Vol. 44, no 31
24 avril 2014
Les femmes au pouvoir : un colloque sur le leadership féminin
La Faculté de droit de l’Université de Moncton, en collaboration avec la Direction de l’égalité des femmes du Nouveau-Brunswick et le Forum des avocates de l’Association du Barreau canadien, Division du Nouveau-Brunswick, organise un colloque sur le leadership pour les femmes ayant une carrière professionnelle.

Cette activité cherche à contribuer au développement du leadership féminin, à faciliter le réseautage et la création de nouveaux contacts et à assurer le partage des connaissances, d’outils et de meilleures pratiques pour les femmes. Les organisatrices et organisateurs souhaitent travailler à la mise en œuvre d’un plan d’action néobrunswickois visant à augmenter le nombre et l’influence des femmes dans toutes les professions.

Ce colloque donnera l’occasion aux femmes professionnelles de partager leurs conseils de carrière et de leadership. Mme Beverley McLachlin, juge en chef du Canada, et Mme Marie-Claude Blais, ministre responsable de la Direction de l’égalité des femmes du gouvernement du Nouveau-Brunswick, seront présentes afin de partager leurs points de vue et d’encourager les personnes participantes.De plus Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales, et Odette Snow, doyenne de la Faculté de droit sont parmi les panélistes de marque.

L’événement se déroulera dans la salle Richelieu du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton le 1er mai de 18 h 30 à 21 heures et le 2 mai de 8 heures à 16 heures.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14627
Agrandir l'image
La photo nous fait voir les membres de l'équipe de l’Université de Moncton aux jeux de la nutrition MENU 2014 tenus récemment à Ottawa.
Les étudiantes et étudiants du baccalauréat en nutrition remportent la première place aux jeux MENU 2014 à Ottawa
À chaque année, les jeux de la nutrition MENU (Meeting des étudiants en nutrition) ont lieu dans une des quatre universités francophones canadiennes qui offrent un programme de nutrition (Université Laval, Université de Moncton, Université de Montréal et Université d’Ottawa). Cette année les jeux ont eu lieu du 21 au 23 mars à l’Université d’Ottawa.

Quoique le nombre de participantes et participants de l’Université de Moncton était nettement inférieur à celui des autres universités, l’Université de Moncton a remporté la première place lors de cette compétition. Cette victoire a certainement motivé les étudiantes et étudiants de l'École des sciences des aliments, de nutrition et d'études familiales à vouloir accueillir les jeux de la nutrition à Moncton en 2015. L’Université de Moncton sera donc l'hôte du MENU en 2015.

Les étudiantes et étudiants en nutrition de l’Université de Moncton s’étaient préparés depuis le mois d'octobre afin de pouvoir participer à cette rencontre qui a nécessité une importante collecte de fonds. La responsable de ce projet était Gabrielle Robichaud, étudiante de 4e année.

La fin de semaine a débuté avec une soirée d’accueil à laquelle près de 400 participantes et participants des quatre universités ont pris part. De plus, différents stands d’information de compagnies alimentaires et d’organismes, tels que le Réseau francophone des diététistes du Canada, étaient sur place lors de la soirée d’accueil. Pendant la fin de semaine, les étudiantes et étudiants ont eu l’occasion d’assister à différentes conférences sur des thèmes reliés à la nutrition. Finalement, les participantes et participants ont été évalués sur une vidéo promotionnelle préparée par chaque université. De plus, le travail d'équipe, l’enthousiasme et les résultats aux jeux olympiques de chaque université ont été comptabilisés donnant la victoire à l’Université de Moncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14617
RAPPEL: Invitation au lancement du livre de Richard Saillant de l’ICRPAP
Les membres de la communauté sont cordialement invités au lancement du premier ouvrage de la nouvelle collection Roméo-LeBlanc de l’Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques (ICRPAP) qui se tiendra le 29 avril prochain à 16 h 30 au local 136 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton.

Au bord du gouffre? Agir dès maintenant pour éviter la faillite du Nouveau-Brunswick est un livre du chercheur Richard Saillant, directeur général de l’ICRPAP.

Dans cette importante étude qui arrive à un moment opportun, l’auteur trace un portrait saisissant de la situation financière du Nouveau-Brunswick. Il explique, dans un style engageant et accessible, comment nous en sommes rendus là et ce vers quoi nous nous dirigeons si nous ne changeons pas de cap bientôt. M. Saillant propose aussi une feuille de route pour nous éloigner du gouffre et assurer que nous ne lèguerons pas un fardeau insoutenable aux générations futures.

Renseignements : Céline Basque : (506) 858-4506, celine.h.basque@umoncton.ca
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14619
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, les étudiantes de cours ADSA 6950-Projet d’intégration de la maîtrise en gestion des services de santé : Carole Gallant, étudiante ; Mai Savoie, coordonnatrice régionale du CNFS-Volet U de M ; Jessica Haché, étudiante ; Sylvain Vézina, directeur et professeur au Département d’administration publique ; Barbara Frigault Bezeau, Francine Gaumont, Jeanne D’Arc Noubissi Cheucheu et Stéphanie Gautreau, étudiantes. Les étudiants Serge Boudreau et André Morneault étaient absents au moment où la photo fut prise.
Des étudiantes et étudiants en gestion des services de santé présentent les résultats de leur recherche
Un groupe d’étudiantes et étudiants finissants à la Maîtrise en gestion des services de santé de l’Université de Moncton a présenté récemment les résultats d’une étude menée au cours de la dernière année académique portant sur l’offre active de services de santé au Nouveau-Brunswick. Il s’agit d’un des dossiers prioritaires du Consortium national de formation en santé (CNFS), comme en fait foi l’énoncé d’engagement signé par toutes les institutions membres du CNFS en juin 2013.

Un sondage effectué auprès de plus de 450 professionnels de la santé et des entrevues menées auprès de 35 gestionnaires ont permis de faire ressortir que l’offre active est connue par la grande majorité des employés sondés, mais demeure mal comprise. Sylvain Vézina, professeur au Département d’administration publique qui a dirigé les étudiantes et les étudiants dans cette étude, fait remarquer que « la plupart des gens ne savent pas vraiment ce qu'est l'offre active, soit un accès par le patient aux services de santé dans sa langue sans qu'il ait à le demander. Les chercheuses et les chercheurs ont souvent été témoins de francophones s'adressant en langue anglaise pour des services de santé, les recevant aussi en anglais avant de découvrir que leur interlocuteur était aussi francophone. Lorsque deux francophones se parlent ainsi en anglais, c’est qu'il n'y a pas eu d'offre active de la part du personnel de l’établissement».

L’étude démontre en effet que bon nombre de professionnels confondent le bilinguisme et l’offre active de services. Il s’agit de deux choses bien différentes, explique l’une des étudiantes membres de l’équipe de recherche, Stéphanie Gautreau. Or, si le bilinguisme est essentiel à l’offre de services dans les deux langues officielles, il est insuffisant pour l’offre active. «Il est important de comprendre que l’offre active, c’est vraiment le premier contact avec le patient. Il faut lui donner l’option tout de suite de se faire servir dans la langue de son choix, soit en français ou en anglais, et qu’il sache qu’il peut se faire servir dans sa langue jusqu’à la fin de ses soins», souligne Stéphanie Gautreau.

Offertes en français et en anglais, les présentations ont eu lieu au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton. Un grand nombre d’hôpitaux des deux réseaux de santé au Nouveau-Brunswick ainsi que quelques institutions au pays ont également assisté à la présentation par le biais de la vidéoconférence.

Cette étude a attiré l’attention des médias de notre province, qui ont offert une large couverture médiatique à ces présentations faites par les étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton.

L’équipe présentera sous peu un rapport écrit de la recherche aux dirigeants des deux réseaux de santé de la province.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14620
Le professeur Jean-François Caron publie un article dans le Journal of Military Ethics
Jean-François Caron, professeur adjoint au Département de science politique de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton, publiera bientôt un article dans le très réputé Journal of Military Ethics.

Dans la foulée du procès pour meurtre du capitaine de l’armée canadienne Robert Semrau par un tribunal militaire en 2010, l’article intitulé « An Ethical and Judicial Framework for Mercy Killing on the Battlefield » s’intéresse à la question des meurtres par compassion sur le champ de bataille. L’auteur y développe un cadre moral et juridique qui permet d’encadrer le recours à pareille décision. Cet article du professeur Caron s’insère dans un projet plus englobant autour des questions d’éthique de la guerre qu’il mène avec son collègue Jean-François Thibault.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14622
Agrandir l'image
Dans la photo, Julie, Éric et Élise sont accompagnés de Lisa Roy, doyenne de la Faculté des arts et des sciences sociales, à droite, et Denise Merkle, directrice du Département de traduction et des langues, à gauche.
Certificats d'excellence Pascal en traduction
Chaque année, la Faculté des arts et des sciences sociales honore un certain nombre de finissantes et finissants qui se sont distingués par leur rendement et leur participation à la vie de la Faculté, du campus de Moncton et de la collectivité en général.

Cette année Julie Boulianne, Éric Dow et Élise Pelletier, en traduction, sont parmi les étudiantes et étudiants honorés par la Faculté.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14621
Le 14e congrès de l’APTICA aura lieu du 8 au 10 mai au campus de Moncton
Présenté sous le thème « Une citoyenneté à l’ère numérique… à qui la responsabilité? », le 14e congrès de l’APTICA (Avancement pédagogique des technologies de l'information et de la communication en Atlantique) aura lieu du 8 au 10 mai au pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Depuis plusieurs années, les technologies prennent une place prépondérante dans le monde du travail. Le monde de l’éducation n’échappe pas à ces nouvelles façons de faire et doit s’y adapter, tant au niveau des approches pédagogiques qu’au niveau de la formation offerte aux élèves.

Le congrès de l’APTICA vise à encourager et à faciliter l’intégration pédagogique des technologies de l’information et des communications auprès de la communauté apprenante francophone de l’Atlantique par le partage et le développement de ressources pédagogiques en technologies éducatives. Le congrès se veut également un lieu d’échange où l’accent est mis sur le partage de ressources et d’idées afin d’améliorer l’utilisation des technologies dans l’enseignement.

Le comité de l’APTICA 2014 se donne le défi de faire de cet évènement une formation pédagogique de haut niveau destinée aux intervenantes et aux intervenants des niveaux primaire, secondaire, universitaire, collégial, administratif et autre.

L’inscription au congrès peut se faire en remplissant le formulaire en ligne à l’adresse http://www.aptica.ca. Il en coûte 30 $ pour les étudiantes et les étudiants et 200 $ pour les autres personnes. L’inscription comprend deux conférences, une quarantaine d’ateliers, deux soirées sociales, l’assemblée annuelle de l’APTICA, les petits goûters et les prix de présence.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web http://www.aptica.ca ou communiquez avec le coordonnateur, Wilfrid Pelletier, au (506) 382-3301, ou par courriel à info@aptica.ca .
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14623
Le Festival Frye accueille 36 auteurs de renom et présente une cinquantaine d’activités littéraires jusqu’au 27 avril
L’édition 2014 du Festival Frye est en cours. Jusqu’au 27 avril, plus d’une trentaine d’auteurs de renom seront dans la région de Moncton afin de prendre part à plus de 50 activités pour tous les goûts et tous les âges. La programmation complète du Festival est disponible au http://www.frye.ca.

Le Festival Frye et les jeunes
Une des composantes principales du Festival Frye est son programme jeunesse qui, à chaque année, permet à près de 10 000 élèves dans la province de rencontrer un auteur dans leur salle de classe. Près de 50 écoles francophones et anglophones au Nouveau-Brunswick recevront la visite d’un auteur du Festival Frye au cours de la semaine.

Le Festival Frye est l’occasion idéale pour les jeunes de faire preuve de créativité et de démontrer tout leur talent littéraire et ce dès un jeune âge. Le samedi 19 avril dernier avait lieu Imagination à l’œuvre destiné aux enfants de la maternelle à la 4e année : les œuvres d’une centaine d’élèves de la région sont en montre au Centre Croix-Bleue pendant la durée du Festival et sont également affichées sur le Web grâce au programme Le frigo, c’est dépassé! à http://www.frye.ca.

Une programmation diversifiée et enrichissante
Il y en a pour tous les goûts à cette 15e édition du Festival Frye. Du slam au western poétique, de l’écriture « bilangue » à la culture populaire, du roman historique régional au palmarès québécois, les auteurs invités séduiront avec leurs saisissantes histoires fantaisistes, mystérieuses, familiales et tragiques.

En plus des événements phares dont la Soirée Frye, le FestiJeunesse et le Frye Jam, profitez de la tenue du Festival afin de participer à des lancements littéraires : les Éditions Prise de parole (le jeudi 24 avril à 17 heures, Café Aberdeen) et les Éditions Tarma (le jeudi 24 avril, 18 heures, Tide & Boar).

C’est aussi l’occasion de faire la découverte de livres et d’auteurs dans le cadre de lectures publiques lors de la soirée Bière et bouquins (le vendredi 25 avril à 17 heures au Tide & Boar) et au Frye Jam (le samedi 26 avril à 20 heures à l’Empress, 15 $).

En plus d’être l’endroit idéal pour faire des découvertes littéraires, le Festival Frye est aussi le moment d’aiguiser son propre talent. Plusieurs auteurs offriront des ateliers d’écriture au cours de la semaine.

Le vendredi 25 avril à 9 heures, Catherine Voyer-Léger fera le point sur des stratégies de mise en marché de vos œuvres lors d’un atelier de trois heures s’adressant à tout écrivain en émergence (publié dans une maison d’édition ou à compte d’auteur) et aux travailleurs autonomes qui participent activement à la promotion de leur œuvre.

La Poète flyée du Festival, Joséphine Watson, arpentera les lieux du Festival afin de s’imprégner de l’essence de l’événement et d’attraper quelques mots et lettres au passage qui agrémenteront son œuvre finale : le poème flyé 2014. L’œuvre de Joséphine sera dévoilée lors d’une lecture publique à l'occasion de l’événement Poète flyée dit bye-bye le dimanche 27 avril à 11 heures à l’Aéroport international du Grand Moncton et qui clôturera cette 15e édition.

Les acheteurs hâtifs peuvent déjà se procurer des billets pour la soirée Quand l’histoire est à la page (15 $), la Soirée Frye (20 $) et le Frye Jam (15 $). Les billets pour tout autre événement payant seront en vente à l’entrée.

Le Festival Frye est le plus important festival littéraire au Canada atlantique. Au cours des 15 dernières années, le Festival a accueilli plus de 430 auteurs de partout au monde qui ont rejoint plus de 145 000 festivaliers, dont 100 000 élèves au Nouveau-Brunswick. On y présente des événements tout au long de l’année aboutissant à une semaine de festivités à la fin avril. La 15e édition du Festival Frye a lieu du 21 au 27 avril 2014 dans la région de Moncton. Pour toute information complémentaire http://www.frye.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14616
Le français dans l’enseignement au sud-est du Nouveau-Brunswick : parlons-en!
Le Centre de recherche en linguistique appliquée (CRLA) de l’Université de Moncton et le District scolaire francophone Sud organisent une journée de réflexion ayant comme thème « Le français dans l’enseignement au sud-est du Nouveau-Brunswick : parlons-en! », le samedi 10 mai 2014 de 8 h 30 à 16 h 30, à l’École Le Sommet, située au 701, rue Ryan, à Moncton.

Le programme de la journée comprend des tables rondes et des discussions en groupes sur le thème proposé.

L’inscription est gratuite mais obligatoire. Les personnes intéressées à y participer sont priées de s’inscrire avant le 25 avril 2014 en communiquant avec Lise Landry, du CRLA, par téléphone au 858-4057 ou par courriel à l’adresse crla@umoncton.ca.

L’inscription comprend le dîner et les collations.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14628
Séminaire de mémoire doctoral en psychologie
La présentation du séminaire de mémoire doctoral en psychologie de Jean-Luc Williams, sous la direction du professeur John Tivendell, aura lieu ce jeudi 24 avril, à 13 h 30, dans le local 536 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton. Le mémoire a pour titre « L’influence des relations para-sociales sur les comportements pro-sociaux ».
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14625
Conférence provinciale sur le mieux-être les 14 et 15 mai
Une conférence provinciale sur le mieux-être aura lieu les 14 et 15 mai 2014 au Delta Beauséjour de Moncton.

Ayant comme thème « Se faire les champions du mouvement du mieux-être au Nouveau-Brunswick », l’activité permettra aux participantes et aux participants d’acquérir des connaissances et compétences afin de contribuer à l’amélioration de leur mieux-être de même qu’au mieux-être au sein des écoles, familles, communautés et milieux de travail de la province.

La conférence vise, entre autres, à fournir des outils et des ressources sur le mieux-être de la population, le vieillissement en santé et l’engagement des jeunes ainsi que de favoriser une meilleure compréhension du mieux-être dans diverses cultures.

Cette conférence est offerte grâce à un partenariat entre le ministère des Communautés saines et inclusives, la Coalition pour une saine alimentation et l’activité physique au Nouveau-Brunswick, le réseau Premières Nations/Peuples Autochtones, la Coalition antitabac de la province, le Mouvement acadien des communautés en santé du Nouveau-Brunswick, le Réseau d’action sur la sécurité alimentaire de la province et la Société santé et mieux- être en français du Nouveau-Brunswick.

Les membres de la communauté universitaire sont invités à y participer. La date limite pour s’inscrire est le 7 mai 2014.

Pour plus de renseignements et pour accéder au Programme de la conférence, de même qu’au Formulaire d’inscription en ligne, visitez le site http://www2.gnb.ca/content/gnb/fr/ministeres/csi/Mieux-etre/content/conference_mieux-etre.html
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14632
Invitation à participer au Sommet des femmes
Le Sommet des femmes, un événement pilier du Congrès mondial acadien 2014, lance l’invitation aux membres de la communauté universitaire à se joindre aux quelque 200 femmes qui se rassembleront pour échanger, se concerter et célébrer, du 17 au 19 août à Edmundston.

Parmi les activités du Sommet, on retrouve un panel de marque comprenant trois intervenantes, des conférences, des ateliers, des tables rondes, des cercles de la parole ainsi qu’un World Café.

Les trois axes qui seront abordés sont la participation des femmes au quotidien et dans la communauté, l’accès des femmes aux postes de pouvoir et la prise en considération des réalités des femmes dans les prises de décision.

Les personnes intéressées à y participer peuvent réserver leur place à l’adresse http://sommetdesfemmes2014.bpt.me. Un taux préférentiel sera accordé aux personnes qui s’inscriront avant le 30 avril.

Pour obtenir de plus amples renseignements, prière de communiquer avec Cathy Lynch, coordonnatrice du Sommet des femmes du Congrès mondial acadien 2014, par courriel à l’adresse cathy.lynch@rfnb.ca ou par téléphone au (506) 733-2427.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14633
Séminaire de thèse de maîtrise en psychologie
La présentation du séminaire de thèse de maîtrise en psychologie d’Andréanne Plamondon, sous la direction du professeur Jean Saint-Aubin, aura lieu le jeudi 1er mai à 9 heures dans la salle de séminaire située au 536 du pavillon Léopold-Taillon. Le séminaire a pour titre «Le traitement lexical préliminaire est-il suffisant pour sauter un mot de fonction lors de la lecture de phrases? ».

Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14624
Appel de candidatures pour le Prix Acadie-Québec
Le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques et la Société Nationale de l'Acadie (SNA) sollicitent des candidatures pour le Prix Acadie-Québec 2014.

Ce prix est attribué annuellement à un récipiendaire acadien et à un récipiendaire québécois. Il a été créé en 2006 par la Commission permanente de concertation entre l'Acadie et le Québec afin de reconnaître l'apport remarquable de personnes ou d'organismes de l'Acadie et du Québec au développement et à la consolidation des relations Acadie-Québec. La cérémonie de remise du prix se déroulera au moment de la réception offerte par le Bureau du Québec dans les Provinces atlantiques pour célébrer la Fête nationale du Québec, le mardi 24 juin 2014.

La date limite pour soumettre une candidature est le 9 mai 2014. Renseignements : Société Nationale de l'Acadie, (506) 853-0404, http://www.snacadie.org
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14631
Vidéoconférence PEP : L’accès et la qualité des soins de santé en français dans les milieux ruraux et du nord de l’Ontario
Dans le cadre de son Programme d’excellence professionnelle (PEP), le Consortium national de formation en santé (CNFS) - Volet Université d’Ottawa présente, en partenariat avec le CNFS - Volet Université de Moncton, une série de conférences qui sont retransmises par vidéo, en direct de l’Hôpital Montfort d’Ottawa.

Ces conférences se veulent une activité de formation continue multidisciplinaire destinée aux professionnels de la santé.

La dernière vidéoconférence de la programmation Hiver 2014 aura lieu ce jeudi 24 avril 2014 et sera diffusée gratuitement, en français, de 12 h 30 à 14 heures au local A231 du pavillon Jeanne-de-Valois. La conférence intitulée «L’accès et la qualité des soins de santé en français dans les milieux ruraux et du nord de l’Ontario» sera présentée par monsieur Alain P. Gauthier, professeur adjoint et monsieur Patrick E. Timony, assistant de rechercher/doctorant. La conférence sera aussi disponible en diffusion Web-conférence.

Pour s’inscrire à la vidéoconférence (en présentiel ou en mode Web-conférence) ou obtenir plus de renseignements, prière de communiquer avec Melissa Richard ou Rachelle Lanteigne au CNFS - Volet Université de Moncton : cnfs@umoncton.ca / 858.4655. Les places sont limitées.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14626
L’humour un tantinet névrosé d’André Sauvé s’amène à Moncton
Le Service des loisirs socioculturels de l’Université de Moncton, campus de Moncton, présente le spectacle « Être » de l’humoriste André Sauvé le 21 mai 2014 à 20 heures au Théâtre Capitol de Moncton et il reste toujours des billets pour ce spectacle.

Les billets au coût de 40 $ (frais en sus) sont en vente à la billetterie du Théâtre Capitol, situé au 811, rue Main, à http://www.capitol.nb.ca et par téléphone au 506-856-4379.

Après avoir tourné pendant trois ans son spectacle éponyme vu par plus de 240 000 personnes, spectacle qui s’est d’ailleurs vu attribuer le Félix du Spectacle d’humour de l’année et l’Olivier de la Mise en scène de l’année, André Sauvé récidive avec « Être ». Déjà très bien accueilli par le public et les critiques au Québec, ce « one-man show » est à la fois philosophique et délirant comme seul ce sympathique frisé peut le proposer. On peut visionner des extraits du spectacle à http://www.andresauve.com.

Selon la critique, « ses propos sont fins, ses observations pertinentes et son langage corporel hilarant. L’humoriste accomplit quelque chose de rare : Il allie humour et profondeur. »

Renseignements : Madeleine Blanchard, 506-871-3638 ou madonews@gmail.com.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14629
3/3 : Expostion des finissantes en arts visuels de l’Université de Moncton
La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen présente l’exposition annuelle des finissantes et finissants du Département des arts visuels de l’Université de Moncton intitulée 3/3 jusqu’au 1er juin.

Emanuelle Baril, originaire de Princeville au Québec, propose un travail en estampe et en photographie qui porte sur l'identité par l’entremise de la mémoire et de souvenirs.

Du village de Grande-Digue, Nicole Rita Bourgeois aborde l’influence des émotions sur le corps et révèle le paradoxe entre la pensée négative et positive dans ses deux disciplines, la peinture et la céramique.

L’espace personnel, l’abstraction, la réflexion et le mouvement forment la base des projets en photographie et en estampe de Claire Tauvette, originaire d’Ottawa.

La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen est située au 405, avenue de l’Université, dans le pavillon Clément-Cormier au campus de Moncton. Elle est ouverte de 13 heures à 16 h 30 du mardi au vendredi et de 13 heures à 16 heures le samedi et le dimanche. L’entrée est libre.

Renseignements : galrc@umoncton.ca, (506) 858-4088, http://www.umoncton.ca/umcm-ga
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14630
Grand concert du Chœur des Aboiteaux et de la chorale Voidunor
Le Choeur des Aboiteaux, sous la direction de Paula Hébert, et la chorale Voidunor de Bathurst, dirigée par Donald Mallet, présentent un grand concert du printemps ce dimanche 27 avril à 14 h 30 en l'église Saint John's United, située au 75, rue Alma, à Moncton.

Afin de souligner l'année du Congrès mondial acadien, le Chœur des Aboiteaux chantera une dizaine de chants acadiens alors que la chorale Voidunor interprètera des chants variés. Puis, les deux chœurs uniront leurs voix pour chanter l'Hymne à l'espoir d' Edith Butler, Y'a une étoile pour vous d'Angèle Arseneault, Partons la mer est belle et bien d’autres succès.

On peut obtenir des billets auprès des choristes au coût de 10 $ et à l’entrée le jour du concert au coût de 12 $ par personne.

Renseignements : 859-0402
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14618
L’Hebdo-Campus, un reflet de la vie universitaire
L'Hebdo-Campus est un bulletin hebdomadaire publié le jeudi, de septembre à juin, par le Service des communications de l'Université de Moncton, campus de Moncton. Il couvre l'actualité universitaire et s'intéresse particulièrement aux activités reliées à l'enseignement et à la recherche. Il met aussi en valeur les succès des étudiantes et étudiants, des professeures et professeurs et des autres membres du personnel.

Vous avez une nouvelle qui pourrait intéresser la communauté universitaire? Vous souhaitez signaler une nomination, un prix ou une reconnaissance, la tenue d’une conférence ou d’un colloque ou encore le fruit d’une recherche intéressante? Faites parvenir votre nouvelle sous forme de communiqué au Service des communications au plus tard le jeudi précédant la sortie de l’Hebdo-Campus à l’adresse servcomm@umoncton.ca. Le Service des communications se réserve le droit d’adapter les textes reçus et de faire le choix de ceux qui seront publiés.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14588
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.