Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mercredi 17 Avril 2019

André Bernier observe la perception au Madawaska de la Seconde Guerre mondiale

André Bernier (à gauche) et le professeur Julien Massicotte.
Agrandir l'image
André Bernier, étudiant sortant au baccalauréat ès arts multidisciplinaire de l’Université de Moncton, a plongé dans les vieux souvenirs de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) en tentant de connaitre les perceptions vécues par la population du comté de Madawaska..

L’étudiant de Grand-Sault a présenté son mémoire au public le vendredi 12 avril dernier dans la salle de cours de la bibliothèque Rhéa-Larose de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE). Intitulé « Le Madawaska pendant la Seconde Guerre mondiale : des perceptions oubliées », le mémoire d’André Bernier était supervisé par Julien Massicotte, professeur d’histoire à l’UMCE.

En raison de la grande distance géographique et d’un effort de sensibilisation assez discret, très peu de Madawaskayens, selon M. Bernier, ont pris part au plus grand conflit meurtrier de l’histoire de la planète (entre 50 et 85 millions de morts selon les estimations des historiens). Le Madawaska est situé loin des points d’embarquement vers une guerre qui se déroule principalement en Europe.

Au quotidien, la guerre semble peu alimenter les conversations parmi les habitants du territoire, probablement en raison des réseaux de communication qui étaient beaucoup plus lents à l’époque qu’aujourd’hui. Seul l’hebdomadaire Le Madawaska consacrait des textes et des bilans des efforts alliés. Les élites intellectuelles et cléricales, elles, ignoraient presque entièrement le sujet, a constaté M. Bernier.

« Les habitants du Madawaska ignoraient, en général, les évènements en Europe, exception faite des rares familles qui avaient un soldat au front. On percevait la guerre comme une façon économique de se sortir de la misère des années 1930. Chose certaine, la réalité du conflit était beaucoup moins romancée dans le territoire du Madawaska que ce que l’on démontre dans certaines sources ailleurs », a analysé André Bernier qui recevra son diplôme lors de la collation des grades à Edmundston, le 18 mai prochain.
                        
- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506-737-5034 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.