Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Lundi 06 Mai 2013

Jeannette LeBlanc, professeure émérite en science infirmière

Agrandir l'image
Grande ambassadrice de la science infirmière, Jeannette LeBlanc a fait rayonner sa profession tout au long de sa carrière soit comme professeure, gestionnaire ou bénévole au service de sa communauté. Elle a amorcé ses études de baccalauréat en science infirmière à l’Université de Moncton en 1967. Après avoir complété le diplôme de premier cycle en 1972, elle a aussitôt commencé sa carrière de professeure à l’Université de Moncton. Quelques années plus tard, elle a obtenu la maîtrise en nursing à Dalhousie University. De plus, elle a complété le programme de maîtrise en science infirmière - infirmière praticienne de l’Université de Moncton en 2006.

Pendant 37 ans comme professeure à l’École de science infirmière de l’Université de Moncton, Mme LeBlanc s’est spécialisée dans le domaine du soin infirmier de l’enfant et de sa famille. Son enseignement théorique et clinique a donc été dirigé principalement dans ces secteurs. Elle a notamment développé les premiers cours de soins de l’enfant et de sa famille, la personne et l’autosanté, et soins contemporains. Toujours à l’affût de nouvelles approches, elle a développé les premiers cours en ligne à l’École de science infirmière.

Parmi les principaux jalons de sa carrière, soulignons qu’elle a dirigé l’École de science infirmière à deux reprises, de 1987 et 1993 et de 1998 à 1999. Ses mandats ont été marqués par de grandes réalisations dont l’intégration des trois écoles de sciences infirmières diplômées à l’Université de Moncton, le développement du programme de maîtrise en science infirmière, volet thèse, et l’implantation, le perfectionnement et l’accès aux programmes de certification de soins critiques et celui de la santé mentale et des soins psychiatriques.

Au cours des années 1990, Mme LeBlanc a aussi été au premier plan dans la grande réforme visant à hausser l’exigence académique de la profession infirmière au Nouveau-Brunswick. Elle a négocié et coordonné avec succès l’établissement du programme à temps partiel, en collaboration avec les autorités universitaires et gouvernementales, les associations professionnelles et le syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick.

Rappelons que c’est également sous sa direction que le nom de l’édifice « École des sciences hospitalières » a changé à « Jacqueline-Bouchard ». On a ainsi voulu rendre hommage à la fondatrice de l’École de science infirmière. De plus, le nom de l’École des sciences infirmières a été renommé « École de science infirmière » (pluriel au singulier) pour souligner l’importance de la recherche infirmière et confirmer le caractère scientifique de la discipline.

Tout au long de sa carrière, Jeannette LeBlanc a donné généreusement de son temps à sa profession et à sa collectivité. Parmi ses nombreuses contributions, soulignons la présidence de l’Association des collèges et écoles en science infirmière (région de l’Atlantique), et membre du conseil d’administration de la Commission de la santé mentale du Canada.

En 2055, elle a reçu le certificat de mérite en formation de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2019, Université de Moncton. Tous droits réservés.