Bulletin Cyber-Bulletin
Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Suivez-nous
TD Assurance Meloche Monnex
mbna

Cyber-Bulletin No 13

Cyber-Bulletin
No 13 - FÉVRIER 2013
Actualités
L’AAAUM et le 50e : réflexions sur le passé et l’avenir
Stéphane Robichaud En plus de ses activités régulières destinées à renforcer et à développer les liens entre les diplômées, diplômés et amis de l’institution, l’AAAUM a élaboré une programmation diversifiée pour souligner ce jalon important de l’histoire de l’enseignement supérieur en Acadie.
 
L’AAAUM entend aussi profiter de cette période de festivités pour lancer un exercice de réflexion et de consultation au sein de son réseau pour déterminer les meilleures stratégies à adopter afin d’instaurer et raviver chez les diplômées et diplômés un fort sentiment d’appartenance à l’Université de Moncton, au cours des prochaines années.
 
Un sondage électronique sera mené dans quelques mois auprès des diplômées et diplômés pour en connaître un peu plus sur leurs attentes et recueillir leurs commentaires et suggestions. L’AAAUM a également l’intention de tenir des groupes de discussions auprès des étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton afin de bien saisir le point de vue de la future génération sur la vie étudiante et résumer les arguments qui favoriseraient le développement de leur sentiment d’appartenance.
 
« Les anniversaires sont des moments propices pour célébrer les succès, mais aussi pour examiner de près ce qui a été accompli et ce à quoi on aspire comme organisation » a déclaré le président de l’AAAUM, Stéphane Robichaud. « Notre association a été très active au cours des dernières années et il est important qu’elle poursuive sur sa lancée, tout en demeurant pertinente auprès de ses membres. »
 
Selon M. Robichaud, il est primordial de cultiver les liens qui unissent les diplômées et diplômés à l’Université de Moncton. « Notre défi à l’AAAUM est de nous assurer que toutes les conditions soient réunies pour que ce sentiment d’appartenance puisse s’exprimer et que les diplômées et diplômés gardent le contact entre eux et avec l’Université, bien au-delà de l’obtention de leur diplôme », explique-t-il.
 
Près de 45 000 diplômes ont été décernés à ce jour par l’Université de Moncton, ce qui fait dire à Stéphane Robichaud qu’il ne faut pas sous-estimer l’importance de ce réseau de contacts professionnels et personnels extraordinaire, et toujours grandissant, que constitue l’AAAUM.
Une programmation diversifiée pour le 50e
Une programmation diversifiée pour le 50e
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Stéphane Robichaud, B.Sc.Soc. 1992, M.B.A. 2009, président du conseil d’administration de l’AAAUM; Christian Gaudet, capitaine des Aigles Bleus; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton; Geneviève David, capitaine des Aigles Bleues; et André G. Richard, président du Conseil des gouverneurs.
En cette année de festivités, l’AAAUM invite les diplômées et diplômés à afficher leur fierté et leur sentiment d’appartenance, à prendre part aux célébrations du 50e anniversaire et à contribuer, à leur façon, au rayonnement de l’Université de Moncton, ici et au-delà de nos frontières.
 
Pour sa part, l’Association souligne depuis l’automne dernier le 50e de l’institution en y accordant une attention particulière par l’entremise de sa programmation et en s’impliquant dans diverses initiatives.
 
Récemment, une réception a été organisée pour les diplômées, diplômés et amis de la région de Moncton à l’aréna
J.-Louis-Lévesque, juste avant la dernière partie à domicile des Aigles Bleus, au hockey.
 
En plus de ces initiatives, l’Association programmera, en mars et avril prochain, deux conférences qui nous inciteront à réfléchir sur l’avenir de l’Université et de nos communautés.
L’Acadie 2020
Le 26 mars, à 11 h, à la salle du Pavillon Jeanne-de-Valois du Campus de Moncton, l’AAAUM organise, en collaboration avec l’Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques, la troisième édition des Conférences L’ACADIE 2020 avec pour thème L’avenir économique du Canada atlantique passe par quoi? L’événement, animé par Jeffrey Simpson, chroniqueur aux affaires nationales au Globe and Mail, réunira Elizabeth Beale, présidente et directrice générale du Conseil économique des provinces de l’Atlantique, Sébastien Breau, professeur agrégé de géographie économique à l’Université McGill et Pierre-Yves Julien, chef de la direction de Croix Bleue Medavie.
À la rencontre de Clément Cormier
D’autre part le 4 avril, de 9 h à 13 h, l’AAAUM et l’Institut d’études acadiennes présentent À la rencontre de Clément Cormier. Cette activité de réflexion sur le père Clément Cormier, recteur-fondateur de l’Université de Moncton, proposera des témoignages de personnes qui l’ont connu et côtoyé à différents moments de son parcours. Cette activité s’inscrit également en marge du 35e anniversaire du Fonds de bourse Clément-Cormier et se tiendra au local 136 du pavillon Léopold-Taillon, Campus de Moncton.
 
Pour plus d’information et inscription :
1-888-362.1144 / 506.858.4130            aaaum@umoncton.ca
Pleins feux
Mario Laviolette
Baccalauréat ès sciences (spécialisation en chimie) 1992
Faculté des sciences du Campus de Moncton
Stéphane Robichaud Originaire de Charlo, dans le nord du Nouveau-Brunswick, Mario Laviolette est chimiste. C’est à l’école secondaire qu’il a développé un vif intérêt pour les sciences et, plus particulièrement, pour la chimie.
 
Après l’obtention de son baccalauréat en chimie de l’Université de Moncton, il a poursuivi ses études de deuxième et troisième cycle à l’Université Laval. « La formation en sciences que j’ai reçue à l’Université de Moncton a été très complète et m’a bien préparé à mes études supérieures, » soutient Mario. « J’étais bien outillé et je n’avais rien à envier aux autres étudiants. »
 
Lors de ses années d’études supérieures, il a travaillé comme assistant de recherche sur plusieurs projets fascinants. « Après avoir fait de la recherche fondamentale pendant plusieurs années, j’ai eu le goût d’aller travailler sur le terrain et de me tourner vers la recherche plus appliquée », explique Mario.
 
De 1998 à 2004, il a travaillé à la papetière Cascades, à Kingsey Falls, au Québec, d’abord au centre de recherche, ensuite à la division emballage et à la division papier tissu. Il a alors découvert un univers complètement nouveau. Son travail consistait notamment à trouver de nouveaux procédés chimiques pour améliorer la qualité des boîtes de carton de manière à réduire le papier d’emballage nécessaire pour préserver la fraîcheur du produit à l’intérieur. Il a par la suite travaillé pour l’entreprise Ciba Specialty Chemicals comme spécialiste d’application de produits chimiques du secteur des pâtes et papier. C’est d’ailleurs à cette époque qu’il a déposé un brevet international qui l’a mené à une application commerciale. Il a développé une barrière à l’humidité, à base d’eau, pour traiter le carton destiné à la production de boîtes d’emballage de certains produits alimentaires. Un procédé plus écologique que les traditionnelles barrières à l’humidité.
 
Depuis 2006, il est représentant et spécialiste d’application pour le groupe Georgia-Pacific. Ses clients sont des industries du secteur de la fabrication et de la transformation de papier tissu. Il travaille avec celles-ci pour mettre au point des procédés chimiques destinés à améliorer la qualité des produits ou le développement de nouveaux. Il déploie son expertise sur un vaste territoire couvrant le Maine, les Maritimes, le Québec et l’Ontario.
 
Père d’un fils de 7 ans et d’une fille de 11 ans, Mario Laviolette vit avec sa famille à Saint-Augustin-de-Desmaures, une petite ville de la région de Québec.
Facebook
TD Assurance Meloche Monnex
 
EN BREF à l'U de M
Entente de collaboration entre l’Université de Moncton et le CCNB
Entente de collaboration entre l’Université de Moncton et le CCNB
Au centre, Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, et Liane Roy, présidente-directrice générale CCNB. Debout, de gauche à droite, Haoua Seyni, étudiante au CCNB; Gaston LeBlanc, doyen de la Faculté d’administration de l’U de M; Neil Boucher, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’U de M; Jean-Jacques Doucet, vice-président à la Formation et à la Réussite étudiante du CCNB; Claude Allard, directeur du CCNB - Campus de Dieppe; et Denis Cormier, étudiant au CCNB.
Le recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Raymond Théberge, et la présidente-directrice générale du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB), Liane Roy, s’engagent dans une démarche de rapprochement entre les deux institutions.
 
Au début du mois de février, les deux dirigeants ont signé une entente cadre, dévoilé un plan d’action et lancé le nouveau programme de baccalauréat appliqué en gestion des services financiers.
 
« Nous sommes heureux de ce partenariat grandissant avec le Collège communautaire, souligne M. Théberge. Cette mise en commun de nos efforts favorise ainsi l’accès aux études universitaires, bonifie la formation offerte aux francophones du Nouveau-Brunswick et répond du même coup aux besoins du marché de l’emploi. »
 
Parmi les objectifs de l’entente, on vise une plus grande intégration des programmes de formation et l’augmentation de la mobilité étudiante entre les deux établissements.
Nouveau programme conjoint
Le nouveau baccalauréat appliqué en gestion des services financiers est maintenant offert au campus de Moncton de l’Université de Moncton aux personnes diplômées du programme Administration des affaires - planification financière du CCNB. Le programme jumelle la formation collégiale en finance personnelle à la formation universitaire en finance corporative; il offre donc une excellente formation en gestion des services financiers.
 
Pour l’étudiante ou l’étudiant du CCNB qui a complété un programme de deux ans, la durée du nouveau programme menant au baccalauréat est de deux années universitaires. Pour inciter les anciens étudiantes et étudiants du CCNB à s’inscrire, l’Université de Moncton offre une bourse d’accueil de 1 000 $ à celui ou celle qui s’inscrira en septembre prochain.
Nouvelles parutions dans le cadre des célébrations du 50e
Nouvelles parutions dans le cadre des célébrations du 50e
De nouvelles publications ont fait leur apparition, en cette année du 50e anniversaire de fondation de l’Université de Moncton. Mentionnons notamment celui publié par Euclide Gautreau, La voix des Aigles Bleus Tome 2 : 2000-2012. Comme on peut le lire dans la préface signée par Eugène Gaudet, professeur d’éducation physique à la retraite, « cet historique que nous offre Euclide est le fruit de nombreuses recherches, de persévérance et surtout du goût de faire revivre les grands moments de l’évolution des Aigles Bleus. »
 
La professeure émérite de l’Université de Moncton, Simone LeBlanc-Rainville, a pour sa part fait paraître Corinne Gallant : une pionnière du féminisme en Acadie, le premier titre de la collection « Mémoire biographique » de l’Institut d’études acadiennes, une collection consacrée aux paroles d’Acadiennes et d’Acadiens qui ont contribué au développement de leur société. Professeure émérite de l’Université de Moncton, Corinne Gallant a enseigné la philosophie pendant plusieurs années, en plus d’être vice-doyenne de la Faculté des arts.
 
Par ailleurs, une édition critique du livre Sans jamais parler du vent : roman de crainte et d’espoir que la mort arrive à temps, de France Daigle, a également été lancée. La professeure Monika Boehringer, de Mount Allison University, signe cette édition critique qui constitue le premier titre de la collection « Bibliothèque acadienne » de l’Institut d’études acadiennes et du Groupe de recherche en édition critique de l’Université de Moncton qui réunit, en éditions critiques, les textes fondamentaux de la littérature acadienne.
 
Les trois livres sont en vente à la Librairie acadienne de l’Université de Moncton.
Don en action
Herménégilde Chiasson nommé artiste en résidence grâce à un don de Casino Nouveau-Brunswick
Herménégilde Chiasson nommé artiste en résidence grâce à un don de Casino
De gauche à droite, Robert Campbell, recteur et vice-chancelier de l’Université Mount Allison; Craig DeMarta, directeur général de Casino Nouveau-Brunswick; Herménégilde Chiasson, artiste en résidence; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier de l'Université de Moncton; et Xavier Lord-Giroux, finissant en art dramatique à l'Université de Moncton et maître de cérémonie.
L’Université de Moncton et l’Université Mount Allison reçoivent comme artiste en résidence l’un de leurs anciens les plus connus. Artiste de renom, ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick et co-président d’honneur des fêtes du 50e anniversaire de l’Université de Moncton, Herménégilde Chiasson a été nommé premier artiste en résidence Casino Nouveau-Brunswick pour un mandat de trois ans partagé entre les deux universités. Casino Nouveau-Brunswick a fait un don de 500 000 $ pour la mise en place de ce projet.
 
« Je suis enchanté de cette occasion qui m’est offerte de travailler au sein de deux des meilleures universités au Canada, mentionne M. Chiasson. L’Université de Moncton et l’Université Mount Allison sont toutes deux d’importantes institutions académiques, culturelles et artistiques au Canada atlantique et j’ai bien hâte de collaborer avec les étudiantes et étudiants et les membres des facultés de ces deux institutions. »
 
Dans le cadre du nouveau programme, M. Chiasson divisera son temps et son expertise entre l’Université de Moncton et Mount Allison. Tout au long de sa résidence, il s’impliquera auprès d’étudiantes et étudiants, de membres des facultés et d’acteurs communautaires de manières diverses.
 
« L’un des objectifs de Casino Nouveau-Brunswick est de faire de notre communauté un endroit où il fait bon vivre, travailler et s’amuser, explique Craig DeMarta, directeur général de Casino Nouveau-Brunswick. En soutenant la collaboration entre l’un des artistes les plus connus de la région, Herménégilde Chiasson, et deux universités de la province, Mount Allison et l’Université de Moncton, notre organisation démontre son appui envers les arts, l’éducation et le développement culturel dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. »
 
Concours
PARLER-NOUS DE VOUS
Nous sommes intéressés de savoir ce que vous devenez...
Vous avez gagné un prix, reçu une nomination, accompli une performance dont vous êtes particulièrement fier ou accédé à de nouvelles fonctions, partagez ces bonnes nouvelles avec vos collègues universitaires, via notre rubrique Saviez-vous que… de notre Bulletin et de notre page Facebook à : aaaum@umoncton.ca
Vous avez des questions à poser ou des commentaires à formuler?
Faites-nous en part : aaaum@umoncton.ca
On vous a fait parvenir le présent Cyber-Bulletin parce que vous êtes ancien, ancienne ou ami de l'Université de Moncton ou parce que vous vous êtes inscrit par courriel ou téléphone. Si vous ne voulez plus obtenir ce genre de courriel, vous pouvez vous désabonner en tout temps.
Pour en savoir plus sur notre politique de confidentialité, cliquez ici.
© 2013, Université de Moncton. Tous droits réservés.
AAAUM
18, avenue Antonine-Maillet, bureau 300 Moncton NB E1A 3E9
Téléphone : 506.858.4130
Sans frais : 1.888.362.1144
Télécopieur : 506.858.4108
aaaum@umoncton.ca
www.umoncton.ca/
facebook.com/umcm.anciens
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.