Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 10 Septembre 2002

Une page d'histoire est tournée

Agrandir l'image
Avec le décès de Sœur Irène Léger le 3 août dernier à Lévis au Québec, c'est toute une page d’histoire du campus de Shippagan de l’Université de Moncton qui vient d’être tournée.

Originaire de Paquetville, Sœur Irène Léger a consacré plusieurs années de sa vie dans l’enseignement au nord-est du Nouveau-Brunswick, entrecoupées par des études en éducation et en philosophie.

En 1960, elle devient la première directrice des études du Collège Jésus-Marie, fondé la même année pour permettre aux femmes de la région de poursuivre le baccalauréat ès arts. À Shippagan jusqu’en 1968, elle quitte alors l’institution pour des études de maîtrise et de doctorat en philosophie durant trois ans à Lyon en France. Elle est de retour en 1971 au Collège Jésus-Marie où elle occupe les postes de rectrice et de professeure de philosophie et ce jusqu’en 1977, alors que le Collège Jésus-Marie devient le campus de Shippagan de l’Université de Moncton. Jusqu’à son retour au Canada en 2001, elle était Secrétaire générale des religieuses Jésus-Marie à Rome.

Le Sénat académique de l’Université de Moncton a reconnu l’œuvre de Sœur Irène Léger en lui décernant les titres de Professeure émérite et de Docteure d’honneur. En 1996, l’Université de Moncton désignait l’édifice construit en 1948 et agrandi en 1968, comme étant le pavillon Irène-Léger et ce afin de reconnaître le travail inlassable de Sœur Irène Léger et l’œuvre des religieuses Jésus-Marie dans l’implantation et le développement de l’enseignement supérieur dans la région.

Le vice-recteur de l’UMCS, monsieur Armand Caron a représenté l’Université de Moncton lors des funérailles et il a tenu à rendre hommage à Sœur Irène Léger : « Le Collège Jésus-Marie a vécu très souvent des remises en question, des changements d’orientation, voire des menaces de fermeture et les années 1960 à 1975 ont été parsemées d’embûches, mais la ténacité des religieuses Jésus-Marie avec Sœur Irène Léger en tête aura permis de tenir la barque jusqu’à la réorganisation de l’Université en trois campus. Nous leur en serons toujours reconnaissants ». Le recteur de l’Université de Moncton, monsieur Yvon Fontaine a également souligné la contribution de Sœur Léger : « Elle a été l’âme dirigeante du Collège Jésus-Marie pendant plusieurs années et il faut lui rendre hommage pour un remarquable dévouement à la cause de l’enseignement supérieur en Acadie ».
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.