Vol. 47, no 30
27 avril 2017
Agrandir l'image
La photo du haut nous fait voir, de gauche à droite, Devin Geldart, représentant de la CIBC; Jérôme Brideau, étudiant; Gabrielle Rouleau et Alexandra Duguay, étudiantes; et Sébastien Deschênes, doyen de la Faculté d’administration. Michelle Dén Tiendrebeogo était absente au moment où la photo fut prise. La photo du centre nous fait voir, de gauche à droite, Noémie Morin, étudiante ; et Jacques Paul Couturier, vice-recteur au campus d’Edmundston. La photo du bas nous fait voir, de gauche à droite, Denise Haché, directrice des Services aux étudiants et du recrutement au campus de Shippagan; et Michelle Hébert, étudiante.
Bourses CIBC remises à cinq étudiantes et à un étudiant des programmes de Baccalauréat en administration des affaires
Grâce au généreux Fonds de bourses CIBC, des bourses de mérite académique totalisant une valeur de 5400 $ ont été remises à cinq étudiantes et à un étudiant inscrits à temps plein au premier cycle dans un des programmes de Baccalauréat en administration des affaires (finance, finance - régime coopératif, gestion des opérations - régime coopératif ou management - régime coopératif) de la Faculté d’administration de l’Université de Moncton.

•Jérôme Brideau, inscrit au programme de Baccalauréat en administration des affaires (finance) du campus de Moncton, a obtenu la bourse de 1000 $;

•Michelle Dén Tiendrebeogo, inscrite au programme de Baccalauréat en administration des affaires (gestion des opérations - régime coopératif) du campus de Moncton, a obtenu la bourse de 1100 $;

•Alexandra Duguay, inscrite au programme de Baccalauréat en administration des affaires (finance - régime coopératif) du campus de Moncton, a obtenu la bourse de 1500 $;

•Michelle Hébert, inscrite au programme de Baccalauréat en administration des affaires (finance) du campus de Shippagan, a obtenu la bourse de 400 $;

•Noémie Morin, inscrite au programme de Baccalauréat en administration des affaires (management - régime coopératif) du campus d’Edmundston, a obtenu la bourse de 400 $;

•et Gabrielle Rouleau, inscrite au programme de Baccalauréat en administration des affaires (finance) du campus de Moncton, a obtenu la bourse de 1000 $.

Pour faire un don à l’Université de Moncton ou obtenir des renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le bureau du Développement philanthropique au (506) 858-4130 ou 1-888-362-1144, par courriel à l’adresse developpement@umoncton.ca ou visitez le site Web au www.umoncton.ca/dons.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19454
Prix méritas en génie électrique
Le 13 avril dernier, la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton a remis les Prix méritas en génie électrique aux cinq étudiantes et étudiants qui ont obtenu la meilleure moyenne annuelle dans leur année respective d’étude (de la première à la cinquième année). Les récipiendaires ont reçu un certificat soulignant leur excellence académique.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Azeddine Kaddouri, directeur du Département de génie électrique; Mohammed Amine Mbarki, étudiant de deuxième année (coop); Samuel Pelletier, étudiant de cinquième année (coop); François-Guillaume Landry, étudiant de troisième année (coop); et Gilles Roy, doyen de la Faculté d’ingénierie. Mariam Abdoulaye Djibo, étudiante de première année, et Ines Hamam, étudiante de quatrième année (coop), étaient absentes au moment où la photo fut prise.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19457
Prix méritas en génie mécanique
Le 7 avril dernier, la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton a remis les Prix méritas en génie civil aux cinq étudiantes et étudiants qui ont obtenu la meilleure moyenne annuelle dans leur année respective d’étude (de la première à la cinquième année). Les récipiendaires ont reçu un certificat soulignant leur excellence académique.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Gilles Roy, doyen de la Faculté d’ingénierie; Pierre Martin, étudiant de quatrième année (coop); Catherine Lapointe, étudiante de troisième année (coop); Sébastien Breau, étudiant de deuxième année (coop); Aiden Lee, étudiant de quatrième année (coop); Hakim Tinaou, étudiant de cinquième année (coop) et récipiendaire de la médaille de la Société Canadienne de génie mécanique (SCGM) pour la meilleure moyenne académique parmi les finissantes et finissants de génie mécanique; et Roger Boudreau, directeur du Département de génie mécanique. Roch Deschênes, étudiant de première année, était absent au moment où la photo fut prise.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19459
Prix méritas en génie civil
Le 13 avril dernier, la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton a remis les Prix méritas en génie civil aux cinq étudiantes et étudiants qui ont obtenu la meilleure moyenne annuelle dans leur année respective d’étude (de la première à la cinquième année). Les récipiendaires ont reçu un certificat soulignant leur excellence académique.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Serge Dupuis, professeur au Département de génie civil; Buquan Miao, directeur du Département de génie civil; Armel Stanislas Teega-Wendé Nabolle, étudiant de troisième année (coop); Ibrahim Savadogo, étudiant de deuxième année; Nicolas Demers, étudiant de cinquième année (coop); Philippe Goguen, étudiant de quatrième année; et Gilles Roy, doyen de la Faculté d’ingénierie. Melissa Pellerin, étudiante de première année, était absente au moment où la photo fut prise.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19460
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Noëlline Lebel, co-coordonnatrice des visites de l’agrément et de l’approbation; Manon Ruest-Bourgoin, adjointe administrative du Secteur science infirmière; Anne Charron, chef du Secteur science infirmière et responsable de l’agrément et de l’approbation; Kathleen Lechasseur, doyenne des Études du premier cycle de la Faculté des sciences infirmières de l'Université Laval et évaluatrice pour l'ACÉSI; Marilyn MacDonald, professeure en science infirmière à la Dalhousie University et évaluatrice pour l'AIINB; Suzie Durocher-Hendriks, professeure et coordonnatrice des cours cliniques; Lisa Morin, professeure et responsable de la gestion des laboratoires; Pierrette Fortin, doyenne des Études de l’UMCE; et Jacques Paul Couturier, vice-recteur de l'UMCE.
Approbation et agrément de cinq ans pour le Secteur science infirmière du campus d’Edmundston
Le Secteur science infirmière de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), a reçu une excellente nouvelle le mois dernier en apprenant le renouvellement, pour une période de cinq ans, de l’approbation de l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick (AIINB) ainsi que de l’agrément de l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières (ACÉSI).

En novembre dernier, le Secteur science infirmière a reçu la visite de deux évaluatrices qui sont également infirmières de renom. Mme Marilyn MacDonald, professeure à la Dalhousie University, a effectué la visite au nom de l’AIINB, alors que Mme Kathleen Lechasseur, doyenne des Études de premier cycle à l'Université Laval, représentait l'ACÉSI.

Ces dernières ont évalué en profondeur tous les rouages du programme de baccalauréat en science infirmière dans son ensemble, et ce, afin d'en évaluer le niveau de qualité. Les évaluatrices ont notamment rencontré les dirigeants des agences communautaires en santé, de même que ceux du Réseau de santé Vitalité-Zone 4 (RSV-Z4), ont visité des étudiantes et étudiants en stage dans plusieurs départements de l'Hôpital régional d'Edmundston, ont rencontré la direction de l'UMCE, ainsi que les professeurs en science infirmière et des disciplines connexes, de même que des étudiantes et des anciennes diplômées. Elles ont assisté à des cours théoriques, à un enseignement par simulation en laboratoire et visité les installations ultramodernes de l'UMCE. La bibliothèque Rhéa-Larose demeure un de leurs coups de coeur.

Après la visite, les deux instances d’évaluation (AIINB et ACÉSI) ont rédigé des rapports dans lesquels on indiquait l’approbation pour une période de cinq ans de l’AIINB, soit le maximum qui puisse être accordé, alors que le programme de baccalauréat en science infirmière a reçu un agrément de sept ans de l’ACÉSI, ce qui est exceptionnel et le maximum accordé. Chaque unité d’enseignement de l’École de science infirmière réseau (ÉRSI), soit Edmundston, Moncton et Shippagan-site de Bathurst ont également reçu un agrément de 5 ans.

La préparation d'une visite d'approbation et d'agrément constitue une démarche exhaustive qui s'échelonne sur une année ou plus et constitue un exercice des plus rigoureux qui implique la direction du secteur, les professeures ainsi que les étudiantes et étudiants. Tous les membres impliqués dans ce processus de longue haleine éprouvent une grande fierté que leurs efforts ont porté des fruits. Soulignons que le Secteur science infirmière de l'UMCE fait partie de l'École réseau de science infirmière (ÉRSI) de l'Université de Moncton. Les quatre années du baccalauréat en science infirmière sont offertes à l'UMCE depuis 1995 et le programme compte des centaines de diplômées et diplômés.

Renseignements : Anne Charron, chef du Secteur science infirmière à l’UMCE (506 737-5144 – b)
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19462
9e édition de la Journée de recherches interdisciplinaires en santé (JRIS)
La 9e édition de la Journée de recherches interdisciplinaires en santé (JRIS) de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires de l’Université de Moncton a été une excellente occasion pour des échanges scientifiques enrichissants entre les mondes clinique et académique. Elle a aussi permis d’avoir un regard interdisciplinaire sur les problèmes actuels cliniques et communautaires en santé. Cette année, la journée avait comme thème « L’exercice physique et la nutrition au cœur de la santé ».

La photo nous fait voir, dans la première rangée, de gauche à droite, Marie-Ève Mathieu, professeure agrégée, Université de Montréal; William J. Montelpare, professeur à la University of Prince Edward Island; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Angelo Tremblay, professeur titulaire, Université Laval; Joyce Nahri, étudiante au 1er cycle du programme de génie civil; et Georges Jabbour, président de la Journée de recherches interdisciplinaire en santé 2017. Dans la deuxième rangée, on voit David Gagné, directeur des planificateurs financiers, Région Atlantique – Banque Nationale; André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche; Sarah Pakzad, professeure à l’École de psychologie; Mai Savoie, coordonnatrice régionale, Consortium national de formation en santé (CNFS), Volet Université de Moncton; Brigitte Lepage, coordonnatrice, CNFS, Volet CCNB; Paul Bourque, doyen de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires; et Bruno Battistini, président-directeur général et directeur scientifique de la Fondation de la recherche en santé du Nouveau-Brunswick (FRSNB).
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19453
Le commerce électronique : une menace ou une opportunité ? À vous de décider.
Le 17 mai prochain, la communauté d’affaires du Nouveau-Brunswick pourra s’outiller des meilleures pratiques applicables en matière de commerce électronique et ainsi mieux comprendre les occasions d’affaires s’offrant à eux. Jacques Nantel, professeur émérite de HEC Montréal et expert en marketing reconnu mondialement, traitera de ce sujet d’actualité en l’adaptant aux réalités de l’atlantique francophone. Deux formats d’activité sont offerts; une journée de formation à Moncton et une soirée-conférence et réseautage, présentée à Edmundston et à Shippagan par vidéoconférence. Ces activités sont présentées dans le cadre d’une première collaboration entre l’Éducation permanente de l'Université de Moncton et le service de la Formation continue du CCNB (CONTINUUM).

« À l’heure actuelle, 50 % des achats en ligne des Canadiens sont faits sur des sites américains. Nos entreprises ne sont pas suffisamment présentes sur le Web et ne sont pas concurrentielles sur ce plan, a indiqué M. Nantel. En 2016, l’industrie du commerce électronique représentait une source de revenu de près de 34 milliards de dollars. Un grand potentiel existe ici pour nos entreprises. Le 17 mai, je parlerai de l'impact du commerce électronique et des nouveaux modèles de revenus tels Amazon, Airbnb, Uber et Kickstarter sur sept industries; soit le secteur financier, le financement aux entreprises et aux particuliers, le secteur immobilier, l'hôtellerie et le tourisme, les commerces de détail, la formation postsecondaire et le secteur manufacturier. Les participantes et participants obtiendront des outils applicables à leur réalité et apprendront comment ils peuvent tirer parti des opportunités qu’offre le commerce électronique. »

La journée de formation présentée à Moncton se déroulera de 9 h à 16 h au pavillon Adrien J. Cormier du campus de Moncton de l’Université de Moncton. Deux soirées conférence et réseautage se dérouleront de 19 h à 20 h 30 à la salle PSL 600 du campus d’Edmundston et à la salle 309 du campus de Shippagan. Par vidéoconférence, les participantes et participants pourront écouter et échanger avec M. Nantel sur l’impact du commerce électronique.

« L’association de nos deux institutions permettra aux gens d’affaires de perfectionner leurs connaissances auprès d’un expert de renom, comme M. Nantel, pour maximiser le potentiel et la croissance de leur entreprise par l’entremise du Web. Afin d’augmenter l’accessibilité à ces activités, un rabais de 20 % sera offert pour celles et ceux qui s’inscriront avant le 30 avril. Ce rabais s’applique pour l’inscription à l’une ou l’autre des activités, mentionne Jean-Jacques Doucet, directeur général de l’Éducation permanente de l’Université de Moncton. »

« Le commerce électronique est un sujet incontournable pour tout fabricant, exploitant, distributeur ou détaillant d'un produit ou service en Atlantique francophone qui fait usage du commerce électronique ou qui aspire à exploiter cette technologie pour développer ses échanges commerciaux interprovincial et international, explique Michel Doucet, directeur général du service de la Formation continue du CCNB (CONTINUUM). »

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire à l’adresse www.umoncton.ca/edperm/JacquesNantel

Pour plus d'information, prière de communiquer avec l’Éducation permanente de l’Université de Moncton par courriel à l’adresse edperm@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19455
Colloque en l’honneur du professeur Michel Doucet
Le 9 juin prochain aura lieu, à la Faculté de droit de l’Université de Moncton, un colloque en l’honneur du professeur Michel Doucet, qui prendra sa retraite à la fin juin après une carrière universitaire de trente-quatre ans.

Au cours de sa carrière, M. Doucet s’est impliqué de plusieurs façons dans les droits linguistiques du Nouveau-Brunswick et du Canada. Il n’a jamais hésité à mettre son savoir-faire et ses connaissances au profit des autres et des droits linguistiques. Le colloque aura pour but de lui rendre hommage suite à sa carrière dévouée à l’enseignement, à la publication et à la défense des minorités linguistiques du Canada.

Le programme de la journée est disponible en ligne.

L'organisation de cette activité est possible grâce au soutien financier du cabinet d’avocats Emond-Harnden et du cabinet d’avocats Juristes Power Law.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Philippe Morin, agent de projet, par téléphone au (506) 858-4491.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19456
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, le professeur Nicholas Léger-Riopel, aviseur académique et cofondateur de Vrais Copains – Section Université de Moncton; Julie Villeneuve, associée chez McInnes Cooper; Jonathan Bédard, président de l’organisme Vrais Copains – Section Université de Moncton; Gregory A. MacLean, avocat chez McInnes Cooper et coprésident du comité RSE de Moncton; et Fernand de Varennes, doyen de la Faculté de droit de l’Université de Moncton.
Le cabinet McInnes Cooper appuie généreusement les activités de l’organisme Vrais Copains, section Université de Moncton
Le cabinet McInnes Cooper soutient financièrement les activités de l’organisme Vrais Copains, section Université de Moncton, formé il y a deux ans par Jules César Katagurutse, de la Faculté de droit de l’Université de Moncton, avec l’appui du professeur Nicholas Léger-Riopel à titre d’aviseur académique de la section.

Vrais Copains est un organisme de bienfaisance international facilitant l'inclusion sociale des personnes souffrant d’un handicap ou d’une déficience intellectuelle, tout en favorisant les amitiés significatives pour les enfants ayant des besoins spéciaux. Créé en 1993, Best Buddies / Vrais Copains est impliqué dans 400 écoles à travers le pays et compte plus de 10 000 participantes et participants à l'échelle nationale.

Le financement accordé a notamment permis à l’organisme Vrais Copains, à la Faculté de droit et au cabinet McInnes Cooper d’être fiers commanditaires de la Course pour l’inclusion qui s’est tenue le 18 mars dernier pour la 8e année consécutive.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec le professeur Nicholas Léger-Riopel par courriel à l’adresse nicholas.leger-riopel@umoncton.ca ou avec l’organisme à l’adresse vraiscopains@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19458
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Wayne MacQuarrie, FIC, ing., président BCAPG; Jake Kaupp, coordonnateur, évaluation et assurance qualité, Faculté d'ingénierie et des sciences appliquées, Queen's University; Kate Sisk, directrice de l'enregistrement, Ingénieurs et géoscientifiques Nouveau-Brunswick; Gilles Roy, FIC, ing., doyen, Faculté d'ingénierie, Université de Moncton; Lynn Villeneuve, LL.B., chef de pratique, Agrément, Ingénieurs Canada; Jean-François Richard, vice-recteur adjoint à l'enseignement et aux affaires professorales, Université de Moncton; Brian Frank, ing., vice-doyen, Faculté d'ingénierie et des sciences appliquées, Queen's University; et Yassine Bouslimani, ing., professeur et organisateur du colloque, Université de Moncton.
Colloque atlantique sur les qualités requises
La Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton a récemment organisé le tout premier Colloque atlantique sur les qualités requises des diplômées et diplômés en ingénierie.

Cet événement a attiré 35 participantes et participants des cinq universités de l’Atlantique offrant des programmes de baccalauréat en ingénierie.

Des représentantes et représentants des associations professionnelles d’ingénieurs du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard étaient également présents. Au coeur du colloque, il y avait des ateliers interactifs qui touchaient l’agrément des programmes, l’évaluation des qualités requises des diplômées et diplômés en ingénierie et le processus d’amélioration continue des programmes. Une mise à jour sur le processus et les normes d’agrément des programmes de génie a également été offerte par Wayne MacQuarrie, FIC, ing., président du Bureau canadien d’agrément des programmes de génie (BCAPG). L’Association des ingénieurs et géoscientifiques du Nouveau-Brunswick a commandité l’activité.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19452
Je cours, j’écrase!
L’École de science infirmière de l’Université de Moncton est fière de faire la promotion de la campagne anti-tabac Je cours, j’écrase!, de la Société canadienne du cancer, pour la session Printemps-Été 2017.

Le Coin des coureurs, l’Agence de la santé publique du Canada ainsi que la compagnie Nicoderm ont créé ce programme, d’une durée de 10 semaines, et dont l’objectif est de développer un réseau social, avec des rencontres hebdomadaires, pour ainsi développer les outils nécessaires pour cesser de fumer.

Le programme Je cours, j’écrase! peut vous aider à cesser de fumer en initiant graduellement les participantes et participants à marcher ou à courir cinq kilomètres avec l’aide des professionnelles et professionnels du Coin des coureurs. Vous pourrez ainsi participer à la course ou à la marche de la fête du Canada, qui aura lieu le samedi 1er juillet 2017.

Marcher et courir sont des activités qui vous aideront à surmonter l’inconfort et les envies de fumer. Le programme allie l’expertise de la Société canadienne du cancer en matière d’abandon du tabac et les séances d’entraînement.

En plus, des bons de réduction sur les produits Nicorette ou Nicoderm seront offerts pour faciliter l’achat de timbres transdermiques comme thérapie de remplacement de nicotine durant le programme.

Le programme Je cours, j’écrase! est financé en partie par l’Agence de la santé publique du Canada.

Pour plus d’information ou pour vous inscrire, prière de consulter l’adresse http://www.cancer.ca/fr-ca/get-involved/events-and-participation/find-an-event-near-you/run-to-quit/?region=nb ou communiquez avec Michelle St-Pierre, gestionnaire, prévention et services de soutien, Société canadienne du cancer, par téléphone au (506) 853-6901.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19449
Activités faisant la promotion du mieux-être au campus de Moncton
Le Comité mieux-être universitaire (CMU) encourage les membres de la communauté universitaire à participer aux diverses activités récréatives et de sensibilisation offertes gratuitement chaque semaine au campus de Moncton.

Les membres de la communauté universitaire sont invités à participer au racketball social gratuit tous les lundis, de 19 h à 21 h, au Ceps Louis-J.-Robichaud.

Les personnes intéressées peuvent maintenant s’inscrire au dernier dîner-causerie du semestre, sous le thème Sensibilisation à la santé mentale en milieux de travail, animé par Armand Savoie et qui aura lieu le 4 mai au local 252 du Ceps Louis-J.-Robichaud de midi à 13 h.

De plus, l’entrée est libre au Ceps Louis-J.-Robichaud pour le personnel et leurs enfants âgés de 15 ans et moins, tous les dimanches, de 10 h à 11 h. Par ailleurs, la salle de musculation est réservée aux femmes tous les mercredis et vendredis, de 15 h à 16 h.

Pour en connaître davantage au sujet des activités du Comité mieux-être universitaire, prière de visiter la page Facebook https://www.facebook.com/groups/CMUUDEM/.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19461
L’évènement Échos se poursuit jusqu’au 28 avril
Une chaîne de lettres est un courrier demandant au destinataire d’envoyer une copie à chacun de ses proches. Le processus de la chaîne de lettre vise la prolifération et cherche à se propager dans le temps et l’espace géographique, selon un effet boule de neige. L’événement Échos, organisé par la revue acadienne de création littéraire Ancrages, en collaboration avec le Festival littéraire Frye, est une variation poétique de ces chaînes de lettres.

La chaîne est partie de Caraquet le samedi 22 avril dernier pour se démultiplier dans le temps, l’espace géographique et le cyberespace. Le poète Jonathan Roy (Apprendre à tomber, Éditions Perce-Neige, 2012) a écrit un court texte poétique de 50 mots, qu’il a envoyé par courriel à deux auteurs, de son choix. Ces destinataires ont alors 24 heures pour écrire un court poème de 50 mots avec la contrainte suivante visant à assurer la cohésion des chaînes et produire l’écho : ils doivent recycler environ la moitié des mots, c’est-à-dire reprendre 25 mots du texte poétique reçu (qu’ils peuvent toutefois faire varier). Le lendemain, à la même heure, ces deux auteurs enverront chacun leur texte poétique à deux nouveaux auteurs, et ainsi de suite durant six jours.

Le site de la revue Ancrages publiera en ligne les textes à mesure qu’il les recevra. Les textes, disposés en pyramides, offriront des lectures multiples. En tout, 63 auteures et auteurs participeront à cette oeuvre collective. Une installation illustrant le processus de cette création pyramidale sera exposée à la Bibliothèque publique de Moncton du 24 au 29 avril. Des textes d’Échos seront enfin lus par la poète Christine Melanson le samedi 29 avril à 12 h 30 à la Bibliothèque, près de l’installation. Pour suivre cet événement, visitez le site Web www.ancrages.ca.

Le projet est une idée originale de David Décarie, directeur du Département d’études françaises de l’Université de Moncton.

Ancrages compte sur l’appui de l’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick, du Département d’études françaises de l’Université de Moncton, du gouvernement du Nouveau-Brunswick et de la ville de Moncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19463
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.