Université de Moncton

Répertoire universitaire 2016 - 2017

Doctorat en sciences du langage

ResponsableFaculté des arts et des sciences sociales
DiplômePh. D.
DuréeMinimum de 4 sessions à temps complet
Thèse : 7 ans après la première inscription au programme
Lieu
Moncton

OBJECTIFS
Permettre à l'étudiante et à l'étudiant d'acquérir les éléments essentiels à la production d'une thèse qui contribuera à l'avancement des connaissances dans un champ d'études déterminé et l'inciter à fonctionner de façon de plus en plus autonome dans le domaine de la recherche en sciences du langage.

RÈGLEMENTS PÉDAGOGIQUES ET ADMINISTRATIFS

CONDITIONS D'ADMISSION
Maîtrise ès arts en sciences du langage ou Maîtrise en français obtenue avec une moyenne minimale de 3,00, ou l'équivalent de 3,00. Avant de s'inscrire au programme de doctorat en sciences du langage, les personnes détenant une maîtrise en français avec mémoire devront d'abord compléter leur formation par un travail de recherche et un mémoire supplémentaire dans le domaine.

Les personnes détenant un diplôme jugé équivalent soumettront leur dossier au Comité des études supérieures du Département, lequel fixera les compléments de formation nécessaires avant l'inscription au troisième cycle. Pour les personnes qui détiennent une Maîtrise dans une autre discipline, une propédeutique sera exigée.

Outre la connaissance du français, les candidats et candidates au doctorat devront posséder une compétence de lecteur en anglais ou dans toute autre langue nécessaire à leur recherche.

SCOLARITÉ
Suivre au moins trois séminaires dans la discipline, dont un pouvant être sous forme de lectures dirigées. Le quatrième séminaire peut être suivi en études littéraires ou dans une discipline connexe. Dans le cas d'une discipline connexe, il faut l'accord du Comité des études supérieures du Département.

On peut suivre au maximum deux séminaires dans des universités qui ont des programmes comparables.

Sauf indication contraire, les séminaires offerts par le Département d'études françaises s'adressent à la fois aux étudiantes et aux étudiants des deuxième et troisième cycles.

EXAMEN PRÉDOCTORAL
Une fois sa scolarité terminée et avant d'entreprendre la rédaction de sa thèse, l'étudiante ou l'étudiant se présente à l'examen prédoctoral.

THÈSE
Une thèse de doctorat est le résultat d'une recherche approfondie et originale qui apporte une contribution véritable à l'avancement des connaissances dans un domaine précis (voir les règlements de la FESR sur les thèses). Le volume normal d'une thèse de doctorat est de quelque 300 pages.

On pourra encourager l'étudiante ou l'étudiant en rédaction de thèse à publier une partie de son travail sous forme d'articles dans des revues arbitrées. De plus en plus favorisée par les universités canadiennes, cette formule permet à l'étudiante ou à l'étudiant de tester ses hypothèses de recherche en même temps que la pertinence de ses résultats au fur et à mesure que son projet de thèse se développe, et de participer activement à la communauté des chercheurs et chercheuses. Ces articles ne remplacent cependant pas la thèse; ils doivent être incorporés de manière à former un ensemble logique qui respecte les formules admises des thèses du troisième cycle.

Normalement, le candidat ou la candidate fait approuver le choix de son directeur ou de sa directrice et, le cas échéant, de son codirecteur ou de sa codirectrice de thèse avant la fin de la deuxième session, et le choix de son sujet de thèse avant la fin de la troisième session. L'étudiante ou l'étudiant remplit le formulaire prévu à cet effet et le soumet au Comité des études supérieures par l'intermédiaire de son directeur ou de sa directrice de thèse. Le Comité rend le sujet public et l'approuve à la lumière des avis reçus.

À la fin de chaque année scolaire, et ce jusqu'à la soutenance, le candidat ou la candidate remet à son directeur ou à sa directrice de thèse et au Comité des études supérieures un rapport sur l'avancement de ses recherches.

SOUTENANCE
Lorsque la thèse est terminée, l'étudiante ou l'étudiant la dépose officiellement, selon les procédures fixées par la Faculté des études supérieures et de la recherche; celle-ci se charge d'organiser l'évaluation de la thèse ainsi que la soutenance.

RÉSIDENCE ET LIMITE DE TEMPS
Le candidat ou la candidate au doctorat doit être inscrit à temps complet durant au moins quatre sessions. La thèse doit être soumise dans les sept années suivant la première inscription au programme.

TABLEAU DES COURS

OBLIGATOIRES96 CR.

LING8901    Examen prédoctoral 6
LING8902    Thèse de doctorat 90

OPTION12 CR.

Quatre séminaires choisis parmi les suivants :

LING7810    Questions de linguistique 3
LING7820    Analyse conversationnelle 3
LING7830    Dialectologie 3
LING7840    Langues en contact 3
LING7870    Insécurité linguistique 3
LING7920    Les Acadiens et leur langue 3
LING7940    Langues et minorités 3
LING7950    Français en Amérique du Nord 3
LING7960    Aménagement linguistique 3
LING7980    Thèmes en linguistique 3

Autres

LING7010    Lectures dirigées 3
LING/LITT7510    Séminaire projet spécial 3
LING/LITT7860    Analyse textuelle informatisée 3

--------
    GLOBAL
108 CR.
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Partager
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.