Vol. 44, no 16
09 janvier 2014
Agrandir l'image
La photo prise lors du lancement nous fait voir, de gauche à droite, Neil Boucher, vice-recteur à l’enseignement et à la recherche; Isabelle McKee-Allain, directrice de l’Institut d’études acadiennes (IÉA); Maurice Basque, coauteur et conseiller scientifique à l’IÉA; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier; Marc Robichaud, coauteur et chercheur à l’IÉA; Herménégilde Chiasson, coprésident d’honneur des fêtes du 50e anniversaire de l’Université de Moncton, et Linda Schofield, directrice générale des relations universitaires.
Un ouvrage traçant l’histoire de l’Université de Moncton est lancé
À l’occasion de son cinquantième anniversaire de fondation, l’Université de Moncton a procédé au lancement du livre Histoire de l’Université de Moncton publié par l’Institut d’études acadiennes (IÉA) de l’institution et rédigé par les historiens Marc Robichaud, chercheur à l’IÉA, et Maurice Basque, conseiller scientifique à l’IÉA. Au campus de Moncton, le lancement a eu lieu le jeudi 19 décembre à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen.

« La programmation du 50e anniversaire de l’Université de Moncton n’aurait certes pas été complète sans un ouvrage traçant l’histoire de notre institution, héritière d’une longue tradition d’enseignement supérieur en Acadie, a souligné le recteur et vice-chancelier, Raymond Théberge. Je remercie l’Institut d’études acadiennes ainsi que les auteurs de cet ouvrage pour ce legs d’une valeur inestimable à la fois pour l’Université de Moncton et pour l’Acadie toute entière. »

« La publication de cet ouvrage répond d’ailleurs tout à fait au mandat de l’Institut d’études acadiennes qui consiste à développer et promouvoir les études acadiennes à l’Université, ainsi qu’aux niveaux national et international » a renchérit Isabelle McKee-Allain, directrice de l’Institut d’études acadiennes.

Cet ouvrage de 400 pages, abondamment illustré, couvre non seulement la fondation et le développement de l’Université de Moncton de 1963 à nos jours, mais brosse aussi un tableau des différentes institutions collégiales et universitaires acadiennes qui ont précédé l’Université de Moncton, telles que l’Université Saint-Joseph de Memramcook et de Moncton, l’Université du Sacré-Cœur de Bathurst, l’Université Saint-Louis d’Edmundston, le Collège Notre-Dame d’Acadie de Moncton, le Collège Maillet de Saint-Basile et le Collège Jésus-Marie de Shippagan. En plus de présenter les fondatrices et les fondateurs de ces institutions, l’ouvrage présente un bref portrait de chacune des facultés de l’Université de Moncton ainsi que des décanats des études des campus d’Edmundston et de Shippagan.

Le livre met aussi en valeur le riche patrimoine archivistique, artistique et culturel conservé par différentes instances de l’Université par le biais de pages intitulées « Trésors de l’Université de Moncton ». En bref, c’est un voyage à travers le temps qui permettra aux lectrices et aux lecteurs d’en connaître plus sur l’histoire plurielle de l’enseignement supérieur de langue française en Acadie, à partir des modestes établissements de l’époque colonial jusqu’à l’Université de Moncton d’aujourd’hui, institution par excellence de la modernité acadienne et de son rayonnement.

Le livre est disponible à la Librairie acadienne, soit en magasin ou en ligne à l'adresse http://www.librairieacadienne.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13731
L’U de M attristée du décès de Médard Collette
La communauté universitaire est attristée par la nouvelle du décès de Médard Collette, cet administrateur universitaire parmi les plus respectés qui a occupé pendant plus d’un quart de siècle les fonctions de vice-recteur à l’administration à l’Université de Moncton. Son décès est survenu le dimanche 5 janvier à l’âge de 81 ans.

«Au nom de la communauté universitaire, j’offre mes condoléances à la famille de M. Collette, ce pionnier et bâtisseur de l’Université de Moncton. Notre institution a bénéficié de ses compétences en gestion financière pendant plus de 28 années et, au cours de cette période, M. Collette a été de tous les projets importants et a participé de façon remarquable au développement de notre université, a rappelé le recteur et vice-chancelier, Raymond Théberge.

Originaire de Bouctouche, Médard Collette a fait ses études à l’Université Saint-Joseph, puis a complété une Maîtrise en sciences commerciales à l’Université Laval en 1955. Il a obtenu la désignation de comptable agréé en 1959.

Après avoir exercé sa profession pendant une dizaine d’années comme associé au sein de cabinets comptables, il est entré au service de l’Université de Moncton en 1966, à titre de contrôleur, pour appuyer le recteur fondateur, le père Clément Cormier. L’année suivante, il est nommé vice-recteur à l’administration et demeure en poste de façon continue jusqu’à sa retraite en décembre 1994, sauf pour une période de huit mois en 1980 alors qu’il accepte de cumuler en plus les fonctions de recteur de façon intérimaire.

M. Collette a représenté l’Université auprès de nombreux organismes au fil des ans. Il a siégé pendant une quinzaine d’années à la Commission de l’enseignement supérieur des provinces Maritimes et pendant quatre ans au conseil d’administration de l’Association canadienne du personnel administratif universitaire.

Très engagé dans la communauté, il a notamment été président du conseil d’administration de l’Hôptital Dr-Georges-L.-Dumont ainsi que de ceux de la Corporation hospitalière Beauséjour, de la compagnie Assomption Vie et de la Commission de la santé, de la sécurité et de l’indemnisation des accidents de travail du Nouveau-Brunswick.

Président fondateur de l’Association des retraités de l’Université de Moncton, M. Collette a été nommé Fellow de l’Institut des comptables agréés du Nouveau-Brunswick en 1988, et a reçu le Paul Harris Fellow du Club Rotary de Moncton en 1989 et la Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération en 1992.

En 2002, le Conseil des gouverneurs lui a attribué le titre honorifique de vice-recteur émérite en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l’évolution de l’Université. Puis, en 2004, l’Université de Moncton lui a rendu hommage en inscrivant le nom de Médard-Collette sur l’une de ses résidences afin de lui exprimer sa reconnaissance pour les fiers services rendus au fil des ans.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13753
Le Dr Aurel Schofield recevra l’Ordre du Canada en 2014
Le directeur du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick (CFMNB), le Dr Aurel Schofield, recevra l’Ordre du Canada des mains du Gouverneur général, David Johnston, en 2014. Rideau Hall en a fait l’annonce le 30 décembre dernier.

Diplômé en médecine de famille de l’Université Laval en 1980, il est revenu au Nouveau-Brunswick où il a pratiqué la médecine familiale et l’obstétrique. Il a également fait de la recherche sur la santé des adolescents et a dédié une bonne partie de son temps au dossier de l’éducation médicale dans la province et au pays. Son action bénévole s’est déployée, entre autres, autour du Collège des médecins de famille du Nouveau-Brunswick, de la Société Santé en français et du Consortium national de formation en santé.

Le Dr Schofield occupe présentement le poste de directeur du CFMNB, de doyen associé du Nouveau-Brunswick à la Faculté de médecine et de science de la santé de l’Université de Sherbrooke et de doyen associé pour la formation médicale à l’Université de Moncton.

« Le travail du Dr Schofield a fait une grande différence pour sa communauté, mais aussi pour notre faculté, souligne le Dr Pierre Cossette, doyen de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke. Le partenariat qui a permis la création du CFMNB est une initiative du Dr Aurel Schofield. C’était un engagement de longue haleine et il a mené le projet à bon port. »

Cet honneur a aussi été souligné par le recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Raymond Théberge. «Ambassadeur de très haut niveau pour la communauté acadienne et la francophonie canadienne dans son ensemble, le Dr Schofield a toujours fait preuve d’un leadership soutenu qui le caractérise, que ce soit comme professionnel de la santé ou auprès de sa communauté, a-t-il souligné. Cette distinction qui lui est remise nous rappelle avec justesse sa contribution exceptionnelle en éducation médicale et pour sa profession. Ainsi, nous sommes privilégiés qu’il soit associé aussi intimement à notre institution. »

L’engagement du Dr Aurel Schofield a déjà été reconnu par diverses instances. Il a reçu l’Ordre du mérite de la Société médicale du Nouveau-Brunswick, le prix Delphis-Brochu de l’Association des médecins de langue française du Canada, l’Ordre des Francophones d’Amérique remis par le gouvernement du Québec et le premier prix Monfort Santé, décerné par le gouvernement du Canada.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13754
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Jimmy Bourque, directeur scientifique du Centre de recherche et de développement en éducation; Jean-François Richard, doyen de la Faculté des sciences de l’éducation; Stefanie Renée LeBlanc, directrice par intérim du Centre de recherche et de développement en éducation; Dominic Manuel, récipiendaire du Prix Allard-Landry, et Rodrigue Landry, cofondateur du Centre de recherche et de développement en éducation.
Le doctorant en éducation Dominic Manuel reçoit le prix Allard-Landry
Le Centre de recherche et de développement en éducation (CRDE) a remis, en décembre, le cinquième prix Allard-Landry à Dominic Manuel, originaire de Pointe-Sapin, doctorant en éducation à l’Université McGill de Montréal. M. Manuel possède la maîtrise en éducation de l’Université de Moncton.

Le prix Allard-Landry vise à récompenser le meilleur article scientifique portant sur l’éducation, rédigé par une étudiante, un étudiant ou des étudiants inscrits aux deuxième ou troisième cycles à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton ou diplômé de l’Université de Moncton et poursuivant des études supérieures en éducation dans une autre université. Le lauréat recevra une aide financière d’un maximum de 1 000 $ pour aller présenter son article dans une conférence de son choix.

Monsieur Manuel présentera l’article intitulé Richesse des problèmes posés et créativité des solutions soumises dans la Communauté d'apprentissages scientifiques et mathématiques interactifs (CASMI). De façon générale, cette étude porte sur la problématique de la créativité mathématique manifestée par les élèves francophones vivant en milieu francophone minoritaire tel que le Nouveau-Brunswick. Les résultats ont démontré qu’en général, les problèmes posés dans la CASMI sont moyennement riches et qu’il y a des traces de créativités dans les espaces virtuels collectifs de solutions, car presque la moitié des problèmes contenaient des solutions créatives. Finalement, les tests de rapport de vraisemblance ont rapporté un lien entre la richesse des problèmes et la fluence ainsi que l’originalité, mais le cas contraire pour le lien entre la richesse des problèmes et l’originalité.

Le CRDE tient à féliciter chaleureusement le lauréat et invite les personnes intéressées à participer au prochain concours du prix Allard-Landry (détails au http://www.umoncton.ca/crde).
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13760
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Linda Coulombe, Caroline J. Haché, Chantal DeGrâce, Renée Savoie-Power, Éric Hachey et Juliette Belliveau.
Nouveau conseil d’administration de l’APAPUM
Le nouveau conseil d’administration de l’Association du personnel administratif et professionnel de l’Université de Moncton (APAPUM) a été élu lors de l’assemblée générale annuelle tenue en décembre.

Pour l'année 2014, le conseil est composé de Chantal DeGrâce, présidente (coordonnatrice du Programme de mentorat étudiant); Caroline J. Haché, vice-présidente et responsable des relations de travail (responsable du logement, Service de logement); Renée Savoie-Power, secrétaire (responsable, Service des bourses et de l’aide financière); Juliette Belliveau, trésorière (adjointe administrative, Bureau du recrutement étudiant); Éric Hachey, conseiller (gérant de système/réseau, Direction générale des technologies), et Linda Coulombe, conseillère (adjointe administrative, Faculté d'administration).

Toute correspondance doit être acheminée au local 172, Bibliothèque Champlain, Université de Moncton. En ce qui a trait aux courriels, ils doivent être envoyés à l’adresse apapum@umoncton.ca. Info. http://web.umoncton.ca/umcm-apapum
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13764
Séance d’observation astronomique
Il y aura une séance d'observation astronomique le mardi 14 janvier de 18 h 30 à 19 h 30 à l’observatoire située au pavillon Léopold-Taillon. La planète Jupiter sera visible. Cette activité est organisée par le Département de physique et d'astronomie de l'Université de Moncton.

Renseignements : 858-4339
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13755
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Francine Gaumont, Jessica Haché et Stéphanie Gautreau, étudiantes à la maîtrise en gestion des services de santé ; M. David Levine, conférencier et chargé de cours à la maîtrise en gestion des services de santé ; Karine Bujold, étudiante à la maîtrise en gestion des services de santé ; Sylvain Vézina, directeur du Département d’administration publique, et Jenny Robinson, coordonnatrice de projets et de stages au Département d’administration publique.
David Levine a présenté une conférence sur le leadership dans le domaine de la gestion des services de santé
Les programmes en gestion des services de santé du Département d’administration publique de l’Université de Moncton, en collaboration avec le Consortium national de formation en santé-Volet Université de Moncton et le Réseau de santé Vitalité, a présenté récemment une conférence offerte par David Levine, président de DL Consulting, un groupe de consultation en gestion, principalement dans le secteur des soins de santé. M. Levine est également chargé de cours à la maîtrise en gestion des services de santé au Département d’administration publique de l'Université de Moncton.

Dans le cadre de la conférence qui a eu lieu au Centre hospitalier universitaire Dr. Georges-L.-Dumont et diffusée par vidéoconférence à Edmundston, Campbellton, Bathurst, Saint-Jean et Tracadie-Sheila, M. Levine a parlé du leadership dans la gestion des services de santé. Par des exemples concrets de son parcours en gestion et en politique, il a su présenter sa vision d’un bon « leader » et d’un bon gestionnaire dans le domaine de la santé. Selon M. Levine, « Un bon leader n’incite pas les gens à faire ce qu’il faut faire, il incite les gens à vouloir faire ce qu’il faut faire ». Se référant notamment aux travaux de Mintzberg, M. Levine a parlé des qualités, mais également des défis d’un bon leader dans une organisation de santé. Cette conférence a accueilli plus de 120 gestionnaires, professionnels de la santé, professeurs et étudiants.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13765
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, James Carroll, coordonnateur du Projet-impôt; Gabrielle DeLuca, responsable de la logistique; Edgar Léger, professeur à la retraite; Karine Ouellette, responsable des professionnels; Josianne Tremblay, responsable des bénévoles; Renée-Anne Bastarache, responsable de l’accueil; Dominique Babineau, responsable du marketing; Joline Allain, responsable des foyers; Geneviève LeBlanc, assistante à la logistique; Céleste Houle, assistante au marketing; Monique Levesque, professeure; Robert Lavigne, coordonnateur du Programme communautaire des bénévoles en matière d’impôt, Agence du Revenu du Canada (Saint-Jean), et Isabelle Allain, responsable des bénévoles. Fatouma Sira Bah, responsable de la formation, et Vanessa Bastarache, assistante à la formation, étaient absentes au moment où la photo fut prise.
La 44e édition du Projet-impôt aura lieu du 21 au 23 mars 2014 au campus de Moncton
Pendant trois jours consécutifs en mars, des étudiantes et étudiants de troisième et quatrième années de la Faculté d'administration de l'Université de Moncton rempliront sans frais des déclarations de revenus qui sont inférieures à 30 000 $ et dont la situation financière est simple.

Pour cette 44e édition du Projet-impôt, le service sera offert le vendredi 21 mars, de 13 heures à 19 h 30, le samedi 22 mars, de 10 heures à 16 heures, et le dimanche 23 mars, de 11 heures à 15 h 30, au pavillon Jean-Cadieux du campus de Moncton.

Afin de faciliter leur tâche, les étudiantes et étudiants utiliseront encore une fois un logiciel informatique fiscal.

Les étudiantes et étudiants bénévoles ne rempliront cependant pas les déclarations de revenus et de prestations pour les personnes décédées, pour les particuliers en faillite ou encore pour ceux et celles qui ont des gains en capital/pertes ou des revenus et dépenses d'entreprise ou de location et des revenus de placement de plus de 1 000 $.

Grâce à un accord conclu entre la Faculté d'administration et l'Agence du revenu du Canada, ce projet s'inscrit à l'intérieur d'un programme communautaire de personnes bénévoles en matière d'impôt avec le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Moncton et certains clubs d'âge d'or de la région.

Comme par le passé, les étudiants et étudiantes de la Faculté d'administration accepteront pendant les trois premières semaines de mars de remplir des déclarations de revenus pour les personnes habitant des foyers de soins.

Les dons reçus seront remis à des organismes de charité ou utilisés pour des projets étudiants.

Depuis les 44 dernières années, le Projet-impôt a permis à plus de 1 850 étudiants et étudiantes de remplir au-delà de 32 600 déclarations de revenus.

Vous pouvez obtenir d'autres renseignements au 858-4273 ou encore au 858-4383.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13761
Départs à la Faculté des arts et des sciences sociales
Plusieurs collègues et amis se sont réunis pour saluer une consœur et des confrères de travail qui ont quitté ou quitteront bientôt leurs fonctions à la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton. Une réception a eu lieu le 6 décembre dernier au pavillon des Arts.

La photo nous fait voir, de gauche à droite : Pierre Gérin, professeur, Département d’études françaises (1970-2013); Adrice Richard, professeur, Secteur langue (2001-2012); Émérentienne Richardson, professeure, Secteur langue (1975-2013); Ronald C. LeBlanc, professeur, Département d’économie (1972-2013); Manfred Winter, professeur, Département de traduction et des langues (1975-2013) et Chedly Belkhodja, professeur, Département de science politique (1992-2013), accompagnés de Lisa Roy, doyenne, et Jean-François Thibault, vice-doyen de la Faculté des arts et des sciences sociales.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13766
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, à l’avant, Maurice Rainville, président de l’ABPPRUM ; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier, et Yolande Castonguay-LeBlanc, professeure à la retraite. À l’arrière, on voit les professeurs à la retraite Michel Massiéra, Francis Weil et Roger Bourque.
Des retraités offrent des bourses aux étudiantes et étudiants
L’Association des bibliothécaires, professeures et professeurs retraités de l’Université de Moncton (ABPPRUM) vient en aide à la population étudiante en créant la bourse ABPPRUM/FAÉUNB destinée aux étudiantes et aux étudiants des trois campus de l’Université de Moncton. Ce fonds de bourse créé par l’Université de Moncton à partir d’une contribution de l’ABPPRUM permettra d’offrir une bourse annuelle de 1 000 $ aux récipiendaires. Ces derniers seront choisis selon les critères établis et devront être inscrits à temps complet à un programme de premier ou de deuxième cycle dans l’un des trois campus de l’Université de Moncton. Les bourses seront remises en alternance par campus. Afin d’être admissibles, les récipiendaires devront aussi être résidents du Nouveau-Brunswick et faire preuve d’un besoin financier.

En raison des critères de sélection, cette contribution de l’ABPPRUM est admissible au Fonds d’accès aux études postsecondaires du Nouveau-Brunswick (FAÉUNB). Ce dernier est un programme de contrepartie aux sommes d'argent recueillies par les institutions et destinées à des bourses d'aide financière. Pour chaque dollar de don qui qualifie pour ce programme, le gouvernement du Nouveau-Brunswick ajoute 0,50 $. Les bourses ABPPRUM/FAÉUNB seront alors bonifiées de 50 pour cent.

L’Université de Moncton est très reconnaissante de l’engagement philanthropique des membres de son personnel et de ses retraités qui continuent de contribuer de façon significative à l’enrichissement de l’expérience étudiante sur les trois campus. Les dons comme celui de l’ABPPRUM permettent aux étudiantes et étudiants de poursuivre leurs études tout en réduisant leur fardeau financier.

Renseignements : 506-858-4130 ; developpement@umoncton.ca
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13757
Des étudiantes et étudiants en génie de l’U de M sont récompensés par l’AIGNB et la firme de génie-conseil exp
L’Association des ingénieurs et géoscientifiques du Nouveau-Brunswick (AIGNB) et la firme de génie-conseil exp ont attribué plusieurs prix et bourses à des étudiantes et étudiants du Nouveau-Brunswick inscrits à la Faculté d’ingénierie de l’Université de Moncton.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Gilles Roy, ing., Ph.D., vice-doyen de la Faculté d’ingénierie; Kristian Hébert, première année en génie civil, bénéficiaire d’une bourse d’entrée de l’AIGNB (3 000 $); Aiden Lee, première année en génie mécanique, bénéficiaire d’une bourse d’entrée de l’AIGNB (3 000 $); Dave Crandall, ing., premier vice-président chez exp, région du Canada atlantique; Guillaume Arseneau, deuxième année en génie civil, bénéficiaire du prix de l’AIGNB pour le meilleur rendement en première année d’un programme d’ingénierie (1 500 $); Gabriel LaPlante, ing., Ph.D., professeur en génie mécanique et membre du Conseil d’administration de la Fondation pour les études de l’AIGNB; Michelle Goguen, première année en génie mécanique, récipiendaire d’une bourse exp de 1 500 $; Denis Lafrance, première année en génie civil, bénéficiaire d’une bourse exp de 1 500 $; Brian Barnes, ing., président du conseil d’administration de la Fondation pour les études de l’AIGNB, et Alain Fournier, cinquième année en génie civil, bénéficiaire de la bourse Commémorative Graham MacDonald attribuée à l’étudiante ou l’étudiant finissant ayant le meilleur rendement académique (3 000 $).
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13759
Agrandir l'image
La photo prise à l’Université Ton Duc Thang nous fait voir le professeur Thu Pham-Gia, président de la conférence, au moment de prononcer le discours d’ouverture.
Clôture des célébrations entourant l’année internationale de la statistique en 2013
Les célébrations entourant l’année internationale de la statistique en 2013 se sont terminées le 29 novembre à l’Université de Moncton avec la conférence publique du professeur Jules de Tibeiro du campus de Shippagan.

Monsieur Thu Pham-Gia, président du comité organisateur des célébrations et professeur émérite de l’Université de Moncton, a souligné le succès de ces activités, ici, à l’Université de Moncton comme outre-mer, à HochiminhVille, Viêt-Nam. Le comité a d’ailleurs reçu des félicitations de la part du Comité central à Washington, aux États-Unis.

À l’Université de Moncton, neuf conférences plénières ont été livrées par des experts afin de démontrer l’application de la statistique dans leur domaine d’expertise.

Bernard Fichet, de l’Université d’Aix-Marseille, en France, le 15 novembre 2012, «Métriques d'arbre pour la classification : reconnaissance et approximations».

Gaétan Moreau, du Département de biologie de l’Université de Moncton, le 17 janvier 2013, « Écarts et abus fréquents commis dans la planification et l’analyse d’expériences : lorsque l’incompétence statistique fait dérailler le processus judiciaire au criminel ».
Cette conférence a aussi été prononcée à l’Université Crandall, de Moncton.

Éric Hervet, du Département d’informatique de l’Université de Moncton, le 31 janvier 2013, « Recherche et similarité d'images par le contenu ».

Fahim Ashkar, du Département de mathématiques et de statistique de l’Université de Moncton, le 7 février 2013, « Estimation des événements rares en hydrologie à l'aide de lois statistiques» (génie civil).

Jimmy Bourque et Viktor Freiman, de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton, le 21 février 2013, « Les jeux sont faits : un simulateur de jeux de hasard pour l’enseignement des probabilités » (enseignement des mathématiques).

Salah-Eddine El Adlouni, du Département de mathématiques et de statistique de l’Université de Moncton, le 9 octobre 2013, « Méthodes statistiques pour l’étude de la relation santé-climat » (statistiques environnementales).

Thu Pham-Gia, professeur associé et professeur émérite du Département de mathématiques et de statistiques de l’Université de Moncton, le 7 novembre 2013, « La distribution Gamma est-elle la seconde plus importante en Stat ? » (statistique mathématique).

Sylvia Kasparian, du Département d’études françaises, secteur linguistique, de l’Université de Moncton, le 21 novembre, « Les chiffres et les lettres peuvent-ils se marier ? » (Linguistique.

Jules de Tibeiro, campus de Shippagan, le 29 novembre, « Correspondence Analysis with Incomplete Paired Data using Bayesian imputition » (Analyse des données médicales).

Par ailleurs, la conférence internationale intitulée : « La statistique et ses interactions avec d’autres disciplines», organisée à Hochiminhville, au Viêt-Nam, les 5, 6 et 7 juin, en collaboration avec quatre universités vietnamiennes, a connu un franc succès. Réunissant 450 participantes et participants provenant de 13 pays a permis de présenter 86 communications scientifiques, six ateliers, une table ronde sur l’enseignement de la statistique et une session d’affichage.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13763
Le service Constel est de retour
Une nouvelle session s’amorce et le service de conseils linguistiques Constel est de nouveau à votre disposition pour vous offrir de l’assistance lors de la rédaction de vos textes. N’hésitez pas à nous consulter pour toute question liée à la langue française. Ce service est disponible du lundi au jeudi de 9 h à 16 h. Vous pouvez nous joindre par téléphone au 858-4319 ou par courriel à constel@umoncton.ca .
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13767
Testing en orientation de carrière
Chaque année, dans le cadre du cours ORCO6304 (Testing en orientation), les étudiantes et les étudiants sont appelés à administrer des tests et inventaires relatifs au cheminement de carrière.

Les personnes recherchées sont des adultes qui envisagent un retour aux études ou un changement d’emploi, des adolescentes et des adolescents de 11e ou 12e années qui se préparent à choisir une formation postsecondaire, des étudiantes et des étudiants qui s’interrogent sur leur choix de programme ou simplement des personnes qui souhaitent améliorer leur situation au travail.

L’activité requiert trois rencontres d’environ une heure chacune. Les participantes et les participants répondront à trois questionnaires. Par la suite, elles seront invitées à une rencontre d’interprétation. Toutefois, il ne s’agit pas d’une démarche complète d’orientation.

Les rencontres sont individuelles. Toute information recueillie est traitée de façon confidentielle. Il n’y a aucun frais exigés et aucune compensation n’est offerte. Les rencontres sont fixées de façon à convenir aux personnes participantes.

Les personnes intéressées à participer à cet exercice ou qui veulent plus de renseignements sont priées de communiquer avec le professeur Robert Baudouin à l’adresse Robert.Baudouin@Umoncton.ca ou au 858-4419.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13768
Programme spécial pour les BRPC du CRSNG : superviseurs sans subvention
Chaque année, le concours des bourses de recherche de premier cycle (BRPC) du Conseil de recherches en sciences naturelles et génie (CRSNG) permet à une dizaine d’étudiantes et d’étudiants prometteurs en sciences de travailler comme assistantes ou assistants de recherche sur les campus de l’Université de Moncton.

Généralement, ces étudiantes et étudiants sont supervisés par des professeures et professeurs qui bénéficient des subventions du CRSNG ou des Chaires de recherche du Canada. Toutefois, les professeures et professeurs qui ne détiennent pas de subvention du CRSNG, mais qui travaillent à en obtenir une peuvent quand même bénéficier du programme de Bourses de recherche de premier cycle (BRPC) du CRSNG pour superviser une étudiante ou un étudiant durant un stage d'été de 16 semaines.

Afin de poser sa candidature en tant que superviseure potentielle ou superviseur potentiel, il suffit de préparer un court document de deux pages comprenant un bref curriculum vitæ du directeur de travaux proposé, ses domaines de recherche et un bref historique des demandes d'appui qu'il a présentées au CRSNG ou des subventions/contrats du CRSNG et d'autres organismes qu'il a obtenus; la description des installations de laboratoire, notamment de l'équipement, des autres membres de son équipe de recherche, de l'accès à des titulaires d'une subvention du CRSNG, etc.; et une brève description du projet de recherche proposé par l'étudiante ou l’étudiant.

Il est conseillé de mettre en évidence les informations concernant les installations de laboratoire, de l’équipement, des membres de son équipe et de l’accès à des titulaires d’une subvention du CRSNG car celles-ci seront très importantes lors de l'évaluation des dossiers par le CRSNG.

Veuillez acheminer ce document par courriel sous format Word à la Faculté des études supérieures et de la recherche (FESR) au plus tard le lundi 27 janvier 2014 à 16 h 30. C'est le CRSNG qui fera la sélection.

Pour de plus amples renseignements, nous vous invitons à communiquer avec
Pierre Cormier, agent de liaison, par téléphone au (506) 858-4516 ou par courriel à l’adresse Pierre.Cormier@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13756
Conférence du Dr. Richard Heinzl de MSF
Les membres de la communauté universitaire sont cordialement invités à une conférence du Dr. Richard Heinzl, fondateur de la première section nord-américaine de Médecins Sans Frontières (MSF).

Cette conférence publique sera prononcée à 19 heures le mardi 14 janvier au Convocation Hall de l’Université Mount Allison dans le cadre de la série des Conférences du recteur marquant l’Année de l’engagement au niveau mondial proclamée par l’Université Mount Allison. Renseignements : www.mta.ca/pss
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13752
Prix Synapse 2014 des Instituts de recherche en santé du Canada
Chaque année, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) décernent trois prix afin de reconnaître l’importance des mentors dans la formation de la nouvelle génération de scientifiques et d’ingénieurs au Canada. Ces prix rendent hommage à des mentors qui ont contribué d’une façon importante à la promotion de la recherche en santé auprès d’élèves canadiens du niveau secondaire et qui ont fait preuve d’excellence à ce chapitre.

Les personnes candidates doivent être des mentors officiels du programme Synapse des IRSC au moment de leur mise en candidature.

L’un des prix décernés, une bourse d’une valeur de 10 000 $, est accordé à une équipe de recherche en santé qui a participé à des activités de sensibilisation des jeunes afin d’appuyer ses activités de mentorat futures. Les deux autres prix, de 5 000 $ chacun, sont remis à un chercheur en santé qui a pris part à des activités de sensibilisation des jeunes, ainsi qu’à une étudiante ou à un étudiant à la maîtrise ou au doctorat, ou encore à une boursière ou à un boursier postdoctoral, qui participe à des activités de mentorat.

Les mises en candidature doivent parvenir aux IRSC au plus tard le vendredi 24 janvier 2014. Pour remplir le formulaire de mise en candidature, rendez vous à l’adresse http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/32408.html Pour plus d’information sur les Prix Synapse des IRSC, visitez le http://www.synapse.irsc.gc.ca/prix
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13750
Prochaines activités du GRICC
Dans le cadre des activités du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact (GRICC), la prochaine édition des Jeudis de la Librairie, organisée en collaboration avec la Librairie acadienne, portera sur l’ouvrage de Jérôme Ferrari, intitulé Le Sermon sur la chute de Rome, paru en 2012 aux Éditions Actes Sud. Présentée avec la participation des professeurs Laurence Arrighi, Raoul Boudreau et de Nicolas Nicaise, doctorant au Département d’études françaises – tous trois de l'Université de Moncton. Cette activité aura lieu le 23 janvier 2014 de 16 h 30 à 18 h.

De plus, le GRICC présente une conférence du professeur Leyla Sall, professeur au Département de sociologie, le vendredi 24 janvier de 15 heures à 17 heures dans le local 458 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton. La conférence est intitulée « Religion, capitalisme et colonialisme : l’expérience des Mourides du Sénégal ».

Renseignements : Mourad Ali-Khodja, directeur du GRICC, au 858-4188.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13770
Allain Saulnier et Marika Lacroix sont les athlètes de la semaine
Les joueurs de hockey Allain Saulnier, de Cap-Pelé, et Marika Lacroix, d’Orléans en Ontario, sont les athlètes de la semaine Physiothérapie Sportmed pour la période du 30 décembre 2013 au 5 janvier 2014.

Allain Saulnier, étudiant au baccalauréat en administration, a marqué deux buts et a ajouté une passe lors des deux parties des Aigles Bleus au hockey masculin, cette fin de semaine en Nouvelle-Écosse. Il a marqué un but dimanche, lors d’un avantage numérique dans la défaite contre les X-Men de St. Francis Xavier; ce but a ainsi donné une avance de 2 à 1 aux Aigles Bleus. Il a récolté une passe sur le filet en plus de marquer le troisième but de son équipe dans la victoire face aux Huskies de Saint Mary’s University, samedi. Saulnier est le deuxième meilleur marqueur de son équipe avec une fiche de 7 buts et 10 passes pour 17 points.

Marika Lacroix, étudiante au baccalauréat en sciences et en éducation, a marqué le but gagnant des Aigles Bleues contre les X-Women de St. Francis Xavier University, dimanche. Son trio a également joué contre les meilleures joueuses des équipes opposantes tout comme lors de la victoire de samedi face aux Huskies de Saint Mary’s University. Les Aigles Bleues ont accordé seulement un but en deux parties. Lacroix, la capitaine de la formation, a certes été un élément important lors des victoires contre les deux meilleures équipes du Sport universitaire de l’Atlantique (SUA) en fin de semaine.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=13751
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.