Vol. 47, no 31
04 mai 2017
Le gouvernement du Canada a demandé à Donald J. Savoie d’agir en tant que l’un des ambassadeurs de Canada 150
Le gouvernement du Canada a décidé de demander à 150 Canadiens et Canadiennes qui viennent de toutes les couches de la société – le monde des affaires, la communauté scientifique, les milieux des arts, de la musique et du sport – de contribuer aux célébrations de Canada 150. Le professeur Savoie sera l’un des représentants du milieu universitaire.

Raymond Théberge, recteur de l’Université de Moncton, s’est réjoui de l’initiative du gouvernement du Canada et de sa décision d’inviter le professeur Savoie à servir à ce titre. « Le travail du professeur Savoie a eu un impact profond tant en littérature que dans le domaine des politiques publiques canadiennes, a dit M. Théberge. Il est tout indiqué que M. Savoie soit l’un des ambassadeurs de Canada 150 nommés pour célébrer les réalisations du pays. » Il a ajouté que l’Université de Moncton fera sa part pour souligner le 150e anniversaire du Canada.

Les ouvrages du professeur Savoie ont été primés en Europe, aux États-Unis et au Canada, et ont fait l’objet de comptes rendus dans certaines des plus grandes revues évaluées par des pairs et certains des plus grands journaux du monde, dont le London Times, le Guardian (R.-U.), le Times of India et dans plusieurs journaux prestigieux aux États-Unis. En outre, ils ont remporté les prix universitaires canadiens les plus prestigieux, en particulier les prix Smiley, Killam et Donner et la Médaille d’or Vanier. Le professeur Savoie est titulaire de la Chaire de recherche du Canada (niveau 1) en administration publique et gouvernance à l’Université de Moncton.

Le professeur Savoie s’est dit impatient d’appuyer le Canada dans le cadre des célébrations de son 150e anniversaire. « Nous avons beaucoup de choses à célébrer, a-t-il ajouté. Le Canada fait l’envie de nombreux pays en raison de ses valeurs et de sa capacité à amener les gens de diverses cultures à travailler ensemble de façon à développer leur sentiment d’appartenance à la communauté. »

Twitter: @Canada150e
Instagram: @Canada150
Facebook: Canada150e
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19469
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Jakob Creighton, étudiant; Monique Richard, directrice du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales; et Isabelle A. Pelletier, étudiante.
Une étudiante et un étudiant du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales obtiennent la Bourse George-Cedric-Ferguson
Grâce au généreux Fonds de bourses George-Cedric-Ferguson, des bourses totalisant une valeur de 1600 $ ont été remises à une étudiante et à un étudiant du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton.

Jakob Creighton et Isabelle A. Pelletier ont tous deux obtenu une bourse d’une valeur de 800 $.

La Bourse George-Cedric-Ferguson est offerte à des étudiantes et étudiants de la classe de chant qui se sont démarqués dans leur interprétation d’un chant classique ancien lors d’un concert devant jury qui a eu lieu en mars dernier.

Félicitations aux boursières et boursiers et merci aux donatrices et donateurs qui soutiennent les étudiantes et étudiants dans leurs études universitaires.

Pour faire un don à l’Université de Moncton ou obtenir des renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le bureau du Développement philanthropique au (50) 858-4130 ou 1-888-362-1144, par courriel à l’adresse developpement@umoncton.ca ou visitez le site Web au www.umoncton.ca/dons.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19481
Agrandir l'image
La photo nous montre, de gauche à droite, assis : Gabriel Bossé; Noémie Collin; Mélissa Roy; Mélanie Savoie et François-Guillaume Landry. Debout : Jeanne Farrah, directrice du bureau des diplômés et de L’alUMni; Laurence Blais-Ouellet; Maxime Cormier; Isabelle Blais; Sébastien Duguay; Khaoula Mourdi; David Wakilongo; Lysandre Thériault; Marc-Antoine Chiasson, président du CA de L’alUMni et Nicolette Belliveau.
Boursières et boursiers FBCC 2016-2017
Cette année marque le 40e anniversaire de la création du Fonds de bourses Clément-Cormier, fonds dont la valeur marchande est à plus de 3,7 millions de dollars. Grâce à ce fonds, l’Université de Moncton a accordé cette année des bourses d’entrée, de mérite académique et d’aide financière à 50 étudiantes et étudiants pour un montant total de 71 683,50 $.

Le plus important fonds de bourses de l'Université pour les étudiantes et étudiants fut nommé en l’honneur de l’un des fondateurs de l’institution, le père Clément-Cormier, lors de sa création en 1977 par L’alUMni de l’Université de Moncton.

Pour en savoir davantage sur les bourses disponibles, cliquez ici.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19473
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Maryse Basque-Doiron, étudiante; et Monique Richard, directrice du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales. Joseph Goodwin était absent au moment où la photo fut prise.
Une étudiante et un étudiant du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales obtiennent la Bourse Léandre-Brault
Grâce au généreux Fonds de bourses Léandre-Brault, des bourses totalisant une valeur de 3500 $ ont été remises à une étudiante et à un étudiant du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton.

Maryse Basque-Doiron et Joseph Goodwin ont tous deux obtenu une bourse d’une valeur de 1750 $.

La Bourse Léandre-Brault est offerte à des étudiantes et étudiants inscrits au programme de Baccalauréat en musique qui démontrent un intérêt marqué pour le chant choral.

Félicitations aux boursières et boursiers et merci aux donatrices et donateurs qui soutiennent les étudiantes et étudiants dans leurs études universitaires.

Pour faire un don à l’Université de Moncton ou obtenir des renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le bureau du Développement philanthropique au (506) 858-4130 ou 1-888-362-1144, par courriel à l’adresse developpement@umoncton.ca ou visitez le site Web au www.umoncton.ca/dons.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19480
Agrandir l'image
La photo nous fait voir les étudiantes Marie-Pier Corriveau, à gauche, et Annie Desjardins.
Prix CHOY-FM 2017
Deux étudiantes du Programme d’information-communication de l’Université de Moncton ont remporté le Prix CHOY-FM pour les meilleures productions du cours Journalisme radio II.

Marie-Pier Corriveau a réalisé un reportage sur les commotions cérébrales dans le sport, particulièrement au hockey. Elle-même membre des Aigles Bleues, Marie-Pier a présenté un état de la recherche et des traitements à travers les témoignages de spécialistes, d’anciens athlètes et d’athlètes actuels.

Annie Desjardins a quant à elle produit un reportage sur le transport par autobus dans le Grand Moncton, expliquant la problématique vécue tant par les responsables de ce service que par les étudiantes et étudiants usagers ou non. Elle a également souligné que les deux tiers des étudiantes et étudiants du campus de Moncton ont un permis de stationnement, ce qui fait qu’ils ne sont pas clients de Codiac Transpo.

Chacune des lauréates a reçu, de la station de radio CHOY-FM de Moncton, une bourse de 500 $.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19475
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Sumira Bothé, étudiante; Monique Richard, directrice du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales; Justin Doucet, étudiant; et Laura Brockbank, étudiante.
Deux étudiantes et un étudiant du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales obtiennent la Bourse Harrison-McCain
Grâce au généreux Fonds de bourses Harrison-McCain, les bourses totalisant une valeur de 1800 $ ont été remises à deux étudiantes et à un étudiant en cordes du Département de musique de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton.

Sumira Bothé, Laura Brockbank et Justin Doucet ont obtenu une bourse d’une valeur de 600 $.

La Bourse Harrison-McCain est offerte à des étudiantes et étudiants en cordes inscrits au programme de Baccalauréat en musique.

Félicitations aux boursières et boursiers et merci aux donatrices et donateurs qui soutiennent les étudiantes et étudiants dans leurs études universitaires.

Pour faire un don à l’Université de Moncton ou obtenir des renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le bureau du Développement philanthropique au (506) 858-4130 ou 1-888-362-1144, par courriel à l’adresse developpement@umoncton.ca ou visitez le site Web au www.umoncton.ca/dons.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19482
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Carole Essiembre, codirectrice par intérim de la Direction générale de la gestion stratégique de l'effectif étudiant; Stéphanie Thériault, étudiante; Chantal Bourassa, directrice de l’École de travail social; Judith Desjardins, étudiante; André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche; Marie-Claire Sénéchal, étudiante; Jean-François Thibault, doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales; Venyse McGraw, étudiante; Diane LeBreton, vice-doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation; et Lucille Landry, directrice par intérim du Bureau des relations internationales. Les étudiantes et étudiants Pascale Arseneau, Vincent Auffrey, N’namary Bangoura, Beugré Andrée Lucette Gnayoro, Bakary Simpara et Maude Whittom étaient absents lors de la prise de photo.
Dix étudiantes et étudiants reçoivent le certificat d’intelligence culturelle du programme Passeport international
Le recteur et vice-chancelier ainsi que le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche ont tenu à féliciter les dix étudiantes et étudiants qui ont reçu le certificat d’intelligence culturelle après avoir complété le programme Passeport international de l’Université de Moncton. Les certificats ont été remis lors d’une cérémonie tenue le 18 avril dernier.

Le programme Passeport international a comme objectif d’enrichir le programme d’études des étudiantes et étudiants en leur apportant des connaissances, compétences et habiletés en interculturel et à l’international qui leur permettront d’améliorer leur communication interculturelle, leur sensibilité aux autres cultures ainsi que leur employabilité.

Les récipiendaires du certificat d’intelligence culturelle pour l’année universitaire 2016-2017 sont :
Pascale Arseneau, de Dieppe, étudiante en gestion du loisir, sport et tourisme
Vincent Auffrey, de Memramcook, étudiant en histoire
N’namary Bangoura, de Conakry, Guinée, étudiante en management
Judith Desjardins, de McLeod Hill, étudiante en travail social
Beugré Andrée Lucette Gnayoro d’Abidjan, de la Côte d’Ivoire, étudiante en management (Coop)
Venyse McGraw, de Cormier Village, étudiante en administration publique
Marie-Claire Sénéchal, de Balmoral, étudiante en travail social
Bakary Simpara de Bamako, du Mali, étudiant en statistique
Stéphanie Thériault, de Dieppe, étudiante en éducation secondaire, concentration biologie
Maude Whittom, de Chandler, Québec, étudiante en travail social

De l’information sur le programme Passeport international est disponible en ligne.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19478
Conférence traitant du trouble du spectre de l'autisme
Le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick (CFMNB), en collaboration avec l’Association francophone des parents du N.-B., vous invite à une conférence gratuite offerte par Patrick Hardy, le 12 mai prochain à 12 h 30 à l’amphithéâtre (B206) du pavillon J.-Raymond-Frenette, situé au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Patrick Hardy, auteur et illustrateur, est le père de Samuel, diagnostiqué du trouble du spectre de l’autisme (TSA) depuis l’âge de trois ans.

Remarquant que peu de livres présentaient aux enfants comment l’autisme pouvait affecter une personne, il décida de créer une série de livres exposant diverses situations liées au TSA. En collaboration avec Autisme Canada, M. Hardy travaille sur une série de 30 livres inspirés de situations vécues par des parents d’enfants atteints du TSA.

M. Hardy livrera un témoignage de son expérience à titre de papa de Samuel, maintenant âgé de 11 ans, et présentera ses livres et les thématiques abordées.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19474
Semaine nationale de la santé mentale avec MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit
À l'occasion de la semaine nationale de la santé mentale, qui a lieu du 1er au 7 mai 2017, l’équipe du projet MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit se joint à la Ville de Moncton pour organiser diverses activités d’information et de promotion du bien-être psychologique.

Le projet MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit est un projet de recherche-action, financé par la fondation Movember Canada et la Fondation de recherche en santé du Nouveau-Brunswick (FRSNB), et mené par Jalila Jbilou, professeure à l’Université de Moncton et au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick. Ce projet a pour but de développer, implanter et évaluer des approches en santé mentale qui sont sensibles aux besoins des hommes ayant des problèmes cardiaques.

Près de 20 % des Canadiennes et Canadiens seront touchés par un trouble de santé mentale au cours de leur vie, et ce, peu importe leur identité de genre, âge, ethnicité, éducation ou niveau socio-économique. Cependant, seule une personne sur deux souffrant d’un problème de santé mentale (anxiété ou dépression) recherchera de l’aide professionnelle (Association canadienne pour la santé mentale, 2016). Les maladies mentales communes, comme la dépression et l'anxiété, sont plus souvent diagnostiquées chez les femmes que chez les hommes. Pourtant, les taux de suicide sont trois fois plus élevés parmi les hommes comparativement aux femmes (Statistiques Canada, 2014). Les facteurs expliquant cette alarmante situation sont la réticence de certains hommes à parler ouvertement de la détresse psychologique ou de leurs émotions, le manque de services adaptés aux réalités et besoins des hommes et l'absence de programmes de prévention des maladies mentales communes parmi la population masculine (Oliffe et Philips, 2008). La discrimination et la stigmatisation qui entourent la maladie mentale sont des barrières, notamment parmi les hommes, à l’utilisation des services d’aide, des services cliniques et des ressources communautaires nécessaires pour un meilleur diagnostic et un traitement de qualité (Association canadienne pour la santé mentale, 2016). Les milieux de travail, lieu de socialisation privilégié par les hommes, jouent un rôle majeur dans la création d’environnements favorables au bien-être psychologique (Grawitch et al., 2006).

Dans cette optique, l’équipe du projet MindTheHeart/CoeurÀl’Esprit vous invite cordialement aux activités organisées cette semaine :

-Le vendredi 5 mai de 10 h 30 à 13 h au gymnase du NBCC de Moncton : Animation d'un kiosque dans le cadre du forum de l’ACSM-CMHA « Community Partner Knowledge Exchange ».

-Le dimanche 7 mai de 14 h à 15 h au Colisée de Moncton : Session gratuite d’initiation au Tai Chi, livrée dans le cadre de la Wellness Expo, animée par Paul Bourgeois et spécialement dédiée aux hommes et leurs partenaires.

La professeure Jalila Jbilou sera d’ailleurs en entrevue sur les ondes de la radio CJSE de 9 h à 9 h 20 ce jeudi 4 mai dans le cadre de la semaine de la santé mentale.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Lise Gallant, M.A.O., coordonnatrice de recherche du site du Nouveau-Brunswick par téléphone au (506) 858-4574 ou par courriel à l’adresse lise.gallant@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19476
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Isabelle Brun, professeure et responsable du Laboratoire des médias sociaux de la Faculté d’administration; Vincent-Luc Brouillard, agent de projets au CARDE; Andrée Roy, professeure, directrice du Département de comptabilité et membre du comité du Laboratoire des médias sociaux; Marine Pirodeau, étudiante de 2e année au MBA; Mathieu Brideau, agent de projet au CARDE; Pierre Battah, conférencier; Pauline Roy, directrice du CARDE; Michelyne Paulin, entrepreneure en résidence du CARDE; J. Severin Bouda, étudiant de 1re année au MBA; Stéphanie Maillet, professeure en ressources humaines; et Salome Nishimwe, étudiante de 1re année au MBA.
Conférence intitulée « Bâtir les leaders de demain » avec Pierre Battah
Au mois de mars, le campus de Moncton a accueilli Pierre Battah, diplômé du programme MBA de l’Université de Moncton, comme conférencier. L’événement a été organisé par le Laboratoire des médias sociaux de la Faculté d’administration en collaboration avec le Centre Assomption de recherche et de développement en entrepreneuriat (CARDE) de l’Université de Moncton.

M. Battah est consultant, conférencier et anime des ateliers qui touchent la gestion, le leadership et les ressources humaines. Il est appelé à intervenir devant des auditoires partout à travers l’Amérique du Nord et a conseillé des gérants et des équipes de gestion pour améliorer la performance et développer les habiletés en leadership de plus de 40 000 personnes.

Durant sa conférence mettant l’accent sur la gestion des ressources humaines et le leadership, il a souligné l’importance d’engager davantage les employées et employés dans les conversations, développer leur initiative et demander l’avis aux membres de l’équipe. M. Battah a souligné le fait que, dans une organisation, tout le monde peut être un leader à sa façon. Plus de 50 étudiantes, étudiants et membres du corps professoral ont participé à la conférence, incluant ceux du cours ADRH3222-Comportement organisationnel, enseigné par la professeure Stéphanie Maillet.

Inauguré en avril 2014, le Laboratoire des médias sociaux de la Faculté d’administration offre aux étudiantes et étudiants de premier et deuxième cycles la possibilité d’enrichir leur programme d’études en apportant des connaissances et habiletés en matière de médias sociaux et d’avancement technologique.

Le CARDE cherche à appuyer le développement de l’entrepreneuriat au Nouveau-Brunswick auprès des gens d’affaires et dans les trois campus de l’Université de Moncton ainsi qu’à assurer la diffusion des connaissances. Il assure un lien entre l’Université de Moncton et la communauté d’affaires acadienne et francophone, plus particulièrement dans le secteur de la petite et moyenne entreprise.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19477
Agrandir l'image
La photo nous montre Caroline Jose, agente de recherche de l’USSM, au Forum de recherche sur les politiques publiques du N.-B. axé sur les déterminants sociaux de la santé.
Le projet CONNECT est lancé
Les 24 et 25 avril, le Réseau de recherche sur les politiques sociales du Nouveau-Brunswick (RRPSNB) a organisé son second Forum de recherche sur les politiques publiques du Nouveau-Brunswick axé sur les déterminants sociaux de la santé. À cette occasion le projet CONNECT a été officiellement lancé et présenté au public.

Né à la suite de discussions avec des parents d’adultes vivant avec le trouble du spectre de l’autisme (TSA) inquiets pour l’avenir de leur jeune au Nouveau-Brunswick, le projet CONNECT a rapidement pris de l’ampleur et concerne aujourd’hui toute la région des Maritimes, rejoignant ainsi les populations du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’île-du-Prince-Edward. Il s’agit d’une initiative de recherche collaborative visant à développer un réseau de recherché axé sur les adultes avec le TSA dans les Maritimes; créer un portrait de la population adulte vivant avec le TSA et identifier ses besoins en services; et faciliter le partage et le transfert de connaissances nouvelles et existantes aux fournisseurs de soins de santé et de services sociaux, aux décideurs et à la communauté atteinte du TSA. Il comporte une série d’enquêtes qui permettront de mieux comprendre les besoins et les défis auxquels sont confrontés les adultes vivant avec le TSA et leurs soignants.

Caroline Jose, agente de recherche de l’Unité de soutien SRAP des Maritimes (USSM), Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, et chef de projet, a réuni les expertes et experts des Maritimes pour assurer le succès du projet. Elle s’est notamment jointe à Selma Zaiane-Ghalia, professeure agrégée à l’École de kinésiologie et de loisir de l'Université de Moncton, qui dirige un projet de recherche sur la situation des services pour les personnes adultes avec le TSA la région du Sud-Est du N.-B.

L’équipe de recherche est composée de plusieurs chercheuses de diverses universités et centres de recherche des Maritimes, soit Isabelle Smith (IWK - Nouvelle-Écosse), Barbara D’Entremond (UNB), Selma Zaiane-Ghalia (Université de Moncton) et Caroline Jose (USSM, N.-B.), et auxquelles se joignent des parents et des adultes avec le TSA et des fournisseurs de service.

Toute personne intéressée à collaborer avec l’équipe de recherche ou à participer aux enquêtes peut contacter la chef de projet à l’USSM. L’équipe souhaite avoir au-delà de 400 participantes et participants aux enquêtes. Celles et ceux qui veulent participer doivent être âgés de 19 ans et plus et avoir le TSA. À noter que les adultes avec le spectre de l'autisme doivent être formellement diagnostiqués ou auto-diagnostiqués avec le TSA. Les parents, frères, sœurs, tuteurs, en plus des professionnelles et professionnels qui travaillent avec des adultes TSA, sont également invités à participer.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Caroline Jose, agente de recherche, par téléphone au (506) 863-2266 ou par courriel à l’adresse caroline.jose@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19479
Table ronde à la Faculté d’ingénierie
La communauté universitaire est invitée à assister, le 5 mai prochain, à une table ronde organisée par la Commission de services régionaux du Sud-Est. L’activité, qui a pour objectif de discuter du plan régional de la Commission, se déroulera de 8 h 30 à 16 h au local 147-G2 de la Faculté d’ingénierie au campus de Moncton.

Les frais d’inscription sont de 20 $ par personne à l’avance ou de 40 $ par personne à l’entrée (chèque ou comptant seulement). Les chèques doivent faits au nom de la Commission de services régionaux du Sud-Est, 1234, rue Main, 2e étage, unité 200, Moncton, NB, E1C 1H7, et à l’attention de Stephanie Thorne. Pour paiement par carte de crédit, prière de communiquer avec Mme Thorne par téléphone au (506) 382-3498 ou par courriel à l’adresse stephanie.thorne@nbse.ca.

Veuillez s.v.p. confirmer votre présence par courriel à l’adresse pauline.magee@nbse.ca.

La version finale de l’ordre du jour sera publiée dans le site Web de la Commission de services régionaux du Sud-Est (www.nbse.ca) une semaine avant l’évènement.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19471
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.