Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Dimanche 24 Février 2019

Profit de 23 500 $ pour le bien-cuit Daniel-Thériault

À l’issue du bien-cuit, le comité organisateur de l’activité a dévoilé la somme amassée qui sera remise à la Fondation Saint-Louis-Maillet (FSLM) et il a remis un certificat à Daniel Thériault attestant que la « bourse Famille-Donat-Thériault » sera remise annuellement, à compter de l’automne 2020, à une étudiante ou un étudiant inscrit à temps plein à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE). De gauche à droite, Anik Bossé, présidente de la FSLM, Madeleine Dubé, vice-rectrice de l’UMCE, Daniel Thériault, Caroline Pagé, vice-présidente de la FSLM et présidente du comité organisateur du bien-cuit, et Jacques Paul Couturier, recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton.
Agrandir l'image
Le bien-cuit Daniel-Thériault, qui s’est déroulé samedi soir au Palais des congrès d’Edmundston, s’est soldé par un profit de 23 500 $.

Près de 300 personnes ont passé une soirée mémorable à rire des anecdotes qui ont marqué la vie de l’épicier Daniel Thériault, copropriétaire du marché Donat Thériault IGA Extra d’Edmundston.

Il s’agissait du 23e bien-cuit présenté par la Fondation Saint-Louis-Maillet. L’argent amassé servira à la création de la bourse d’études « Famille-Donat-Thériault ».

La prestation de l’animateur de la soirée, Marco Boucher, a certainement été l’une des plus réussies de l’histoire de l’activité. Il s’est transformé en danseur dans le personnage d’Austin Powers pour lancer la soirée. « Marco Powers » en a mis plein la vue avec des jeunes danseuses supervisées par Tina LeBel lors d’une vidéo tournée secrètement au magasin IGA. Puis, Marco Boucher s’est présenté sur scène avec des costumes déclenchant des rires hilarants de la foule.

L’équipe de rôtisseurs s’en est donnée à cœur joie sur la « victime » Daniel Thériault. En quelques heures, on a épluché les dessous de la vedette de la soirée reconnue pour sa grande générosité dans la communauté. Se sont succédés sur la scène Sophie Dupont (collègue au sein de la Chambre de commerce de la région d’Edmundston), Christine Thériault (cousine et journaliste), Bruno Volpé (ami de longue date) et Éric Thériault (frère).

Mais comme le veut la coutume, la victime du bien-cuit a eu le dernier mot et Daniel Thériault ne s’est pas gêné pour tirer à boulets rouges sur ses assaillants… le tout dans la bonne humeur, évidemment!

Diplômé de la Cité des jeunes A.-M.-Sormany, Daniel Thériault a fait des études en administration des affaires à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, avant de poursuivre un semestre en France, puis au campus de Moncton en marketing. Très jeune, il a été impliqué dans l’entreprise familiale, où dès l’âge de 12 ans, il travaillait comme emballeur. Après ses études, il a acquis de l’expérience en dehors de l’entreprise familiale avant d’y revenir en 2001 et de devenir copropriétaire de l’entreprise en 2002. Quelques années plus tard, la famille acquiert la franchise Sobeys d’Edmundston afin de fusionner et de créer le IGA Extra. En 2017, l’entreprise entreprend des rénovations majeures de son magasin en y faisant des investissements importants. Elle reçoit la même année le prix de l’Entreprise de l’année ainsi que le prix Coup de cœur du Nord-Ouest 2017 remis par le Conseil économique du Nouveau-Brunswick. Ces mérites témoignent du succès de l’entreprise, mais on peut aussi simplement se promener dans le supermarché et voir l’enthousiasme et le dévouement des employés pour savoir que notre personnalité possède un sens des affaires remarquable et place le bien-être de son personnel au cœur de ses valeurs.

Daniel Thériault croit en sa communauté et lui donne autant de son temps que des commandites sous toutes ses formes. Actuellement président de la Chambre de commerce de la région d’Edmundston, il reconnait l’importance de l’éducation et de la formation pour assurer la relève de nos entreprises. C’est l’une des raisons pour laquelle il a accepté de se joindre à la cause de la Fondation Saint-Louis-Maillet.

Voici les personnalités qui ont précédé Daniel Thériault à titre de « victimes » du bien-cuit de la Fondation Saint-Louis-Maillet depuis 1989 : Marcel Sormany, Jean-Maurice Simard, Gilles Lapointe, Gérald Clavette, Jeannot Castonguay, Percy Mockler, Bert Martin, Jeannot Volpé, Madeleine Dubé, Paul Albert, Mgr Gérard Dionne, Jean-Guy Poitras, Don Bélanger, Pauline Banville Pérusse, Gérard Landry, Bernard Valcourt, Cyrille Simard, Jean-Claude Savoie, Francine Landry, André Lebel, Solange Lorquet et Denise Emond-Gendron.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications à l'UMCE (506-737-5034 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2 Photo 3 Photo 4
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.