Vol. 48, no 24
08 mars 2018
Agrandir l'image
De gauche à droite : Jean-Paul Loyer, directeur général de la gestion stratégique de l’effectif étudiant; James Lockyer, membre du comité organisateur du Sommet sur l’immigration Atlantique et professeur à la Faculté de droit; Linda Schofield, directrice générale des relations universitaires, du développement philanthropique et de la Campagne de financement Évolution; Jacques Paul Couturier, recteur et vice-chancelier par intérim; Leonard Lockhart, O.C, président du conseil d’administration d’Atlantic Ballet Atlantique Canada; et Susan Chalmers-Gauvin, cofondatrice et PDG d’Atlantic Ballet Atlantique Canada.
Université de Moncton : fière partenaire du Sommet sur l’immigration Atlantique
Les représentantes et représentants de l’Université de Moncton et du Sommet sur l’immigration Atlantique se sont rencontrés le 26 février dernier afin d’explorer les bases d’un partenariat.

« L’un des objectifs de l’Université de Moncton est d’insuffler l’internationalisation à l’ensemble de ses activités organisationnelles et pédagogiques », fait savoir le recteur et vice-chancelier par intérim, Jacques Paul Couturier. « Il était donc essentiel pour nous de s’associer à un tel événement pour y apporter notre expertise, et explorer de nouvelles pistes qui favorisent l’intégration et la collaboration des nouvelles arrivantes et nouveaux arrivants. » Plus de 20 % de la population étudiante de l’Université de Moncton est composée d’étudiantes et d’étudiants internationaux.

L’Université enverra une délégation qui participera au Sommet. De plus, elle encourage ses diplômées et diplômés ainsi que la communauté d’affaires francophone qui œuvre dans ce domaine à y participer.

Le Sommet sur l’immigration, qui aura lieu à Moncton les 23 et 24 mai, réunira des chefs d’entreprise, des entrepreneuses et entrepreneurs, des représentantes et représentants de municipalités, d’établissements d’enseignement et d’organismes d’aide à l’établissement, de nouvelles arrivantes et nouveaux arrivants, des étudiantes et étudiants, des spécialistes du secteur ainsi que des citoyennes et citoyens dans le but d’échanger sur l’immigration, la diversité et l’inclusion.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20477
La Semaine internationale de la Francophonie sera célébrée en grand à l’Université de Moncton, campus de Moncton
Du 15 au 24 mars prochains se déroulera la première Semaine internationale de la Francophonie de l’Université de Moncton, campus de Moncton. Une panoplie d’activités à saveurs internationales seront organisées pour fêter les couleurs de la langue française.

L’ouverture de la Semaine internationale de la Francophonie se fera en grande pompe le 15 mars, à 13 h 15, en présence de Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, qui sera au Centre étudiant pour l’accueil du défilé des drapeaux et pour y livrer une allocution.

« L’objectif de la Semaine internationale de la Francophonie est de faire rayonner la Francophonie dans le Grand Moncton ainsi qu’au Nouveau-Brunswick », a mentionné le recteur et vice-chancelier par intérim de l’Université de Moncton, Jacques Paul Couturier. « Nous sommes fiers de contribuer à un tel événement et de faire briller ainsi la langue française. »

L’Université de Moncton, en collaboration avec plusieurs partenaires locaux, a mis en place des activités thématiques accessibles au grand public pour faire de cette première une réussite. En effet, des dîners à saveurs internationales, des conférences, des tables rondes et des spectacles internationaux agrémenteront l’horaire des activités. La Semaine internationale de la Francophonie se clôturera le samedi 24 mars avec la 41e Soirée internationale qui se déroulera au pavillon Jeanne-de-Valois.

« Nous sommes très excités de permettre à nos étudiantes et étudiants de célébrer la langue française de cette façon », a mentionné le directeur général de la gestion stratégique de l’effectif étudiant de l’Université de Moncton, Jean-Paul Loyer. « Nos partenaires nous permettent d’offrir des activités qui sauront plaire à l’ensemble de la communauté. »

Pour plus d’information et pour consulter l’horaire des activités, prière de visiter le site Web de la Semaine internationale de la Francophonie de l’Université de Moncton, campus de Moncton.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20472
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite : Me Ken McCullogh, c.r., du cabinet Stewart Mckelvey; l’étudiante Nicole Briand; l’étudiant Alexandre Vienneau; et Me Robert Dysart, du cabinet Stewart McKelvey.
Coupe McKelvey 2018
Les deux équipes de la Faculté de droit ont très bien réussi lors du concours régional de plaidoirie en première instance de la Coupe McKelvey 2018 qui a eu lieu à la Faculté de droit pendant la fin de semaine du 23 au 24 février 2018.

L’équipe de Nicole Briand et Alexandre Vienneau a remporté le concours de la Coupe McKelvey 2018. L’équipe de Samantha Puchala et Logan Landry a terminé le concours en 3e place sur six équipes provenant des facultés de droit de Dalhousie University, de University of New Brunswick et de l’Université de Moncton.

En raison de leur victoire, Nicole Briand et Alexandre Vienneau représenteront la région atlantique lors du concours national de plaidoirie en première instance, la Coupe Sopinka, à Ottawa les 16 et 17 mars 2018. Ce concours est réservé aux huit équipes gagnantes des concours régionaux parmi les équipes participantes des 23 facultés de droit du Canada.

Les étudiantes et étudiants de la Faculté de droit de l’Université de Moncton ont également gagné quatre des cinq prix individuels :
a. Alexandre Vienneau a gagné les prix du meilleur interrogatoire principal et du meilleur plaideur au concours.
b. Samantha Puchala a gagné le prix du meilleur exposé introductif.
c. Logan Landry a gagné le prix du meilleur exposé final.

C’est la douzième année sur quatorze qu’une équipe de la Faculté de droit de l’Université des Moncton remporte le Coupe McKelvey et la treizième année sur quinze qu’elle participe au concours national de la Coupe Sopinka.

Le concours McKelvey est parrainé par le cabinet Stewart McKelvey.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20476
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite : Paul Duffie, juge de la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick; Nathalie LeBlanc, juge de la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick; Viviane Tremblay, étudiante; Danick Jalbert, étudiant; et Marc Richard, juge de la Cour d’appel du Nouveau-Brunswick.
Viviane Tremblay et Danick Jalbert remportent le Trophée Pierre-Amand-Landry 2018
Viviane Tremblay, originaire de Montréal, et Danick Jalbert, originaire d’Edmundston, tous deux de la Faculté de droit, ont remporté le trophée Pierre-Amand-Landry lors du tribunal-école Pierre-Amand-Landry qui a eu lieu à la Faculté de droit de l’Université de Moncton le mardi 27 février 2018. Ils faisaient partie de l’équipe composée de trois étudiants et d’une étudiante qui ont participé à ce concours annuel, qui a lieu depuis 1980, et qui est réservé aux quatre meilleures plaideuses et meilleurs plaideurs de la Faculté de droit de l’Université de Moncton.

La sélection des deux meilleure avocates plaidantes ou meilleurs avocats plaidants, les récipiendaires du trophée Pierre-Amand-Landry, est faite par les membres de la magistrature du Nouveau-Brunswick qui ont présidé la séance du tribunal-école. Cette année, la cour était composée de M. le juge Marc Richard, de la Cour d’appel du Nouveau-Brunswick, de M. le juge Paul Duffie, de la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick, et de Mme la juge Nathalie LeBlanc, de la Cour provinciale du Nouveau-Brunswick.

Le trophée Pierre-Amand-Landry a été établi à la mémoire du premier Acadien à devenir avocat au Nouveau-Brunswick. Né en 1846 à Memramcook et mort en 1916 à Dorchester au Nouveau-Brunswick, Pierre-Amand-Landry a été enseignant, avocat, juge et homme politique canadien. Il est une figure majeure de la renaissance acadienne. Il a été nommé juge de la Cour du comté du Nouveau-Brunswick en 1890, juge à la Cour Suprême du Nouveau-Brunswick en 1893, puis juge en chef en 1913.

Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20484
Des bourses de mobilité professorale sont offertes dans le cadre des échanges culturels Poitiers-Moncton
La collaboration avec l’Université de Poitiers est l’une des plus anciennes qu’entretient l’Université de Moncton. Depuis les premiers contacts à la fin des années 1960, une multitude d’activités conjointes se sont réalisées tant au niveau institutionnel qu’aux niveaux professoral et estudiantin.

Depuis plusieurs années, l’Échange culturel Poitiers-Moncton, une entente établie entre les universités de Poitiers et de Moncton, le Gouvernement du Nouveau-Brunswick et le Conseil Général du département de la Vienne, permet à quatre étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton de bénéficier de bourses leur permettant d’étudier pendant une année dans l’université partenaire.

De plus, en 2006, une entente a été signée entre ces partenaires pour offrir un appui supplémentaire à la mobilité professorale qui est souvent, à juste titre, considérée comme le moteur de la mobilité étudiante. Ainsi, cet appui additionnel est décerné aux professeures et professeurs de Moncton qui entretiennent des collaborations scientifiques avec leurs collègues de l’université partenaire afin de stimuler davantage cette collaboration, tout en ayant un impact sur la mobilité étudiante.

Il s’agit de deux bourses de 2000 $ payées par l’Université de Moncton. Ces bourses seront remises pour couvrir les frais reliés au déplacement à Poitiers (transport, hébergement, repas, etc.), jusqu’à un maximum de 2000 $.

Pour être admissible, la personne qui fait la demande doit être professeure ou professeur régulier à l’Université de Moncton ou professeure ou professeur temporaire avec un contrat d’au moins une année.

L’étude des demandes est faite par un comité composé de la directrice du Bureau des relations internationales et de trois autres membres nommés par le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche.

Les demandes doivent être reçues au Bureau des relations internationales au plus tard le 23 mars 2018 pour les deux bourses devant être utilisées entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019.

Les détails sont disponibles en ligne. Les demandes doivent être envoyées électroniquement à l’adresse lucille.landry@umoncton.ca.

Pour plus d’information :

Lucille Landry
Directrice par intérim du Bureau des relations internationales
506-858-4413.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20481
Bilan du Salon carrière d’hiver 2018
Le 14 février 2018, le stade du CEPS Louis-J.-Robichaud a été l’hôte du Salon carrière d’hiver de l’Université de Moncton. Le Salon, organisé par le Service d’orientation et de recherche de travail, a encore une fois été un franc succès.

Avec 72 exposantes et exposants, des programmes de 2e et de 3e cycles, des services aux étudiantes et étudiants, 26 bénévoles et 521 participantes et participants, le Salon carrière a su donner une nouvelle perspective sur l’avenir de notre population étudiante.

Il est important de souligner le travail exceptionnel des bénévoles, d’un personnel engagé et de nos trois généreux commanditaires : UNI coopération financière (platine), Croix bleue Médavie (bronze) et Division scolaire franco-manitobaine (bronze). Sans eux, le Salon carrière n’aurait pas connu un tel succès.

Du point vu des exposantes et exposants, ceux-ci furent encore une fois très satisfaits du Salon carrière. Nous avons reçu beaucoup de commentaires qu’ils adoraient voir autant de finissantes et finissants se présenter prêts et avec une attitude professionnelle. Tous étaient en accord que nos étudiantes et étudiants font preuve, année après année, d’une vivacité d’esprit hors pair, d’une énergie débordante et d’un désir de trouver un emploi qui les passionne.

Le prochain Salon carrière aura lieu le 26 septembre 2018.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20482
Bourse de mérite de la Fondation Sheila Hugh MacKay
Savannah Beaupré, étudiante en 2e année au Département des arts visuels, est lauréate de la Bourse de mérite de la Fondation Sheila Hugh MacKay. Il s’agit d’une bourse de 2000 $ remise en collaboration avec le Département des arts visuels de l’Université de Moncton à une étudiante ou un étudiant inscrit en 2e ou en 3e année au baccalauréat en arts visuels. Savannah Beaupré s’est démarquée par la qualité de son travail en sculpture.

Toutes nos félicitations!
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20487
Histoires à dormir debout
Histoires à dormir debout (titre original : Bedroom farce) est la pièce que répètent présentement les étudiantes et les étudiants d’art dramatique de 3e et de 4e années pour leur exercice public prévu en avril.

Il s’agit d’une comédie satirique qui se sert des procédés de farce et qui a comme sujet les relations de couple. Les personnages et les situations sont si vrais qu’on a peine à croire que ce n’est qu’une fiction. Alan Ayckbourn, maître incontesté de l’humour, très britannique s’il vous plaît, mène l’intrigue avec maestria, et François Tassé, l’adaptateur, ne fait que rajouter du pétillant à la française (ou à la québécoise, selon).

Les interprètes (4e année : Monica Bolduc, Danica Roy, Tommy Des Rosiers et Émilien Cormier , et 3e année Élise Choquette, Jessica Guimond, Alex Marcoux et Nicolas Marcoux) et leur professeur Andréi Zaharia, qui dirige cet exercice, ont hâte de partager quelques moments de rire, de vérité et de bonne humeur avec le public.

Les représentations auront lieu du vendredi 13 avril au mardi 17 avril à 20 h au Studio-théâtre La Grange. Le prix régulier des billets est de 15 $ pour les adultes et de 5 $ pour les étudiantes et étudiants. On peut se les procurer à la Librairie acadienne ainsi qu’au guichet du théâtre avant chaque représentation.

Pour réservations, veuillez contacter Sonya Doucet en téléphonant au 506-229-0967 ou au 506-858-4470.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20479
Agrandir l'image
La classe de percussion 2017-2018
Un spectacle de percussion haut en couleur
L’ensemble de percussion de l’Université de Moncton présente son concert annuel le samedi 17 mars, à 19 h, à la salle de spectacle du pavillon Jeanne-de-Valois du campus de Moncton.

Depuis quelques années, le directeur Michel Deschênes nous a habitués à des concerts thématiques, concentrés autour d’un répertoire particulier, qui ont tous été chaudement applaudis — rappelons le concert avec le Chœur du Département de musique en 2015 ; le concert Kyoto en 2016, axé presque uniquement autour des instruments à clavier ; et Drumming de Steve Reich en 2017, un chef-d’œuvre minimaliste de 75 minutes.

Or, cette année, avec un concert intitulé Caméléon, on nous propose un retour à ce qui a fait la marque de commerce de l’ensemble depuis ses débuts : un spectacle haut en couleur où la diversité de styles musicaux est à l’honneur. Avec à sa disposition toute une panoplie d’instruments, tous aussi variés les uns que les autres, la classe de percussion nous promet un spectacle qui met à l’avant-plan la multitude de possibilités qu’offre cette famille d’instruments.

Parmi les œuvres majeures du concert, Bonham de Christopher Rouse, rend hommage au batteur de Led Zeppelin, tout en mettant en relief les influences du blues américain sur le légendaire groupe britannique, comme Bo Diddley et Paul Butterfield. De son côté, Chameleon Music, de Dan Welcher, s’inspire d’une histoire de Truman Capote, où une pianiste martiniquaise attire des lézards en interprétant des sonates de Mozart ; l’œuvre regorge donc de clins d’œil au compositeur autrichien. Comme de véritables caméléons, les musiciens passent aisément de la délicatesse du Clair de lune de Claude Debussy à l’énergique Space Junk, fraîchement composée par le compositeur-percussionniste vedette de l’heure, Ivan Trevino. Des œuvres de John Beck, d'Owen Clayton Condon et de Lynn Glassock figurent également au programme.

Les billets sont en vente à la billetterie du Centre étudiant du campus de Moncton au coût de 5 $ pour les étudiantes et étudiants et de 10 $ pour les autres. Il est également possible de se procurer des billets par téléphone au 506-858-4554 ou au 1-800-363-8336. Les billets seront également en vente à l’entrée une heure avant la présentation.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20480
Grande célébration des mathématiques dans le cadre de la journée mondiale du nombre pi
Vous êtes toutes et tous conviés à la grande fête des mathématiques qui aura lieu dans le cadre de la journée mondiale du nombre pi (π) le mercredi 14 mars de 11 h 15 à 13 h 15 à la Rotonde de la Faculté des sciences, 1er étage (intersection avec l’aile B).

Seront à l’horaire magie mathématique, jeux, objets et énigmes mathématiques, carrés magiques, kiosques, Parlons sciences, prix à gagner, tirage, vente de tartes et de pâtisseries, musique et animation.

Le plus récent roman jeunesse du professeur Donald Violette, Les mathémagiciens, y sera disponible.
Adresse Web de la nouvelle : https://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=20485
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.