Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Bookmark and Share
Mardi 21 Août 2018

La belle aventure : œuvres miniatures pour grands musiciens en devenir !

Pochette de disque La belle aventure
Agrandir l'image
Le Département de musique de l’Université de Moncton invite la communauté au lancement des trois premiers cahiers et du premier enregistrement du projet La belle aventure que mène le professeur Jean-Guy Boisvert. Le lancement au lieu le vendredi 7 septembre, à 19 h, à la salle Neil-Michaud, située au pavillon des Beaux-Arts du campus de Moncton.

La belle aventure, ce fut d’abord un rêve, celui de pallier l’insuffisance de répertoire canadien pour les jeunes clarinettistes. Il en résulte un vaste tableau de la création contemporaine en une centaine d’œuvres courtes — souvent des miniatures — composées entre 2014 et 2018 : de belle facture, amusantes ou sérieuses, elles sont destinées à être jouées entre la première et la sixième année d’étude de la clarinette.

L’objectif du projet était également d’ordre artistique : développer un nouveau répertoire de qualité enrichi d’une valeur pédagogique et faire connaître nos compositeurs aux jeunes instrumentistes. Le clarinettiste Boisvert souhaite ardemment leur inculquer le goût, dès leurs premières années d’apprentissage, d’interpréter de la musique québécoise et canadienne.

Pour les compositeurs qui ont accepté de participer à l’« aventure », l’écriture de ces œuvres a représenté un défi particulier, à la fois contraignant et stimulant. Plus d’une vingtaine l’ont relevé avec brio et, malgré les contraintes, chacun y a mis le meilleur de lui-même. Il s’est avéré que les défis les plus importants étaient associés aux pièces en apparence les plus simples. Il suffit d’écouter successivement Petit train va loin de Robert Lemay, Baba cool d’Éric Champagne et Colin-maillard de Bruce Mather, et en trois courtes minutes, trois univers musicaux et poétiques s’offrent à nous.

Les œuvres de Michalis Andronikou, Simon Bertrand, Éric Champagne, Jean Lesage, Hope Lee, Robert Lemay et Bruce Mather sont écrites sans accompagnement. Le clarinettiste a préparé les enregistrements en étroite collaboration avec eux afin de fournir aux interprètes une version de référence qui puisse être une source d’inspiration.

Le pianiste Philippe Prud’homme se joindra au professeur Boisvert pour les prochains enregistrements, cette fois d’œuvres de José Evangelista, Richard Gibson, Nicolas Gilbert, André Hamel, Martin Kutnovski, François-Hugues Leclair, Mathieu Lussier, Samy Moussa, Norbert Palej, Alain Perron, Bruce Pennycook, Donald Steven, entre autres.

L’entrée est libre.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.