Bulletin Cyber-Bulletin
Université de Moncton

Centre de recherche en linguistique appliquée



Deuxième journée de réflexion sur l'enseignement du français dans les écoles du District scolaire francophone Sud du Nouveau-Brunswick : défis et enjeux

Le Centre de recherche en linguistique appliquée (CRLA) de l’Université de Moncton et le District scolaire francophone Sud (DSF-Sud) organisent, pour la deuxième année consécutive, une journée de réflexion sur les défis et les enjeux de l’enseignement du français dans le sud du Nouveau-Brunswick. Il s’agit de poursuivre les réflexions entamées en 2014 et de discuter de moyens à prendre pour agir sur la situation : agir sur les représentations et agir sur les pratiques. 

L’objectif général de la journée est de réunir les citoyennes et les citoyens de la région qui s’intéressent à la question du français dans les écoles, au collège et à l’université – enseignantes et enseignants, élèves et parents d’élèves, médias, représentants du ministère de l’Éducation, du District scolaire francophone Sud, de la Faculté des sciences de l’éducation et du Secteur langue de l’Université de Moncton et du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (Dieppe) – dans le but de continuer la réflexion sur le sujet et, plus particulièrement, cette année, d’examiner les moyens d’agir sur les représentations (idées, croyances, préjugés qui circulent sur les langues) et sur les pratiques (comment, notamment, élargir le répertoire linguistique des élèves).

Pour agir sur les représentations, il faut analyser les principaux discours qui ont circulé et qui circulent sur le français et en mesurer les conséquences positives et négatives pour la construction de l’identité, d’une part, et pour les pratiques linguistiques, d’autre part (le fait de parler dans une langue ou l’autre ou les deux, le fait de parler un vernaculaire plutôt qu’un autre). Pour agir sur les pratiques, il importe de tenir compte de ces représentations et de trouver les moyens de s’approprier un français qui convient aux différentes situations de communication à l’oral et à l’écrit.

La journée commencera par une conférence d’Annette Boudreau, codirectrice du CRLA, qui portera sur l’insécurité linguistique. La conférence sera suivie d’une table ronde composée d’élèves des écoles secondaires, organisée par Marc-Samuel Larocque de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick.

En après-midi, des ateliers seront offerts :

Karine Gauvin : « Qu’est-ce qu’un acadianisme? »
Matthieu LeBlanc : « Outils d’aide à la rédaction : ressources en ligne »
Sophie Lacroix : « La PALC (Politique d’aménagement linguistique et culturelle du Nouveau-Brunswick), projet de société pour l’éducation en langue française »
Christine Clercy : « Quand il y a deux langues ou plus à la maison… »
Yves Doucet : « La PELF, un outil de perfectionnement en construction identitaire »

Des périodes de discussion en groupe et en plénière sont prévues. La journée de réflexion est ouverte à toutes et à tous. L’inscription est cependant obligatoire. Vous trouverez la fiche d’inscription à la suite de ce texte. Prière de nous le faire parvenir avant le 1er mai 2015 au crla@umoncton.ca.

Nous vous attendons en grand nombre! Et n’oubliez pas d’inscrire cette date à votre agenda!

____________________ ____________________ ________________________
Annette Boudreau, CRLA Laurence Arrighi, CRLA  Monique Boudreau, DSF-Sud

 

Fiche d’inscription pour les ateliers et horaire de la journée
Nom :   __________________________________________________________
École/Université/Autre : ___________________________________________________
Courriel : _______________________________________________________________
Service de garderie offert sur place
Aurez-vous besoin du service de garderie? ____ Oui              ____ Non
Combien d’enfants? _______             Âge : ________

9 h Accueil
9 h 15 Conférence d’Annette Boudreau : L’insécurité linguistique en Acadie.
Pour mieux comprendre.
10 h 15 Pause
10 h 30 Table ronde des élèves d’écoles secondaires animée par :
Marc-Samuel Larocque de la Fédération des jeunes francophones
du Nouveau-Brunswick.

12 h Dîner (offert gratuitement sur place)
13 h Choisissez un atelier parmi les trois :
_____ a. Matthieu LeBlanc : Outils d’aide à la rédaction – Les ressources en ligne.
Dans cet atelier, destiné avant tout aux enseignantes et enseignants, nous passerons en revue quelques-uns des principaux outils d’aide à la rédaction offerts en ligne : le Petit Robert, Usito (dictionnaire du français nord-américain), la Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française et les outils intégrés à TERMIUM Plus. Nous illustrerons les forces et les limites de chacun de ces outils, puis nous effectuerons des recherches concrètes à partir d’exemples réels (difficultés du français, problèmes de terminologie, etc.).

_____ b. Karine Gauvin : Qu’est-ce qu’un acadianisme ?
Cet atelier se veut un lieu de réflexion sur la question de la qualité de la langue en Acadie. Dans la foulée des plus récents débats dans les médias, force est de constater que le chiac est devenu le symbole du « mal parler » en Acadie. Mais a-t-on raison de balayer du revers de la main toutes les composantes linguistiques de cette variété qui comporte, outre les emprunts à l’anglais (dans des proportions plus ou moins importantes selon les locuteurs), bon nombre de traits linguistiques propres aux Acadiens? À partir d’exemples précis, nous examinerons la notion d’acadianisme (souvent confondue avec le chiac) afin de la situer dans le cadre plus général du français parlé en Acadie.
page 2
_____ c. Sophie Lacroix : PALC (Politique d’aménagement linguistique et culturel
  du Nouveau-Brunswick) projet de société pour l’éducation en langue
  française.
La communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick, en collaboration avec le gouvernement, s’est engagée dans un véritable projet de société afin de répondre aux défis liés à sa situation linguistique minoritaire. Plus de 200 leadeurs se sont concertés afin de créer, ensemble, une Politique d’aménagement linguistique et culturel (PALC) comprenant 48 stratégies et des centaines de pistes d’action. Cet atelier présente les grandes lignes de cette démarche citoyenne, ses retombées ainsi que quelques exemples concrets découlant de la mise en œuvre de cette politique.  Des idées simples et créatives seront également proposées à toute personne ou organisme voulant mobiliser différents partenaires, jeunes et adultes, autour d’un projet commun visant l’épanouissement de la communauté francophone.

14 h 30 Choisissez un atelier parmi les trois :
_____ a. Matthieu LeBlanc : Outils d’aide à la rédaction – Les ressources en ligne.
Dans cet atelier, destiné avant tout aux enseignantes et enseignants, nous passerons en revue quelques-uns des principaux outils d’aide à la rédaction offerts en ligne : le Petit Robert, Usito (dictionnaire du français nord-américain), la Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française et les outils intégrés à TERMIUM Plus. Nous illustrerons les forces et les limites de chacun de ces outils, puis nous effectuerons des recherches concrètes à partir d’exemples réels (difficultés du français, problèmes de terminologie, etc.). (Reprise.)

_____ b. Christine Clercy : Quand il y a deux langues ou plus à la maison...
On sait tous qu’il est possible d’apprendre plusieurs langues, dès la naissance ou plus tard. De nombreuses idées circulent quand il s’agit de savoir comment s’y prendre. Le but de cet atelier est de présenter les résultats de la recherche concernant l’acquisition de plusieurs langues tout en tenant compte du contexte minoritaire vécu au Nouveau-Brunswick. Nous discuterons aussi des meilleures pratiques pour favoriser le développement du français dans un contexte bilingue.
_____ c. Yves Doucet : La PELF, un outil de perfectionnement en construction
  identitaire.
La Pédagogie pour l'école de langue française (PELF) est un recueil de capsules vidéo permettant aux éducateurs de voir comment il est possible de transformer une simple question ou un commentaire d'un élève en occasion de cheminement identitaire. Au menu : présentation des fondements théoriques, exploration des capsules vidéo, perspectives de réseautage...
15 h 45 Mot de la fin

Date limite d’inscription : 1er mai 2015
Personne ressource : Lise Landry
Centre de recherche en linguistique appliquée
Faculté des arts et des sciences sociales
Université de Moncton
Moncton (N.-B.)
Téléphone : (506) 858-4057 ou Courriel : crla@umoncton.ca

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.