Vol. 44, no 27
27 mars 2014
Agrandir l'image
La photo prise lors du lancement nous fait voir, de gauche à droite, Neil Boucher, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche; Chantal Richard, professeure agrégée au Département d’études françaises de l’Université du Nouveau-Brunswick et coauteure; Denis Bourque, professeur titulaire au Département d’études françaises, directeur du Groupe de recherche en édition critique de l’Université de Moncton et coauteur, et Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier. Amélie Giroux, collaboratrice, était absente au moment où la photo fut prise.
Lancement de l’édition critique des Conventions nationales acadiennes, tome I : 1881-1890 : Mermamcook (1881), Miscouche (1884), Pointe-de-l’Église (1890)
L’Institut d’études acadiennes de l’Université de Moncton et le Groupe de recherche en édition critique de l’Université de Moncton ont procédé au lancement de l’édition critique des Conventions nationales acadiennes, tome I : 1881-1890 : Mermamcook (1881), Miscouche (1884), Pointe-de-l’Église (1890), le mercredi 19 mars, au campus de Moncton. Cette édition critique a été établie par les professeurs Denis Bourque, de l’Université de Moncton, et Chantal Richard, de l’Université du Nouveau-Brunswick, avec la collaboration d’Amélie Giroux.

Cet ouvrage est le deuxième titre de la collection « Bibliothèque acadienne » de l’Institut d’études acadiennes et du Groupe de recherche en édition critique de l’Université de Moncton qui réunit en éditions critiques les textes fondamentaux de la littérature acadienne. Il est lancé dans l’année commémorant le 150e anniversaire de fondation du Collège Saint-Joseph de Memramcook, lieu de la première Convention nationale acadienne en 1881.

Comme on peut le lire en quatrième de couverture : « Les dix conventions nationales acadiennes qui ont lieu entre 1881 et 1937 revêtent encore de nos jours une grande importance pour l’historien, le littéraire et le sociologue sûrement, mais aussi pour quiconque s’intéresse à l’Acadie et à son histoire. Ces conventions, en effet, marquent à la fois l’émergence, l’apogée et le déclin du nationalisme acadien traditionnel et constituent, dans une très large mesure, le fondement même de ce qu’est devenue l’Acadie moderne. Le présent volume reproduit, sous forme d’édition critique, les discours et sermons des trois premières conventions acadiennes qui eurent lieu à Memramcook (1881), à Miscouche (1884) et à Pointe-de-l’Église (1890). C’est lors de ces trois conventions que les Acadiens font le choix d’une patronne, d’une fête nationale, d’un drapeau, d’un insigne et d’un hymne et que fut fondée la Société de l’Assomption qui deviendra plus tard la Société nationale de l’Acadie. »

Cet ouvrage a bénéficié de l’appui financier de l’Université de Moncton et de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Denis Bourque est professeur titulaire au Département d’études françaises de l’Université de Moncton où il enseigne principalement la littérature acadienne. Il a codirigé, avec Anne Brown, l’ouvrage collectif Le carnavalesque dans les littératures d’expression française d’Amérique du Nord (1998) et, avec Marie-Linda Lord, le collectif Paysages imaginaires de l’Acadie : un atlas littéraire (2009). Il a aussi publié de nombreux articles et chapitres de livres au Canada et à l’étranger sur la littérature acadienne et particulièrement sur l’œuvre d’Antonine Maillet. Il dirige actuellement un groupe de recherche à l’Université de Moncton qui travaille à la publication d’éditions critiques des œuvres fondamentales de la littérature acadienne.

Chantal Richard est professeure agrégée au Département d’études françaises de l’Université du Nouveau-Brunswick. Elle est l’auteure de nombreux articles et chapitres de livres portant sur la culture, l’idéologie et la littérature acadiennes du point de vue des cultures et des langues en contact, des théories du roman contemporain et de l’analyse de discours nationalistes par la statistique textuelle. Ses travaux sont parus dans Acadiensis, Studies in Canadian Literature/Études en littérature canadienne et Lexicométrica, entre autres. Elle dirige actuellement une équipe de recherche interuniversitaire qui vise à analyser le concept d’identité collective dans les discours de la Renaissance acadienne et les discours loyalistes de la même époque.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14374
RAPPEL: La neuvième conférence J.-Fernand-Landry de la Faculté de droit sera présentée le 2 avril
La Faculté de droit de l’Université de Moncton présente la neuvième édition des conférences J.-Fernand-Landry le mercredi 2 avril à 18 h 30 dans le local 142 du pavillon Adrien-J.-Cormier de l’Université de Moncton, au campus de Moncton.

À cette occasion, maître Pierre Poupart, Ad.E., du cabinet Poupart, Dadour, Touma et associés, de Montréal, prononcera une conférence intitulée « La présomption d’innocence : voyage au cœur de la dignité humaine (ou l’Évangile selon Oakes) ».

Passionnément engagé dans l’exercice du droit criminel depuis des décennies, Pierre Poupart, Ad.E., est avocat dans l’âme. Champion de la présomption d’innocence, il ne craint pas les dossiers difficiles, défendant des personnes dont la cause peut sembler perdue d’avance – les felquistes Allard et Charette, à qui il évite l’extradition pour détournement d’un avion sur Cuba, le physicien Francesco Piperno, que l’Italie voulait rapatrier pour complicité présumée avec les Brigades rouges, et, plus récemment, Guy Turcotte, accusé du meurtre de ses enfants, parmi bien d’autres. S’il perd parfois des causes, Pierre Poupart défend toujours avec succès les valeurs démocratiques du système de justice dans lequel il croit fermement.

L’intérêt de Pierre Poupart pour le droit criminel remonte à ses toutes premières heures dans la profession juridique. Diplômé de l’Université McGill, de laquelle il reçoit son baccalauréat en droit civil, il devient avocat au Centre communautaire juridique de Montréal, division droit criminel, dès l’année de son admission au Barreau du Québec et y demeure pour les 13 premières années de son illustre carrière. Par la suite, il fonde avec d’autres le cabinet dans lequel il travaille depuis, Poupart, Dadour, Touma et associés, à Montréal, où il se consacre presque exclusivement à la défense en droit criminel.

Avocat de grande renommée, il contribue tout au long de sa carrière à sa profession et à sa communauté. Il a enseigné le droit criminel et pénal à l’Université du Québec à Montréal et il a été membre du conseil d’administration de la Ligue des droits et libertés, Section de Québec, membre du Comité des droits de la personne du Barreau du Québec et membre du conseil d’administration de l’Association internationale des avocats de la défense. Il reçoit aussi plusieurs honneurs, comme marques de respect de ses pairs. Il est notamment récipiendaire du premier prix Antonio-Lamer (volet carrière) décerné par l’Association québécoise des avocats et avocates de la défense.

La conférence sera précédée d’un cocktail à 17 h 30. Toutes et tous sont les bienvenus.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14404
La professeure Emmanuelle Tremblay est finaliste au Prix des lecteurs Radio-Canada 2014
Emmanuelle Tremblay, professeure-chercheuse en littérature à l’Université de Moncton, campus de Shippagan, est l’une des six finalistes du concours Prix des lecteurs Radio-Canada 2014 pour son premier roman intitulé Je suis un thriller sentimental.

L’annonce a été faite le 20 mars dernier lors d’une édition spéciale de l’émission radiophonique Plus on est de fous, plus on lit!, diffusée en direct du campus de Moncton.

Ce concours annuel permet à Radio-Canada de mettre en vedette des œuvres littéraires d’auteurs nés ou vivant dans un milieu où les francophones sont minoritaires.

Madame Tremblay est née au Saguenay, au Québec, mais réside depuis quelques années à Petite-Rivière-de-l’Île, dans la Péninsule acadienne. Après avoir fait des études à Montréal et à Mexico, elle enseigne la littérature et collabore au magazine culturel Spiral. C’est en 2006 qu’elle obtient un poste au campus de Shippagan et qu’elle décide de s’installer dans la région.

Les recherches de madame Tremblay portent sur les littératures acadienne, québécoise, caribéenne et chicana. Outre Je suis un thriller sentimental, elle aussi publié, en 2005, avec son collègue Jean-François Côté, Le nouveau récit des frontières dans les Amériques.

Le nom de la grande gagnante ou du grand gagnant du concours Prix des lecteurs Radio-Canada 2014 sera dévoilé le 30 avril prochain. La décision du jury sera annoncée sur les ondes de l’émission nationale Pénélope McQuade sur ICI Radio-Canada.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14390
Agrandir l'image
La photo prise le jour de la soutenance de thèse nous fait voir, de gauche à droite, le professeur Serge Gauvin, directeur de thèse, l’étudiant Luc Robichaud et le professeur Pandurang V. Ashrit, directeur du Département de physique et d'astronomie.
Luc Robichaud soutient sa thèse de maîtrise en physique avec succès
L’étudiant Luc Robichaud a soutenu avec succès sa thèse de maîtrise en physique, le 14 mars dernier, obtenant la mention d'excellence.

Sa thèse porte sur le rôle des fluctuations du vide sur les mécanismes de conversion photonique non linéaires. Parmi d'autres processus, la conversion photonique est un procédé de manipulation de la lumière qui conduit à la conception de dispositifs de télécommunication optiques. La thèse de Luc Robichaud permet une meilleure compréhension et à un niveau fondamental des mécanismes d'interaction intime de la lumière avec la matière qui pourraient conduire à la réalisation de nouveaux coupleur-multiplexeurs. Le président du jury était Jean Desforges et les évaluateurs externe et interne étaient respectivement Yves-Alain Peter de l'École polytechnique de Montréal et Ruben Sandapen de l'Université de Moncton.


Le Département de physique et d’astronomie lui remet la Médaille Mathieu-Maillet

Offerte par le Département de physique et d'astronomie de l'Université de Moncton, la Médaille Mathieu-Maillet a été attribuée à Luc Robichaud à la fin de sa soutenance de thèse. Cette année, la médaille est accompagnée d'une bourse de 500 $.

Cette médaille a été attribuée initialement à titre posthume à l’étudiant Mathieu Maillet afin de reconnaître son courage et sa ténacité dans sa lutte contre le cancer ainsi que son désir de continuer à progresser dans ses études malgré ses problèmes de santé.

Afin d'encourager les étudiantes et les étudiants et pour reconnaître celles et ceux qui ont le sens de la persévérance, de l'ardeur et du désir de progresser, le Département de physique et d'astronomie a décidé de créer le prix Mathieu-Maillet. Ce prix, constitué de la médaille et d'une bourse, est attribué uniquement lorsque le Département le juge opportun. Ce prix s'adresse aux étudiantes et aux étudiants ayant au départ un rendement académique modeste, mais qui, suite à un travail soutenu, parviennent à améliorer leur rendement académique de façon significative et continue, tel fut le cas de Luc Robichaud.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14411
Le Gala para académique Bleu et Or du campus de Moncton aura lieu le 2 avril
C’est le mercredi 2 avril à 18 heures que se tiendra le Gala para académique du campus de Moncton de l’Université de Moncton qui portera dorénavant le nom de Gala para académique Bleu et Or. Pour une 27e année consécutive, les prix de mérite para académique qui deviennent les Prix Bleu et Or seront décernés dans dix catégories afin de souligner diverses réalisations étudiantes, en plus de reconnaître la contribution de deux membres de la grande communauté universitaire à la vie étudiante.

Les dix catégories sont Nouvelle initiative de l’année, Évènement de l’année, Délégation étudiante de l’année, Étudiante ou étudiant de l’année de sa faculté, Artiste de l’année, Ambassadrice ou ambassadeur de l’année, Recrue de l’année, Impliquée ou impliqué de l’année, Membre du personnel dévoué à la vie étudiante et Professeure ou professeur dévoué à la vie étudiante.

Autre nouveauté cette année, en remplacement des certificats de mérite para académique, la création de l’Ordre du mérite Bleu et Or qui devient la plus haute distinction remise à des finissantes et des finissants dont le rendement académique et le leadership para académique sont remarquables. L’Université décernera aux récipiendaires choisis par un comité multisectoriel un insigne et un certificat de l’Ordre du mérite Bleu et Or lors du gala.

Le Gala para académique Bleu et Or aura lieu dans la salle de banquet de l’Hôtel Crown Plaza de Moncton. L’entrée est libre pour toutes et tous. Pour y prendre part, il suffit de réserver sa place en composant le 858-3738.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14382
Vidéoconférence PEP : Insécurité alimentaire dans les communautés minoritaires francophones
Dans le cadre de son Programme d’excellence professionnelle (PEP), le Consortium national de formation en santé (CNFS) - Volet Université d’Ottawa présente, en partenariat avec le CNFS - Volet Université de Moncton, une série de conférences qui sont retransmises par vidéo, en direct de l’Hôpital Montfort, à Ottawa.

Ces conférences se veulent une activité de formation continue multidisciplinaire destinée aux professionnels de la santé.

La quatrième vidéoconférence de la programmation Hiver 2014 aura lieu le jeudi 3 avril 2014 et sera diffusée gratuitement, en français, de 12 h 30 à 14 heures au local A231 du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton. La conférence intitulée «Insécurité alimentaire dans les communautés minoritaires francophones» sera présentée par Charles Daboné, chercheur postdoctoral.

L’insécurité alimentaire est un déterminant majeur de la santé des individus. En 2004, on estimait que 9,2% des ménages canadiens vivaient en insécurité alimentaire. Bien que ce taux ait baissé à 7,7% en 2007-2008, les groupes vulnérables et diverses minorités sont souvent affectés de façon disproportionnée. La littérature existante suggère une association entre la barrière linguistique et le statut nutritionnel et la santé. La présente conférence commentera l’étendue de l’insécurité alimentaire au sein de la minorité francophone du Canada. Tout en abordant certains déterminants sociodémographiques et socioéconomiques associés à l’insécurité alimentaire au sein de la population francophone minoritaire, la conférence exposera également l’impact de deux définitions différentes sur la prévalence de ce problème au sein de ce groupe comparativement à la majorité anglophone. La finalité est de contribuer à une meilleure compréhension du problème de l’insécurité alimentaire au sein des minorités de langue officielle afin d’apporter des solutions idoines.

Cette conférence sera aussi disponible en diffusion Web-conférence (streaming).

Pour s’inscrire à la vidéoconférence (en présentiel ou en mode Web-conférence) ou pour obtenir plus de renseignements, prière de communiquer avec Melissa Richard ou Rachelle Lanteigne au CNFS - Volet Université de Moncton : cnfs@umoncton.ca / 858-4655. Les places sont limitées.

La programmation complète est disponible en naviguant sur le site Internet http://www.mavieestensante.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14386
Mélissa MacMullin et Samuel LeBlanc reçoivent chacun une bourse d’excellence de l’Association du Barreau canadien - Division du Nouveau-Brunswick
La Division du Nouveau-Brunswick de l’Association du Barreau canadien a offert des bourses d’excellence de 1 500 $ chacune à une étudiante et à un étudiant de la Faculté de droit de l’Université de Moncton. Les bénéficiaires sont Mélissa MacMullin, étudiante de première année, et Samuel LeBlanc, étudiant de deuxième année.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Robert L. LeBlanc, vice-doyen de la Faculté de droit ; Mélissa MacMullin, Samuel LeBlanc et maître Thomas Raffy, directeur des communications au sein de l’Association du Barreau canadien – Division du Nouveau-Brunswick.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14392
Agrandir l'image
La photo nous fait voir les participantes et participants à la réunion de lancement d’ARTISTICC tenue en Bretagne, France. Le professeur Gregory Kennedy représentait l’équipe de l’Université de Moncton.
Le professeur Gregory Kennedy participe à la réunion de lancement du projet ARTISTICC
Le projet ARTISTICC (Adaptation Research, a Trans-disciplinary Transnational Community and Policy Centred Approach) est constitué de sept équipes internationales y compris une équipe de l’Université de Moncton composée d’Omer Chouinard, professeur de sociologie et chercheur principal, Céline Surette, professeure de chimie et directrice du programme de maîtrise en études de l’environnement, et Gregory Kennedy, professeur d’histoire.

Ces derniers entreprennent une étude approfondie de la région de Cocagne et Grande-Digue en Acadie. Le projet ARTISTICC vise à étudier les processus d’adaptation employés dans les communautés côtières devant les changements environnementaux et climatiques par le biais des sciences naturelles, des sciences sociales et de l’histoire environnementale.

Financé par le forum Belmont et mené par l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, le projet ARTISTICC a organisé une réunion de lancement du 10 au 14 mars en Bretagne. Pendant la réunion, les responsables et les représentantes et représentants des sept équipes ont confirmé les objectifs, les méthodes et l’organisation du projet.

Renseignements : http://www.artisticc.net/
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14396
Obésité et diabète : comprendre, prévenir et agir – Série de quatre conférences
Le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick (CFMNB) et la Direction générale de l’Éducation permanente de l’Université de Moncton, en collaboration avec la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, le Centre d’expertise en santé de Sherbrooke et la Société Santé et Mieux-être en français du Nouveau-Brunswick, proposent à l’ensemble de la population francophone un programme de formations populaires en santé.

La série de quatre conférences est offerte dans cinq communautés francophones et acadiennes, soit Bathurst, Campbellton, Edmundston, Moncton et Shippagan. Les ateliers se dérouleront les 1er, 8, 15 et 22 avril, de 19 heures à 21 heures, en direct du campus de Moncton et par visioconférence dans les autres régions. Il en coûte 50 $ par personne pour les quatre conférences et 25 $ pour les étudiantes et étudiants à temps plein. L’inscription peut se faire en ligne au http://www.umoncton.ca/edperm/node/602.

La première conférence, le mardi 1er avril, portera sur l’épidémie de diabète de d’obésité. Le docteur Mathieu Bélanger, directeur de la recherche au CFMNB, abordera les thèmes de l’évolution du surpoids et du diabète dans notre société, des habitudes de vie des Canadiennes et des Canadiens, des causes du gain de poids et de l’obésité et des maladies susceptibles de s’associer au gain de poids. Dans la deuxième partie de cette conférence, le docteur Rémi LeBlanc, interniste, parlera de l’évaluation et du traitement de l’obésité. Il sera question des tests et des évaluations à faire chez un patient qui a un excès de poids, des traitements possibles pour les patients obèses et des moyens pour réussir à modifier ses habitudes de vie.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14400
Les inscriptions au Colloque provincial sur la formation professionnelle pour le personnel de bureau sont en cours
La 34e édition du Colloque provincial sur la formation professionnelle pour le personnel de bureau aura lieu le vendredi 6 juin 2014 au campus de Shippagan.

Les personnes intéressées sont priées de s’inscrire dès maintenant à l’adresse http://bureau.umcs.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14408
Agrandir l'image
La photo nous fait voir de gauche à droite, à genoux : Dominick LeBlanc, Jonathan Goguen et Charles MacDougall. Première rangée : François-Guillaume Landry, Amila Landry-Darisme, Karine Soucy, Gabrielle Robichaud, Aissatou Diallo, Marie-Ève Savard, Elisabelle Hardy, Karelle Guignard, ancienne de l’année, Annie Godin, Marianne Bourgeois, Véronique Landry, Myriam Pâquet, Julie Chiasson et Pier-Alexandre Demers. Deuxième rangée : Emily Briand, Shany Gallant, Mélanie Bois, Jean-François Richard, vice-recteur adjoint à l’enseignement, Daria Ponomartchouk, Horia-Daniel Iancu, directeur de l’École de kinésiologie et de loisir, Danièle Walters, Katherine Guérard, directrice de l’École de psychologie, Geneviève Lévesque, Pierre Godbout, directeur de l’École de science infirmière, Joline Richard, Paul É. Bourque, doyen, Latifa Saidi, Annie Poitras, Kimberly Hall, Christine Cook, Sylvie Robichaud-Ekstrand, vice-doyenne, et Natalie Carrier, directrice de l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales.
La Soirée des mérites de la FSSSC souligne le succès des étudiantes et des étudiants
Tenue le 21 février dernier, la Soirée des mérites de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires (FSSSC) a permis de reconnaître les étudiantes et les étudiants qui se sont distingués grâce à leur rendement universitaire exemplaire et à leur implication que ce soit dans la vie étudiante ou comme bénévole au sein de la communauté.

Voici la liste des récipiendaires :

Meilleur rendement académique selon leur programme de 1re année : Pier-Alexandre Demers (médecine); Steven Lagacé (médecine); Francois-Guillaume Landry (médecine); Justine Mallet (science infirmière); Hawa Sidibé (nutrition); Véronique Landry (psychologie); Raphaël Choquette (kinésiologie); Geneviève Lévesque (gestion du loisir, sport et tourisme); et Roxanne Turcotte (éducation physique).

Meilleur rendement académique selon leur programme de 2e année : Aurélie Paré (médecine); Mélanie Blanchard (science infirmière); Caroline Doucet (nutrition); Mylène Richard (psychologie); Julie Auffrey (kinésiologie); Charles MacDougall (gestion du loisir, sport et tourisme); Danièle Walters (éducation physique); Marie-Hélène Ferguson (B.A.-B. Éd. études familiales); et Gabrièle Losier (B.A. majeure en études familiales).

Meilleur rendement académique selon leur programme de 3e année : Karine Bouchard (médecine); Mélanie Bois (science infirmière); Caroline Charron (nutrition); Julie Chiasson (spécialisation en psychologie); Marie Pier Savoie (majeure en psychologie); François Gallant (kinésiologie); Stéphanie Chiasson (récréologie); et Dominick LeBlanc (éducation physique).

Meilleur rendement académique selon leur programme de 4e année : Marie-Claude Lavigne-Albert (médecine); Shany Gallant (science infirmière); Karine Soucy (nutrition); Christine Cook (spécialisation en psychologie); Kimberly Hall (majeure en psychologie); Naomie Maltais (kinésiologie); Chantal Sorin (récréologie); et Sonya Bourgeois (B.A. majeure en études familiales).

Meilleur rendement académique au 2e cycle : Susie Nolet (M. en sc. inf. – infirmière ou infirmier praticien; Latifa Saidi (M. en science infirmière); Aissatou Diallo [M. ès sciences (nutrition – alimentation)]; et Olivia Beaudry [M. ès arts (psychologie)].

Meilleur rendement académique au 3e cycle : Josée LeBlanc (Doctorat en psychologie); et Daria Pnomartchouk (Doctorat en psychologie – profil professionnel).

Étudiantes et étudiants de l’École de kinésiologie et de loisir se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Vanessa Gionet, Mylène Mazerolle et Laura Pelletier.

Étudiantes et étudiants de l’École de psychologie se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Marianne Bourgeois, Valérie Mallard et Myriam Pâquet.

Étudiantes et étudiants de l’École de science infirmière se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Emily Briand, Jonathan Goguen et Annie Poitras.

Étudiantes et étudiants de l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales se démarquant grâce à leur implication remarquable au sein de la Faculté : Elisabelle Hardy, Gabrielle Robichaud et Marie-Ève Savard.

Étudiantes se démarquant grâce à leur esprit d’équipe et leur performance sportive : Catherine Poirier, gardienne de l’équipe de soccer, et Joline Richard, capitaine de l’équipe de volleyball.

En reconnaissance d’une contribution exceptionnelle à la vie étudiante à la FSSSC : Annie Godin.

Ancienne de l’année : Karelle Guignard, diplômée de l’École de science infirmière.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14384
Agrandir l'image
Dans la photo, on voit Julie Émelie Boudreau qui présente l’étude «Quality of life in end stage renal disease : A concept analysis» à la conférence nationale annuelle de l’Association canadienne des infirmières et infirmiers et des technologues de néphrologie (ACITN), qui s’est déroulée en octobre à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador.
Julie Émelie Boudreau et Anik Dubé publient un article dans le Canadian Association of Nephrology Nurses and Technologists Journal
Julie Émelie Boudreau, chargée d’enseignement clinique, et Anik Dubé, professeure à l’École de science infirmière de l’Université de Moncton, campus de Moncton, ont publié un article dans l’édition de janvier-mars 2014 du Canadian Association of Nephrology Nurses and Technologists Journal.

Intitulé «Quality of life in end stage renal disease : A concept analysis», l’article présente les résultats d’une analyse de concept par rapport à la qualité de vie des personnes vivant avec une insuffisance rénale chronique en phase terminale.

Elle se définit par trois caractéristiques, soit la capacité de s’engager dans des activités vigoureuses, la capacité d’accomplir des tâches quotidiennes et l’habileté à s’engager dans des relations sociales, familiales et occupationnelles.

Le résultat de l’étude transmet différents concepts pour que les infirmières et les infirmiers ainsi que les membres des équipes multidisciplinaires œuvrant en néphrologie puissent évaluer les besoins en matière de santé de leurs patients et ainsi améliorer leur expérience vécue en milieu hospitalier.

Cet article est disponible en ligne dans la base de données de la Bibliothèque Champlain dans l’édition du CANNT Journal janvier–mars 2014 (Boudreau, J., & Dubé, A. (2014). Quality of life in end stage renal disease: A concept analysis. Canadian Association of Nephrology Nurses and Technologists, 24(1), 12-20.)
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14409
Agrandir l'image
La photo nous fait voir des participantes et participants à la formation, dont Julie Caissie, au centre.
Julie Caissie a participé à une formation sur le développement des enfants au Children’s Boston Hospital
Julie Caissie, doctorante à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton, a obtenu une bourse de la Fondation Baxter et Alma Ricard pour participer à une formation intitulée The Newborn Behavioral Observations System Training Workshop. Cette formation s’est déroulée au Children’s Boston Hospital les 22 et 23 février.

« Acquérir la capacité de comprendre le sens profond de ce que l’enfant cherche à exprimer à travers ses comportements et de pouvoir accompagner les parents pas à pas dans leur participation au mieux-être de leur enfant, c’est un privilège. Je remercie la Fondation Baxter et Alma Ricard de m’avoir accordé des fonds pour participer à cette formation. J’en suis très reconnaissante », affirme madame Caissie.

Mme Caissie possède le baccalauréat et la maîtrise en études familiales de l’Université de Moncton. Elle a commencé à enseigner au Département d’études familiales en 1999, d’abord à titre de chargée d’enseignement, puis comme professeure adjointe. Sous la direction de la professeure Jeanne d’Arc Gaudet, sa recherche de doctorat vise à comprendre le vécu des mères chefs de familles monoparentales qui vivent en situation minoritaire et leur implication dans la réussite scolaire de leurs enfants.

Depuis 1999, la Fondation Baxter et Alma Ricard décerne des bourses à des étudiantes et étudiants canadiens vivant en milieu minoritaire francophone et qui poursuivent des études de deuxième ou troisième cycle ou encore qui entreprennent un deuxième baccalauréat. Les personnes candidates, en plus d’avoir un dossier prouvant l’excellence de leurs résultats académiques, doivent avoir démontré un sens civique et un engagement actif au sein de la communauté et recevoir l’appui de deux sources universitaires.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14399
Appel à communiquer pour le Colloque sur la réussite
Le Programme d’appui à la réussite des études et le Service d’animation et de soutien à l’enseignement (SASE) lancent un appel à communiquer pour les ateliers et les communications du colloque d’appui à la réussite qui aura lieu le 4 juin sous le thème « Au carrefour des changements : bâtissons notre avenir ».

Pour le SASE, ce colloque correspond à la journée pédagogique habituellement offerte au printemps alors que pour le Programme d’appui à la réussite des études, il constitue la suite du 7e colloque sur la réussite, dont la conférence principale a eu lieu le 22 novembre 2013. Ce colloque s’adresse aux membres des campus d’Edmundston, de Moncton et de Shippagan, incluant le site de Bathurst.

Le comité organisateur fait appel aux membres de toute la communauté universitaire afin de proposer des communications et des ateliers ayant comme thématique Au carrefour des changements : bâtissons notre avenir.

Nous vous invitons à soumettre des propositions qui abordent les défis du changement sous les angles suivants, mais non exclusivement : l’enseignement universitaire, l’interculturel, l’encadrement des étudiantes et étudiants, la culture universitaire, l’interdisciplinarité et le leadership. Les propositions peuvent être destinées au personnel académique, au personnel non académique ou les deux. Ce septième colloque sur la réussite se veut donc une occasion de réfléchir aux changements et à nos façons de nous adapter. Cette journée sera aussi l’occasion d’acquérir des outils concrets pour améliorer notre culture de la réussite.

Nous invitons les membres du personnel académique et non académique, les cadres, de même que les étudiantes et les étudiants à proposer des communications ou des ateliers (durée d’une heure) donnés en face à face, par vidéoconférence ou en ligne. Le lieu de présentation peut être sur un des trois campus. Cet appel à communiquer vous donne aussi l’occasion de proposer des noms de personnes ou des thèmes d’ateliers ou de communications. Les personnes que vous proposez peuvent provenir de l’Université, mais aussi de l’extérieur. Un comité de sélection évaluera les propositions.

Nous vous invitons à remplir le formulaire en ligne avant le 31 mars prochain à l’adresse https://fr.surveymonkey.com/s/appel_communiquer_colloque_2014
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14403
Le Barreau du Nouveau-Brunswick remet des bourses à des étudiants de la Faculté de droit
Le Barreau du Nouveau-Brunswick a décerné des bourses d’une valeur de 1 500 $ chacune à trois étudiants de la Faculté de droit de l’Université de Moncton. La photo nous fait voir, de gauche à droite, Robert L. LeBlanc, vice-doyen de la Faculté de droit; les bénéficiaires Simon Ouellette, étudiant de deuxième année; Alexis Couture, étudiant de troisième année, et Jean-François Cyr, étudiant de première année; et maître Hélène Beaulieu, c.r., vice-présidente du Barreau du Nouveau-Brunswick.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14393
Le français dans l’enseignement au sud-est du Nouveau-Brunswick : parlons-en!
Le Centre de recherche en linguistique appliquée (CRLA) de l’Université de Moncton et le District scolaire francophone–Sud organisent une journée de réflexion ayant pour thème « Le français dans l’enseignement au sud-est du Nouveau-Brunswick : parlons-en! », le samedi 10 mai 2014, de 8 h 30 à 16 h 30, à l’École Le Sommet, située au 701, rue Ryan, à Moncton.

Le programme de la journée comprend des tables rondes et des discussions en groupes sur le thème proposé.

L’inscription est gratuite mais obligatoire. Les personnes intéressées à y participer sont priées de s’inscrire avant le 25 avril 2014 en communiquant avec Lise Landry du CRLA par téléphone au 858-4057 ou par courriel à l’adresse crla@umoncton.ca .

L’inscription comprend le dîner et les collations.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14383
Les Bourses Henri et Jeannette-Marcotte en économie sont décernées pour l’année 2013-2014
Quatre personnes inscrites au Département d'économie de l'Université de Moncton, campus de Moncton, sont les bénéficiaires d'une bourse Henri et Jeannette-Marcotte d'une valeur de 1 000 $ chacune pour l'année 2013-2014.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Arnaud Mbouhom Meupeh de Yaoundé au Cameroun, bénéficiaire; Michel Deslierres, directeur du Département d'économie; Mbang Willy Koguiam, de N'Djaména au Tchad, bénéficiaire; Nathalie Muluisa Mwenji de Lubumbashi de la République démocratique du Congo, bénéficiaire; Bernard Kagimbi, de Muramvya au Burundi, bénéficiaire; et Lisa Roy, doyenne de la Faculté des arts et des sciences sociales.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14387
Le grand rendez-vous des francophonies canadiennes rassemble les universités francophones
Dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie et de la Journée internationale de la Francophonie, la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures (FCDC), de concert avec l’Association des universités de la francophonie canadienne (AUFC), ont organisé pour la première fois Le grand rendez-vous des francophonies canadiennes.

Cette activité, qui a été offerte le 19 mars dernier par vidéoconférence et qui avait comme thème la « Joie de vivre! », a permis de souligner l’importance des établissements postsecondaires francophones des différentes provinces canadiennes.

La conférence, animée en direct d’Ottawa, était présentée dans la salle de spectacle du pavillon Jeanne-de-Valois. Avec comme objectif de faire briller les établissements postsecondaires membres de l’AUFC, elle a présenté une programmation culturelle en provenance d’une dizaine d’universités francophones des quatre coins du pays. Au campus de Moncton, des étudiantes et des étudiants du Département de musique ont présenté un pot-pourri de leur répertoire musical.

Marika Lacroix, capitaine de l’équipe féminine de hockey des Aigles Bleues, et Olivier Robichaud, étudiant de deuxième année en psychologie au campus de Moncton, ont fait un court témoignage exprimant les raisons qui les ont poussés à venir étudier en français à l’Université de Moncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14398
Appel à candidatures pour l’Ordre des francophones d’Amérique et le Prix du 3 Juillet 1608
Le Conseil supérieur de la langue française (CSLF) lance son trente-sixième appel à candidatures pour l’Ordre des francophones d’Amérique et le Prix du 3 Juillet 1608. Vous avez jusqu’au 7 avril 2014 pour faire parvenir un dossier de candidature. Vous trouverez le formulaire de mise en candidature 2014, qui fournit la marche à suivre, les conditions d’admission et les critères de sélection à l’adresse http://www.cslf.gouv.qc.ca/prix-et-distinctions/ordre-des-francophones-damerique/annee/2013/nom/diane-lapierre/detail/single/.

L’Ordre des francophones d’Amérique reconnaît le mérite d’hommes et de femmes, issus de différents milieux, qui se sont consacrés ou qui se consacrent au maintien et à l’épanouissement de la langue française en Amérique, ou qui ont accordé leur soutien à l’essor de la vie française sur le continent américain. Jusqu’à sept nouveaux membres en provenance de plusieurs régions du monde sont reçus annuellement, dont un de l’Acadie des provinces de l’Atlantique.

Le Prix du 3 Juillet 1608 rend quant à lui hommage à une organisation œuvrant en Amérique du Nord qui, avec persévérance, vitalité et dynamisme, rend ou a rendu des services exceptionnels à une collectivité de langue française et à l’ensemble de la francophonie nord-américaine.

Pour toute question, prière de communiquer avec Mireille Gagné, à l’adresse mireille.gagne@cslf.gouv.qc.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14401
L’AAAUM sollicite des candidatures pour l’Ordre du mérite et le prix Émergence
L'Association des anciens, anciennes et amis de l'Université de Moncton, Campus de Moncton (AAAUM), invite les membres de la communauté à soumettre des candidatures pour l'Ordre du mérite des diplômées et diplômés de l’Université de Moncton et le prix Émergence.

Depuis 1998, l’Ordre du mérite remplace le titre d’Ancienne ou Ancien de l’année dont la tradition remonte à 1973. L’AAAUM souligne ainsi la contribution exceptionnelle d’un de ses membres qui fait honneur à son université et à sa profession.

Institué en 2008, le prix Émergence récompense une jeune personne diplômée de l’Université de Moncton, âgée de 35 ans ou moins, qui s’est distinguée par son sens de leadership, pour ses réalisations dans sa carrière naissante et pour sa contribution dans la société.

Par l’entremise de ces prix, l’AAAUM désire reconnaître les accomplissements exemplaires de deux personnes diplômées de l'Université de Moncton qui participent au rayonnement de leur université. Les récipiendaires seront honorés lors d’une soirée qui aura lieu cet automne.

Les formulaires de mise en candidature sont disponibles sur le site Internet de l’Association au https://www.umoncton.ca/umcm-anciens/node/239

La date limite pour proposer une candidature est le 11 avril 2014 à 16 heures, heure de l’Atlantique.

Renseignements : Jeanne Farrah, directrice des Anciens et amis, 506-858-4130.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14358
Christopher Jackson dirigera le Chœur Louisbourg
Christopher Jackson sera le chef invité lors du prochain concert du Chœur Louisbourg dont le thème sera la musique de la Chapelle Sixtine. Ce concert aura lieu le dimanche 6 avril, à 14 heures, en l’église Saint-Anselme de Dieppe. Le programme est constitué des grandes compositions polychorales écrites par de grands maîtres de la Renaissance : Palestrina, Giovanelli, Giorgi, Victoria et quelques autres.

Organiste, claveciniste, chef d'orchestre, directeur artistique, professeur et mentor, Christopher Jackson est un pionnier dans la diffusion de la musique ancienne au Canada. Aujourd’hui, son ensemble, le Studio de musique ancienne de Montréal, célèbre son quarantième anniversaire. Christopher Jackson a aussi mené une brillante carrière académique comme doyen de la Faculté des beaux-arts de l'Université Concordia de 1994 à 2005. M. Jackson a travaillé avec le Chœur Louisbourg en 2009 mais c’est la première fois qu’il dirigera le Chœur en concert.

Le Chœur Louisbourg est présentement le seul chœur professionnel au Nouveau-Brunswick. Fondé en 2006, il participe annuellement au Festival de musique ancienne de Sackville et chante régulièrement, depuis 2011, avec Symphonie Nouveau-Brunswick. Monique Richard, directrice du Département de musique de l’Université de Moncton, en est la directrice artistique et chef attitrée.

Les billets pour le concert du 6 avril sont en vente auprès des choristes ainsi qu’à l’entrée le jour du concert. Renseignements : http://www.choeurlouisbourgchoir.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14385
Soirée FOLK tu viennes II présentée au Cube le 3 avril
Le conseil étudiant des Études françaises présente la seconde édition de sa soirée folk, qui aura lieu le jeudi 3 avril à 19 h 30 au Cube situé au sous-sol du pavillon des Arts. FOLK tu viennes II propose un alliage original entre la tradition orale, la musique traditionnelle et les arts visuels, dans une ambiance festive et décontractée.

Au programme, il y aura « L’art du violoneux » avec Louis-Martin Savard et Christine Melanson, des contes de Robert Richard et des performances musicales de Christine Melanson et du groupe Cy.

L’entrée est de 4 $.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14388
Les beaux jours au Ciné-Campus les 27 et 28 mars
Une histoire d’après le roman de Fanny Chesnel Une jeune fille aux cheveux blancs, le film français Les beaux jours avec Fanny Ardant sera à l’affiche du Ciné-Campus le jeudi 27 et le vendredi 28 mars à 20 heures. Cette comédie dramatique de la réalisatrice Marion Vernoux met également en vedette Laurent Lafitte et Patrick Chesnais.

Les représentations du Ciné-Campus ont lieu à l’amphithéâtre du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton à compter de 20 heures les jeudis et vendredis. Les billets sont en vente à l’entrée au coût de 5 $ pour les étudiantes et les étudiants et de 7 $ pour les autres personnes.

Synopsis : Des beaux jours? Caroline fraîchement retraitée, n'a que ça devant elle : du temps libre et encore du temps libre. La belle vie? Pas si simple... Comment alors tout réinventer? Transgresser les règles, provoquer de nouvelles rencontres ou bien simplement remplir son agenda? A moins que tout ne soit déjà là?

On peut consulter la programmation de la saison 2014 du Service des loisirs socioculturels (SLS) à http://www.umoncton.ca/umcm-sls/spectacles ainsi que sur http://www.facebook.com/slsmoncton. Il est possible de suivre le SLS sur Twitter à slsmoncton.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14395
Point de fuite aux Rendez-vous de l’ONF
Les Rendez-vous de l’ONF en Acadie proposent le film Point de fuite, un documentaire de Stephen A. Smith et de Julia Szucs. La projection aura lieu à l’amphithéâtre du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton le 31 mars à 19 heures.

Navarana, une aînée inughuite descendante d’un intrépide shaman, pressent les répercussions d’un changement social et environnemental rapide et elle trace la voie que doit suivre son peuple alors que leur avenir est incertain.

L’Office national du film du Canada (ONF) crée des œuvres interactives innovantes, des documentaires à caractère social ainsi que des animations d’auteurs. L’ONF a réalisé plus de 13 000 productions et remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 4 prix Écrans canadiens, 7 prix Webby, 12 Oscars et plus de 90 prix Génie.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec Madeleine Blanchard au (506) 871-3638 ou avec Lily Robert au (506) 283-3838. Vous pouvez aussi vous rendre sur le site Internet de l’ONF à l’adresse http://www.ONF.ca. L’entrée est libre.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14397
Classes ouvertes d’interprétation en art dramatique
Les étudiantes et les étudiants de deuxième année du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton, campus de Moncton, présentent leurs classes ouvertes d’interprétation le jeudi 27 mars à 19 heures et le vendredi 28 mars à 15 h 30 dans le local A205 du pavillon Jeanne-de-Valois. D’une durée de 70 minutes, cet exercice répété sous la direction de la professeure Marcia Babineau met en vedette les étudiantes Florence Brunet, Natasha Haché et Stacy Arsenault dans des scènes de l’oeuvre Agnès de Dieu.

Dans les années 1980, au Canada, la Dre Marthe Larocque est psychiatre. Elle est chargée par le tribunal d'établir un diagnostic concernant une jeune nonne du couvent des Petites Sœurs de Marie-Madeleine. Sœur Agnès est en effet accusée d'avoir assassiné le bébé qu'elle a mis au monde quelques semaines auparavant. Marthe constate très vite qu'Agnès est une jeune fille psychologiquement très fragile. Très vite encore, elle s'oppose à la mère supérieure du couvent, Mère Myriam Ruth, qui entend protéger Agnès d'un monde dont elle ignore tout.

Avec ce texte, inspiré d’un fait vécu, l’auteur américain John Pielmeier jette un regard sans complaisance et très critique sur la complexité que soulève le phénomène de la foi dans notre ère moderne tout en posant les véritables enjeux en ce qui concerne la science et la spiritualité.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14410
L’Hebdo-Campus, un reflet de la vie universitaire
L'Hebdo-Campus est un bulletin hebdomadaire publié le jeudi, de septembre à juin, par le Service des communications de l'Université de Moncton, campus de Moncton. Il couvre l'actualité universitaire et s'intéresse particulièrement aux activités reliées à l'enseignement et à la recherche. Il met aussi en valeur les succès des étudiantes et étudiants, des professeures et professeurs et des autres membres du personnel.

Vous avez une nouvelle qui pourrait intéresser la communauté universitaire? Vous souhaitez signaler une nomination, un prix ou une reconnaissance, la tenue d’une conférence ou d’un colloque ou encore le fruit d’une recherche intéressante? Faites parvenir votre nouvelle sous forme de communiqué au Service des communications au plus tard le jeudi précédant la sortie de l’Hebdo-Campus à l’adresse servcomm@umoncton.ca. Le Service des communications se réserve le droit d’adapter les textes reçus et de faire le choix de ceux qui seront publiés.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14412
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.