Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mercredi 26 Juin 2019

Une équipe du Département de génie électrique récompensée par le commandant divisionnaire de la GRC

De gauche à droite : Larry Tremblay, commandant divisionnaire du Nouveau-Brunswick de la GRC ; Jonathan St-Pierre et Rémi Cormier, techniciens au Département de génie électrique ; Tobie Boutot, ingénieur de recherche ; Daniel Mazerolle, membre de la GRC responsable de l’Ours prudent ; Eya Affes, stagiaire au Département de génie électrique ; Yassine Bouslimani, directeur du Département de génie électrique, inspecteur Luc Breton, officier responsable des opérations au Service régional de Codiac de la GRC ; et Tom Critchlow, surintendant du détachement Codiac de la GRC.
 
Agrandir l'image
Une équipe du Département de génie électrique de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton a reçu des certificats de reconnaissance de la part du commissaire adjoint Larry Tremblay, commandant divisionnaire du Nouveau-Brunswick de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), pour son travail sur le projet « Ours prudent » (Safety Bear).

Le travail de l’équipe du Département de génie électrique consistait à renouveler certaines composantes de l’Ours prudent, utilisé par le Détachement de Codiac lors d’activités publiques, et à lui donner de nouvelles capacités d’interaction avec le public en incorporant une intelligence artificielle.

Une carte électronique a été conçue spécialement pour contrôler l’Ours ainsi que son véhicule. Un système embarqué a également été ajouté pour réaliser de nouvelles fonctionnalités. L’Ours prudent et son véhicule sont maintenant téléguidés par une télécommande d’une console de jeux vidéo de type PlayStation 4.

L’Ours prudent est également ressorti de l’Université de Moncton beaucoup plus intelligent. Il est maintenant doté d’une intelligence artificielle similaire à celle de l’assistant Google ou d’Alexa, d’Amazon. Il peut parler, répondre à des questions et prédire la météo. De plus, il a la capacité de faire des enregistrements, d’ajouter des alarmes et des routines, entre autres. À l’aide de commandes vocales, il peut déplacer son véhicule sur une distance précise, bouger sa tête et faire fonctionner ou arrêter une sirène de police.

Plusieurs personnes ont été impliquées dans ce projet, dont Yassine Bouslimani, professeur et directeur du Département de génie électrique ; Tobie Boutot, ingénieur de recherche ; Rémi Cormier, technicien ; Jonathan St-Pierre, technicien ; et Eya Affes, stagiaire.
 
Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.