Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mardi 13 Février 2018

La brigade défensive des Aigles Bleus s’enrichit de quatre nouveaux joueurs

Jean-François Damphousse, directeur des opérations hockey des Aigles Bleus de l’Université de Moncton, est heureux d’annoncer que quatre défenseurs de 20 ans vont se joindre à l’équipe de hockey masculine de Sport universitaire de l’Atlantique pour la saison 2018-2019.

Vincent Lanoue, de Le Gardeur (Québec), Alexandre Bernier, de Dieppe (Nouveau-Brunswick), Tobie Paquette-Bisson, de Rosemère (Québec), et Olivier Desjardins, de Drummondville (Québec), ont signé une lettre d’intention de chausser les patins du Bleu et Or en septembre prochain.

Vincent Lanoue lance de la gauche, mesure 5 pieds 10 pouces et pèse 190 livres. Il a évolué pendant cinq saisons dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), une année avec les Remparts de Québec (0-7=7 points), une année et demie avec les Foreurs de Val-d’Or (1-18=19 points) et deux années et demie avec les Tigres de Victoriaville (19-89=108 points).

« La ligue de l’Atlantique est la meilleure au Canada et elle m’intéresse beaucoup, a indiqué Lanoue, qui veut poursuivre des études en ingénierie civile. Les Aigles Bleus m’offrent une belle possibilité pour étudier et jouer au hockey. Je suis un défenseur qui joue dans les deux sens et j’espère apporter une stabilité à l’équipe. J’aime appuyer l’offensive avec une bonne transition. Jouer en avantage et en désavantage est une de mes forces. Mon expérience de cinq saisons dans le hockey junior majeur va certainement m’aider au hockey universitaire. Je ne connais pas trop ce calibre, mais j’y apporterai mon leadership et j’apprends rapidement. »

Alexandre Bernier, 5 pieds 9 pouces, 166 livres, s’aligne actuellement avec le Blizzard d’Edmundston de la Ligue de hockey junior des Maritimes. Il a disputé une saison et demie dans l’uniforme des Sea Dogs de Saint-Jean (27 parties de 2016 à 2016, 55 de 2016 à 2017) de la LHJMQ. Il a marqué quatre buts et a ajouté 19 passes pour récolter 23 points en 82 parties. Cette saison avec le Blizzard, il a accumulé quatre buts et 27 passes, pour un total de 31 points en 42 parties, le 5e pointeur de son équipe. Il a évolué avec les Commandos de Dieppe et les midgets Flyers AAA majeur de Moncton. Il est étudiant en gestion du loisir, sport et tourisme.

« J’ai souvent été voir les matchs des Aigles Bleus dans ma jeunesse et c’était toujours dans mes plans de jouer pour cette équipe », a dit Alexandre Bernier, dont le père Marc et le frère Mathieu ont aussi porté le gilet du Bleu et Or. « J’ai grandi dans la région et je fréquente déjà l’Université. Mon expérience d’une année et demie avec les Sea Dogs de Saint-Jean et cette saison avec le Blizzard va m’aider dans le sport universitaire. J’ai aussi gagné un championnat avec les Sea Dogs. Le hockey universitaire est un bon calibre rapide et physique. J’ai une bonne vision et je peux faire de bonnes passes. J’ai aussi un bon lancer de la ligne bleue. J’ai une petite taille, mais je me débrouille bien devant le filet. Mon objectif est d’aider l’équipe à remporter un championnat. Mon père en a gagné deux avec les Aigles. Je vais apporter mon leadership. »

Tobie Paquette-Bisson lance de la gauche. Il mesure 6 pieds 3 pouces et pèse 193 livres. Il a joué quatre saisons dans la LHJMQ. Membre de l’Armada de Blainville-Boisbriand (28 parties de 2016 à 2017, 46 parties de 2017 à 2018), c’est sa deuxième campagne avec cette formation. Il a aussi porté le gilet des Screaming Eagles du Cap-Breton (64 parties de 2015 à 2017) et avec le Drakkar de Baie-Comeau (75 parties de 2014 à 2015). Cette saison, il a deux buts et 20 passes à son actif.

« J’ai entendu de belles choses au sujet du programme des Aigles Bleus et de l’Université de Moncton, a dit Paquette-Bisson. Je connais certains joueurs et je veux aider cette équipe à se rebâtir. J’aime bien les défis et je veux devenir un joueur clé qui remettra l’équipe sur la route vers un championnat. Ma force sur la glace est de relancer l’attaque. J’ai un bon coup de patin et une bonne vision du jeu. J’ai des amis qui évoluent au hockey universitaire et je sais que c’est un calibre élevé et populaire. » Paquette-Bisson a déjà joué avec Vincent Deslauriers et Justin Vanier-Guénette du Bleu et Or. Il prévoit suivre des cours de marketing ou de nutrition.

Olivier Desjardins mesure 6 pieds 2 pouces et pèse 199 livres. Ce grand défenseur a joué quatre saisons dans la LHJMQ, deux avec les Foreurs de Val-d’Or (de 2014 à 2016), une avec le Titan d’Acadie-Bathurst (de 2016 à 2017), et a partagé la saison actuelle entre les Wildcats de Moncton (huit parties) et les Islanders de Charlottetown (38 parties).

« J’ai beaucoup aimé la ville de Moncton lors de mon séjour avec les Wildcats, a dit Olivier Desjardins. Je suis intéressé d’étudier en éducation primaire en français dans les Maritimes. J’aime bien la position de défenseur parce que j’y vois bien l’ensemble du jeu. Il y a de la pression et j’aime bloquer des lancers. On peut y influencer l’allure du match. Je ne connais pas trop le hockey universitaire, mais je sais que c’est un calibre élevé, rapide et où l’on fait face à des hommes. Je veux aider les Aigles Bleus dans leur développement. J’apprécie ma saison avec les Islanders et on surprend. » Desjardins a joué deux ans avec le gardien Étienne Montpetit à Val-d’Or. Il a récolté trois buts et six passes cette saison en 52 rencontres.

« Notre jeu en défensive a fait défaut cette saison et nous voulons bâtir pour les années antérieures », a dit le directeur des opérations hockey des Aigles Bleus, Jean-François Damphousse. « Ces quatre jeunes sont prometteurs pour notre avenir. Ils sont mobiles et possèdent l’expérience nécessaire pour aider notre club à se diriger vers un championnat. »
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.