Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Vendredi 28 Octobre 2016

Vendredi 28 Octobre 2016

Le Ceps Louis-J.-Robichaud de l’Université de Moncton réserve deux heures par semaine aux femmes

À compter du mercredi 2 novembre prochain, la salle de musculation du Ceps Louis-J.-Robichaud de l’Université de Moncton sera accessible uniquement aux femmes durant deux périodes d’une heure chacune chaque semaine.

Cette décision du Service de l’activité physique et sportive vise à assurer que les femmes membres du Ceps puissent se prévaloir des installations en toute quiétude. « Nous avons finalement acquiescé à une demande d’un groupe de femmes qui revendiquait un tel accès et nous souhaitons que plusieurs femmes choisiront de se prévaloir de cette option », a déclaré le directeur du Service de l'activité physique et sportive, Marc Boudreau.

La salle de musculation sera donc réservée aux femmes membres du Ceps les mercredis et vendredis de chaque semaine, de 15 h à 16 h. Le nouvel horaire sera en vigueur pour près de quatre mois, soit jusqu’au 24 février 2017 et la décision sera réévaluée à ce moment-là.

La FÉÉCUM est ravie de cette décision qui vient répondre à des préoccupations de plusieurs de ses membres. « Nous applaudissons la création d’un espace sécurisant pour nos membres, en espérant que ce projet pilote sensibilisera la population en général de la réalité spécifique que vivent les femmes, » explique la présidente de la FÉÉCUM, Roxann Guerrette.


Source Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles