Robotique industrielle : une formation clés en main

NOUVELLES DATES

CAMPUS DE SHIPPAGAN

13 au 17 décembre 2021 de 8 h 30 à 17 h

ROBOTIQUE

Formation KUKA - niveau 1 

Durant ce programme d’une semaine consacrée aux connaissances essentielles pour la commande de robots industriels, vous apprendrez la structure d’un robot, la programmation de base et toutes les opérations nécessaires pour la mise en service d’un robot KUKA. 

Lors des travaux pratiques, vous aurez la chance de faire fonctionner un robot KUKA, de réaliser des déplacements et de créer des programmes et des applications de manipulation d’un robot industriel. 

La cellule éducative ready2_educate, conçue par l’entreprise KUKA, est utilisée partout au monde par les « KUKA Colleges » pour enseigner la robotique. Grâce à son design ingénieux, elle permet d’offrir des formations spécifiques aux personnes travaillant en robotique. Cette formation est offerte au laboratoire de robotique industrielle de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton. Ce laboratoire est financé par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et de la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick. 

Une formation pratique offerte par des formateurs spécialisés et certifiés par la compagnie KUKA pour livrer une formation complète qui saura vous préparer pour l’utilisation du robot KUKA dans votre milieu de travail.
 

Contenu :

  1. Initiation à la robotique 
  2. Structure et fonction d’un système de robot KUKA 
  3. Commande du robot et sécurité 
  4. Travailler avec le navigateur 
  5. Exercices d’utilisation du smartPAD et du navigateur 
  6. Déplacement du robot 
  7. Exercice de déplacement manuel du robot 
  8. Calibrer le robot et déterminer les données de la charge 
  9. Travailler avec le système de coordonnées de l’outil et de base 
  10. Exercice de déplacement du robot dans le système de coordonnées de l’outil 
  11. Déplacement du robot dans le système de coordonnées de base 
  12. Création de déplacements d’un point à l’autre 
  13. Exercice de création d’un programme de test 
  14. Créer des déplacements avec trajectoire 
  15. Exercice de création d’un déplacement avec trajectoire 
  16. Créer des fonctions logiques 
  17. Programmation du « trigger » et commande du préhenseur 
  18. Logique et fonctions de commutation 
  19. Exercice de manipulation de pièces 
  20. Travailler avec des blocs Spline 
  21. Exercice de programmation de blocs Spline 
  22. Aperçu de la programmation en mode expert pratique avec la programmation en mode expert
  23. Travailler avec WorkVisual 

Le contenu de la formation, ainsi que tous les exercices proposés, seront disponibles en français et en anglais.

Déroulement : La formation est d’une durée de cinq jours. Elle comprend 25 modules d’apprentissage et 10 séances de travaux pratiques. Une évaluation sera administrée à la fin de la formation

Prérequis : Avoir une formation professionnelle technique 

Clientèle visée : Travailleuses et travailleurs dans le domaine industriel et manufacturier possédant une formation professionnelle technique et ayant comme outil de travail un robot KUKA, ou ayant le désir de travailler avec cet outil de robotique industrielle

Mode de livraison : Sur place

Horaire :

  • Shippagan : 13 au 17 décembre 2021 de 8 h 30 à 17 h

*L'horaire de cette formation est sujet au changement selon les recommandations du Gouvernement du Nouveau-Brunswick liées à la pandémie de COVID-19.

Coût : 2 500 $ (le matériel pédagogique, les repas du midi, les pauses-santé et le permis de stationnement sont inclus dans le coût.)

Conditions de réussite : La personne inscrite doit assister à la totalité des séances théoriques et pratiques offertes pendant la formation. Une évaluation écrite sera administrée à la fin de la formation et une note de passage d’au moins 60 % est requise pour pouvoir obtenir une attestation.

Unités d'éducation continue (UEC) : 3,5

Possibilité de financement :

Le programme de subvention pour la formation de la main d’oeuvre du Ministère de l'Éducation postsecondaire, Formation et Travail du Nouveau-Brunswick est une intervention axée sur les employeurs visant à investir dans le perfectionnement des compétences et les besoins en matière d’emploi de la main-d’œuvre. Dans le cadre de cette initiative, le gouvernement peut contribuer jusqu'à 50 % des coûts directs de formation (c’est-à-dire les droits de scolarité, les manuels ou les frais d’examen).


Formateurs :

Ryan LeBlanc, ingénieur de recherche

Ryan est ingénieur de recherche pour le laboratoire de robotique, électronique et industrie 4.0. Il détient des certifications en robotique pour des robots industriels FANUC et KUKA. En plus de formateur, il travail sur des travaux de recherche en ingénierie, sur la gestion de projet pour le laboratoire et il agit comme liaison à l'industrie. Il aide aussi aux entreprises pour des demandes de fonds et de financement pour des projets de recherche.

 

Yassine Bouslimani, Ph. D., ing. 

Yassine Bouslimani est directeur du département de génie électrique. Il est professeur titulaire employé par l’Université de Moncton depuis juillet 2000. Il est aussi professeur associé au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB), campus de Bathurst, depuis 2018. M. Bouslimani est ingénieur professionnel membre de l’Association des ingénieurs et des géoscientifiques du Nouveau-Brunswick (AIGNB), membre chevronné de l’Institut IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) et membre à vie de l’OSA (Optical Society of America) et de la SPIE (The international society for optics and photonics). Son expertise en électronique et en systèmes embarqués lui a permis de diriger plusieurs projets de recherche à l’Université de Moncton dans les domaines de l’Internet des objets (IoT), de la robotique et des robots industriels, des systèmes intelligents, des appareils et technologies mobiles, des applications Web, des informations nuagiques, des technologies de communication sans-fil et des maisons intelligentes. Il dirige également une équipe de recherche à l’Université de Moncton qui travaille en collaboration avec l’Université du Nouveau Brunswick sur un projet financé par l’Agence spatiale canadienne dans le cadre de l’initiative CubeSat pour la conception d’un satellite pour le Nouveau-Brunswick. Il a détenu dans le passé plusieurs financements pour ses travaux de recherche par différents organismes, dont le CRSNG, la FINB, Mitacs et l’APECA. M. Bouslimani est aussi l’auteur de plusieurs publications scientifiques et il détient des droits d’auteur sur une quinzaine de logiciels enregistrés à l’Office de la propriété intellectuelle (OPIC) du Canada. Il détient depuis 2017 une certification en robotique délivrée par le KUKA College à Mississauga. 

Mohsen Ghribi, Ph. D., ing. 

Professeur titulaire au département de génie électrique et ingénieur professionnel enregistré à l’Association des ingénieurs et géoscientifiques du Nouveau-Brunswick (AIGNB), M. Ghribi travaille dans les domaines de recherche suivants : électronique industrielle, développement de convertisseurs statiques, commande des machines électriques, optimisation énergétique, commandes optimales, adaptatives et par logique floue, applications avec microcontrôleurs et Internet des objets (IoT). Son expertise lui a permis de diriger et de codiriger une multitude de projets multidisciplinaires touchant aux domaines suivants : 

  • Simulation sur ordinateur et aide à la conception par ordinateur
  • Développement électronique pour la conversion d’énergie électrique et pour les entraînements à vitesse variable à courant alternatif et à courant continu (CA et CC)
  • Plateformes pour l’enseignement, l’expérimentation et la recherche
  • Développement de robots mobiles connectés à l’Internet en utilisant différentes technologies de microcontrôleurs et de capteurs pour la détection (caméra, Ultrason, GPS, température, etc.) 

M. Ghribi a obtenu du financement pour plusieurs travaux de recherche de différents organismes, à savoir le CRSNG (Découverte), l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF : Coopération scientifique, Mobilité des chercheurs), la FINB (Assistanat, Voucher), la Coopération NB-Québec, le CNRC (IRAP) et la FESR. Il collabore avec les professeurs du département de génie électrique à l’Université de Moncton sur des projets avec des entreprises locales et il est auteur et coauteur de plusieurs publications scientifiques et rapports techniques pour des entreprises en plus de détenir des droits d’auteur pour des logiciels enregistrés à l’Office de la propriété intellectuelle (OPIC) du Canada.

 

This training is also available in English. Place your name on our waitinglist for the upcoming English training here! (dates to be determined)