitait la communauté universitaire à la première conférence de sa programmation 2021-2022. Intitulée « Italianismes dans les espaces francophones… quelles ressources pour l'Acadie? », la conférence avait lieu le mercredi 3 novembre et était livrée par Cristina Brancaglion, professeure à l'Università degli Studi de Milan.

20 octobre 2021 : Le webinaire « Repenser la traduction à partir des voix minorisées » avait lieu le mercredi 20 octobre 2021. Ce webinaire était présenté par Arianne Des Rochers, professeure au Département de traduction et des langues. Matthieu LeBlanc, vice-doyen et professeur au Département de traduction et des langues, participait au webinaire en tant que modérateur.

20 octobre 2021 : Dans le cadre du « Cycle de conférences en criminologie », le secteur criminologie organisait une conférence virtuelle présentée par Monsieur Xavier de Larminat, Maître de conférences en science politique de l’Université de Rouen (France). La vidéoconférence de Monsieur de Larminat avait lieu le mercredi 20 octobre 2021 et était intitulée « Parcours individuels et carrefours institutionnels. Appréhender le désengagement délinquant entre socialisation et réaction sociale ».

13 octobre 2021 : Le groupe Innovations sociales de la Faculté des arts et des sciences sociales présentait le webinaire gratuit « Les innovations sociales en contexte de vulnérabilité » le mercredi 13 octobre 2021. Catherine Bigonnesse, Christian Jetté et Lucie Dumais étaient les conférenciers invités pour l'occasion.

30 septembre 2021 : Le Département de traduction et des langues organisait une conférence et discussion virtuelle Zoom présentée par Monsieur Allan Tremblay, aîné de la communauté de la Première Nation de Negotkuk (Tobique) et membre de la nation des Wolastoqiyik. Cette activité s'est tenue le jeudi 30 septembre 2021 et s'intitulait « History of the Wolastoqiyik (Maliseet) Language ». La conférence portait sur les expériences négatives vécues par des jeunes autochtones dans les écoles et pensionnats du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, ainsi que sur les efforts (enseignement de la langue; production de dictionnaires bilingues, voire trilingues; traduction et interprétation...) de Monsieur Tremblay en vue de revitaliser la langue et la culture wolastoqiyik (malécites).

29 septembre 2021 : L’Institut international pour la Francophonie organisait une rencontre scientifique sur « le numérique dans l’espace francophone ». Cette rencontre scientifique était l’occasion pour les participants d’échanger et d’approfondir leurs connaissances sur les enjeux du numérique dans différents domaines au sein de l’espace francophone. Une intervention des professeurs Mathieu Wade, professeur au Département de sociologie et de criminologie, et Gabriel Arsenault, professeur à l'École des hautes études publiques (HEP) intitulée « Le Portail Acadie de Wikipédia : Un portrait juste ? », était au programme.

29 septembre 2021 : Dans le cadre du programme en gestion des services de santé et administration publique, un webinaire gratuit intitulé « Libertés fondamentales et Covid-10 » avait lieu le 29 septembre. Les conférenciers invités étaient Laurent Eck, Maître de conférences en droit public et directeur adjoint de l'Institut d'Études Judiciaires au sein du Centre de droit Constitutionnel (Faculté de droit - Université Jean Moulin de Lyon 3) et Yves Goguen, professeur de droit à l'Université de Moncton. Ce webinaire était animé par Arnaud Scaillerez, professeur en gestion des ressources humaines et en gestion des services de santé à l’École des hautes études publiques (HEP).

22 septembre 2021 : Le groupe Innovations sociales de la Faculté des arts et des sciences sociales présentait le webinaire gratuit « En quoi redéfinir le concept d'économie participe des innovations sociales? » le mercredi 22 septembre 2021. Alain Deneault, professeur de philosophie au campus de la Péninsule acadienne de l'Université de Moncton, était le conférencier invité pour l'occasion.

15 septembre 2021 : Le webinaire « L'Acadie du Nouveau-Brunswick et “ces” immigrants francophones. Entre incomplétude institutionnelle et accueil symbolique » de la série « Webinaires de la FASS » avait lieu le mercredi 15 septembre 2021. La présentation était animée par Leyla Sall, professeur au Département de sociologie et de criminologie. Mathieu Wade, également professeur au Département de sociologie et de criminologie, agissait comme modérateur. 

24 août 2021 : Le public était invité à assister à la présentation de la soutenance de thèse de maîtrise ès arts (études littéraires) de Sandrine Duval, qui s’intitulait « Le retour du monologue en Acadie dans les années 2010 : une nouvelle hybridation conte-théâtre ». Le jury était composé de la présidente, Isabelle LeBlanc, professeure adjointe au Département d’études françaises de l’Université de Moncton; de la directrice de thèse, Pénélope Cormier, professeure agrégée au campus d’Edmundston de l’Université de Moncton; du codirecteur de thèse, Benoit Doyon-Gosselin, professeur et vice-doyen de la Faculté des études supérieures et de la recherche de l’Université de Moncton; de l’examinatrice externe, Nicole Côté, professeure titulaire à l’Université de Sherbrooke; et de l’examinateur interne, Jimmy Thibeault, professeur associé à l’Université de Moncton.

2 juillet 2021 : Le public était invité à assister à la soutenance de thèse de maîtrise ès arts en histoire de Mathieu Martin. La thèse était intitulée «Le discours de l’Église catholique sur le genre femme au contact des transformations sociales en Acadie au cours des années 1960 et 1970». Le jury était composé du président, Jeremy Hayhoe, professeur d’histoire, Département d’histoire et de géographie, Université de Moncton; de l’examinatrice externe, Brigitte Caulier, professeure d’histoire, Département des sciences historiques, Université Laval; de l’examinatrice interne, Isabelle LeBlanc, professeure de sociolinguistique, Département d’études françaises, Université de Moncton; et de la directrice de thèse, Phyllis E. LeBlanc, professeure, Département d’histoire et de géographie, Université de Moncton.

30 juin 2021 : Le public était invité à assister à la soutenance de thèse de maîtrise ès arts en sciences du langage de Lacy Berasngar. La thèse était intitulée « Comprendre les formes nominales d’adresse dans les interactions par SMS entre Tchadiens : formes et fonctions ». Le jury était composé du président, Matthieu LeBlanc, professeur et vice-doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales, Université de Moncton; de la directrice de thèse, Sylvia Kasparian, professeure, Université de Moncton; de l’examinatrice interne, Isabelle LeBlanc, professeure, Université de Moncton; et de l’examinateur externe, Bernard Farenkia, professeur, Cape Breton University.

Printemps 2021 : Le Département de musique présente le concert annuel de l’Ensemble de guitares, sous la direction de Michel Cardin, sous forme de liste de lecture sur sa page YouTube. Le concert est présenté dans une formule « live-on-tape », un enregistrement en direct des diverses prestations, sans montage ou trucage élaboré en postproduction. Le programme comprend la création du premier mouvement d’une commande de la classe de guitares, le Quatuor de guitares, op. 104, de Richard Gibson, professeur de composition au Département de musique. Sont interprétées également des œuvres d’Albeniz, de Beethoven, de Granados, de Kindle, de Lennon et McCartney, de Machado, de Rachmaninoff, de Telemann, ainsi qu’une composition et une série d’arrangements d’Omer Richard. Il s’agit du premier de deux concerts annuels qui seront présentés en ligne sous forme de vidéos préenregistrées — le second, celui de l’Ensemble de percussions, est en cours de montage et sera prêt à diffuser sous peu. Ces vidéos s’inscrivent dans le cadre de la programmation hybride qu’a proposée le Département de musique en cette année de pandémie, où se sont côtoyés les récitals présentés devant un public restreint et les diffusions en ligne.

Printemps 2021 : Le Département de musique présente le concert annuel de l’Ensemble de percussions, sous la direction de Michel Deschênes, sous forme de liste de lecture sur sa page YouTube. Le titre du concert, Créa son, prend tout son sens lorsqu’on considère à quel point les artistes de la scène doivent faire preuve de créativité durant la pandémie. Afin de reproduire sans public toute l’énergie survoltée de ses concerts habituels, l’Ensemble propose une série de vidéos qui font appel à tous les moyens techniques à sa disposition — de l’humble téléphone intelligent manipulé par les musiciens eux-mêmes jusqu’à la petite équipe de vidéastes derrière la production audiovisuelle. Le programme comprend la création de Paysages, une œuvre de Richard Gibson, professeur de composition au Département de musique, qui s’inspire de différentes régions du Nouveau-Brunswick. Sont interprétées également des œuvres de Nate Anderson, de Nathan Daughtrey, de Brandon Dittgen, de David Gillingham et de Louis Raymond-Kolker. Ce concert en ligne marque la fin de la programmation hybride 2020-2021 proposée par le Département de musique en cette année de pandémie, où se sont côtoyés les récitals présentés devant un public restreint et les diffusions en ligne.

15 avril au 30 mai 2021 : La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen présentait l’exposition annuelle des finissantes du Département des arts visuels de l’Université de Moncton. Rassemblant le travail de Sandrine Duquenne, d’Émerise LeBlanc-Nowlan et de Florence Renson, l’exposition proposait des installations et des œuvres en estampe, en sculpture et en peinture issues des démarches artistiques entreprises pendant leurs études. Le vernissage avait lieu le jeudi 15 avril, en présence des trois étudiantes finissantes, et l’exposition était en montre jusqu’au 30 mai 2021.

27 mai 2021 : Le lancement du livre Lumière sur la réforme du système de santé au Nouveau-Brunswick de Stéphanie Collin, professeure en gestion des services de santé et en administration publique à l’École des hautes études publiques de l’Université de Moncton se déroulait de façon virtuelle le 27 mai. L’ouvrage de Mme Collin suit l’évolution de la réforme du système de santé du Nouveau-Brunswick lancée en 2008 et en examine la gestion en proposant un éclairage inédit sur les dynamiques ayant pu moduler ce changement d’envergure. On y brosse un tableau de la prestation des services et des soins de santé au Nouveau-Brunswick, depuis l’après-Seconde Guerre mondiale jusqu’à maintenant, et en tire des leçons utiles à l’élaboration et à la mise en œuvre de réformes éventuelles, au Nouveau-Brunswick, comme dans d’autres provinces canadiennes. Tant les décideurs publics qui envisagent une réforme que les gestionnaires qui assurent la mise en œuvre de plans de changement trouveront en ce livre un outil incontournable certain de susciter une réflexion nourrie.

5 mai 2021 : Le Cercle de lecture féministe du Département d’études françaises de l’Université de Moncton invitait le public à une rencontre littéraire virtuelle entre Corina Crainic, docteure en littérature, et Annie-Claude Thériault, autrice du livre Les Foley (2019).

3 mai 2021 : Le public était invité à assister à la présentation de la soutenance de thèse de maîtrise ès arts (sciences du langage) de Wedad Altawel, qui s’intitulait « La langue comme véhicule identitaire : analyse lexicale du Brayonnaire (Madawaska, Nouveau-Brunswick, Canada) ». Le jury était composé de la présidente, Annette Boudreau, professeure associée au Département d’études françaises de l’Université de Moncton; de la directrice de thèse, Karine Gauvin, professeure au Département d’études françaises de l’Université de Moncton; de l’évaluatrice externe, Chantal White, professeure au Département d’études françaises de l’Université Sainte-Anne; et de l’évaluatrice interne, Laurence Arrighi, professeure au Département d’études françaises de l’Université de Moncton.

13 au 17 avril 2021 : Les étudiantes et étudiants du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton présentaient la pièce de théâtre Tuiles de l’autrice Caroline Bélisle du 13 au 17 avril 2021 au Studio-théâtre La Grange du campus de Moncton. Karène Chiasson en signait la mise en scène.

16 avril 2021 : L’activité Les Vendredis midis de l’IEA avait lieu avec Julien Desrochers, chercheur postdoctoral, sur la plateforme Teams. Sa présentation s’intitulait  "« Ils ont détruit ma maison » : Habiter le territoire exproprié de Kouchibouguac chez Jean Babineau".

14 avril 2021 : Le concert annuel de l'Ensemble de Jazz du Département de musique avait lieu le mercredi 14 avril à la salle La Caserne du Centre des arts et de la culture de Dieppe (CACD). Ce concert marquait le début d’un nouveau partenariat entre les deux institutions. Le directeur Sébastien Michaud proposait d’abord une série de ses compositions et arrangements originaux écrits spécifiquement pour l’Ensemble. Porté disparu/Der Verscholiene, une suite en huit mouvements du compositeur acadien André Bourgeois, était présentée en deuxième partie du concert. Les membres de l’Ensemble de Jazz étaient Jocelyn Blanchette à la batterie et au vibraphone, Zacharie Bourgoin-Robichaud à la guitare, Jérémie Doucet au saxophone ténor, Johan Kjolbro à la basse, Jacques Léger au piano, Olivier Martel à la batterie et aux percussions, Amélie Richard aux saxophones alto et soprano, Luc Richard aux saxophones ténor et alto, Xavier Savoie à la trompette, ainsi que Sébastien Michaud à la trompette.

14 avril 2021 : Le quatrième webinaire du bloc 1 « La FASS en temps de COVID : perspectives croisées » de la série « Webinaires de la FASS » avait lieu le mercredi 14 avril 2021 sur la plateforme Microsoft Teams. Jalila Jbilou, professeure à l'École de psychologie et professeure-chercheure au Centre de formation médicale du NB, Christophe Traisnel, professeur de science politique à l'École des hautes études publiques, et Mathieu Wade, professeur en sociologie au Département de sociologie et de criminologie, étaient invités à participer à une discussion autour du thème « Espace citoyen et COVID-19 ».

10 avril 2021 : Le Département de musique de l’Université de Moncton présentait le récital de fin de baccalauréat de la saxophoniste Amélie Richard, étudiante du professeur Jean-Guy Boisvert, le samedi 10 avril 2021. Avec la participation du pianiste Carl Philippe Gionet, le programme proposé comptait des œuvres de Claude Debussy, Pedro Iturralde, Darius Milhaud et Arvo Pärt, ainsi qu’une création de Richard Gibson, professeur de composition au Département de musique.

9 avril 2021 : Le Cercle philo du Département de philosophie invitait le public à un événement Zoom à l’occasion de la récente parution du livre du professeur Ernest-Marie Mbonda intitulé Une décolonisation de la pensée - Études de philosophie afrocentrique (Sorbonne Université Presses). L’ouvrage était présenté par Delphine Abadie, maîtresse de conférence à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, au Sénégal. Il y avait par la suite une discussion avec l’auteur et les participantes et participants.

9 avril 2021 : La Journée virtuelle d’études interdépartementales avait lieu le vendredi 9 avril sur Teams sous le thème « Enjeux identitaires et rapports sociétaux ». Le thème de la journée était abordé dans une perspective interdisciplinaire par les conférencières et conférenciers des différents domaines de recherche qui prennaient la parole : Malaïka Bacon-Dussault, professeure de droit, Karine McLaren, professeure de droit, Yves Goguen, professeur de droit, Matthieu Marchadour, chercheur-linguiste de la France, Eden Hambleton, doctorante en linguistique, Sylvia Kasparian, professeure en linguistique, et Isabelle Blais, étudiante à la maîtrise en études littéraires. Cette activité était organisée par l’Association des étudiantes et étudiants des cycles supérieurs du Département d’études françaises de l’Université de Moncton.

7 avril 2021 : Dans le cadre de la 4e édition des Printemps de l'École des hautes études publiques (HEP), un webinaire intitulé « Économie et innovations sociales : entre recherche partenariale et généalogie critique » était présenté. Omer Chouinard, Ph. D. en sociologie du développement et professeur retraité émérite en environnement, et Jean-Philippe Sapinski, professeur adjoint à la maîtrise en études de l'environnement et à l'École des hautes études publiques (HEP) étaient invités pour l'occasion.

7 avril 2021 : Dans le cadre du cours Justice criminelle, une rencontre virtuelle était organisée avec l’honorable Suzanne Côté, juge de la Cour suprême du Canada, sur la plateforme Microsoft Teams. À l’occasion de cette rencontre, l’honorable Suzanne Côté a offert une présentation intitulée « Le rôle des juges de la Cour suprême du Canada dans le système de justice criminelle ».

31 mars 2021 : L’Institut d’Études Africaines, Chaire Senghor, le Centre Régional Francophone de Recherches Avancées en Sciences Sociales (CEREFREA Villa Noël) de l’Université de Bucarest) et la Faculté de Sciences Politiques, organisaient le colloque international « L'état de la démocratie en Afrique francophone » qui avait lieu en ligne, le 31 mars 2021. Dans le contexte de la fête internationale de la Francophonie, tenant compte de la pluralité d'approches des études sur la transition démocratique, ce colloque international se penchait sur la dynamique et les évolutions politiques de l'espace francophone africain après 1990. Des recherches multidisciplinaires (sciences politiques, économie, histoire) sur les crises, les avancées, les limites des systèmes africains étaient présentées, afin d'enrichir la réflexion sur le(s) type(s) de démocratie en Afrique francophone.

31 mars 2021 : Dans le cadre de la 4e édition des Printemps de l'École des hautes études publiques (HEP), un webinaire intitulé « Les innovations sociales : définitions, utilisation et utilité » était présenté. Juan-Luis Klein, professeur de géographie au Département de géographie de l’UQAM et membre du CRISES, et Majella Simard, professeur de géographie au Département d'histoire et de géographie de l'Université de Moncton, également membre du CRISES, étaient invités pour l'occasion.

26 mars 2021 : Le groupe de recherche sur les archives et les femmes en Acadie (GRAFA) présentait « Interroger l'histoire - Le genre dans les collections archivistiques et muséales » sur la plateforme Microsoft Teams. Les présentations étaient offertes par Christine Dupuis, archiviste au Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson (CEAAC), Estelle Dupuis, chargée de projets au Musée acadien de l’Université de Moncton (MAUM), et Jeanne Mance Cormier, chef de services et conservatrice au MAUM.

24 et 31 mars 2021 : Dans le cadre du concours « De la plume au micro », des activités offertes sur la plateforme Zoom étaient organisées par la revue acadienne de création littéraire Ancrages et le Département d'études françaises de l'Université de Moncton. Un atelier littéraire était animé par la poète Georgette LeBlanc le mercredi 24 mars et un atelier de lecture et de captations vidéo était offert par Justin Guitard le mercredi 31 mars. Le concours était ouvert aux étudiantes et étudiants, à la communauté universitaire et au public en général.

24 mars 2021 : Le troisième webinaire du bloc 1 « La FASS en temps de COVID : perspectives croisées » de la série « Webinaires de la FASS » avait lieu sur la plateforme Microsoft Teams. L’objectif de ce troisième webinaire était de présenter et d’analyser les enjeux langagiers de la pandémie au Nouveau-Brunswick. Dans une première partie, la question des néologismes en français était abordée par Karine Gauvin. Dans une deuxième partie, les activités de traduction et d’interprétation étaient examinées par Matthieu LeBlanc. Dans une troisième partie, les outils de communication mobilisés par les porte-paroles du gouvernement étaient analysés par Natalie Melanson Breau.

24 mars 2021 : Dans le cadre du Cycle de conférences en criminologie, le Secteur criminologie organisait une conférence virtuelle présentée par Monsieur David Moffette, professeur au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa. La vidéoconférence de Monsieur Moffette s'intitulait « Penser les intersections du droit criminel et du droit de l'immigration dans la régulation coercitive des migrants au Canada ».

19 mars 2021 : L'activité Les Vendredis midis de l’IEA avait lieu avec Leyla Sall, professeur agrégé de sociologie, sur Teams. Sa présentation s’intitulait « L’Acadie du Nouveau-Brunswick et “ces” immigrants francophones : entre incomplétude institutionnelle et accueil symbolique ».

17 mars 2021 : Le Café crime n° 6, organisé par le Secteur criminologie, avait lieu sur la plateforme Microsoft Teams. Le Café crime était offert par Maggie-Eugénie McIntyre, diplômée du baccalauréat en sciences sociales (majeure en criminologie). Elle travaille actuellement au sein de l’organisme YWCA de Moncton. Sa présentation était intitulée « Travailler auprès d’une population vulnérable lors d’une pandémie ».

15 mars 2021 : Le public était invité à la présentation de la soutenance de thèse de maîtrise ès arts (études littéraires) de Mathieu Lewis le lundi 15 mars par vidéoconférence Teams. La soutenance s’intitulait « Le symbolisme dans La Charge de l’orignal épormyable et Les Oranges sont vertes de Claude Gauvreau ». Le jury était composé de la présidente, Janine Gallant, professeure, Université de Moncton; du directeur de thèse, Maurice Raymond, professeur, Université de Moncton; de l’évaluateur externe, Yves Jubinville, professeur, UQAM; et de l’évaluateur interne, Benoit Doyon-Gosselin, professeur, Université de Moncton.

10 mars 2021 : Dans le cadre du Cycle de conférences en criminologie, le Secteur criminologie organisait une conférence virtuelle qui était présentée par Monsieur Vincent Seron, professeur et président du Département de criminologie de l’Université de Liège, en Belgique. La vidéoconférence de M. Seron s'intitulait « La police belge en(quête) de légitimité : quelques considérations autour du récent désamour entre citoyens et policiers ».

10 mars 2021 : Un webinaire gratuit sous le thème « Le télétravail pour sortir de la crise post-COVID? » était offert par la Formation continue. Le conférencier invité pour l'occasion était Arnaud Scaillerez, professeur à l'École des Hautes études publiques (HEP). Ce webinaire était destiné aux personnes étudiantes, aux professionnelles et professionnels et autres intervenantes et intervenants intéressés par les questionnements de gestion des ressources humaines et de santé publique, et particulièrement liés au télétravail.

9 mars 2021 : Fernand de Varennes prononçait une conférence intitulée « Les minorités et leurs droits humains aux Nations Unies : langue, culture, religion et ? ». Cette conférence était organisée dans le cadre du programme de maîtrise en sciences sociales de l’Université de Moncton, en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada sur les minorités francophones canadiennes et le pouvoir. En tant que rapporteur spécial de l’ONU sur les questions relatives aux minorités, Fernand de Varennes porte plusieurs chapeaux dans le cadre de son mandat, y compris ceux de promouvoir la mise en œuvre de la Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques; de faire de la sensibilisation pour la mise en œuvre pleine et entière des droits des personnes appartenant à des minorités; d’entamer le dialogue avec les États, les entités nationales, les organisations internationales et régionales et la société civile; et de clarifier, à titre d’expert indépendant, en quoi consistent les droits humains des minorités en droit international. M. de Varennes a fait le point sur ces droits des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques, qui sont peu connues au Canada, et sur ses activités aux Nations Unies. M. de Varennes a d’abord été élu par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU en 2017 pour un mandat de trois ans. Son mandat a été renouvelé une deuxième fois en 2020.

2 mars 2021 : Le Département d'histoire et de géographie invitait le public à assister à la soutenance de thèse de maîtrise ès arts (histoire) de l'étudiant Paul Cormier qui avait lieu par vidéoconférence. La thèse était intitulée « Un regard croisé sur le traité d'Heligoland-Zanzibar (1890) : une analyse d'un débat géopolitique à partir de la presse britannique et allemande ». Les membres du jury étaient Jean-Luc Bonnaud, président et professeur au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton ; Joceline Chabot, directrice de thèse et professeure au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton ; Michel Mallet, codirecteur de thèse et professeur au Département de traduction et des langues de l'Université de Moncton; Manuel Meune, évaluateur externe et professeur à l’Université de Montréal ; et Jean-François Thibault, évaluateur interne et professeur à l'École des hautes études publiques de l’Université de Moncton.

27 février 2021 : Le Département de musique de l’Université de Moncton présentait sur sa chaîne YouTube le récital de fin de baccalauréat du percussionniste Jocelyn Blanchette, étudiant du professeur Michel Deschênes. Avec la participation du pianiste Carl Philippe Gionet, le programme proposé comptait des œuvres de Javier Alvarez, Emmanuel Séjourné, Nebojsa Jovan Zivkovic ainsi qu’une pièce composée par le percussionniste lui-même avec son groupe Le Coude.

26 février 2021 : Le public était invité à assister à une conférence de Chloé Savoie-Bernard, docteure en littérature et écrivaine, qui s’intitulait « Recoller les morceaux : corps, langage, honte ». Cette conférence était organisée par le Cercle de lectures féministes du Département d’études françaises, en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et milieux minoritaires et la Faculté des arts et des sciences sociales.

24 février 2021 : Lors du deuxième webinaire du bloc 1 « La FASS en temps de COVID : perspectives croisées » de la série « Webinaires de la FASS », Anne Robineau, sociologue, chercheuse et directrice adjointe de l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques, et Guillaume Lépine-Rosier, professeur au Département des arts visuels, étaient invités à participer à une discussion autour du thème « La recherche et la création en temps de pandémie ».

24 février 2021 : Madeline Lamboley, professeure de criminologie, invitait le public à se joindre à une conférence et à une discussion autour de la problématique des abus sexuels commis par des prêtres catholiques au Nouveau-Brunswick. Des invités spéciaux étaient de la partie, soit la cinéaste du documentaire Le Silence, Renée Blanchar, et trois survivants. Cette conférence était offerte dans le cadre des cours de violences criminelles (CRIM3100) et d’intervention auprès des victimes d’actes criminels (CRIM4100) de Mme Lamboley, cours offerts au Département de sociologie et criminologie. Dans un objectif de sensibilisation, elle ouvrait la possibilité au public de s’y joindre sur Teams.

17 février 2021 : Dans le cadre du Cycle de conférences en criminologie, le Secteur criminologie organisait une conférence virtuelle qui était présentée par Virginie Gautron, maître de conférences à la Faculté de droit et des sciences politiques de l’Université de Nantes, en France. La vidéoconférence de Mme Gautron s’intitulait « Réprimer et soigner : une articulation complexe ».

10 février 2021 : Le lancement de la série "Webinaires de la FASS" avait lieu sur la plateforme Microsoft Teams. Pour ce premier webinaire du bloc 1 ayant pour thème "La FASS en temps de COVID : perspectives croisées", Arnaud Scaillerez, professeur à L'École des hautes études publiques agissait comme médiateur lors d'une discussion avec Jean-François Thibault, professeur et doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales.

28 janvier 2021 : Le Département d’études françaises invitait la communauté universitaire à assister à la soutenance de thèse de maîtrise en études littéraires de l'étudiante Catherine Boulet par vidéoconférence. La thèse s’intitulait « La spatialité mémorielle dans Le chemin Saint-Jacques d’Antonine Maillet ». La composition du jury était la suivante : de l’Université de Moncton, la professeure Isabelle LeBlanc, présidente du jury, le professeur Benoit Doyon-Gosselin, directeur de thèse, le professeur associé Denis Bourque, codirecteur de thèse, et la professeure Pénélope Cormier, évaluatrice interne; et Cristina Brancaglion, professeure à l’Università degli Studi di Milan, évaluatrice externe.

27 janvier 2021 : Dans le cadre de la série des conférences-midi sur la décolonisation et l’autochtonisation, le Groupe de travail sur l’autochtonisation et l’Association des bibliothécaires, professeures et professeurs de l’Université de Moncton (ABPPUM) présentait un atelier consacré au rôle des productions culturelles, en particulier le cinéma, dans la revitalisation des langues autochtones. Sous la bienveillance de l’aîné Mi’kmaq d’Elsipogtog Noel Milliea qui prononçait le mot d’ouverture, Arianne Des Rochers, professeure au Département de traduction et des langues recevait Karine Bertrand et Sonia Bonspille Boileau. Mme Bertrand est professeure de cinéma à l’Université Queen’s et Mme Bonspille Boileau est cinéaste et créatrice de contenu chez NISHMEDIA. Cette séance portait sur le rôle du cinéma autochtone dans la revitalisation des langues autochtones.

27 janvier 2021 : Le Café crime n° 5, organisé par le Secteur criminologie avait lieu sur la plateforme Microsoft Teams. Le Café crime était offert par Josianne Sonier, diplômée du baccalauréat en sciences sociales (majeure en criminologie) et assistante régionale des communications de la Commission des libérations conditionnelles du Canada. Sa présentation était intitulée « Travailler auprès de la Commission des libérations conditionnelles ».

26 janvier 2021 : Dans le cadre du Cycle de conférences virtuelles interactives de la Chaire Unesco - UQAM, Marie-Josée Lavallée, chargée de cours à la Faculté des arts et des sciences sociales, prononçait une conférence intitulée « Entre barbarie et utopie : pandémie et démocratie à la lumière de l’École de Francfort ».

22 janvier 2021 :  L’activité Les Vendredis midis de l’IEA avait lieu sur la plateforme Teams avec Karine Gauvin, professeure agrégée au secteur linguistique du Département d’études françaises. Sa présentation s’intitulait « Le français en Acadie du Nouveau-Brunswick : un standard à définir ».

11 au 15 décembre 2020 : Dans le cadre de leur exercice public, les finissants du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton présentaient la pièce Ne jamais nager seul, de l’auteur canadien Daniel MacIvor, dans une traduction de l’auteur Herménégilde Chiasson. La production mettait en scène les étudiants Alex Gresseau et Jacques-André Levesque. Cassidy Gaudet, finissante en 2020 du Département complétait la brillante distribution. La professeure Marcia Babineau en signait la mise en scène.

13 décembre 2020 : Le Chœur Louisbourg, sous la direction Monique Richard, professeure au Département de musique, participait à une production virtuelle du Messie de Händel. Ce projet pancanadien, avec des artistes provenant de chaque province et territoire, était une initiative de la compagnie de théâtre Against The Grain, en collaboration avec l’Orchestre symphonique de Toronto.

1er décembre 2020 : Dans le cadre du Cycle de conférences en Criminologie, le Secteur criminologie organisait une vidéoconférence qui était présentée par Marc Le Blanc, professeur émérite de l’École de criminologie et de l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal. Cette vidéoconférence, intitulée « Bilan des 50 ans de la criminologie développementale, de la carrière criminelle à la carrière antisociale », avait lieu sur la plateforme Zoom.

30 novembre 2020 : Gregory Kennedy, professeur agrégé au Département d’histoire et de géographie, prononcait une conférence sur Zoom intitulée « Les soldats provenant du Québec dans le bataillon national acadien pendant la Première Guerre mondiale : Le service militaire volontaire au carrefour de l’identité et de la mobilité au Canada français ». Cette conférence était présentée par l'Université du Québec à Trois-Rivières.

25 novembre 2020 : L’École des hautes études publiques (HEP) organisait, en collaboration avec la Formation continue, un webinaire intitulé « Éthique et responsabilité sociale au sein des organisations publiques et privées. Quelles gouvernances ? Quels enjeux ? Quelles prises de décisions ? ».

25 novembre 2020 : Une causerie-midi du Groupe de recherche interdisciplinaire sur la santé mentale des enfants et des jeunes (GRISMEJ) était offerte par Sylvie LeBlanc, travailleuse sociale jeunesse au Centre de prévention de la violence et au Boréal Centre d’expertise pour enfants et adolescents victimes de violence sexuelle.  Madame LeBlanc y présentait son sujet de thèse : la cyberviolence sexuelle chez les adolescents.

25 novembre 2020 : Le Café crime n° 4, organisé par le Secteur criminologie, était offert par Alex Gauvin, étudiant au baccalauréat en sciences sociales avec majeure en criminologie et agent en prévention des pertes. Sa présentation était intitulée « Le rôle des agents en prévention des pertes dans la prévention du vol à l’étalage ».

13 novembre 2020 : Le public était invité à participer à la causerie virtuelle de l’Acfas-Acadie, présenté par Érick C. Doucet, doctorant en études littéraires. Sa présentation portait sur la rhétorique de l’obsession de l’or et de l’argent dans l’œuvre de l’auteur français controversé Louis-Ferdinand Céline. 

8 novembre 2020 : Le Département de musique de l’Université de Moncton recevait le Duo baroque La Tour unissant les interprètes Tim Blackmore (clavecin et flûtes à bec) et Michel Cardin (luth baroque et théorbe), professeur au Département de musique. Le programme proposé consistait en une reprise d’extraits du concert présenté dans le cadre du Saint John Early Music Festival en septembre dernier, avec des œuvres de Gottfried Finger et Johann Sigismund Weiss.

4  novembre 2020 : Dans le cadre du Cycle de conférence en criminologie, le Secteur criminologie organisait une vidéoconférence présentée par Madame Chloé Leclerc, professeure à l'École de criminologie de l'Université de Montréal et directrice adjointe du Centre international de criminologie comparée (CICC). Cette conférence virtuelle était intitulée « Les coûts de la justice et le "trial penalty" ».

27 octobre 2020 : Le Musée acadien de l’Université de Moncton, par l’entremise de Facebook en direct, offrait la conférence publique « Vers la guerre totale : la guerre en Acadie et en Normandie et le militarisme ascendant au monde atlantique français, 1744-1760 ». La conférence était prononcée par Gregory Kennedy, professeur agrégé en histoire et directeur scientifique de l’Institut d’études acadiennes à l’Université de Moncton.

17 octobre 2020 : Michel Mallet, professeur d’allemand, participait virtuellement à une table ronde portant sur les 30 ans de la réunification allemande dans le cadre de l'exposition « Bouleversements à l'Est: Sur l'histoire de la réunification allemande » du Centre canadien d'études allemandes et européennes, une initiative conjointe de l’Université de Montréal et de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD).

14 octobre 2020 : Geneviève Pépin, diplômée du baccalauréat ès sciences sociales (majeure en criminologie) de l’Université de Moncton, offrait une présentation intitulée « Une étude sur le degré de connaissances médico-légales des policières et policiers, des étudiantes et étudiants universitaires et des professionnelles et professionnels de la santé » lors du Café crime n° 3, organisé par le Secteur criminologie.

7 octobre 2020 : Dans le cadre du Cycle de conférence en criminologie, le Secteur criminologie organisait une vidéoconférence présentée par Clemens Bartollas, professeur à la University of Northern Iowa, aux États-Unis. Cette conférence virtuelle était intitulée « The desired utilization of redemptive theory to replace rehabilitative therapy in corrections, psychology, social work, etc. ».

L'exposition 867-5309 de Jennifer Bélanger, professeure au Département des arts visuels, était en montre du 13 août au 19 septembre 2020 à la Galerie MurMur.

16 septembre 2020 : Catherine Volpé, étudiante au Juris Doctor à la Faculté de droit de l’Université de Moncton, offrait une présentation intitulée « Relations inappropriées entre détenus et membres du personnel en milieu carcéral » lors du Café crime n° 2, organisé par le Secteur criminologie.

L’exposition Collages de Guillaume Lépine, professeur au Département des arts visuels, était en montre du 17 août au 9 septembre 2020 à la Galerie 12 du Centre culturel Aberdeen.

L'exposition Nerikomi : Comment réfléchir à l'intérieur de la matière de l'artiste visuel Guillaume Lépine, professeur au Département des arts visuels, était en montre au Centre des arts et de la culture de Dieppe du 23 juillet au 28 août 2020.

En raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19), le Département des arts visuels présentait du 24 avril au 20 août 2020 l’exposition des finissantes Jamais une sans l'autre en version virtuelle. Assemblant le travail de Savannah Beaupré et Kimberly Vallillee, l’exposition proposait des oeuvres en estampe, en photographie et en art numérique issues des démarches artistiques entreprises pendant leurs études.

11 août 2020 : Phyllis E. LeBlanc, professeure titulaire au Département d’histoire et de géographie, et Christine Dupuis, archiviste au Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, membres du Groupe de recherche sur les archives et les femmes en Acadie (GRAFA), prononçaient une conférence intitulée « Femmes et archives : quels enjeux pour la mémoire collective ? ». La conférence était diffusée en direct sur Facebook et s'inscrivait dans la série Les Causeries du mardi, présentée par le Monument-Lefevre en partenariat avec la Société d’histoire de Memramcook et la Société culturelle de la vallée de Memramcook.

6 juillet 2020 : L'étudiante Naorën Vernouillet a soutenu avec succès sa thèse de maîtrise ès arts (sciences du langage) intitulée « Analyse du discours de la presse acadienne portant sur les Autochtones : Une étude de L’Évangéline de la fin de la décennie 1960 ». Le jury était composé du président, Jean Morency, professeur au Département d’études françaises, Université de Moncton; de la codirectrice de la thèse, Laurence Arrighi, professeure au Département d’études françaises, Université de Moncton; de la codirectrice de la thèse, Émilie Urbain, professeure, Carleton University; de l’examinateur externe, France Martineau, professeure, Université d’Ottawa; et de l’examinateur interne, Julien Massicotte, professeur, Université de Moncton, campus d’Edmundston.

12 juin 2020 : L’étudiant Erick Doucet soutenait par vidéoconférence sa thèse de maîtrise ès arts (histoire) intitulée « La condamnation de la mémoire : Construction de l’archétype du tyran dans les écrits biographiques de Suétone ». Le jury était composé de Phyllis LeBlanc, présidente et professeure titulaire au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton ; Jean-Luc Bonnaud, directeur de thèse et professeur agrégé au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton ; François Renaud, codirecteur de thèse et professeur au Département de philosophie de l’Université de Moncton ; Marie-Adeline Le Guennec, évaluatrice externe et professeure au Département d’histoire de l’Université du Québec à Montréal ; et Jeremy Hayhoe, évaluateur interne et professeur au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton.

21 mai 2020 : La Formation continue de l’Université de Moncton, en collaboration avec l’École des hautes études publiques invitait la communauté à participer à une session d’information gratuite d'environ 1 heure concernant les programmes de 2e cycle en Gestion des services de santé, et en particulier le Certificat en gestion des services de santé (certificat offert entièrement en ligne).

19 mai 2020 : L’étudiante Kim Thériault soutenait sa thèse de maîtrise en travail social intitulée « L’expérience vécue par des parents francophones en lien avec les services reçus quant au trouble de santé mentale de leur enfant : étude exploratoire ». Le jury était composé de la présidente, Lise Savoie, professeure, École de travail social, Université de Moncton; de la directrice de thèse, Penelopia Iancu, professeure, École de travail social, Université de Moncton; de l’évaluatrice externe, Mireille St-Onge, professeure, École de travail social et de criminologie, Université de Laval; et de l’évaluatrice interne, Marie-Pier Rivest, professeure, École de travail social, Université de Moncton.

7 mai 2020 : Arnaud Scaillerez, professeur aux programmes de maîtrise en gestion des services de santé et maîtrise en administration publique à l'HEP, coanimait le webinaire gratuit "Télétravail et pandémie - Les comportements à adopter" avec Diane-Gabrielle Tremblay. 

17 avril 2020 : Hélène Corriveau, étudiante à la maîtrise ès arts en travail social, soutenait sa thèse ayant comme titre « Les proches aidantes francophones du Nouveau-Brunswick : Une étude compréhensive sur la trajectoire d’accompagnement d’un parent âgé ». Le jury de thèse était composé de la présidente du Comité des études supérieures, Penelopia Iancu, professeure agrégée, École de travail social, Université de Moncton, de l'évaluatrice externe Sophie Éthier, professeure titulaire, École de travail social et de criminologie, Université de Laval, de l'évaluatrice interne, Elda Savoie, professeure adjointe, École de travail social, Université de Moncton et du directeur de thèse, Mario Paris, professeur adjoint, École de travail social, Université de Moncton. À noter que cette soutenance s'est tenue à distance.

14 avril 2020 : Dans le cadre du Cycle de conférences en criminologie et du cours Criminalité économique, le Secteur criminologie organisait une vidéoconférence (par le biais de Zoom) présentée par Richard G. Brody, professeur à la University of New Mexico, aux États-Unis. La vidéoconférence intitulée « The Anatomy of a Fraudster » était offerte en anglais.

12 mars 2020 : Le Cercle philo du Département de philosophie invitait le public au Café philo intitulé « Le professeur somnambule, ou comment les profs se méprennent sur la nature de leur travail ». L’exposé proposait une réflexion critique sur l’ouvrage de l’économiste Bryan Caplan intitulé The Case Against Education : Why the Education System is a Waste of Time and Money (PUP, 2018). La présentation était faite par Gabriel Arsenault, professeur à l’École des hautes études publiques de l’Université de Moncton.

11 mars 2020 : Le Département de musique présentait un concert consacré à la création de quatre œuvres pour clarinette et piano. Le jeune pianiste prodige montréalais Philippe Prud’homme s'est joint au clarinettiste Jean-Guy Boisvert, professeur au Département de musique de l’Université de Moncton, pour présenter, en création, quatre suites des compositeurs Nicolas Gilbert, André Hamel, Martin Kutnowski et Samy Moussa. Le concert proposait un programme très éclaté : de l’esthétique d’avant-garde (Hamel), au tango argentin (Kutnowski) et au post-modernisme poétique (Gilbert), pour se terminer par une fantaisie sur la Folia de Corelli, un regard sur l’époque baroque revisitée (Moussa). Ces œuvres faisaient partie du vaste projet « La belle aventure », une série de commandes à une vingtaine de compositeurs canadiens destinées aux jeunes interprètes. Deux autres activités suivaient le concert : un cours de maître donné par le pianiste Philippe Prud’homme et une conférence prononcée par le compositeur André Hamel.

11 mars 2020 : Dans le cadre du Cycle de conférences en criminologie, le Secteur criminologie organisait une conférence présentée par Audrey Monette, consultante en prévention de la criminalité au Réseau municipal canadien en prévention de la criminalité. La conférence était intitulée « Le rôle du réseau municipal canadien en prévention de la criminalité ».

11 mars 2020 : Dans le cadre des activités entourant la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars, le Secteur criminologie, en collaboration avec la société Elizabeth Fry et le comité de la situation féminine de l’Université de Moncton, diffusait le documentaire Conviction. La diffusion du documentaire était suivie d’une période de questions et de discussions.

10 mars 2020 : Dans le cadre de « Cycle de conférences en criminologie » et le cours « Criminalité économique », le secteur criminologie organisait une conférence présentée par Madame Malaïka Bacon-Dussault, professeure à la Faculté de droit de l’Université de Moncton. La présentation de madame Bacon-Dussault portait sur « Le commerce illégal des produits environnementaux lucratifs : ivoire, corne de rhinocéros et bois précieux ».

10 mars 2020 : Le public était invité à assister à la soutenance de thèse de maîtrise ès arts (histoire) de Noémie Haché-Chiasson. La thèse était intitulée « Tommy et Sammy : Figures des alliés britanniques et américains dans les médias français (1914-1918) » et a été réalisée sous la direction de Joceline Chabot, professeure au Département d’histoire et de géographie. Les membres du jury étaient Jeremy Hayhoe, président et professeur au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton ; Joceline Chabot, directrice de thèse et professeure au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton ; Martin Laberge, évaluateur externe et professeur à l’Université du Québec en Outaouais ; et Jean Morency, évaluateur interne et professeur au Département d’études françaises de l’Université de Moncton.

28 février 2020 : Le Département de musique présentait le concert annuel de l’Ensemble de guitares, sous la direction de Michel Cardin. Au programme figuraient des œuvres de Albeniz, Falla, Marcello, Mills, O'Carolan et Vivaldi. Les guitaristes Sasha Léger et Omer Richard y présentaient également des arrangements de leur cru d’œuvres de Philip Glass et de Lennon/McCartney, respectivement.

26 février 2020 : Le premier « Café crime », organisé par le secteur criminologie, était offert par Jessica-Mariane Noël, finissante au baccalauréat en sciences sociales, majeure en criminologie. Elle présentait « le procès de Maurice Johnson ».

26 février 2020 : Un vernissage a eu lieu à la Galerie Triangle du Département des arts visuels. Cette « expo-vente » avait pour but d'exposer les œuvres des étudiantes et étudiants du Département des arts visuels de l’Université de Moncton et célébrer leurs efforts continus.

24 février 2020 : Le "Rendez-vous de l'École HEP", organisé par l'École des hautes études publiques (HEP), traitait de l'accès aux services de santé dans un temps opportun. Les conférencières et conférenciers invités étaient Reem Fayyad, analyste de recherche et politiques au Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick (CSNB), Iva Bien-Aimé, dermatologue et étudiante, maîtrise en gestion des service de santé, Véronique Manuel, diplômée en psychologie et étudiante, maîtrise en gestion des services de santé, Éric Boutot, diplômé en psychologie et étudiant, maîtrise en gestion des services de santé, et Claire Johnson (modératrice), École des hautes études publiques.

21 février 2020 : Le Groupe de recherche sur les archives et les femmes en Acadie (GRAFA) tenait sa première table ronde sous le thème "Femmes et archives : quels enjeux pour la mémoire collective?". Les intervenantes Christine Dupuis, archiviste au Centre d’études acadiennes de l’Université de Moncton, Phyllis LeBlanc, professeure au Département d’histoire et de géographie de l’Université de Moncton, et France Martineau, professeure au Département de français de l’Université d’Ottawa participaient à cette table ronde.

21 février 2020 : Dans le cadre de l'activité "Les Vendredis midis de l’IEA", Nicolas Nicaise, stagiaire postdoctoral à l’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton présentait « Témoignages littéraires et reconnaissance dans les littératures franco-canadiennes ».

21 février 2020 : Le public était invité à assister à la soutenance de thèse de maîtrise ès arts (histoire) d’Isabelle Pitre. Sa thèse était intitulée « “Both wives being present in court” : Bigamie et réputation à l’Old Bailey, 1674-1824 ». Les membres du jury étaient la présidente, Joceline Chabot, professeure, Université de Moncton; le directeur de thèse, Jeremy Hayhoe, professeur, Université de Moncton; l’évaluatrice externe, Celeste Chamberland, professeure, Roosevelt University; et l’évaluateur interne, Gregory Kennedy, professeur, Université de Moncton.

20 février 2020 : La Faculté des arts et des sciences sociales invitait les membres de la communauté universitaire à une rencontre-discussion avec l’auteure France Martineau sur la thématique : « Écrire le trauma familial ». L’auteure proposait une conférence de 30 minutes suivie d'une discussion animée par les professeur-e-s Madeline Lamboley (Département de sociologie et de criminologie), Marie-Pier Rivest (École de travail social) et Benoit Doyon-Gosselin (Département d’études françaises).

20 février 2020 : Dans le cadre de son cours « La politique et les médias » (SCPO4150), Gabriel Arsenault, professeur adjoint en science politique, organisait une conférence sur les défis de la presse en Acadie. La conférence était prononcée par Francis Sonier, éditeur-directeur général de L'Acadie Nouvelle.

19 février 2020 : Dans le cadre du Cycle de conférences en criminologie, le Secteur criminologie organisait une vidéoconférence qui était présentée par Gwénola Ricordeau, professeure à la California State University. La vidéoconférence était intitulée « Les apports de l’abolitionnisme pénal à la criminologie ».

19 février 2020 : Le Département d'études françaises et le Centre de recherche en linguistique appliquée invitaient la communauté universitaire à une conférence publique sur la thématique "Migration, langue et réseaux familiaux : construire l'Amérique française". Cette conférence était prononcée par la professeure France Martineau de l'Université d'Ottawa.

16 février 2020 : Le Département de musique de l’Université de Moncton recevait la guitariste Dale Kavanagh. Le récital qu'elle proposait comptait une sélection de ses oeuvres ainsi que celles de Paganini, Pipo, Praetorius, Rodrigo et Zenamon.

13 février 2020 : Le Cercle philo du Département de philosophie, conjointement avec le Club de mathématiques, invitait les membres de la communauté universitaire au Café Philo "L'Univers est mathématique" présenté par Paul Deguire, professeur du Département de mathématiques et de statistique.

10 février 2020 : Le poète Allan Cooper présentait son corpus poétique, en particulier son recueil The Alma Elegies originalement paru en anglais en 2007 (dans le cadre du cours Comparative Atlantic Literature de la professeure Andrea Cabajsky du Département d'anglais).

6 et 8 février 2020 : Les étudiantes et étudiants des départements de musique de l’Université de Moncton et de la Mount Allison University présentait leur récital Entre Amis.

6 février 2020 : Dans le cadre de l’atelier Repenser l’Acadie dans le monde, Isabelle LeBlanc, professeure adjointe au Département d’études françaises de l’Université de Moncton, présentait « Les Evangeline Girls : le corps de femmes comme site d’un projet transnational ».

5 février 2020 : Un conférence publique fut prononcée par Céline Huyghebaert, autrice, artiste multidisciplinaire et récipiendaire du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie Romans et nouvelles 2019. Cette conférence était organisée par le Département des arts visuels.

28 janvier 2020 : L'École des hautes études publiques (HEP) organisait une table ronde sous le thème  « L'accès aux services de santé dans les deux langues officielles ». Les conférencières et conférenciers invités étaient Éric Forgues, Alexandre Couture, Pauline Babineau et Arnaud Scaillerez.

27 janvier 2020 : Le Département de musique de l’Université de Moncton recevait le Trio Arkaède à la salle Neil-Michaud. Le trio formé de la flûtiste Karin Aurell, de la violoniste Isabelle Fournier et du pianiste Julien LeBlanc présentait des oeuvres de Bonis, Duruflé, Ravel, Sacan et Rota.

27 janvier 2020 : Présentation de la poète Georgette LeBlanc concernant sa traduction récente du livre Ocean, un recueil de poésie de Sue Goyette originalement paru en anglais en 2013 (dans le cadre du cours Comparative Atlantic Literature de la professeure Andrea Cabajsky du Département d'anglais).

25 et 26 janvier 2020 : L’atelier d’opéra du Département de musique de l’Université de Moncton, sous la direction artistique de la professeure Lisa Roy, présentait l’opéra-comique Les mousquetaires au couvent de Louis Varney au Théâtre Capitol.

18 janvier 2020 : Le Département de musique de l’Université de Moncton recevait la violoncelliste Emily Kennedy et le guitariste Steven Peacock à la salle Neil-Michaud, située dans l’aile des Beaux-Arts du pavillon des arts du campus de Moncton.

3 au 7 décembre 2019 : Dans le cadre de leur exercice public, les étudiantes et étudiants en quatrième année du Département d'art dramatique présentaient « Oleanna » de David Mamet au Studio-théâtre La Grange.

6 décembre 2019 : Présentation publique des affiches scientifiques sur les affaires juridiques environnementales, étudiées et élaborées par les étudiantes et les étudiants inscrits dans le cours "Criminologie et environnement".

6 décembre 2019 : La revue Ancrages proposait la soirée littéraire "Libéré(e)s sur parole : la récidive" à la Salle Bernard-LeBlanc du Centre culturel Aberdeen (Moncton). Avec les poètes : Marc Chamberlain, Jonathan Roy, Gabriel Robichaud, Dominic Langlois, Sébastien Lord-Émard, Émilie Turmel, Joannie Thomas, Marika Drolet-Ferguson, Theresa Mea et Sébastien Bérubé. Sons et ambiance : Paranerd.

5 décembre 2019 : Le Choeur Louisbourg, sous la direction de Monique Richard, professeure au Département de musique, offrait son concert de Noël Mille cherubini in coro avec le ténor invité Éric Thériault, le pianiste Carl Philippe Gionet et la hautboïste Christie Goodwin à l'église Central United.

4 décembre 2019 : Georgette LeBlanc, écrivaine en résidence au Département d'études françaises, prononcait sa conférence formellement informelle « Autour du Grand feu : parole, poésie et riens du tout ».

4 décembre 2019 : Le Département de musique présentait un concert intitulé "Scènes acadiennes d'autrefois" consacré à la création d'une série de nouvelles oeuvres pour clarinettes en solo, duo et trio. Avec la participation des clarinettistes Jean-Guy Boisvert, professeur au Département de musique et instigateur du projet, David Scott, professeur au centre Sistema de Moncton, et Jérémie Arseneault, étudiant du professeur Boisvert.

4 décembre 2019 : Le compositeur Simon Bertrand était de passage au Département de musique pour prononcer une conférence intitulée « Aperçus de mon langage musical au travers d’œuvres pour/avec clarinette ».

2 décembre 2019 : L'École des hautes études publiques (HEP) organisait une table ronde sous le thème "L'accès aux services de santé pour les nouveaux arrivants" au bar Le Coude.

26 au 28 novembre 2019 : Le Groupe de recherche interdisciplinaire en droits de l'enfant (GRIDE) a eu le plaisir d'inviter l'ensemble de la communauté universitaire au colloque international intitulé « La Convention internationale des droits de l'enfant 30 ans après son adoption : réalités d'hier et défis d'aujourd'hui » qui s'est déroulé à la Faculté de droit (pavillon Adrien-J-Cormier).

13, 24 et 27 novembre 2019 : Les étudiantes et étudiants du Département de musique ont présenté trois récitals variés au profit de l'Arbre de l'espoir à la salle Neil-Michaud (001B Beaux-arts)

24 novembre 2019 : Le Choeur Beauséjour, sous la direction de Monique Richard, professeure au Département de musique, présentait son concert du temps des fêtes « Prélude à Noël ».

21 novembre 2019 : Sous la direction de Jean-Guy Boisvert, les classes d'instruments à bois du Département de musique ont présenté le concert « Sax plus, prise deux ».

20 novembre 2019 : Le Département de musique présentait la première canadienne d'une oeuvre d'exception, le Septuor de Ferdinand Rebay. L'œuvre était interprétée par Ventus Machina et les guitaristes Michel Cardin et Pierre-Paul Ledoux.

20 novembre 2019 : Julie Lynne Drisdelle, spécialiste en histoire de l'art et chargée de cours au Département des arts visuels, prononça une conférence « Les femmes artistes autochtones du Canada » dans le cadre du cours Les langues et cultures autochtones de la professeure Sylvia Kasparian (Département d'études françaises).

20 novembre 2019 : Dans le cadre de Cycle de Conférences en Criminologie, le secteur criminologie organisait une vidéoconférence par Renée Brassard, professeure et directrice de l'École de travail social et de criminologie de l'Université Laval. La conférence était intitulée « La violence familiale en contexte autochtone ».

20 novembre 2019 : Le Département d'études françaises vous invitait à une vidéoconférence intitulée « Montréal dans les bulles : la représentation de Montréal dans les bandes dessinées des jeunes auteurs montréalais » présentée par la professeure de linguistique et de traduction française à l'Université de Gênes, Anna Giaufret.

18 et 19 novembre 2019 : Les étudiantes et étudiants de 3e année du Département d'art dramatique présentaient, lors d'une classe ouverte, des scènes d'Iphigénie de Jean Racine et de Ruy Bas de Victor Hugo.

18 novembre 2019 : Dans le cadre de Cycle de Conférences en Criminologie et le cours Criminologie et environnement, le secteur criminologie organisait une vidéoconférence par Kimberly Barrett, professeure, et Emily Marcil, étudiante de cycle supérieur à la Eastern Michigan University (États-Unis). Cette vidéoconférence, intitulée « Green Criminology: How Criminologists can contribute to the Study of Environmental Crime and Justice », était offerte en anglais.

17 et 18 novembre 2019 : Les étudiantes et étudiants de 2e année du Département d'art dramatique présentaient, lors d'une classe ouverte, des scènes de pièces d'Eugène Ionesco, le plus populaire parmi les auteurs du théâtre appelé de l'absurde.

14 novembre 2019 : La Faculté des arts et des sciences sociales organisait une table ronde « 1919 : La paix et ses suites » avec Alain Otis, Joceline Chabot, Pierre-Marcel Desjardins et Gregory Kennedy.

13 novembre 2019 : Conférence « Communiversité : Conversations sur l'apprentissage expérientiel au NB » par Dr Norah McRae (UWaterloo).

13 novembre 2019 : Dans le cadre de Cycle de Conférences en Criminologie, le secteur criminologie organisait une vidéoconférence présentée par Lorenzo Natali, chercheur à la University of Milano-Bicocca (Italie). Cette vidéoconférence, intitulée « Exploring environmental victimization from a green cultural criminological perspective », était offerte en anglais.

13 novembre 2019 : Le Département d'études françaises invitait les membres de la communauté universitaire à une première rencontre informelle du Cercle de lectures féministes. Bienvenue à toutes et à tous!

13 novembre 2019 : L'historien et chef héréditaire du grand conseil des Mi'kmaq, Stephen Augustine, vice-président associé aux affaires autochtones et au Unamaki College, Université du Cap-Breton, prononça deux conférences dans le cadre du cours Les langues et cultures autochtones de la professeure Sylvia Kasparian (Département d'études françaises) : « Histoire des retations Mi'kmaq-Acadiens » et « Les Mi'kmaq : Langue culture et conceptions du monde ».

4 novembre 2019 : Le Département de traduction et des langues invitait la communauté universitaire à la conférence intitulée « Une accoucheuse cajun à Scots Bay : traduire The Birth House d'Ami McKay pour un lectorat francophone » de Sonya Malaborza.

4 novembre 2019 : Dans le cadre de Cycle de Conférences en Criminologie et le cours Criminologie et environnement, le secteur criminologie organisait une vidéoconférence présentée par Bill McClanahan et Avi Brisman. Cette vidéoconférence, intitulée « I'll take Cthulhu over you devils any day: A Green Cultural Criminological Consideration of Tentacles, Invasive Species, and Police », était offerte en anglais.

27 octobre 2019 : Dans le cadre du Simposio Anual de la Asociación de Hispanistas de las Provincias Atlánticas, il y avait une présentation publique de l'avocate guatémaltèque maya archi, Gloria Reyes Xitumul, au Café C'est la Vie.

25 octobre 2019 : Conférence de Sophie Lavoie (Dept of Culture & Media Studies de UNB), organisée par l'Associación de Hispanistas de las Provincias Atlánticas et le Département de traduction et des langues « Traduire Rita Joe : Vers l'apprentissage de la culture autochtone ».

25 octobre 2019 : Le film Un traductor (2018) était projeté sur le grand écran de l'amphithéâtre 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard. 

24 octobre 2019 : Dans le cadre des cours d'allemand, le Département de traduction et des langues organisait la 7e édition de l'Oktoberfest, au resto-bar Le 63.

23 octobre 2019 : Dans le cadre du cours Les langues et cultures autochtones de la professeure Sylvia Kasparian (Dépt d'études françaises), la professeure Danielle E. Cyr, spécialiste des langues algonquiennes chercheure émérite à l'Université York, Toronto, et associée de recherche au Secrétariat Mi'gmawei Mawiomi, prononça deux conférences : « Le mi'gmaq comme langue orale et écrite » et « La toponymie mi'gmaque comme archéologie du territoire ».

23 octobre 2019 : Grâce à une collaboration entre le Département des arts visuels, la Faculté des arts et des sciences sociales et de Patrimoine Canada, l'auteur, poète, essayiste et commissaire John K. Grande présentera une conférence publique « Art et écologie; réponse d'artistes contemporains dans l'anthropocène »; et une deuxième présentation publique dans le cours d'histoire de l'art canadien sur le thème de la sculpture contemporaine au Canada.

18 octobre 2019 : Cocktail facultaire de la Faculté des arts et des sciences sociales, à la Galerie Triangle de l'édifice des Beaux-arts.

18 octobre 2019 : Le Cercle philo du Département de philosophie invitait les membres de la communauté universitaire à la conférence « Comment le langage de la haine fonctionne-t-il? La contribution de la philosophie du langage » par Mathieu Marion, professeur titulaire du Département de philosophie de l'UQAM.

17 octobre 2019 : Le Cercle philo du Département de philosophie invitait les membres de la communauté universitaire à la conférence « Dialogue et dialectique » par Mathieu Marion, professeur titulaire du Département de philosophie de l'UQAM.

17 octobre 2019 : Lancement du roman Entre ici et ailleurs de Michelle Savoie, professeure au Secteur langue, au bar étudiant Le Coude.

16 octobre 2019 : Dans le cadre de « Cycle de Conférences en Criminologie », le secteur criminologie organisait une vidéoconférence par Monsieur Rob White, professeur à la University of Tasmania (Australie). La vidéoconférence de Monsieur White, intitulée « Green Criminology: Key Concepts and Issues », était offert en anglais.

10 octobre 2019 : La Faculté des arts et des sciences sociales et le Département d'histoire et de géographie organisaient une table ronde sous le thème « Les voix de la liberté : migrations et activismes en Amérique centrale ». Cette table ronde réunissait Cynthia Potvin (professeure du Département de traduction et des langues), Daniel Hickey (professeur émérite de l'Université de Moncton), ainsi que Sophie Lavoie (professeure de l'Université du Nouveau-Brunswick). Cette table ronde était suivie d'une présentation de l'ouvrage de Daniel Hickey.

10 octobre 2019 : Le Département de musique recevait la violoniste Nadia Francavilla, le violoncelliste Marc Labranche et le pianiste Carl Philippe Gionet pour le récital Évolution, dans la salle Neil-Michaud (001B Beaux-arts).

9 octobre 2019 : Dans le cadre du cours sur Les langues et cultures autochtones de la professeure Sylvia Kasparian (Département d'études françaises), le professeur retraité Daniel Hickey (historien) a fait une présentation « Les Mayas du Guatemala : Démographie, langues et combats pour la préservation de leurs cultures ».

9 octobre 2019 : Le professeur et clarinettiste Jean-Guy Boisvert, du Département de musique, prononça une conférence intitulée « Le plaisir de jouer, recettes pour oublier le trac », dans la salle Neil-Michaud.

9 octobre 2019 : À l'occasion des élections fédérales au Canada, l'École des hautes études publiques organisait une table-ronde avec Stéphanie Collin, Claire Johnson, Roger Ouellette, Octave Keutiben et Pierre-Marcel Desjardins, au Bar Le Coude. Toute la communauté universitaire et la population en général étaient invitées.

8 octobre 2019 : Conférence organisée par la Chaire de recherche du Canada sur les minorités francophones canadiennes et le pouvoir « La prétention d'être : l'Ontario français par les luttes » par Serge Miville (Chaire de recherche en histoire de l'Ontario français et Directeur de l'Institut franco-ontarien, Université Laurentienne).

8 octobre 2019 : Conférence présentée par le Laboratoire d'analyse de données textuelles et le Département d'études françaises « Articuler analyse de réseaux et analyse de discours pour étudier les représentations sociales sur Twitter : Les exemples du #mariagepourtous et de l'élection présidentielle de 2017 en France » par Pierre Ratinaud, professeur en sciences de l'éducation et chargé de recherche au Laboratoire LERASS en Médias et médiations socio-numériques, Universidé de Toulouse 2 (France).

4 octobre 2019 : La Chaire Senghor en francophonies et l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques s'associaient à l'initiative du Bureau du Québec dans les provinces atlantiques pour vous inviter à participer à la présentation du rapport quadriennal de l'OIF : La langue française dans le monde (édition 2019).  Conférenciers invités : Alexandre Wolff (responsable de l'Observatoire de la langue française de l'Organisation internationale de la Francophonie) et Richard Marcoux (professeur titulaire et directeur de l'Observatoire démographique et statistique de l'espace francophone de l'Université Laval).

2 octobre 2019 : Conférence « Défis d'une recherche embarquée en sciences sociales : réflexions sur le déminage d'une recherche en contexte d'asile » par Anne-Christel Zeiter (Maître assistante, École de français langue étrangère, Université de Lausanne), organisée par le CRLA et le Département d'études françaises. 

2 octobre 2019 : Dans le cadre du cours sur Les langues et cultures autochtones de la professeure Sylvia Kasparian, après la levée du drapeau Micmac à l'Université, Réal Junior-Leblanc (artiste multidisciplinaire innu) a fait une présentation.

1 octobre 2019 : Dans le cadre de la Journée mondiale de la traduction, Alain Otis prononça une conférence intitulée « Pierre Daviault : 1899-1964 ».

25 septembre 2019 : Dans le cadre du cours sur Les langues et cultures autochtones de la professeure Sylvia Kasparian, avait lieu un exercice de sensibilisation collective, un outil unique de conscientisation afin de réfléchir ensemble à la réalité vécue par les Premières Nations depuis le début de la colonisation européenne en Amérique avec Donna Augustine (aînée d'Elsipogtog), Collin Daigle (étudiant autochtone) et Claudette Lavigne (District francophone du N.-B.).

25 septembre 2019 : Les professeures et professeurs du Département de musique présentaient leur récital annuel dans la salle Neil-Michaud.

21 septembre 2019 : Le Département de musique invitait la communauté au spectacle de guitares avec Stephen Peacock et Gerry Van Ward.

19 septembre 2019 : Inauguration de la Chaire de recherche du Canada sur les minorités francophones canadiennes et le pouvoir détenue par la professeure Michelle Landry du Département de sociologie et de criminologie.

18 septembre 2019 : Le professeur et clarinettiste Jean-Guy Boisvert, du Département de musique, prononça une conférence intitulée « Devenir virtuose, la version facile! ».

14 septembre 2019 : Le Département de musique invitait la communauté au concert « La fin du commencement » (dans le cadre de la série Virtuoso de Symphonie Nouveau-Brunswick ainsi que Résonnance New Music) avec Karin Aurell (flutes), Joël Cormier (percussions) et Andrew Miller (contrebasse).

11 septembre 2019 : Le secteur Criminologie organisait une présentation par Madame Iryna Stasiukevych, étudiante en Relations Internationales à l'Université nationale Taras-Chevtchenko de Kyiv en Ukraine et stagiaire à l'Université de Moncton dans le cadre du programme Mitacs Globalink sous la supervision de Hesam Seyyed Esfahani, professeur au Département de sociologie et de criminologie. La présentation de Madame Stasiukevych portait sur « Le terrorisme et la politique antiterroriste en Ukraine et l'Union Européenne ».

4 septembre 2019 : Journée d'accueil pour les étudiantes et étudiants de la FASS.

19 août au 13 octobre 2019 : Dans le cadre du Congrès mondial acadien 2019, la Galerie d'art Louise-et-Reuben-Cohen et le Musée acadien de l'Université de Moncton présentaient l'exposition Les histoires nécessaires.