Université de Moncton
Précédent Pause Suivant
  Campus d'Edmundston  
 
Campagne de financement

Clips promos
 
 
 

Société des acadiens et des acadiennes du Nouveau-Brunswick

Société des acadiens et des acadiennes du Nouveau-Brunswick (12)

s.d., 1959 - 1985. - 2,72 m de documents textuels, 76 cm de documents microformes et autres documents.

Manuscrits : originaux et copies, 19 bobines de microfilms.

La plupart des documents sont en français, sauf quelques pièces en anglais.

Les racines de la Société des Acadiens du Nouveau-Brunswick (S.A.N.-B.) remontent à la première Convention Nationale des Acadiens à Saint-Joseph de Memramcook en 1881. La S.A.N.-B. a été fondée en 1973 pour répondre à des besoins socio-politiques des Acadiens. La population francophone du Nouveau-Brunswick voulait se doter d'un moyen de pression pour protéger et promouvoir la langue française et la culture acadienne. La S.A.N.-B. va donc répondre à ces besoins.

En octobre 1979 avait lieu à Edmundston la Convention d'Orientation. Les débats lors de cette convention font ressortir le besoin de restructurer la S.A.N.-B.. C'est à sa réunion de janvier 1980 qu'elle se donne pour but de faire participer la population acadienne et de définir un projet collectif acadien, car la S.A.N.-B. ne possédait aucune structure permanente et reconnue pour toutes les régions.

Le plus important changement de structure a été le sectionnement du territoire du Nouveau-Brunswick en 15 régions. La S.A.N.-B. est présente dans toutes les régions par l'entremise des conseils régionaux qui travaillent avec leur population respective. Elle changera également de nom pour être représentative de l'ensemble de la population acadienne.

Le Conseil provincial est composé de 20 membres dont 15 sont élus par les sections régionales. La relocalisation du siège social de Moncton à Petit-Rocher et la politique de réévaluer le site du siège social à tous les cinq ans s'insèrent dans la restructuration de la S.A.N.-B.

La S.A.N.-B. demeurent un organisme provincial représentatif de l'ensemble des acadiens qui reflète ses principaux champs d'interventions au cours de la période 1973 à 1985.

Le fonds contient de la correspondance, des statuts et règlements, des textes de lois, des procès-verbaux, des comptes-rendus de réunion, des notes, des rapports, des bulletins, des documents de travail, des documents financiers, des listes, des résolutions, des cartes géographiques, des caricatures, des pamphlets, des revues, des formules d'inscription, des mémoires, des articles de journaux, des questionnaires, des tableaux, des statistiques, des photos et négatifs et curriculum vitae.

Versé par Benoît Bérubé en 1981 et 1984 et par Lise Ouellette en 1986.

Aucune restriction.

Instruments de recherche :

Description du fonds de la Société des acadiens et des acadiennes du Nouveau-Brunswick (12) 1959-1985, par Michel Thériault, Linda Thibodeau et Jeanne d'Arc Couturier. Révisé par Guy Lefrançois. Edmundston : Centre de documentation et d'études madawaskayennes, 2003, 12 p.

Voir aussi :

Description du fonds de la Société des acadiens et des acadiennes du Nouveau-Brunswick - Société de la Grande-Rivière (79) 1975-1989, par Michel Thériault, Linda Thibodeau et Jeanne d'Arc Couturier. Révisé par Guy Lefrançois. Edmundston : Centre de documentation et d'études madawaskayennes, 2002, 13 p.

Le Centre d'études acadiennes possède le fonds de la Société des acadiens et acadiennes du Nouveau-Brunswick (S.A.A.NB) (42).

D'autres versements sont attendus.

Les Archives provinciales du Nouveau-Brunswick garde les bobines du fonds d'archives microfilmées.

Microfilmé en 1996.

Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Plan du site
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.