Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
La traduction

La traduction en quelques mots

Qu'est-ce que la traduction?

Traduire, c'est transposer un message écrit d'une langue à une autre le plus fidèlement possible en conservant le sens, le style et la tonalité du texte de départ. À la différence de la traduction, l'interprétation consiste à traduire un énoncé oral de manière consécutive ou simultanée.

Quelles aptitudes faut-il pour devenir traductrice ou traducteur?

Pour devenir traductrice ou traducteur, il faut d'abord et avant tout être passionné par les langues, c'est-à-dire aimer lire et écrire. Les traductrices et traducteurs ont une vaste culture générale et une grande curiosité intellectuelle. De plus, ils ont le souci du détail, et doivent pouvoir travailler sous pression et de façon autonome. Appelés à traduire dans différents domaines (juridique, médical, économique, technique, scientifique, etc.), ils doivent également avoir de bonnes compétences en recherche documentaire et des connaissances précises dans certains domaines de l'activité humaine. Enfin, la souplesse d'esprit et l'entregent constituent des qualités précieuses en raison des bons rapports qu'il faut entretenir avec ses collègues et sa clientèle.

Qui sont les principaux employeurs?

À l'heure actuelle, les principaux employeurs sont le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux, les organismes nationaux et internationaux, les grandes entreprises et les cabinets de traduction. Un bon nombre de traductrices et traducteurs travaillent à leur propre compte. 

Quels sont les débouchés?

La formation en traduction prépare d'abord et avant tout à la profession de traductrice et traducteur. Cela dit, bon nombre de diplômés en traduction travaillent dans des domaines connexes tels que la terminologie, l'interprétation, la rédaction, la révision, la correction d'épreuves, l'édition, les communications et l'enseignement des langues.

Voir aussi : Que faire avec mes études en traduction? (document préparé par Service aux étudiantes et aux étudiants de l'Université de Moncton)

Quels programmes le Département de traduction et des langues offre-t-il?

Le Département de traduction et des langues offre trois programmes menant au grade de baccalauréat spécialisé en traduction (B.Trad.) :

*Le programme accéléré, qui est d'une durée de deux ans, s'adresse aux titulaires d'un premier diplôme de premier cycle (baccalauréat).

Y a-t-il un examen d'admission?

Il se peut que les candidates et candidats au programme accéléré (2 ans) soient appelés à passer un examen d'admission. Il s'agit plus précisément d'une évaluation qui vise à mesurer les connaissances linguistiques en anglais et en français. L'examen comporte deux parties : une contraction de texte (de l'anglais vers le français) et un exercice de traduction (de l'anglais vers le français). Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.

Pourquoi devrais-je choisir l'Université de Moncton pour faire mes études en traduction?

Le contexte socioculturel du Nouveau-Brunswick fait de l'Université de Moncton un endroit privilégié pour des études en traduction. Ses programmes de baccalauréat spécialisé en traduction, axés sur la traduction de l'anglais vers le français, jouissent d'un prestige certain qui a permis à des centaines de diplômées et diplômés de cette discipline de se hisser aux échelons les plus élevés de la fonction publique fédérale et provinciale. De plus, l'Université de Moncton continue de faire belle figure aux Jeux de la traduction : en 2007 et 2008, l'équipe du Département a remporté la Coupe des Jeux, et en 2009, l'une des étudiantes du Département a terminé première au concours de traduction anglais-français!

Y a-t-il des bourses d'études?

Bien sûr! Outre les bourses générales offertes par l'Université, plusieurs bourses sont offertes exclusivement aux étudiantes et étudiants en traduction. Pour de plus amples renseignements, consultez la section
« Bourses » dans le menu de gauche.

Les programmes de traduction mènent-ils aux études de 2e et 3e cycles?

Bien sûr! Il existe au Canada des programmes de deuxième cycle en traduction, en traductologie, en traduction juridique et en interprétation. Il est également possible de faire des études de troisième cycle en traductologie. 

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.