Bulletin Cyber-Bulletin
Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus de Moncton  
 
Comités de l’École

Comités et instances décisionnelles

L’École de travail social – de par son statut d’École – comporte deux instances décisionnelles – soit l’assemblée de l’École de travail social – qui en est l’instance de gestion administrative et académique (pédagogique) et l’assemblée départementale qui gère les questions syndicales (embauches, évaluations des pairs (promotion, permanence, etc.).

Le comité du baccalauréat

Le Comité du baccalauréat est présidé par la direction adjointe et regroupe deux membres du personnel pédagogique de l'école et deux étudiantes. La personne assumant la direction de l'École y siège ex-officio. Le mandat de ce comité consiste, entre autres, à étudier et à recommander des modifications au programme, et à se pencher sur des dossiers qui ont des incidences pédagogiques au niveau du baccalauréat. Les recommandations qui en émanent sont transmises à l'assemblée de l'École.

Le comité des études supérieures

Le Comité des études supérieures est présidé par la direction de l'École et regroupe les professeures et professeurs qui sont affectés au programme de maîtrise en travail social, soit parce qu'ils y enseignent ou parce qu'ils dirigent des mémoires. Deux étudiantes du programme de maîtrise y siègent aussi. Le mandat de ce comité consiste, entre autres, à étudier et à recommander des modifications au programme et à se pencher sur des dossiers qui ont des incidences pédagogiques au niveau de la maîtrise. Des recommandations qui en émanent sont transmises à l'assemblée de l'École.

Le comité de formation pratique

Le Comité de formation pratique est présidé par la coordination des stages. Il est formé de deux membres du corps professoral et de deux étudiantes. La direction y siège ex officio. Son mandat consiste à étudier les dossiers qui touchent de près ou de loin à la formation pratique et de faire les recommandations qui s'imposent. C'est aussi à ce comité que sont étudiés litigieuses qui surviennent en stage. La coordonatrice y a donc recours comme organe de consultation pour l'éclairer quant au type d'action nécessaire en tenant compte des enjeux éthiques, académiques, pédagogiques et professionnels.

Le comité consultatif sur la formation en travail social

Le Comité consultatif sur la formation en travail social est géré par la direction de l'École. Il est habituellement présidé par un de ses membres qui provient d'un des organismes représentés. En fait, outre la présence d'un membre du corps professoral, de la coordonnatrice des stages, de deux représentants du conseil étudiant, de la doyenne et du vice-recteur à l'enseignement et à la recherche, sa composition est assurée par des représentants de divers partenaires de la communauté qui s'intéressent à la profession, notamment de l'ATSNB, du ministère du développement social, de syndicats de travailleurs sociaux, d'organismes communautaires, etc.

Il s'agit d'un forum qui permet aux partenaires d'être informés des projets des enjeux et des défis de l'École, tout en permettant à l'École d'entretenir des liens avec ses partenaires et d'être au courant des enjeux qui les préoccupent.

Le comité de partenariat et de recrutement

Le Comité de partenariat et de recrutement a été mis sur pied au cours de l'année académique 2001-2002. Il a été initié par un étudiant et un travailleur social du ministère du Développement social (MSSC, à l'époque). En plus des deux représentants étudiants qui siègent, il regroupe les responsables du côté de l'École, soit la direction-adjointe et la coordonnatrice des stages, et le représentant du MDS. La direction de l'École y siège ex officio. Ce comité s'est donné comme mandat d'organiser une journée d'échange annuelle qui réunit à la fois des travailleurs sociaux du MDS, des étudiants et des professeurs, autour d'un thème rassembleur qui intéresse tous ces partenaires. Cette activité devient un forum qui permet aux étudiantes et étudiants de se faire connaître par des employeurs potentiel tout en permettant à ces derniers de faire du recrutement de personnel.

Le comité local d'éthique de la recherche

Le Comité local d'éthique de la recherche est composé de la direction de l'École, de deux membres du corps professoral et de deux représentants étudiants de la maîtrise en travail social. Il reçoit des demandes d'approbation éthiques présentées par les étudiant.e.s ou les professeur.e.s dont les activités pédagogiques et de recherche qui relèvent du baccalauréat comportent l'entretien avec des personnes sur le terrain.

- Lien pour le formulaire d'approbation éthique pour le mémoire de fin de baccalauréat:

Formulaire de demande éthique

 

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.