Vol. 47, no 27
06 avril 2017
Agrandir l'image
La photo nous fait voir le professeur Roger Ouellette accompagné de Laurence Monmayrant, consule générale de France.
Roger Ouellette est promu au grade d’Officier dans l’Ordre des Palmes académiques
Roger Ouellette, professeur à l’École des hautes études publiques (HEP) de l’Université de Moncton, a été promu au grade d’Officier dans l’Ordre des Palmes académiques. Cette distinction honorifique lui a été remise par Laurence Monmayrant, consule générale de France, le 30 mars dernier lors d’une cérémonie qui a eu lieu au Consulat général de France dans les Provinces atlantiques.

Les Palmes académiques sont l’un des ordres les plus anciens de la République française dans le domaine civil. Créé en 1808 par un décret impérial de Napoléon Bonaparte, l’Ordre des Palmes académiques est destiné à honorer les personnes œuvrant en éducation et en enseignement supérieur et qui se sont distingués dans le domaine pédagogique ou de la recherche. En dehors de l’université, il peut également distinguer les personnes qui contribuent à l’enrichissement du patrimoine culturel.

M. Ouellette est également président du Fonds canadien de la radio communautaire (FCRC) et chroniqueur à l’Acadie Nouvelle. Auparavant, il a été président de la Société Nationale de l’Acadie (SNA), président de l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC) et vice-président de l’Alliance française de Moncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19389
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Gilles C. Roy, doyen de la Faculté d’ingénierie; Dani LeBlanc, présidente sortante du Conseil étudiant de l’Association des étudiantes et étudiants de génie de l’Université de Moncton (AEEGUM) de la Faculté d'ingénierie; Lucie Hébert, soeur de Rhéal Hébert; Jacques Bourque, représentant les camarades universitaires, la famille et les amis de Rhéal Hébert; Annette Hébert, soeur de Rhéal Hébert; l’honorable Jocelyne Roy Vienneau, lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick; et Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier.
Un fonds de bourses à la douce mémoire de Rhéal Hébert
Le nouveau Fonds de bourses Rhéal-Hébert a été fièrement dévoilé lors du banquet annuel de la Faculté d'ingénierie de l’Université de Moncton qui a eu lieu le vendredi 24 mars 2017.

Plus de 30 ans après son décès, ses camarades universitaires, sa famille et ses amis ont créé le Fonds de bourses Rhéal-Hébert afin d’honorer la mémoire et de témoigner de l’histoire de Rhéal Hébert.

Ce fonds de bourses a une valeur marchande de 30 000 $. La Bourse Rhéal-Hébert est accordée à des étudiantes et étudiants francophones originaires du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse ou de l’Île-du-Prince-Édouard, inscrits en première année d’un programme en ingénierie dans la période suivant immédiatement l’obtention de leur diplôme d’études secondaires et qui présentent un excellent dossier académique.

Feuillet du Fonds de bourses Rhéal-Hébert
http://www.umoncton.ca/dons/sites/www.umoncton.ca.dons/themes/philantropique/pdf/francais/FONDS_FEUILLET_Rheal%20Hebert_17jan2017.pdf

Pour faire un don à l’Université de Moncton ou obtenir des renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le bureau du Développement philanthropique au 506.858.4130 ou 1.888.362.1144, par courriel à l’adresse developpement@umoncton.ca ou visitez le site Web au www.umoncton.ca/dons.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19390
Agrandir l'image
La photo de gauche nous fait voir, de gauche à droite, André Samson, vice-recteur à l'enseignement et à la recherche; Jason Harquail, étudiant; et Francis LeBlanc, doyen et vice-recteur adjoint à la recherche de la Faculté des études supérieures et de la recherche (FESR). La photo de droite nous fait voir MM. Samson et LeBlanc accompagnés de l'étudiant Patrick Roy.
Deux étudiants des programmes d’études de cycles supérieurs obtiennent la Bourse Jeanne et J.-Louis Lévesque
Grâce au Fonds de bourses Jeanne et J.-Louis Lévesque, les bourses de mérite académique totalisant une valeur de 20 000 $ ont été remises à deux étudiants des programmes d’études de cycles supérieurs de la Faculté des sciences de l’Université de Moncton lors de la soirée Gala de remise des prix du 28e Colloque des jeunes chercheuses et chercheurs qui a eu lieu le 22 mars 2017.

Jason Harquail, inscrit au programme de Doctorat en sciences de la vie, et Patrick Roy, inscrit au programme de Maîtrise ès sciences (biochimie), ont tous deux obtenu une bourse d’une valeur de 10 000 $.

Ce fonds de bourses a une valeur marchande de 763 924.24 $. La Bourse Jeanne et J.-Louis Lévesque est offerte à des étudiantes et étudiants de citoyenneté canadienne inscrits en dernière année d’un programme de maîtrise de recherche ou de doctorat et qui prévoient obtenir leur diplôme à la fin de la présente année académique.

Pour faire un don à l’Université de Moncton ou obtenir des renseignements à ce sujet, veuillez communiquer avec le bureau du Développement philanthropique au 506.858.4130 ou 1.888.362.1144, par courriel à l’adresse developpement@umoncton.ca ou visitez le site Web au www.umoncton.ca/dons.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19391
Agrandir l'image
La photo nous fait voir les récipiendaires des meilleurs rendements et des prix de mérites.
La FSSSC souligne le succès de ses étudiantes et étudiants
Tenue le 2 mars dernier, la Soirée des mérites de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires (FSSSC) de l’Université de Moncton a reconnu les étudiantes et étudiants qui se sont distingués grâce à leur rendement universitaire exemplaire et à leur implication, que ce soit au sein de la vie étudiante ou comme bénévole au sein de la communauté.

Voici la liste des récipiendaires :

Meilleur rendement académique selon leur programme au 1er cycle

Baccalauréat en science infirmière
Kadiatou Djidja Diallo (1re année); Sabrina LeBrun (2e année); Noémie Chiasson (3e année); et Mélanie Blanchard (4e année)

Baccalauréat en sciences de kinésiologie
Marc-André Chevarie (1re année); Gilles Fougère (2e année); Vincent Bouchard (3e année); et Raphaël Choquette (4e année)

B.E.P.-B. Éd (majeure en éducation physique)
Stéphane Babineau (1re année); Marc-Anthony Therrien (2e année); Alex Laperrière (3e année)

Baccalauréat en gestion du loisir, sport et tourisme
Sahaza Hajaina Rasolonjatovo (3e année), Éric Marcotte (4e année) et Pascal Saulnier (4e année)

Baccalauréat ès arts (spécialisation psychologie)
Geneviève Gallant (3e année) et Virginie Daigle (4e année)

B.A. majeure en psychologie
Natasha Levesque (1re année); Isabelle McGrath (1re année); Christelle Frenette (2e année); Cynthia Cyr (3e année); et Julie Malchow (4e année)

Baccalauréat ès sciences (nutrition)
Elyssa Bourdages (1re année); Cora-Lee LeBlanc (2e année); Joanie Collard (2e année); Jasmine LeBlanc (3e année); et Julie Bossé (4e année)

Meilleur rendement académique selon leur programme au 2e cycle

M. en science infirmière (thèse)
Gina Lavallée; Stéphanie Pinet; Vickie Noël, Christine Hélène Bonenfant, Chad Lorenzo Doucet et Caroline Hachey

M. en science infirmière (IIP)
Chantal Roy; Shanie Bernard; Céline Michaud et Dean Basque

M. ès art (psychologie)
Caissie Fournier, Michelle Arsenault, Jérémie Dupuis et Mylène Michaud

Meilleur rendement académique selon leur programme au 3e cycle

D. en psychologie – profil professionnel
Dominique Savoie, Vanessa Rowe, Olivia Beaudry et Valérie McLaughlin

Doctorat en psychologie
Philippe Rousselle et Andréanne Plamondon

Doctorat en médecine
Simon Paul Robichaud; Danny Lavigne; Meagan Patterson, Pier-Alexandre Demers et Steven Lagacé

Étudiantes et étudiants de l’École de kinésiologie et de loisir se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Mélissa Mylène Martel, Nyomi Robichaud-Lorde et Pascale Cormier

Étudiantes et étudiants de l’École de psychologie se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Isabelle Blais, Véronique Landry et Jérémie Dupuis

Étudiantes et étudiants de l’École de science infirmière se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Mélanie Boudreau, Danika Schlosser et Véronique Cormier

Étudiantes et étudiants de l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Julie Bossé, Josée Jobin et Julie-Ann Michaud

Étudiantes et étudiants du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick se démarquant grâce à leur implication remarquable : Alexandre Corriveau, Dax Bourcier et Pier-Maude Lanteigne

Étudiante et étudiant se démarquant grâce à son esprit d’équipe et sa performance sportive : Rachelle Lemoine et Simon Richard

En reconnaissance d’une contribution exceptionnelle à la vie étudiante à la FSSSC : Pascale Francoeur-Pelletier

Ancien de l’année : Gabriel LeBlanc, diplômé de l’École de kinésiologie et de loisir

Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19392
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, à l’avant, de gauche à droite : Mathieu Johnson, Jérémie Dupuis, Noémi Pépin, Janelle Cormier et François Lagacé. Dans la deuxième rangée : Francis LeBlanc, vice-recteur adjoint à la recherche et doyen de la Faculté des études supérieures et de la recherche; Olivier Clarisse, président du comité organisateur du 28e CJCC; Caitlin Furlong, Brandon Hannay, Marie Ange Djeungoue Petga, Roger Booto Tokime, Natalie Melanson Breau et André Samson, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche. Vincent Auffrey, Véronique Cyr , Julie Payer Lafrance, François-Guillaume Landry et Annie Paulin étaient absents au moment où la photo fût prise.
28e Colloque des jeunes chercheuses et chercheurs
La 28e édition du Colloque des jeunes chercheuses et chercheurs (CJCC), sous le thème « 150e du Canada : le passé tourné vers le futur », a eu lieu le 22 mars dernier au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Au terme de la journée, lors de la cérémonie de clôture, des prix ont été décernés pour récompenser les meilleures présentations des étudiantes et étudiantes dans les catégories sciences humaines, sociales et santé; sciences naturelles, génie et santé; ainsi que dans la catégorie Affiches. Des prestations artistiques ont agrémenté la remise des prix durant le gala.

Ce colloque annuel est destiné aux étudiantes et étudiants inscrits dans une université des provinces atlantiques au premier cycle ou aux cycles supérieurs qui souhaitent présenter, en français, les résultats de leurs travaux de recherche et de création. Les communications pouvaient être présentées sous forme d’exposé oral ou par affiche. Elles étaient évaluées selon la qualité de l’exposé, de la profondeur des travaux réalisés, du support visuel utilisé lors de la présentation et des réponses aux questions des membres du jury et de l’auditoire.

Le comité organisateur tient à remercier très sincèrement l’ensemble des participantes et participants, les partenaires, les membres des jurys, les intervenants à la table ronde ainsi que tous les bénévoles sans qui un tel événement ne pourrait avoir lieu.

Les récipiendaires des prix récompensant les meilleures présentations étudiantes sont :

Affiches toutes catégories :

1er prix : Mathieu Johnson, étudiant de 2e cycle au Département de chimie et biochimie
2e prix : François Lagacé, étudiant de 2e cycle au Département de chimie et biochimie
3e prix : Jérémie Dupuis, étudiant de 2e cycle à l’École de psychologie

Sciences humaines, sociales et santé (1er cycle)

1er prix : Vincent Auffrey, étudiant au Département d’histoire et de géographie
2e prix : Janelle Cormier, étudiante au Département d’enseignement au secondaire et des ressources humaines

Sciences humaines, sociales et santé (cycles supérieurs)

1er prix : Natalie Melanson Breau, étudiante de 3e cycle au Département d’études françaises
2e prix : Caitlin Furlong, étudiante de 2e cycle en éducation

Sciences naturelles, génie et santé (1er cycle)

1er prix : Véronique Cyr, étudiante à l’École de psychologie
2e prix : Noémi Pépin, étudiante au Département de biologie
3e prix : François-Guillaume Landry, étudiant au Département de génie électrique

Sciences naturelles, génie et santé (cycles supérieurs)

1er prix : Marie Ange Djeungoue Petga, étudiante de 2e cycle au Département de biologie
1er prix : Annie Paulin, étudiante de 2e cycle au Département de biologie
2e prix : Roger Booto Tokime, étudiant de 2e cycle au Département d’informatique
2e prix : Brandon Hannay, étudiant de 2e cycle au Département de chimie et biochimie

La gagnante du concours de Design d’affiche est Julie Payer Lafrance.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19393
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Sylvia Kasparian, professeure au Département d’études françaises; Joceline Chabot, professeure au Département d’histoire et de géographie; et Jean-François Thibault, doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales. Marie-Michèle Doucet était absente au moment de la prise de photo.
Lancement de deux publications à la Bibliothèque Champlain
Une quarantaine de personnes ont assisté, le 24 mars dernier à la Bibliothèque Champlain, au lancement de deux publications par un professeur et deux professeures de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton.

Joceline Chabot, professeure au Département d’histoire et de géographie, Sylvia Kasparian, professeure au Département d’études françaises, et Jean-François Thibault, professeur à l’École des hautes études publiques et doyen de la Faculté des arts et de sciences sociales, ont présenté le dernier ouvrage qu’ils ont codirigé avec Marie-Michèle Doucet, professeure au Collège militaire royal de Kingston, intitulé Le Génocide des Arméniens. Représentations, traces, mémoires, Québec, Paris, Presses de l’Université Laval, Éditions Hermann, 2017.

Sylvia Kasparian a également présenté le numéro double de la Revue de l’Université de Moncton vol. 45, 1-2, qu’elle a dirigé et qui est intitulé Les chiffres et les lettres peuvent-ils se marier?
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19394
Agrandir l'image
La photo nous fait voir les étudiantes Julie LeBlanc, à gauche, et Janelle Cormier, à droite.
Deux étudiantes inscrites au Baccalauréat en enseignement secondaire publient un article dans une revue professionnelle
Dans le cadre du cours EDDS4520 (Didactique de la mathématique), les étudiantes Janelle Cormier et Julie LeBlanc ont eu la chance de marier la théorie et la pratique en mettant sur pied une ingénierie didactique.

Elles ont d’abord fait des analyses afin d’étudier les difficultés rencontrées par les élèves lorsqu’ils ont à résoudre un système d’équations. À partir des difficultés recensées, elles ont rédigé un questionnaire pour des élèves de la 10e année. L’analyse des résultats de ce questionnaire leur a permis de cibler les contenus d’apprentissage spécifiques à exploiter avec les élèves, soit la modélisation de situations algébriques ainsi que l’identification et la représentation de valeurs à l’aide de lettres (inconnues et variables).

Elles ont alors développé un scénario d’enseignement-apprentissage en intégrant la pédagogie du jeu et ont expérimenté ce dernier dans une salle de classe.

Enfin, une analyse a posteriori leur a permis de poser un regard réflexif sur le scénario d’enseignement-apprentissage et sur l’expérience vécue avec les élèves. Elles ont relaté leur expérience dans un article qui a paru dans la revue professionnelle Envol, publiée par le Groupe des responsables en mathématiques au secondaire (GRMS).

Pour plus d’information sur l’expérience vécue par les étudiantes, voir l’article
Cormier, J. et LeBlanc, J. (2016). Téléphone algébrique : la modélisation de situations algébriques à partir d’un jeu. Envol, (168), 8-12.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19395
Formation sur les fondements de la recherche axée sur le patient
La communauté de recherche en santé a répondu à l’appel lors de la formation sur les fondements de la recherche axée sur le patient, organisée par l’Unité de soutien à la stratégie de recherche axée sur le patient (USSM) et le réseau SRAP Diabète Action Canada (DAC), le 22 mars dernier.

Douze participantes et participants, comprenant des professeures, professeurs, professionnelles et professionnels de la santé et de la recherche se sont rassemblés au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick (CFMNB) pour en apprendre davantage sur le changement de culture que représente la recherche axée sur le patient.

L’engagement du public dans les secteurs publics et privés est répandu depuis de nombreuses années. Néanmoins, l’engagement des patients dans la recherche semblait tarder. Une formation présentant les bases de l’engagement des patients dans la recherche était par conséquent opportune et a été bienvenue par les participantes et participants.

Au terme de la formation et au cours de discussions dynamiques, les participantes et participants ont soulevé qu’ils aimeraient voir plus de patients collaborer avec des équipes de recherche quotidiennement. L’USSM, qui est encore jeune, continuera de travailler fort pour faciliter l’engagement des patients dans la recherche et mettre en pratique la théorie.

Le partenariat entre l’USSM, le DAC, le CFMNB et le Consortium national de formation en santé (CNFS) a permis d’offrir une formation de qualité en français dans un environnement de recherche à majorité anglophone.

L’USSM, basée au CFMNB, a dans ses priorités la formation en recherche axée sur le patient et proposera d’autres ateliers plus spécifiques pour répondre à une demande grandissante de la communauté de recherche.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19396
2e Forum francophone sur l'apprentissage Apprendre et enseigner autrement : S'ouvrir aux possibilités d'ici et d'ailleurs
L’Université de Moncton, campus de Shippagan, présentera le 2e Forum francophone sur l’apprentissage les 4 et 5 mai prochain au campus de Shippagan.

Sous le thème « Apprendre et enseigner autrement : S’ouvrir aux possibilités d’ici et d’ailleurs », ce deuxième forum a pour mission de poursuivre la réflexion collective sur l’éducation et l’apprentissage. Au coeur de l’évolution du système d’éducation, de nombreuses activités permettront d’offrir un espace de discussion et d’échanges à toute la population francophone du Nouveau-Brunswick afin de mettre en valeur les moyens pour apprendre et enseigner différemment.

Un pré-forum portant sur l’inclusion scolaire marquera le lancement du 2e Forum le 4 mai. Organisé en collaboration avec le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance dans le cadre de la mise en oeuvre de la Politique d’aménagement linguistique et culturel (PALC) du Nouveau-Brunswick, ce pré-forum permettra de poser un regard sur les pratiques inclusives afin de mieux soutenir la réussite.

La conférence d’ouverture sera présentée, jeudi soir, par Louis Fortin. Ce papa, enseignant et paralympien présentera sa perception de l’éducation, influencée par son cheminement de vie qui fut parsemé autant de réussites que de défis tout en partageant ses souvenirs d’apprenant et ses expériences de vie.

Une table ronde sur la pensée critique aura préséance sur une variété d’ateliers participatifs qui permettront la réflexion dans l’esprit d’ouverture et d’innovation tout en faisant place à la recherche et au développement sur les différents thèmes suivants : la pensée critique, la place aux parents, la place des jeunes comme futurs citoyens accomplis, le développement des compétences, la collaboration école-communauté, le leadership éducationnel, l’inclusion et la différenciation, les technologies, la pédagogie, les services aux élèves, aux étudiantes et étudiants, les métiers, le développement de carrière, les transitions (garderies-écoles primaires-écoles secondaires-établissements postsecondaires-marché du travail), culture et identité, etc..

Ce forum s’insère dans les initiatives de la PALC qui a pour objectif d’accroître la capacité de tous les partenaires à réaliser le double mandat de l’école acadienne et francophone en favorisant la réussite éducative et la construction identitaire de chaque apprenante et apprenant. Les buts de ce forum visent à mettre en lumière les expertises et les compétences des toutes et de tous dans la promotion et le partage de bonnes pratiques ainsi que de récentes recherches en éducation tout en valorisant des solutions novatrices et durables. Le Forum se veut un moment d’échanges et de discussions où le réseautage de ressources humaines, culturelles et francophones se fera aux teintes des couleurs locales tout en permettant d’assurer des conditions équitables dans un contexte rural renforçant ainsi la cohésion sociale à l’égard de l’éducation de la société acadienne et de la francophonie d’ici et d’ailleurs.

Les trois coprésidentes, Arline Laforest, Claudine Auger et Lyne Chantal Boudreau remercient toutes les personnes impliquées bénévolement dans l’organisation de l’évènement et les partenaires financiers de leur précieuse contribution.

Il est possible pour toute la population du Nouveau-Brunswick de s’inscrire en ligne à l’adresse http://www.umoncton.ca/umcs-forumfrancophoneapprentissage/. Pour bénéficier d’un rabais de 25 $, les participantes et participants doivent s’inscrire avant le 7 avril. À noter que 30 places gratuites sont réservées aux gens de la communauté qui, pour une raison particulière, ne sont pas en mesure d'assumer les coûts d’inscription. Premiers arrivés, premiers servis!

En attendant la tenue de ce grand évènement rassembleur, la population est invitée à visiter le site Web et la page Facebook du Forum aux adresses suivantes :

www.umoncton.ca/umcs-forumfrancophoneapprentissage/
www.facebook.com/groups/forumfrancophoneapprentissage/

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Lyne Chantal Boudreau par téléphone au (506) 858-4717 ou par courriel à l’adresse lyne.c.boudreau@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19397
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, la professeure Natalie Melanson Breau; les étudiants Dominique Bourque et Olivier Hussein; Robert Duguay, directeur des communications pour l’OMU, ainsi que les étudiants Ian-Guillaume DesRoches et Claudia Ondobo Andze.
L’OMU est à la recherche de communicateurs
Le directeur des communications pour l’Organisation des mesures d’urgence (OMU) du Nouveau-Brunswick, Robert Duguay, a rencontré récemment la classe de communication promotionnelle du Programme d’information-communication de l’Université de Moncton.

Mandaté par le Bureau du Conseil exécutif, M. Duguay est venu parler du besoin d’initiatives et de pratiques innovatrices en matière de communication au gouvernement provincial.

Selon lui, les gens en communication ont la possibilité d’y apporter une réelle contribution et d’influer sur l’élaboration et la mise en œuvre des politiques, des programmes et des services en collaboration avec la haute direction de la fonction publique et les membres du Cabinet.

La majeure en information-communication et la mineure, qui sera offerte en septembre prochain, touchent à ces aspects, notamment à travers les cours de communication gouvernementale, de communication multimédia et de communication promotionnelle.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19398
Agrandir l'image
Justin Doucet
Récitals d’étudiantes et étudiants en interprétation
Le Département de musique de l’Université de Moncton invite la communauté à assister à trois récitals d’étudiantes et étudiants en interprétation qui auront lieu ce vendredi, samedi et dimanche. Les récitals débuteront à 19 h à la salle Neil-Michaud, située au pavillon des Beaux-arts du campus de Moncton.

Le vendredi 7 avril, le violoniste Justin Doucet présentera son récital de fin de baccalauréat. Au programme, des œuvres d’Adaskin, Messiaen, Ysaÿe, Debussy et Grieg.

Le samedi 8 avril, deux interprètes de 3e année présenteront un récital conjoint. En première partie, la soprano Madeleine Albert, avec des œuvres de J.-S. Bach, Schubert, Haendel, Wolf et Delibes et, en deuxième partie, le percussionniste Martin Daigle avec des œuvres de Hatzis, Congelosi, Benigno, Esperet et Noyer. Un duo pour marimba et soprano de A. Beall est également au programme.

Le dimanche 9 avril, deux étudiantes de 2e année présenteront également un récital conjoint. En première partie, la percussionniste Nokomi Ouellet avec des œuvres de Cangelosi, Muramatsu et Cirone et, en deuxième partie, la violoniste Sumira Bothé avec des œuvres de Papineau-Couture, Prokofiev et Sarasate. Les deux musiciennes présenteront en plus un duo pour violon et marimba de T. O. Lee.

Tous les récitals seront accompagnés au piano par Nhat-Viet Phi.

L’entrée est libre.

Renseignements : 858-4041
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19399
Concert de l’Ensemble de jazz de l’Université de Moncton
Le concert annuel de l'Ensemble de jazz du Département de musique de l’Université de Moncton aura lieu le jeudi 13 avril à 19 h à la salle Neil-Michaud, située au pavillon des Beaux-arts du campus de Moncton.

Au programme, des compositions originales et des arrangements du directeur musical Sébastien Michaud dans les styles swing, bossa nova, latin et nu jazz.

Les membres de l’Ensemble sont Christine Gollan au piano; Zacharie Bourgouin-Robichaud au violon; Gabriel Couturier et Caleb Derek Bourgeois aux guitares électriques; Doug Carew à la guitare acoustique, aux congas et à l’harmonica; Clémentine Ricquier au hautbois; Amélie Richard et Amélie Doucet aux saxophones altos; Justin Doucet au saxophone ténor; Ricky Frenette à la basse; et Martin Daigle et Chris Cormier à la batterie, au vibraphone et aux congas.

L’entrée est libre.

Renseignements : 858-4041
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19400
La pièce « Après la pluie » sera présentée en avril
La pièce de théâtre « Après la pluie » sera présentée par les étudiantes et étudiants de 3e et 4e année du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton du 8 au 12 avril à 20 h au studio-théâtre La Grange, situé au campus de Moncton.

L’auteur de la pièce est le dramaturge catalan de renommée internationale Sergi Belbel. Né en 1963 à Tarrasa dans la région de Barcelone, il est l’un des auteurs les plus représentatifs de la nouvelle dramaturgie catalane et espagnole. Également metteur en scène, acteur et professeur d’art dramatique, il a fondé la Faculté de théâtre de l’Université libre de Barcelone et il est directeur du Théâtre national de Catalogne depuis 2005.

Dans l’ensemble de ses pièces, Belbel restructure sur des bases nouvelles la construction dramatique et introduit un nouveau concept de conflit, relié non plus à une histoire, mais au thème même qui est abordé.

L’action de la pièce se déroule sur la terrasse supérieure d’un immeuble de bureaux, dans une ville moderne, après deux années de sécheresse. Ici, les employés montent en cachette pour fumer la cigarette interdite, se sentir libérés des contraintes institutionnelles, donner libre cours à leurs confidences et dévoiler leur vie privée et leurs sentiments et pensées les plus intimes.

Frustrations, ambitions et rivalités cachées, drames familiaux, complexes de toutes sortes se retrouvent dans cette pièce avec une tentation suicidaire, omniprésente, mais jamais avouée. Une désopilante satire, pleine d’humour noir et en même temps, un témoignage sans complaisance sur les traumatismes et les obsessions de notre modernité.

Les billets sont en vente à la Librairie acadienne du campus de Moncton et au guichet du studio-théâtre avant les représentations au coût de 5 $ pour les étudiantes et étudiants et de 10 $ pour les autres personnes.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Mme Sonya Doucet au (506) 858-4470 ou (506) 229-0967.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19401
Le Défi Hockey FrancoFun
La 14e édition du Défi Hockey FrancoFun de Dieppe aura lieu du 5 au 8 avril 2017 au Centre Arthur-J.-LeBlanc. Plus de 10 000 $ seront versés à 16 différents organismes communautaires du sud-est du Nouveau-Brunswick. Encore une fois cette année, l’Université de Moncton sera représentée par ses employées et employés.

L'objectif est d'aider les organismes communautaires de la région tout en s'amusant. Voilà pourquoi l'engouement est toujours aussi présent chaque printemps auprès des équipes, des organismes et au sein de la communauté. Le Défi Hockey FrancoFun de Dieppe est une occasion de rassembler, dans un climat de camaraderie, des équipes composées de différentes institutions francophones du Grand Moncton. Tous les profits sont distribués en huit bourses remises aux organismes de bienfaisance représentés par les équipes demi-finalistes et finalistes de chacune des divisions.

Lors de la première édition en 2004, huit équipes prenaient part à ce tournoi. Le succès retentissant de l'événement attirera 14 équipes l'année suivante et depuis 2006, pas moins de 16 équipes contribuent chaque année au succès de ce tournoi. La plupart des équipes représentent des institutions francophones du Grand Moncton.

Cette année, les équipes participantes sont : les Aigles Vieux de l’Université de Moncton, l’APECA, Assomption Vie, les avocats francophones, CHU Dr-G.-L.-Dumont, les courtiers et ajusteurs d’assurance, Croix Bleue Medavie, District scolaire francophone Sud, ExxonMobil, Groupe Imperial, Matadors de Mathieu-Martin, Pêches et Océans Canada, RBC Banque Royale, UNI Coopération financière, Ville de Shédiac et Ville de Dieppe.

Ce tournoi est une bonne occasion de démontrer, une fois de plus, l'implication sociale de ces grandes institutions francophones, alors que plus de 115 000 $ ont été remis dans la communauté depuis la première édition.

Les organismes communautaires représentés sont : Bourse d’études – Programmes coop de l’Université de Moncton, Fondation de la recherche sur le diabète juvénile, L’Arbre de l’Espoir, Carrefour pour Femmes Inc., Fondation Jérémy des petits pas d'espoir, Personnes à besoins spéciaux de Dieppe, Club garçons et filles de Dieppe, SPCA du Grand Moncton, Centraide/United Way, Réseau d'inclusion communautaire de Kent, Maison des Jeunes de Dieppe, Le Phare familial, Fondation des maladies du coeur et de l'AVC, Abilty Transit Inc., Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour et P.R.O. Jeunesse.

L'entrée est libre et les deux grandes finales seront disputées le samedi soir à 19 h et à 20 h 15.

La programmation complète et l’horaire sont disponibles en ligne.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=19402
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.