Bulletin Cyber-Bulletin
Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Aigles Bleus et Aigles Bleues
Suivez-nous
 


SUA - Sport universitaire de l'Atlantique
SIC - Sport interuniversitaire canadien Physiothérapie SportMed Physiotherapy

Résultats

Décembre 2016

02 Décembre
Les Aigles Bleus au 5e rang au hockey masculin
MONCTON – Les fêtes seront un peu plus joyeuses dans la famille des Aigles Bleus. Le deuxième but de la soirée de Jean-François Plante, avec 28 secondes à jouer dans la troisième période, a brisé une égalité de 2 à 2 et les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (7-10-1=15pts) ont vaincu les X-Men de St. Francis Xavier University (11-7-0=22pts, 2e position), 4 à 2 vendredi soir, devant plus de 630 spectateurs à l’aréna J.-Louis-Lévesque dans une partie de hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique.
C’était le deuxième gain d’affilé de 4 à 2 cette semaine pour l’équipe de Serge Bourgeois suivant la partie contre les Tigers de Dalhousie University.
Mark Tremaine, à 10 :26, a été le seul buteur du premier vingt et Adam Stevens, à 2 :23 de la période du milieu, ont offert une avance de 2 à 0 aux visiteurs. Plante (Alex et Allain Saulnier), avec son premier de la soirée, a réduit l’avance à un seul point, à 11 :16. Robbie Graham (Marc-Anthony Therrien, Victor Beaulac), a nivelé les chances à 17 :36, en avantage numérique. La troisième période a été rapide alors que chacune des équipes a cherché à prendre l’avance. La prolongation semblait certaine, mais un jeu de 2 contre 1 a permis à Allain Saulnier de lancer sur la jambière du gardien Chase Marchand et le retour du lancer a vu la rondelle atterrir sur le bâton de Plante (Allain Saulnier, Pierre Durepos) de l’autre côté du filet. Il n’a eu qu’à lancer dans le filet ouvert pour le gagnant au grand plaisir des nombreux spectateurs présents. Allain Saulnier (sans aide) a réussi le quatrième dans un filet ouvert sur un lancer d’un bout à l’autre de la glace, avec 12 secondes à jouer. Brandon Thibeau a reçu 27 lancers, dont 11 dans chacune des deux premières périodes pour la victoire. Chase Marchand a vu 32 rondelles, incluant 17 en troisième dans la défaite.
« Ils ne nous ont pas fait de faveur ce soir, on a travaillé fort pour cette victoire, a dit l’entraineur du bleu et or, Serge Bourgeois. En raison des blessures, on a joué avec six défenseurs et trois trios plus un joueur. J’avais peur qu’on perde de l’énergie, mais c’est le contraire qui s’est produit avec une avance de 17 à 5 dans les lancers en troisième. On est encore revenu d’un déficit de 2 à 0, on n’a pas lâché. Notre gardien a réussi les arrêts clés aux bons moments et un trio différent a réussi à marquer en avantage numérique. Nous sommes bien en 5e position, mais je ne suis pas satisfait. Deux autres joueurs devraient s’ajouter suivant les fêtes. On joue avec plus de constance et je suis heureux de mes joueurs. Cette victoire termine bien le premier semestre. »
« Le jeu était rapide et Allain (Saulnier) a pris un dur lancer et le retour a tombé sur ma palette et je n’ai eu qu’à lancer dans le filet ouvert, a dit Jean-François Plante, le joueur Subway du match, de son but gagnant. Les émotions étaient bien élevées et notre gain de mercredi nous avait dit de ne jamais abandonné, de jouer 60 minutes. C’est super de gagner nos deux dernières parties avant la pause et cela va nous aider pour bien entreprendre le deuxième. »
Le co-capitaine Allain Saulnier a mentionné que l’équipe a connu des hauts et des bas cette saison en débutant la saison avec trois revers. « On a continué à travailler fort et nous avons appris, a dit Saulnier. C’est notre quatrième gain de suite dans le nid. On va prendre quelques jours de repos avant de bien se préparer pour le deuxième semestre. On savait que le match n’allait pas être facile, on a vidé le réservoir ce soir et nous sommes heureux. »
Les Aigles Bleus reprendront l’action le vendredi 4 janvier dans un match à Halifax face aux Huskies de Saint Mary’s University.

Novembre 2016

30 Novembre
Les Aigles Bleus au 6e rang
Moncton – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (6-10-1=13pts) ont marqué trois buts en avantage numérique et ont grimpé en 6e position du classement grâce à leur gain de 4 à 2 sur les Tigers de Dalhousie University (6-9-3=15pts, 5e position), mercredi soir devant plus de 360 sectateurs à l’aréna J.-Louis-Lévesque, au hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique.
C’était le deuxième gain de suite du bleu et or face aux Tigers suivant celui de 4 à 2, vendredi soir dernier. Les Panthers de UPEI sont maintenant septièmes. L’équipe de Serge Bourgeois recevra la visite des X-Men de St. Francis Xavier University (11-6-0=22pts, 2e position) vendredi à 19 h, dans sa dernière confrontation avant Noël.
Kelly Bent, à 1:29 et Jackson Playfair, 15 minutes plus tard, ont procuré une avance de 2 à 0 aux visiteurs sur deux buts qui ont échappé à la vigilance du gardien Brandon Thibeau. Les Aigles Bleus ont eu l’avantage de 20 à 7 dans les lancers durant la période et finalement, c’est Mitchell Robillard (Marc-Anthony Therrien, Robbie Graham), avec six secondes à jouer, qui a donné l’élan aux siens pour le reste de la partie et réduire l’avance à un seul point.
Allain Saulnier (Pierre Durepos, Jean-Sébastien Fournier), en avantage numérique à 6 :25 de la période médiane a nivelé les chances et c’est le filet de Steve Lebel (Pierre Durepos, Alex Saulnier), 11 minutes plus tard, qui a été le gagnant sur un beau tir d’en avant le filet. Jean-François Plante, avec son 18e de la saison, a assuré le gain avec le quatrième dans un filet ouvert à 18 :36 de la dernière période.
« Ils ont marqué deux drôles de buts, dont le premier qui a frappé notre défenseur et notre gardien a fait une gaffe sur le deuxième, a dit l’entraineur Serge Bourgeois. On n’a pas paniqué, si ce n’eut été du jeu de leur gardien, le pointage aurait été plus haut. On perdait 2 à 0 avec 18 lancers au but. Le match a été rude, intense et avec plusieurs mises en échec. Les Tigers ont tout donné et j’ai aimé la manière que nos gars ont répondu. Au 5 contre 3, on a très bien joué avec les Saulnier et Guénette. On voulait jouer 60 minutes comme on a joué en première. C’est une très belle victoire. »
Le défenseur Pierre Durepos a été choisi le joueur Subway du match. « On a mieux joué pour 60 minutes et même si on perdait 2 à 0, le gros but à la fin de la première période a donné l’élan, a-t-il lancé. Lors du 5 contre 3 pour un plein deux minutes, les gars ont fait un travail exceptionnel. Cela a tué leur élan et on a conservé notre avance et marqué le but d’assurance. On avait le focus et on savait que la partie allait être difficie à gagner. On a tout donné. »
Brandon Thibeau a fait face à 28 lancers dans la partie et suivant les deux buts, il a été solide et n’a rien accordé. Corbin Boes a vu 39 rondelles à l’autre bout de la patinoire, dont 20 en première période.


27 Novembre
Des athlètes s'illustrent à Oromocto
OROMOCTO – Un nombre d’athlètes de l’Université de Moncton ont participé samedi à la 17e édition de la rencontre intérieure d’athlétisme, à Oromocto.
Constance Gilman et Marie-Ève Noël ont terminé premières au poids de leur catégorie. Chez les hommes, Raphaël Choquette était premier au 1 000 m.
Voici les résultats des athlètes de l’Université de Moncton :
Femmes
Lisa Richard (18 et 19 ans-U de M) 5e 60 m ; 3e 200 m ;
Monika LeBlanc (20 à 34 ans-U de M) 4e 60 m ; 4e 200 m ;
Jessie Drouin (20 à 34 ans-U de M) 5e 60 m ;
Mélissa Roy (20 à 34 ans-U de M) 7e 60 m ; 6e 200 m ;
Constance Gilman (18 et 19 ans-U de M) 1re poids ; 2e marteau ;
Sara-Ève Noël (18 et 19 ans-U de M) 1re poids.
Hommes
Samuel Robichaud (18 et 19 ans-U de M) 6e 60 m ; 2e 200 m ;
André Arsenault (18 et 19 ans-U de M) 7e 60 m ; 4e 300 m ;
Sébastien LeBlanc (18 et 19 ans-U de M) 8e 60 m ;
Christian Richard (20 à 34 ans-U de M) 4e 60 m ; 2e 200 m ;
Frédéric Losier (20 à 34 ans-U de M) 11e 60 m ; 6e poids ;
François Pelletier (20 à 34 ans-U de M) 14e 60 m ; 6e 200 m ;
Youssef Abboud (20 à 34 ans-U de M) 16e 60 m ; 7e 200 m ;
Raphaël Choquette (20 à 34 ans-U de M) 3e 600 m ; 1er 1 000 m ;
Aaron LeBlanc (20 à 34 ans-U de M) 3e poids ; 4e marteau.


26 Novembre
Commande trop grande pour les Aigles Bleus
ANTIGONISH – La commande était grosse et les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (5-10-1=11pts, 7e position) se sont inclinés par la marque de 6 à 2 face aux X-Men de St. Francis Xavier University (11-6-0=22pts, 2e position), samedi soir au hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique, à Antigonish.
Les X-Men ont pris les devants 3 à 0 dans la première période perdue pour le Bleu et Or avec seulement 4 lancers contre 17. Mark Tremaine, Eric Locke et Nathan Pancel ont trouvé la marque dans ce vingt. Kritoff Kontos été le seul buteur de la période médiane pour donner une avance de 4 à 0 aux siens. Deux buts rapides des Aigles Bleus par Mathieu Martin (Steve Lebel) et Mitchell Robillard (Marc-Anthony Therrien, Victor Beaulac), en avantage, ont redonné un petit espoir aux visiteurs en début de troisième période, mais c’était trop peu trop tard. Les X-Men sont revenus à la charge avec deux autres filets par Max Iafrate, en avantage et Michael Clarke pour mettre la partie hors de portée des hommes de Serge Bourgeois. Alexi Thibaudeau a fait face à 37 lancers dans la défaite et Chase Marchand, 19 pour la victoire.
« Notre première période a été désastreuse, a dit l’entraineur Serge Bourgeois. On a mieux roulé en deuxième et en troisième. On n’a pas travaillé de la bonne manière et on a connu la misère. Je suis heureux de voir que Robillard et Martin ont marqué les deux buts, leur premier de la saison. Ils ont travaillé fort depuis le début. »
Le bleu et or recevra la visite des Tigers de Dalhousie University, mercredi soir, à 19 h.

Les Aigles Bleues blanchies 1 à 0
HALIFAX – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton ont terminé leur premier semestre avec une défaite de 1 à 0 au hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, à Halifax, samedi face aux Huskies de Saint Mary’s University.
Les Huskies détiennent le deuxième rang du classement général avec 10 gains, une défaite et deux revers en prolongation, pour 22 points. Les Aigles Bleues, qui ont perdu leurs quatre dernières parties, sont cinquièmes avec un dossier de 4-7-3, pour 11 points.
Brianna Lanceleve, en première période, a été la seule joueuse à marquer lors du match pour assurer la victoire à son équipe locale, à 18 :28. Les Huskies ont remporté les deux affrontements entre ces deux clubs cette saison. La gardienne Gabrielle Forget du bleu et or a été assez occupée avec 27 lancers contre seulement 13 pour Rebecca Clarke des Huskies, dont deux en troisième période. Les Huskies étaient 0 en 5 sur les avantages numériques et les Aigles n’ont en eu aucun.
« Nous avons joué une assez bonne partie, a dit l’entraineur Denis Ross. Le jeu a été d’un bout à l’autre de la glace et avec intensité. Chaque équipe a limité l’adversaire dans les chances de marquer avec le pointage serré. On n’a pas pu capitaliser sur nos chances. On n’a pas atteint notre objectif de top 3 au premier semestre. On a maintenant une période de transition pour bien se préparer en vue du deuxième. On n’a pas marqué lors de nos 10 dernières périodes, il faut trouver une solution tout en limitant les buts contre nous. »
Les Aigles Bleues reprendront l’action le vendredi 6 janvier face aux Mounties de Mount Allison University, à Sackville.


25 Novembre
Les Aigles Bleus à un point des Panthers
Moncton – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (5-9-11pts, 7e position) se sont approchés à un point de la sixième position détenue par les Panthers avec leur victoire de 4 à 2 sur les Tigers de Dalhousie University (6-8-3=15pts, 4e position), vendredi soir devant plus de 400 spectateurs à l’aréna J.-Louis-Lévesque, au hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique.
Le bleu et or se rendra à Antigonish, samedi (aujourd’hui) pour y affronter les X-Men de St. Francis Xavier University (10-6-0=20pts, 2e position).
Steve Lebel (Robbie Graham, Mitchell Robillard) a parti le bal avec l’unique filet de la première période, dans la première minute de jeu. Alex Saulnier (Jean-François Plante, Allain Saulnier) a porté le compte à 2 à 0, à 6 :43 de la période médiane avant que Fabian Walsh réduise la marge à un seul filet avec le premier des visiteurs, lors d’un avantage numérique 12 minutes plus tard. Allain Saulnier (Alex Saulnier), en désavantage numérique, a redonné une avance de deux filets aux siens à 11 secondes de la troisième période. Jesse Lussier a ensuite redonné espoir aux Tigers avec un but en avantage numérique, à 16 :59. Les Tigers ont enlevé leur gardien à la fin de la période en faveur d’un attaquant supplémentaire, mais Jean-François Plante (sans aide) a mis fin aux espoirs avec le quatrième des Aigles Bleus, avec trois secondes à jouer.
« C’était une victoire nécessaire. Il nous faut des points pour rattraper les autres et c’était un match très important pour gagner la série contre Dalhousie, a dit Steve Lebel, l’auteur du premier but. On voulait commencer le match du bon pied et mon but a réussi cela. Pour connaître du succès, on est allé chercher un but rapide et c’est un pas dans la bonne direction pour l’équipe. »
« C’est une victoire qui fait du bien au moral, a dit l’entraineur Serge Bourgeois. On a joué une bonne partie, bien sortie la rondelle de notre zone et placé de la pression dans la zone offensive. Notre désavantage numérique a aussi bien joué tout comme l’équipe. Les Tigers ont travaillé fort et ils ont un excellent gardien. Notre gardien a fait les arrêts clés. Ils sont devants nous au classement et on se rapproche d’eux ce soir. J’avais demandé aux frères Saulnier d’aller chercher un but sur le désavantage et ils l’ont réussi. Cela nous donne 5 points lors des quatre dernières parties, ce qui est bon pour nous. C’est une petite marche pour se rapprocher des autres équipes. StFX sera difficile samedi, mais on est confiant. »
Brandon Thibeau a fait face à 23 lancers pour la victoire contre 26 pour Corbin Boes, dans la défaite. Les Panthers de UPEI ont perdu 6 à 3 hier soir contre Saint Mary’s.


23 Novembre
Les Aigles Bleues blanchies 4 à 0
Moncton – L’offensive des Aigles Bleues de l’Université de Moncton (4-6-3=11pts, 5e position) est en panne sèche alors que les Tommies de St. Thomas University (11-1-1=23pts) les ont blanchies 4 à 0, mercredi soir à l’aréna J.-Louis-Lévesque, dans la dernière partie à domicile avant la pause de décembre au hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique.
Les Tommies avaient disposé du bleue et or, 4 à 2, samedi dernier dans la ville capitale. Le bleue et or jouera sa dernière joute, samedi à Halifax, face à la formation de deuxième position, les Huskies (9-1-2=20pts), à 14 h.
Lauren Henman, deux fois, en première et en deuxième périodes et Eliza Snider et Jessie McCann, en troisième et dans un filet désert, ont assuré l’offensive des Tommies, qui ont mené 39 à 32 dans les tirs au but. Taylor Cook a inscrit le jeu blanc devant le filet et Gabrielle Forget, la défaite.
Moncton n’a pu marquer en six avantages numériques, dont un 6 contre 3 en fin de partie alors que les Tommies ont été 0 en 2 avec un filet en désavantage numérique. C’est la deuxième partie de suite sans but pour l’équipe de Denis Ross. Kelty Apperson, des Tommies, a été nommée la joueuse Subway du match.
« On a bien commencé la partie, je dirais pour les cinq premières minutes, a dit l’entraineur du bleue et or, Denis Ross. On a manqué de combativité par la suite, on a paniqué, prit de mauvaises décisions et c’était pareil en deuxième période. On s’est replacé en troisième période, mais on n’a pas réussi à marquer en avantages. Leur gardienne nous a volé trois buts assurés, notre ligue a de très bonnes gardiennes. Elle (Taylor Cook) a bien joué. On ne peut pas marquer de buts. »
Selon la capitaine Karine Roy, l’équipe manque d’opportunisme. « On doit saisir les chances et jouer 60 minutes, on n’était pas là en deuxième, ce soir », a-t-elle indiqué.


20 Novembre
Gain de 3 à 0 des Aigles Bleues au volleyball
MONCTON – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (6 et 4=12pts, 2e position) ont blanchi les Axewomen d’Acadia University (3 et 7=6pts, 3e position), 3 à 0, dimanche, lors de la dernière partie au calendrier régulier avant la pause de décembre, au volleyball féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, au CEPS Louis-J.-Robichaud.
Moncton a gagné 25 à 17, 25 à 22 et 25 à 13. Rachelle Lemoine a été choisie la joueuse Subway du match.
« On a accompli ce qu’on on voulait, a dit l’entraineure Monette Boudreau-Carroll. On a voulu chauffer Dalhousie et on a réussi, samedi à les pousser. Les manches ont été serrées et on sait où on est rendu. Contre Acadia, il était important de les battre pour demeurer devant elles au classement. On a gagné avec des pointages assez solides. J’ai dû remanier l’alignement sans Alyssa Turenne et je n’ai pas voulu déstabiliser cela aujourd’hui parce que les joueuses jouaient bien. »
« Le tout a été un effort d’équipe, a dit la joueuse Rachelle Lemoine. On a communiqué et joué fort. Toutes les joueuses ont monté leur jeu d’un cran pour compenser l’absence de Turenne. On voulait gagner et 3 à 0 est bien. On a une pause pour se remettre, pratiquer les tactiques et travailler notre puissance. On va placer l’accent sur nos objectifs et étudier. »
La joueuse de centre de quatrième année, Alyssa Turenne, s’est blessée samedi et ne serait en mesure de revenir au jeu suivant la pause.
Le bleu et or reprendra l’action le 13 janvier avec un match à Fredericton, face aux Varsity Reds de University of New Brunswick.

Revers de 1 à 0 des Aigles Bleues en prolongation
MONCTON – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (4-5-3=11pts, 5e position) se sont butés à une gardienne et n’ont donné qu’un seul but, en prolongation, pour s’incliner 1 à 0 devant les Panthers de University of Prince Edward Island (7-5-0=14pts, 3e position), dimanche, au hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, à l’aréna J.-Louis-Lévesque.
Le bleu et or a bombardé la gardienne opposée et joueuse Subway du match, Marie-Soleil Deschênes de 45 lancers, dont 16 en première période, lors de la partie sans être capable de marquer. C’est le filet de Rachelle Colle (sans aide), à 3 :34 de la période de prolongation, qui a intercepté une rondelle devant le filet des Aigles et qui l’a poussé derrière Gabrielle Forget, qui a mis fin au match. Forget a fait face à 25 lancers.
« On a tout essayé, a dit l’entraineur de Moncton, Denis Ross. C’est leur gardienne qui a fait la différence dans la partie. On a bien joué et travaillé dur, on a attaqué, mais on n’a pu marquer. »
Selon Brittany Poitras, les Aigles vont bien analyser cette gardienne pour la prochaine partie. « On a manqué de la mettre dedans à quelques reprises sans réussir, mais cela va venir, a-t-elle dit. On a bien sorti en prolongation et une erreur a causé le but, on va apprendre. Il faut trouver les trous pour une autre partie. »
Le bleu et or recevra l’équipe de première position, les Tommies de St. Thomas University (10-1-1=21pts), mercredi soir à 19 h, à l’aréna J.-Louis-Lévesque dans la dernière partie à domicile avant la pause de décembre.


19 Novembre
Les Aigles Bleues s'inclinent 3 à 1
MONCTON – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (5 et 4=10pts, 3e position) se sont inclinées 3 à 1 face aux Tigers de Dalhousie University (9-0=18pts), l’équipe du sommet du classement, samedi après-midi, au volleyball féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, au domicile des perdantes.
Moncton recevra la visite des Axewomen d’Acadia University (2-6=4pts, 5e position), pour un match retour, dimanche, à 14 h au gymnase du CEPS Louis-J.-Robichaud.
Les Tigers ont gagné 25 à 15, 29 à 27, 24 à 26, et 25 à 19. Les parties ont été chaudement disputées et deux des manches ont nécessité des points supplémentaires. Les Tigers n’ont pas perdu de partie encore cette saison.

Un revers de 4 à 2 des Aigles Bleues au hockey féminin
MONCTON – Les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (4-5-2=10pts, 5e position) ont donné deux buts dans chacune des deux dernières périodes pour voir les Tommies de St. Thomas University (9-1-1=19pts) l’emporter 4 à 2 au hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, samedi dans la ville capitale.
La formation de l’entraineur Denis Ross recevra les Panthers de University of Prince Edward Island (6-5-0=12pts, 4e position), à 14 h à l’aréna J.-Louis-Lévesque, aujourd’hui (dimanche).
Karine Roy (Brittney Poitras, Katryne Villeneuve) avait donné une avance de 1 à 0 aux visiteuses, en avantage numérique, mais deux buts des Tommies par la suite, Becky Conner, à 3 :09 et Emily Oleksuk, 16 minutes plus tard, ont donné une avance de 2 à 1 à l’équipe locale en deuxième période. Il n’y a aucun pointage en première. Marie-Pier Corriveau (Villeneuve) a ensuite nivelé les chances, à mi-chemin de la troisième, mais les Tommies sont revenues à la charge avec deux autres filets par Danielle Ring, en avantage et Lauren Legault, deux minutes l’une de l’autre, pour l’emporter. Gabrielle Forget a fait face à 37 lancers, dont 17 au dernier tiers dans la défaite. Taylor Cook a remporté le gain avec 24 tirs. Moncton était 2 en 3 sur les avantages numériques et St. Thomas, 1 en 3.
« Nous avons bien réussi en avantage avec nos deux buts et lors des désavantages, a dit l’entraineur Denis Ross. On n’a pas si bien joué à 5 contre 5. »

Revers de 9 à 1 des Aigles Bleus au hockey
Moncton – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (4-9-1=9pts, 7e position) n’ont pu faire le poids face aux Varsity Reds de University of New Brunswick (12-0-2=26pts), samedi à Fredericton, avec un revers de 9 à 1 au hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique.
Les Reds ont marqué à trois reprises dans chacune des périodes. Philippe Maillet avec son deuxième de la partie, en avantage numérique et Jordan Murray et Christopher Clapperton, tous en troisième période, ont scellé l’issue de la rencontre. UNB a dominé 40 à 9 dans les lancers. Les Varsity Reds ont marqué les trois premiers filets, dont deux par Cam Braes, en l’espace de quatre minutes et de Philippe Maillet, à 19 :08 de la première période pour prendre les devants 3 à 0, après 20 minutes.
Jean-François Plante (Allain Saulnier) a réduit la marge à deux points avec le premier des Aigles Bleus, à 0 :40 secondes du deuxième tiers temps. Les Reds ont ensuite pris la commande avec trois autres buts pour mener 6 à 1, suivant 40 minutes. Mike Thomas, Philippe Haley et le troisième de Braes ont trouvé à déjouer le gardien Brandon Thibeau qui a donné six filets sur 26 lancers, dont 17 en première période. UNB menait 27 à 7 dans les lancers suivant les deux premières périodes.
Le gardien Alexi Thibaudeau a pris la relève en troisième période avec 14 lancers et trois buts pour le bleu et or. Alex Dubeau était le gardien des Reds avec 8 arrêts, dont deux dans chacune des première et troisième périodes. Les Aigles n’ont pu marquer en trois avantages et la fiche des Reds était de 3 en 5. Braes, Maillet, Murray, Stephen Andersen et Rob Mignardi ont chacun récolté deux passes.
« On a été battus dans tous les domaines sur la glace par une équipe bien plus forte ce soir, a dit l’entraineur Serge Bourgeois qui ne pouvait expliquer la performance des siens. Ils ont été plus vite et ont pu contrer nos meilleurs attaquants. Leur jeu en avantage numérique leur a donné trois buts et nous n’avons rien pu faire en trois occasions. Ils nous attendaient de pied ferme. On n’avait pas d’espace sur la glace. »
Les Tigers de Dalhousie University seront les visiteurs des Aigles Bleus, vendredi soir à 19 h.


18 Novembre
Les Aigles Bleus l'emportent 4 à 2
Moncton – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (4-8-1=9pts, 7e position) ont mis fin à une série de cinq revers de suite avec un gain de 4 à 2 sur les Panthers de University of Prince Edward Island (5-7-2=12pts, 5e position) au hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique vendredi soir à l’aréna J.-Louis-Lévesque devant plus de 500 spectateurs.
Les protégés de Serge Bourgeois visitent les Varsity Reds de University of New Brunswick (11-0-2=24pts), ce soir (samedi) à Fredericton, l’équipe de première position.
Moncton a pris les devants 2 à 0 en première période sur le premier but de la saison d’Allain Saulnier (Alex Saulnier), à 6 :46 et le 15e de Jean-François Plante (Pierre Durepos, Jean-Sébastien Fourier), en avantage numérique à 18 :32. La deuxième période a été celle des Panthers avec 15 lancers et deux buts pour niveler le pointage, par Marcus Power à 1 :30 et RT Rice, 14 minutes plus tard. Le but d’Alex Saulnier (JF Plante, Allain Saulnier), à 7 :17 de la troisième période, sur un dur lancer de l’enclave, a redonné l’avance à l’équipe locale. Robbie Graham (Steve Lebel, Mitchell Robillard) a scellé l’issue avec le filet d’assurance 10 minutes plus tard. Les Panthers ont enlevé leur gardien avec deux minutes à jouer et avec deux punitions aux Aigles Bleus dans la dernière minute de jeu, ils avaient un avantage de 6 contre 3 sans être capable de trouver la cible. Thibeau a fait face à 39 lancers contre 23 pour Matt Mahalak, des perdants. Moncton a marqué une fois en 2 sur les avantages et les Panthers, 0 en 6.
« C’est une victoire qui fait du bien, a dit l’entraineur Serge Bourgeois. On l’a mérité, on a bien joué et solide. Notre gardien a réussi les arrêts qu’il devait. Cela fait du bien à tout le monde. On a parlé d’attitude et de ne pas paniquer cette semaine et même avec l’égalité, on est revenu. On a eu plus de punitions qu’on souhaitait. Contre UNB, samedi, on y va avec confiance et on veut trouver un moyen d’aller chercher des points. »
Selon Alex Saulnier, la victoire est super pour la confiance. Il a louangé le travail du gardien et le travail en désavantage numérique, surtout à la fin. Allain Saulnier a marqué son premier but de la saison suivant 23 passes. « Cela enlève de la pression, a -t-il dit avec soulagement. C’est un poids d’enlevé de mes épaules. Les gens m’ont taquiné avec cela de mener la colonne des pointeurs sans but. »
Brandon Thibeau a fait son travail. « Je suis content d’avoir pu faire mon travaille avec le jeu des attaquants, a-t-il indiqué. J’ai vu la majorité des lancers, les défenseurs ont bien nettoyé le devant du filet. On va à Fredericton avec confiance et causer une petite surprise. »


13 Novembre
Les Aigles Bleus battus 6 à 5 en prolongation
Moncton – Les Aigles Bleus de l’Université de Moncton (3-8-1=7pts, 7e position) ont laissé filer une avance de 5 à 1 en accordant quatre buts en troisième période et ensuite s’avouer vaincu 6 à 5, en prolongation, devant les Axemen d’Acadia University (7-5-0=14pts, 3e position) dans une partie de hockey masculin de Sport universitaire de l’Atlantique disputée samedi soir devant plus de 400 spectateurs à l’aréna J.-Louis-Lévesque.
Le joueur Subway de la partie, Jean-François Plante, deux fois en première période et à nouveau en deuxième, en plus d’une passe, a mené l’attaque de Moncton avec le tour du chapeau. Le bleu et or menait 2 à 0 suivant 20 minutes de jeu et de 5 à 1, suivant 40. Alex Saulnier et Steve Lebel, les deux en avantage numérique, en deuxième, ont été les autres marqueurs de l’équipe locale qui subissait ainsi un cinquième revers de suite. La seule consolation, un point au classement.
C’est le filet de Matthew Pufahl, sans aide, à 3 :50 de la période de prolongation qui a mis fin au match et couronné une remontée spectaculaire des Axemen. Daniel Petterson, en avantage numérique à 8 :23, Taylor Makin, moins d’une minute plus tard, le deuxième de Boston Leier, à 12 :18 et l’égalisateur par Stephen Harper, à 18 :07, ont contribué à cette remontée. Leier avait marqué le premier des siens, en deuxième période. Alexi Thibaudeau a fait face à 35 lancers dans la défaite, dont 18 en troisième. Devin Williams (4buts-14 minutes) et remplacé par Robert Steeves (1but-46 minutes) ont reçu 30 lancers dans la victoire. Allain Saulnier a récolté cinq passes et Alex Saulnier, trois. Acadia était 1 en 5 dans les avantages numériques et Moncton, 2 en 8.
« Je ne sais que dire pour expliquer ce qui s’est passé, a dit l’entraineur de Moncton, Serge Bourgeois. On jouait du bon hockey, on a raté deux buts et on savait qu’on aurait des punitions à tuer en troisième. Notre équipe est fragile et cela s’est montrée en troisième. L’équipe a arrêté de jouer dans le système, les gars veulent tellement gagner et ont voulu essayer de faire des choses. On n’a pas vraiment essayé de protéger notre avance. La fatigue avec seulement 10 attaquants a pu affecter les Saulnier et Plante, qui ont beaucoup joué. On aurait dû aller chercher la victoire. Le seul positif est le point au classement. »
Allain Saulnier a récolté cinq passes, mais n’avait pas le cœur à la joie suivant le match. « C’est une défaite difficile à avaler, a-t-il insisté. On était prêt, on menait 5 à 1 et au hockey universitaire, il n‘y pas de raison de perdre cette partie. Cela nous arrive une ou deux fois par année. On ne peut pas se retirer en troisième et donner 18 lancers sans que l’autre équipe marque. On ne peut pas protéger une avance comme cela. On a attendu que l’autre équipe vienne et on a connu le sort qu’on mérite. Je n’aime pas perdre et on a toute la semaine à y penser pour revenir vendredi. »
Les Panthers de University of Prince Edward Island (5-4-2=12pts, 5e position) seront les visiteurs à Moncton, vendredi soir à 19 h dans la prochaine partie à l’horaire.

Gabrielle Forget inscrit un premier jeu blanc cette saison
HALIFAX – La gardienne Gabrielle Forget a repoussé 28 rondelles et les Aigles Bleues de l’Université de Moncton (4-4-2=10pts, 4e position) ont blanchi les Tigers de Dalhousie University (2-7-1=5pts, 7e position), 5 à 0, au hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, dimanche après-midi à Halifax.
Marie-Pier Corriveau (Janelle Graham, Dominique Bérubé), a réussi le seul but de la première période. Corriveau (Bérubé, Brittany Poitras), avec son deuxième et Karine Roy (Poitras, Katryne Villeneuve) en deuxième, Brittany Poitras (Katherine Dubuc, Karine Roy) et Dominique Bérubé (Roxanne Turcotte, Sydney Desrochers), en troisième, ont complété le pointage. Le bleu et or a dirigé 20 tirs en direction de Mati Barrett. Katryne Villeneuve a été blessée en troisième période, au bas du corps et il n’y avait aucune nouvelle de sa blessure en soirée. Elle a reçu de l’aide pour sortir de la glace. Moncton était 0 en 3 en avantage numérique et Dalhousie, 0 en 4.
C’était le premier blanchissage de Forget cette saison. « Forget a joué un solide match, a dit l’entraineur Denis Ross. Toutes les joueuses ont contribué et monté leur jeu d’un cran. La partie a été assez robuste et on a su capitaliser sur nos chances. C’est cela qui a fait la différence. »
Les Aigles Bleues accueillent les Tommies de St. Thomas University (8-1-1=17pts), samedi à 15 h.
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2016, Université de Moncton. Tous droits réservés.