Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Nouvelles

Soyez toujours informé

Abonnez-vous dès aujourd’hui à notre infolettre pour recevoir des nouvelles ainsi que des renseignements sur des activités et des événements à venir qui se déroulent à l’Université de Moncton.

Mercredi 21 Décembre 2011

Mercredi 21 Décembre 2011

Ludger Beaulieu, un seul comédien, sept personnages et un public comblé

Ludger Beaulieu a eu la piqûre du théâtre alors qu’il a monté sur les planches pour la première fois à l’école secondaire. Lorsqu’il a appris que l’Université de Moncton offrait une formation en théâtre, il savait tout de suite qu’il voulait se diriger dans ce domaine.

Étant le seul finissant en art dramatique cette année, cet étudiant originaire de Campbellton a présenté en solo la pièce « Cul-de-sac », de l’auteur Daniel McIvor. Cette pièce tournait autour du personnage principal, Léonard, et de personnages qui habitent dans le même cul-de-sac que lui. C’est avec brio que le jeune comédien a réussi à donner vie à sept différents personnages dans cette pièce de 90 minutes tissée de monologues.

« Avant de présenter la pièce, j’étais un peu nerveux, confie-t-il, mais je me sentais prêt à relever ce défi de taille. La réaction des professionnels du milieu et du public en général a été excellente. Les dernières représentations ont d’ailleurs été présentées à guichet fermé. Mon bilan est donc plutôt favorable », dit-il.

Pour lui, cette occasion a permis de faire valoir ses talents devant des professionnels du milieu. « C’était effectivement une très belle carte de visite pour moi, mais cette pièce m’a aussi amené à me développer encore davantage comme personne et comme artiste. J’ai travaillé de très près avec la professeure Marcia Babineau pendant plusieurs semaines à raison de 25 à 30 heures par semaine. Je me sens extrêmement choyé d’avoir vécu cette expérience de développement personnel et d’avoir bénéficié d’un encadrement et d’une formation personnalisée. C’était exigeant, mais l’ampleur de la tâche, même sur le plan physique, a rendu cette expérience d’autant plus enrichissante», conclut-il.

Ludger Beaulieu obtiendra le baccalauréat spécialisé en art dramatique en mai prochain. Il souhaite exercer le métier de comédien ou travailler dans le domaine soit comme régisseur ou encore comme scénographe, par exemple.

Source
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -

Retourner aux nouvelles