Vol. 47, no 32
11 mai 2017
L’Université de Moncton décernera cinq grades honorifiques lors des cérémonies de collation des grades en mai
L’Université de Moncton décernera cinq grades honorifiques à d’éminentes personnalités qui se sont distinguées grâce à un apport exceptionnel à leur domaine respectif lors des cérémonies de collation des grades qui auront lieu aux trois campus en mai.

À la collation des grades du campus de Shippagan, qui aura lieu le vendredi 19 mai à compter de 13 h 30 au Pavillon sportif, le chancelier, Jean-Claude Savoie, remettra un doctorat d’honneur en médecine à Stanley Vollant.

Au campus d’Edmundston, le chancelier remettra un doctorat d’honneur en administration des affaires à Donald Bélanger. La cérémonie aura lieu le samedi 20 mai à 14 h à la Cité des jeunes A.-M.-Sormany.

À la collation des grades du campus de Moncton, l’Université remettra un doctorat d’honneur en histoire à Georges Arsenault. Charles Bourque deviendra professeur émérite en chimie et Gemma Gallant deviendra quant à elle professeure émérite en science infirmière. La cérémonie aura lieu le samedi 27 mai à 13 h 30 dans le stade du CEPS Louis-J.-Robichaud.

Georges Arsenault
Docteur d’honneur en histoire


Le nom de Georges Arsenault est intimement lié à la promotion et au rayonnement de l’histoire, de la culture et des traditions acadiennes de l’Île-du-Prince-Édouard.

Il a obtenu un baccalauréat ès sciences sociales de l'Université de Moncton et une maîtrise ès arts en arts et traditions populaires de l’Université Laval.

Georges Arsenault a commencé sa carrière en 1977 au sein de la Société Saint-Thomas-d’Aquin comme animateur culturel. En collaboration avec le ministère de l’Éducation, il a dirigé un ambitieux projet de développement de matériel pédagogique sur l’histoire et la culture acadienne pour les écoles de la province.

De 1982 à 1986, M. Arsenault a été professeur en études acadiennes à la University of Prince Edward Island. Grand communicateur, il est ensuite devenu animateur radio pendant plus de 15 ans.

En plus d’avoir signé au-delà d’une soixantaine d’articles dans différentes publications et revues historiques canadiennes, il compte plus d’une trentaine de livres à son actif.

M. Arsenault est présentement président du Comité historique Sœur-Antoinette-DesRoches, il siège à la commission de l’Odyssée acadienne ainsi qu’à la Société Promotion Grand-Pré.

Georges Arsenault a obtenu plusieurs distinctions honorifiques au cours de sa carrière, dont l’Ordre des francophones d’Amérique et l’Ordre du Canada.

Donald Bélanger
Docteur d’honneur en administration des affaires


Originaire d’Edmundston, Donald Bélanger a obtenu un baccalauréat en informatique appliquée de l’Université de Moncton. Il est également titulaire d’un certificat en administration municipale du Henson College de la Dalhousie University.

M. Bélanger a fait carrière à la fois au sein de l’administration publique et de l’entreprise privée. Il a entrepris sa carrière à la Ville d’Edmundston, où il a occupé diverses fonctions de 1984 à 2000, dont les postes de directeur financier et de directeur général. Il a joué un rôle de premier plan dans le processus d’amalgamation de l’actuelle ville d’Edmundston, résultat d’un regroupement de quatre municipalités.

Il a participé, en 1991, à la conception et à l’implantation d’un logiciel de gestion de l’état civil pour la Ville de Garoua, au Cameroun.

En 2000, M. Bélanger s’est joint à Enseignes Pattison Sign Group, où il a occupé diverses responsabilités dans les secteurs du développement des affaires, des ventes et de l’exploitation. Il a ensuite accédé, en 2006, à la présidence nationale d’Enseignes Pattison.

M. Bélanger a coprésidé la campagne de financement de l’amphithéâtre communautaire d’Edmundston en 2015-2016.

En novembre 2016, il a été nommé le premier président honorifique de la conférence annuelle de l’Association canadienne de l’enseigne à Toronto.

Charles Bourque
Professeur émérite en chimie


Professeur au Département de chimie et biochimie au campus de Moncton de l’Université de Moncton de 1983 à 2009, Charles Bourque incarne l’excellence en enseignement.

Il est titulaire d’un baccalauréat ès sciences (1971) et d’une maîtrise ès sciences (1974) de l’Université de Moncton et il a terminé, en 1984, des études doctorales à la Dalhousie University.

Au cours de sa carrière, M. Bourque a notamment occupé les postes de doyen de la Faculté des sciences, de directeur du Département de chimie et biochimie et de directeur du Laboratoire de recherche pour l’industrie et l’environnement.

C’est grâce en partie à ses efforts si l’Université de Moncton jouit aujourd’hui d’une réputation d’excellence en recherche dans les sciences de la vie. On lui doit la création de chaires de recherches et la mise sur pied des programmes de maîtrise en informatique et de doctorat en sciences de la vie. Il a également instauré le prix Bernard-Vanbrugghe pour l’excellence en enseignement.

Ayant à cœur la cause environnementale, M. Bourque a mis la main à la pâte afin de créer, dans les Provinces atlantiques, une industrie du compostage comme outil de gestion des déchets solides. Le Conseil canadien du compostage a d’ailleurs reconnu sa contribution exceptionnelle en 1995.

Gemma Gallant
Professeure émérite en science infirmière


Gemma Gallant a contribué au rayonnement de la profession infirmière et à l’avancement des connaissances en science infirmière au Nouveau-Brunswick. Elle s’est démarquée tant par l’excellence de son enseignement que par la pertinence de ses recherches.

Mme Gallant est titulaire d’un baccalauréat en science infirmière, d’un baccalauréat en éducation et d’une maîtrise en éducation de l’Université de Moncton. Elle est également titulaire d’une maîtrise en science infirmière et d’un doctorat en andragogie de l’Université de Montréal.

Elle a amorcé sa carrière professorale en 1979 à l’École de science infirmière de l’Université de Moncton. Elle a été une véritable figure de proue dans l’implantation du programme de maîtrise en science infirmière.

Mme Gallant a travaillé sur de nombreux projets de recherche multidisciplinaire en santé au cours de sa carrière. Elle a notamment mené d’importants projets de recherche dans le domaine de la télémédecine et, entre 2001 et 2003, elle a réalisé un projet de recherche portant sur la prévention et le dépistage du cancer du col utérin chez les femmes autochtones.

À la retraite depuis 2012, Mme Gallant s’est grandement illustrée au sein de nombreux comités et organismes à l’échelle nationale.

Stanley Vollant
Docteur d’honneur en médecine


Le docteur Stanley Vollant est un Innu de Pessamit, une petite communauté située sur la Côte-Nord, au Québec.

M. Vollant s’investit activement auprès des Premières Nations. Il s’emploie à y stimuler les professions de la santé, à promouvoir de saines habitudes de vie, à inciter les jeunes à se dépasser et à insuffler une fierté identitaire chez les siens.

Après l’obtention de son diplôme en médecine, il a fièrement décroché, en 1994, un diplôme d’études spécialisées en chirurgie générale, devenant le tout premier chirurgien autochtone du Québec.

Le docteur Vollant a amorcé sa carrière à Baie-Comeau, de 1994 à 2003. Il a ensuite pratiqué au CSSS de Chicoutimi de 2003 à 2006, puis à l’Hôpital Montfort d’Ottawa de 2006 à 2008. Il a également été professeur adjoint de chirurgie et directeur du programme autochtone de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. Il est aujourd’hui chirurgien général à l’Hôpital de Dolbeau-Mistassini.

Au cours de sa carrière, il a, entre autres, reçu la distinction « Personnage modèle autochtone » du gouverneur général du Canada, le « National Aboriginal Achievement Award » et le prix Prestige de l’Association médicale du Québec. En juin 2014, le docteur Vollant a été fait Chevalier de l’Ordre national du Québec.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19511
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, dans la première rangée : l’Honorable Roger Melanson, président du Conseil du Trésor; Michelyne Paulin, présidente du Conseil d’administration du Réseau de santé Vitalité; Dr Michel H. Landry, directeur et doyen associé du CFMNB; Dre Micheline Boucher, coordonnatrice du programme MD au N.-B.; Monique LeBlanc, députée de Moncton-Est; Dr Rémi LeBlanc, médecin interniste et maître de cérémonie; Dr Dominique Dorion doyen adjoint et vice-doyen aux ressources à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke; et M. André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche de l’Université de Moncton, accompagnés des finissantes et finissants du programme.
Le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick souligne le succès de 22 finissantes et finissants
Le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick (CFMNB) a remis à 22 finissantes et finissants un certificat attestant qu’ils ont terminé leurs études médicales prédoctorales lors d’une cérémonie tenue le 6 mai dernier à Moncton.

Cette cérémonie précède la remise des diplômes qui aura lieu à l’Université de Sherbrooke en septembre prochain. Leur certificat, attribué par la province du Nouveau-Brunswick, atteste qu’ils peuvent poursuivre leurs études dans la spécialité choisie pour terminer leur formation médicale. Ces futurs médecins en provenance de partout au Nouveau-Brunswick poursuivront d’ailleurs leurs études postdoctorales en médecine de famille, médecine interne, chirurgie générale, psychiatrie, radiologie diagnostique et urologie.

Le prix Omer Doiron 2017, remis par les finissantes et finissants à un médecin pour souligner l’excellence en matière d’enseignement et d'engagement, a été remis à Dre Micheline Boucher, médecin de famille à l’Unité de médecine familiale du Grand Moncton et responsable du programme MD au Nouveau-Brunswick.

Le CFMNB compte sur le partenariat privilégié entre le gouvernement du Nouveau-Brunswick, l’Université de Sherbrooke et l’Université de Moncton pour la réalisation de ses objectifs. Depuis l’ouverture du CFMNB en 2006, plus de 180 finissantes et finissants ont complété leur formation prédoctorale entièrement en français au Nouveau-Brunswick.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19509
Bourse remise à l’étudiant Simon Richard
La somme de 1200 $ a été remise à l’étudiant Simon Richard suite à une collecte de fonds organisée par l’École de kinésiologie et de loisir (ÉKL) de l’Université de Moncton et lors d’un tournoi de ballon-chasseur, organisé par le conseil étudiant de l’ÉKL.

Cette somme servira à rembourser certains coûts reliés à sa participation aux Jeux paralympiques de Rio en septembre 2016 au goalball.

Le montant lui a été remis lors d’une cérémonie tenue au CEPS Louis-J.-Robichaud le 4 mai dernier.

Simon Richard vient de terminer sa 3e année au Baccalauréat en sciences de kinésiologie.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19515
Agrandir l'image
La photo nous fait voir le groupe participant au module d’ergonomie.
La professeure Nancy Black enseigne l’ergonomie à Bordeaux pour la deuxième année consécutive
Nancy Black, professeure au Département de génie mécanique de l’Université de Moncton, a été invitée pour la deuxième année consécutive à enseigner un module d’ergonomie aux étudiantes et étudiants de 2e année du programme de Diplôme universitaire de technologie (DUT) dans le programme d’Hygiène, Sécurité et Environnement (HSE) à l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Bordeaux.

Cet enseignement de 40 heures a été livré entre le 27 et 31 mars 2017. Mme Black a enseigné l’ergonomie aux étudiantes et étudiants français en anglais afin de les préparer pour leur stage d’avril à juin.

Un étudiant de ce groupe, Clément Bouet, fait son stage au Laboratoire d’ergonomie de biomécanique et de génie industriel de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton, sous la direction de la professeure Black, depuis le 4 avril.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19514
Club Eurêka : sensibilisation des jeunes filles francophones à l’ingénierie
Le samedi 1er avril 2017, la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton a accueilli un groupe de jeunes filles francophones de la 3e à la 5e année pour la journée Découverte du club Eurêka.

Eurêka est un programme de sensibilisation des jeunes filles du primaire, offert par la Faculté d’ingénierie en partenariat avec l’Association des ingénieurs et géoscientifiques du Nouveau-Brunswick (AIGNB) depuis 2006. En participant au club Eurêka, en plus de recevoir une invitation à la Faculté d’ingénierie pour la journée Découverte, les filles ont l’occasion d’assister à des activités pratiques et amusantes dans leurs écoles, animées par des étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton en ingénierie, en sciences et en éducation.

Cette année, 91 participantes en provenance de trois écoles primaires francophones de la région de Moncton ont participé au club Eurêka. Cinq activités de nature scientifique ont été organisées dans chacune de ces écoles grâce aux bénévoles du Club. Parmi ces 91 participantes, 52 jeunes filles se sont présentées à la journée Découverte du samedi 1er avril.

Pendant la journée Découverte, les participantes ont été exposées davantage au domaine de l’ingénierie par l’entremise de présentations sur le sujet et grâce à des activités amusantes et éducatives : la conception de filtres à eau; la construction d’une tour avec seulement des spaghettis et des bonbons; et l’application du concept de conservation de l’énergie pour construire un jouet pic-bois oscillant.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19512
« Ici on est inclusif ! »
Le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick (CFMNB), en collaboration avec plusieurs partenaires communautaires, dont Prisme, la Fédération des jeunes francophones du N.-B., le Mouvement acadien des communautés en santé du N.-B., la Société Santé et Mieux-être en français du N.-B. et Sida Moncton ont instauré la campagne provinciale de sensibilisation à la diversité sexuelle et de genre « Ici on est inclusif ! » au cours de l’année 2016.

À la suite d'une idée d'étudiantes et d'étudiants en médecine qui souhaitaient afficher le CFMNB comme étant un milieu inclusif à la diversité sexuelle et de genre, un concours d’affiche a été lancé dans toutes les écoles secondaires francophones de la province afin d’identifier l’affiche qui serait au cœur de la campagne de sensibilisation. Une vidéo d’accompagnement a aussi été produite et le montage d’une formation sur comment devenir un milieu inclusif à la diversité sexuelle et de genre a été développée. La campagne « Ici on est inclusif ! » est implantée dans plusieurs écoles francophones et organismes de la province.

Toute l'information liée à la campagne « Ici on est inclusif ! » est disponible sur le Web.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Lise Duguay, coordonnatrice-projets spéciaux et communication, par téléphone au (506) 863-2026 ou par courriel à l’adresse lise.duguay@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19510
Camps de jour au Département de musique
Le Département de musique de l’Université de Moncton offrira deux camps de jour à l’été 2017.

L’atelier « Les maîtres des vents », qui aura lieu du 23 au 29 juillet, sera offert par les membres du quintette Ventus Machina et porte sur les instruments à vent. L’atelier « Soli Tutti », qui se déroulera du 3 au 7 juillet, porte sur les aux autres familles d’instruments (chant, piano, violon, guitare, percussions, etc.) et est offert sous la direction du personnel enseignant du Département de musique. Chacun des camps se terminera avec une représentation ouverte au public à la salle Neil-Michaud au campus de Moncton.

Destinés aux francophones et aux élèves provenant d’un programme d’immersion en français de partout à travers les provinces maritimes, ces programmes mettent l’accent sur la création et l’interprétation de musique de chambre en petits ensembles. Les jeunes de 12 à 22 ans possédant au moins deux ans de formation sur leur instrument ou en chant sont invités à y participer.

Pour plus d’information ou pour s’inscrire, prière de cliquer ici ou de communiquer avec Monique Richard par courriel à l’adresse monique.richard@umoncton.ca, par téléphone au (506) 858-4020 ou avec Christie Goodwin par courriel à l’adresse itsanoboesolo@yahoo.ca ou par téléphone au (506) 389-2938.

Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19508
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.