Vol. 47, no 35
01 juin 2017
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, à l’avant : Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Charles Bourque, professeur émérite en chimie; Georges Arsenault, docteur d’honneur en histoire; Gemma Gallant, professeure émérite en science infirmière; Edith Doucet, présidente du Conseil des gouverneurs; et Jean-Claude Savoie, chancelier. À l’arrière : Paul-Émile Bourque, doyen de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires; Edgar Robichaud, vice-recteur à l’administration et aux ressources humaines; Louise Girard, doyenne par intérim de la Faculté des sciences; Jean-François Thibault, doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales; l’honorable Jocelyne Roy Vienneau, lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick; André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche; Lynne Castonguay, secrétaire générale; Jacques Paul Couturier, vice-recteur du campus d’Edmundston; et Sid Ahmed Selouani, vice-recteur du campus de Shippagan.
Plus de 1000 diplômes ont été décernés par l’Université de Moncton en 2016-2017
L’Université de Moncton a décerné 1016 nouveaux diplômes et certificats dans ses trois campus durant l’année universitaire 2016-2017.

Le samedi 27 mai, plus de 500 finissantes et finissants sont venus chercher leur diplôme à la cérémonie du campus de Moncton qui s’est tenue au stade du CEPS Louis-J.-Robichaud.

Lors de la cérémonie, Georges Arsenault a reçu un doctorat honoris causa en histoire, Charles Bourque est devenu professeur émérite en chimie et Gemma Gallant, professeure émérite en science infirmière.

Le prix d’excellence en encadrement de l’Université de Moncton a été décerné à Gaétan Moreau, professeur au Département de biologie. Ce prix est offert à une professeure ou un professeur qui s’est démarqué durant les dernières années par son engagement exceptionnel à l’égard de l’apprentissage de ses étudiantes et ses étudiants en raison de la qualité de son encadrement. Cette reconnaissance est accompagnée d’une bourse de 1000 $.

Olivier Clarisse, professeur adjoint au Département de chimie et biochimie, a quant à lui reçu le prix d’excellence en enseignement. Accordé annuellement par l’Université de Moncton, le prix d’excellence en enseignement est remis à une membre ou un membre du corps professoral d’un des trois campus qui s’est distingué grâce à un rendement exceptionnel en enseignement. Cette reconnaissance est également accompagnée d’une bourse de 1000 $.

La médaille d’or du Gouverneur général du Canada a été remise à Nicolas Nicaise, originaire de Wanze en Belgique, finissant au doctorat en études littéraires avec une moyenne de 4,3. La médaille d’argent a quant à elle été remise à Raphaël Choquette, de Comox en Colombie-Britanique, qui a terminé le baccalauréat en sciences de kinésiologie avec une moyenne de 4,254.

L’Université a de plus souligné l’implication exemplaire de trois finissantes qui ont obtenu l’Ordre du mérite Bleu et Or. Cette distinction étudiante, la plus prestigieuse de l’établissement, est remise à des finissantes et finissants dont le rendement académique et le leadership para académique sont remarquables.

Les récipiendaires de cette année sont Nicolette M. Belliveau, de Moncton, finissante au baccalauréat ès sciences sociales (spécialisation en science politique); Judith Desjardins, de McLeod Hill, finissante au baccalauréat en travail social; et Mélissa Andrée Roy, de Fredericton, finissante au baccalauréat en administration des affaires (concentration en finance).

Le discours d’adieu au nom des finissantes et finissants a été prononcé par Tarek Ben Abda, originaire de la Tunisie et diplômé du baccalauréat en administration des affaires (finance).

La cérémonie de collation des grades du campus de Shippagan s’est tenue le 19 mai alors que celle du campus d’Edmundston a eu lieu le 20 mai dernier.

Des statistiques détaillées sur les grades décernés (par cycle d’études, par faculté, etc.) sont disponibles sur la page Données sur la diplomation du microsite Vers l’UdeM 2020.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19567
Médailles académiques du Gouverneur général
La photo, prise lors de la collation des grades du campus de Moncton, tenue le samedi 27 mai dernier, nous fait voir, de gauche à droite, Raphaël Choquette, de Comox en Colombie-Britannique, diplômé au baccalauréat en sciences de kinésiologie et récipiendaire de la médaille d’argent avec une moyenne de 4,254; l’honorable Jocelyne Roy Vienneau, lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; et Tarek Ben Abda, porte-parole des finissantes et finissants. Le médaillé d’or du Gouverneur général, Nicolas Nicaise, originaire de Wanze en Belgique et finissant au doctorat en études littéraires avec une moyenne de 4,3, était absent au moment de la prise de photo.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19569
Le professeur Gaétan Moreau reçoit le prix d’excellence en encadrement
Gaétan Moreau, professeur agrégé au Département de biologie, a reçu le prix d’excellence en encadrement lors de la collation des grades du campus de Moncton, qui s’est tenue le 27 mai.

Attribué par l’Université de Moncton, le prix d’excellence en encadrement est offert à une professeure ou un professeur qui s’est démarqué durant les dernières années par son engagement exceptionnel à l’égard de l’apprentissage de ses étudiantes et étudiants en raison de la qualité de son encadrement. Cette reconnaissance est accompagnée d’une bourse de 1000 $.

M. Moreau possède un baccalauréat (1998) et une maîtrise (1999) en sciences forestières de l’Université Laval, ainsi qu’un doctorat en aménagement et environnement forestier de la University of New Brunswick (2004). Il s’est joint au Département de biologie de l’Université de Moncton en juillet 2005 et son programme de recherche, axé sur l’écologie évolutive et la succession des insectes, influence fortement son enseignement et ses cours.

Les étudiantes et étudiants occupent une place centrale dans son programme de recherche. Tout un axe de sa recherche active, soit l’entomologie médico-légale, découle d’ailleurs d’une proposition originale de l’un de ses étudiants. Au cours de sa carrière, il a supervisé une vingtaine de thèses étudiantes à la fois au baccalauréat, à la maîtrise et au doctorat. Ces thèses sont contribuées à sa production scientifique qui compte plus de quarante articles scientifiques et chapitres de livres arbitrés, ainsi que plus d’une centaine de communications dans le cadre de conférences.

Ses étudiantes et étudiants remportent fréquemment des prix dans le cadre de conférences régionales, nationales et au Colloque des jeunes chercheuses et chercheurs de l’Université de Moncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19585
Olivier Clarisse est le récipiendaire du prix d’excellence en enseignement de l’Université de Moncton
Olivier Clarisse, professeur adjoint au Département de chimie et biochimie de la Faculté des sciences, est le récipiendaire du prix d’excellence en enseignement de l’Université de Moncton pour l’année 2016-2017.

Accordé annuellement par l’Université de Moncton, le prix d’excellence en enseignement est remis à une membre ou un membre du corps professoral d’un des trois campus qui s’est distingué grâce à un rendement exceptionnel en enseignement. Cette reconnaissance est accompagnée d’une bourse de 1000 $.

Un certificat de reconnaissance lui a été remis lors de la collation des grades du samedi 27 mai au campus de Moncton, en présence de quelque 3000 parents et amis des finissantes et finissants.

M. Clarisse est professeur à temps complet à l’Université de Moncton depuis 2013, alors qu’il a été professeur temporaire de 2007 à 2013. Il possède la licence de chimie, la maîtrise de chimie, le diplôme d’études approfondies : structures et dynamique des systèmes réactifs et le doctorat en sciences de la matière et du rayonnement de l’Université des sciences et technologies de Lille, en France.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19586
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Camille H. Thériault, coprésident de la Campagne de financement Évolution de l’Université de Moncton; Yvon Lapierre, maire de la Ville de Dieppe; Jean-Claude Savoie, chancelier; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Bernard Lord, coprésident de la Campagne de financement Évolution de l’Université de Moncton et chef de la direction de Medavie, et Edith Doucet, présidente du Conseil des gouverneurs.
Don majeur de 500 000 $ de la Ville de Dieppe à l’Université de Moncton
La Ville de Dieppe a annoncé une contribution majeure de 500 000 $ à l’Université de Moncton lors de la cérémonie de reconnaissance et d’investiture de ses généreuses donatrices et de ses généreux donateurs qui a eu lieu le 25 mai au nouvel Hôtel Wingate de Dieppe. Il s’agit d’un grand geste de générosité qui jouera un rôle primordial et vital dans la croissance de l’Université.

« Je salue la générosité de la Ville de Dieppe pour ce don d’une grande importance qui permettra aux étudiantes et aux étudiants un épanouissement et une expérience des plus enrichissantes, a déclaré le recteur et vice-chancelier, Raymond Théberge. Cet appui de grande taille donne un élan à la Campagne majeure de financement Évolution présentement en cours à l’Université de Moncton. »

« L’Université de Moncton est un acteur important du développement économique, culturel et social de notre région, a ajouté le maire de la Ville de Dieppe, Yvon Lapierre. Plus de 300 employés de l’Université habitent à Dieppe, et on retrouve des milliers de diplômés parmi nos résidents. L’impact que l’université a sur notre ville est énorme et nous croyons en son développement. C’est pourquoi la Ville de Dieppe l’a appuyé lors de ses deux campagnes précédentes en y contribuant 800 000 $. Nous sommes très heureux de participer à la campagne Évolution en y contribuant 500 000 $ repartis sur les dix prochaines années. Cette somme permettra d’offrir des bourses à des étudiants de Dieppe ainsi que de créer un Centre d’archives acadiennes. »

Pendant la cérémonie, la Ville de Dieppe a été investie au rang d’Ambassadeur de l’Ordre du Chancelier en raison de sa générosité exemplaire.

Pour faire un don à l’Université de Moncton ou obtenir des renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le bureau du Développement philanthropique au 506.858.4130 ou 1.888.362.1144, par courriel à l’adresse developpement@umoncton.ca ou visitez le site Web au www.umoncton.ca/dons.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19564
La communauté universitaire célébrera le 54e anniversaire de l’Université de Moncton
Le 54e anniversaire de fondation de l’Université de Moncton sera bientôt souligné à l’occasion d’une fête organisée à l’intention de la communauté universitaire.

Au campus de Moncton, le rassemblement se fera au resto-lounge Le 63 situé au Centre étudiant à compter de 11 h le 19 juin. Tous les membres du personnel, les étudiantes et étudiants, les personnes retraitées et les sous-traitants de l’Université sont conviés à la fête.

Les nouveaux membres du Club de 10 ans et du Club de 25 ans seront également honorés lors d’une présentation de plaques.

Un repas sera servi aux membres de la communauté universitaire et un spectacle de l’artiste Christian Kit Goguen suivra à l’intérieur.

Atteint du syndrome de Gilles de la Tourette depuis l’âge de neuf ans, Christian Kit Goguen s’est rapidement senti différent des autres et s’est servi de la musique pour canaliser ses émotions et s’exprimer. Son spectacle « La tour à Gilles » parle des différences et de la détermination de Kit à vivre positivement. Mélangeant musique, théâtre et conte, vous découvrirez son parcours artistique de l’Acadie à Moscou, du Chapiteau du Cirque du Soleil en passant par Caraquet.

Au campus de Shippagan, les festivités auront lieu le même jour devant le pavillon Irène-Léger, situé au 218 boulevard J.-D.-Gauthier, à compter de 11 h. Un dîner BBQ sera servi. Un chansonnier assurera l’animation durant le repas et des activités suivront.

Au campus d’Edmundston, un dîner de reconnaissance des membres du personnel, auquel les personnes retraitées sont également conviées, aura lieu le vendredi 16 juin dès 11 h 30 au Café d’la vieille forge, situé dans le quartier Saint-Jacques d’Edmundston.

Campus d’Edmundston

Club de 10 ans
Sylvette Guitard, Jeff Levesque et Michel Soucy

Club de 25 ans
Jacques Paul Couturier et Blanca Navarro Pardinas

Campus de Moncton

Club de 10 ans
Brenda Albert, Sonia Bérubé, Shirley Chiasson, Olivier Clarisse, Caroline Corazza, Manon Cormier-Viel, Michelle Cormier, Anne Daigle, Sylvette Dionne-Cormier, Jean-Jacques Doucet, Anik Dubé, Julie Gagnon, Hanane Ghouili, Micheline Gleixner, Vivi Koffi, Dorine LeBlanc, Gino LeBlanc, Léa LeBlanc, Michèle LeBlanc, Kevin LeBouthillier, Darren MacKinnon, Amy Novinscak, Robert Richard, Majella Simard, France Talbot, Ginette Thériault et Mohammed Touaibia

Club de 25 ans
Jeannine Belliveau, Sophie Arsenault-Gallant, Jean-Pierre Duguay, Norbert Godbout, Daniel Goguen, Serge Jolicoeur, Nathalie Parent, Anne Paulin, Denis Richard, Linda Schofield et Guy Vincent

Campus de Shippagan

Club de 10 ans
Samira Barmaki, Rachel Blanchard, Florence Ott, Laura Renouf et Bruno Rousselle

Club de 25 ans
Danielle Lamy

Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19584
Signature d’ententes entre l’Université de Moncton et l’ABPPUM
Cette photo a été prise lors de la signature d’ententes ayant trait aux récentes négociations des clauses salariales avec l’Association des bibliothécaires, des professeures et professeurs de l'Université de Moncton (ABPPUM).

La photo nous fait voir, de gauche à droite, à l’avant : Étienne Dako, président de l’ABPPUM, et Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier. À l’arrière : le professeur Paul Deguire, négociateur en chef et membre de l’équipe de négociation de l’ABPPUM ; Terrance LeBlanc, directeur du Service des ressources humaines, porte-parole et membre de l’équipe de négociation de l’employeur ; Gilles Roy, doyen de la Faculté d’ingénierie et membre de l’équipe de négociation de l’employeur ; et Francis LeBlanc, doyen de la Faculté des études supérieures et de la recherche et membre de l’équipe de négociation de l’employeur. Carole Tranchant et Serge Jolicoeur, membres de l’équipe de négociation de l’ABPPUM, étaient absents au moment de la prise de photo.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19574
Le fonds de placement étudiant Louisbourg double son actif en moins de huit ans
L’actif du fonds au 30 avril 2017 se chiffre à 200 251 $, soit le double de lors de sa création en novembre 2009.

Le portefeuille étudiant Louisbourg est né en 2009 d’un partenariat entre Placements Louisbourg et la Faculté d’administration de l’Université de Moncton. Les étudiantes et étudiants en finance de l’Université de Moncton se sont alors vu confier par la firme de placements la somme de 100 000 $ à investir pour mettre en pratique leurs connaissances théoriques acquises durant leur formation universitaire.

Le rendement annualisé moyen du fonds depuis sa création (7 ans et 5 mois) a été de 9,88 % comparativement à 7,33 % pour l’indice phare de la Bourse de Toronto (S&P TSX composite). La valeur ajoutée du fonds provenant de la gestion des étudiantes et étudiants a donc été en moyenne de 2,55 % par année, ce qui est exceptionnel dans l’industrie. Cette valeur ajoutée se traduit par une plus-value monétaire de 31 266 $ sur l’ensemble de la période.

Les étudiantes et étudiants en finance de la Faculté d’administration de l’Université de Moncton ont réalisé ces rendements grâce à une saine gestion en utilisant une méthodologie rigoureuse de sélection de titres basée sur l’approche « Top-Down ». Selon cette stratégie, sous la supervision de leurs professeurs Sébastien Deschênes CFA et François Boudreau CFA, les étudiantes et étudiant doivent successivement analyser l’économie, le secteur dont ils ont la charge, les entreprises qui composent ces secteurs et les états financiers des entreprises retenues pour enfin être en mesure d’appliquer des modèles d’évaluation d’actions. Le risque a toujours été minimisé en investissement pratiquement exclusivement dans des entreprises de grande capitalisation à maturité. Les étudiantes et étudiants profitent également des conseils de la firme de placements Louisbourg, qui participe aux présentations des rapports de recherche qui justifient les transactions.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Sébastien Deschênes CFA DBA, doyen de la Faculté d’administration, par téléphone au (506) 858-4230.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19578
Le prix de thèse de l’AFEC sera remis à Samuel Vernet
Le prix de la meilleure thèse en études canadiennes a été décerné par l’Association française d’études canadiennes à Samuel Vernet pour sa recherche « Discours et idéologies linguistiques dans les cours de français à l’Université de Moncton ».

Le programme de soutien aux études canadianismes (bourses de recherche AFEC) est destiné aux étudiantes et étudiants de master qui souhaitent mener un projet de recherche sur le Canada dans le cadre du Master 2.

Samuel Vernet a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en sciences du langage, préparée dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université de Grenoble-Alpes et l’Université de Moncton, sous la direction de Claudine Moïse et d’Annette Boudreau. La soutenance a eu lieu à l’Université de Grenoble-Alpes, à Grenoble, en France en novembre 2016.

Le lauréat recevra son prix à l’occasion du colloque annuel de l’AFEC le 15 juin prochain à Paris.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19581
Agrandir l'image
John Thomas
L’étudiant John Thomas participera à l’expédition Canada C3
John Thomas, étudiant à la maîtrise en orientation à l’Université de Moncton, a été choisi pour participer à l’expédition Canada C3, un projet Signature de Canada 150.

Naviguant de Toronto à Victoria par le passage du Nord-Ouest, Canada C3 est une expédition de 150 jours. Canada C3 est une célébration des peuples et des endroits qui ont façonné le Canada, qui l’ont aidé à définir son identité et qui continuent à développer son avenir. L’expédition sera divisée en 15 segments et M. Thomas participera au segment numéro 6, soit de Nain, au Labrador, à Iqaluit, au Nunavut du 23 au 29 juillet 2017.

Canada C3 explorera les quatre grands thèmes du Canada 150, soit la diversité et l’inclusion ; la réconciliation ; l’engagement de la jeunesse ; et l’environnement. M. Thomas se joindra à des Canadiennes et Canadiens issus de tous les secteurs de la société pour refléter la diversité de notre pays. Ce groupe comprendra des scientifiques, des artistes, des ainés autochtones, des historiens, des chefs de communautés, des jeunes, des journalistes et des enseignants. À travers l’art, la musique, les travaux de recherche et les récits, les participantes et participants permettront d’approfondir les connaissances collectives et favoriseront les rapports humains.

La participation de M. Thomas à Canada C3 aura un impact positif non seulement sur ses études, mais également sur les associations étudiantes et universitaires auprès desquelles il est impliqué, tel que le Comité de mieux-être étudiant (CMUE), UNsurDIX (PRISME) et ONE.org.

Pour plus d’information, prière de cliquer ici ou de communiquer avec John Thomas par courriel à l’adresse evm5734@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19582
Agrandir l'image
Lise Gallant, coordonnatrice de recherche du site du Nouveau-Brunswick du projet à l’École de psychologie de l’Université de Moncton et au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick.
Le projet MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit était représenté à la Conférence de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé
MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit, un projet financé par la Fondation Movember Canada et la fondation de recherche en santé du Nouveau-Brunswick, était représenté par deux de ses membres lors de la conférence 2017 de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé (ACRSPS), qui a eu lieu à Toronto du 24 au 26 mai.

Dre Jalila Jbilou, chercheuse principale du projet, professeure à l’École de psychologie de l’Université de Moncton et chercheuse au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, et Lise Gallant, coordonnatrice de recherche du site du Nouveau-Brunswick du projet à l’École de psychologie et au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, étaient présentes. Elles étaient accompagnées de Monique Dufour Doiron, coordonnatrice des programmes de réadaptation cardiaque du Réseau de santé Vitalité et collaboratrice clé du projet MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit.

Elles ont livré une communication par affiche en présentant des résultats préliminaires du site du Nouveau-Brunswick du projet MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit. L’affiche intitulée « MindTheHeart – A Gender Sensitive Stepped-Care Model for Cardiac and Mental Comorbidity in Men : Findings From New Brunswick » présentait les besoins d’hommes ayant une comorbidité santé mentale et santé cardiaque face à la livraison de services de santé mentale selon une démarche par niveaux d’intensité.

Dans le cadre de cette conférence, elles ont eu l’occasion d’échanger avec des chercheuses, chercheurs et des professionnelles et professionnels de la santé du Canada et d’ailleurs sur les besoins et l’adéquation de l’organisation des services de santé pour les hommes présentant une comorbidité santé mentale et santé cardiaque.

L’équipe du projet MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit tient à remercier le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick du soutien financier dans le cadre de cette communication scientifique.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19572
Conférence de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé
Dre Jalila Jbilou, professeure à l’École de psychologie de l’Université de Moncton et chercheuse au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, et Shelley Robichaud, directrice régionale des soins de santé primaire du réseau de santé Vitalité, étaient présentes lors de la conférence 2017 de l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé (ACRSPS) qui a eu lieu à Toronto du 24 au 26 mai. Elles y ont présenté les résultats d’une évaluation des besoins en santé communautaires au sein du réseau de santé Vitalité.

L’affiche ayant pour titre « Closing the Gap Between Health Promotion/Prevention and Clinical Services in Primary Care: Lessons from a Strategic Community Health Needs Assessment in NB » visait à discuter d'un cadre de référence du processus mené en 2014 lors des évaluations de besoins en santé des communautés du Nouveau-Brunswick.

Cette présentation a été l'occasion de présenter les facteurs facilitateurs, les barrières à la conduite de ce processus et à discuter des enjeux reliés à une meilleure intégration des stratégies de prévention et de promotion de la santé au sein des services de soins primaires au Nouveau-Brunswick et ailleurs au Canada.

Les deux collaboratrices ont aussi profité de l’occasion pour initier des partenariats avec d’autres provinces des Maritimes.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19573
Formation organisée par le CRDE sur ArcGIS en ligne
Le Centre de recherche et de développement en éducation (CRDE) a récemment accueilli Dr Joseph Kerski, géographe et gestionnaire en éducation chez Environmental Systems Research Institute Inc. (ESRI, États-Unis), pour l’animation de deux ateliers sur l’utilisation pédagogique d’ArcGIS.

Quinze personnes provenant de différents milieux professionnels ont participé à ces ateliers. Dr Kerski, reconnu mondialement en matière d’intégration pédagogique des systèmes d’information géographiques à l’école, a initié les participantes et participants à plusieurs outils géotechnologiques dont l’usage s’avère très utile.

En plus de l’animation de deux ateliers, Dr Kerski a prononcé une conférence sur l’importance de la géographie et ses technologies pour l’école et la société du 21e siècle. Il a démontré que la discipline géographique se démarque par cinq tendances mondiales convergeant vers un point commun, soit le raisonnement et l’analyse spatiale.

Les technologies issues de la discipline captent une attention mondiale sans précédent et se résument en cinq points : la géoconscientisation, la géohabilitation, les géotechnologies, la science citoyenne et la narration.

Ces tendances transforment les habitudes des individus utilisateurs de ces technologies géospatiales de même que la façon dont la géographie est enseignée et perçue. Comment ces tendances universelles peuvent-elles contribuer à enrichir les programmes d'études dans les établissements primaires, secondaires et universitaires, en mathématiques, en histoire, en biologie, en géologie, en géographie, en langue et dans d'autres disciplines ? Ce sont les questions auxquelles Dr Kerski a tenté de répondre lors de ces deux ateliers.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19576
Rencontre du groupe de recherche ARTisticc à Cocagne et Grande-Digue du 18 au 22 juin 2017
La cinquième retraite du Groupe de recherche international ARTisticc (Adaptation Research, a Trans-disciplinary transnational, community and policy centered approach) se tiendra du 18 au 22 juin 2017 à Cocagne et Grande-Digue et au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Le groupe de recherche-action collaborative communauté/université ARTisticc est formé de sept communautés qui représentent sept pays et qui s’intéressent à l’adaptation au changement climatique à l’échelle locale en tenant compte des arts et de la culture, soit la Russie, les États-Unis, le Groenland, l’Inde, le Sénégal, la France et le Canada.

Le but principal d’ARTisticc est d’appliquer des approches innovatrices et transdisciplinaires afin de développer des stratégies d’adaptation scientifiquement robustes, socialement acceptables, ancrées dans les arts et la culture avec des « policy briefs » centrées sur les communautés.

L’objectif spécifique de la cinquième et dernière retraite d’ARTisticc sur la recherche-action collaborative sera de faire le point sur la réflexion et le développement des plans d’adaptation dans chacune des collectivités locales. Deux journées de rencontre entre chercheuses, chercheurs et partenaires communautaires, soit les 18 et 20 juin, se dérouleront dans les collectivités de Cocagne et de Grande-Digue alors que les trois autres, soit les 19, 21 et 22 juin, se dérouleront à Moncton dans différents locaux du campus de l’Université. L’horaire est disponible ici.

Les activités de cette retraite sont réalisées grâce à l’appui du programme de Développement de partenariat du Conseil de recherche en sciences humaines et sociales (CRSH) et du projet Connexion du CRSH. L’évènement se tient dans le contexte des festivités du 250e de Cocagne et des célébrations du 150e du Canada à Grande-Digue. Ces financements du CRSH ont été obtenus par la professeure Céline Surette et les professeurs Omer Chouinard, Gregory Kennedy de l’Université de Moncton.

Le projet international transdisciplinaire ARTisticc (2014-2017) est appuyé par le Forum Belmont financé par les pays du G8 dans le cadre d’un appel à projet sur les changements globaux en 2012.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19577
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Denis Roy, professeur à la Faculté de droit de l'Université de Moncton; Hanane Bendahmane, professeure à l’Université Ibn Tofaïl; et Ali Reguigui, professeur à l’Université Laurentienne.
Le professeur Denis Roy prononce une conférence au Maroc
Denis Roy, professeur à la Faculté de droit de l’Université de Moncton, a participé au colloque international « Langue et territoire », qui a eu lieu à Kénitra, au Maroc, du 14 mai au 19 mai 2017.

Il y a présenté une conférence intitulée Protection des minorités et droit international ; le difficile mariage entre spécificité et universalisme.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19580
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.