Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 04 Décembre 2008

Le processus de création de la bande dessinée

La photo nous fait voir, de gauche à droite, André Lapointe, directeur du Département des arts visuels; Olivier Supiot, bédéiste; et Anne-Cécile Grunenwald, attachée culturelle au Consulat général de France en Atlantique.
Agrandir l'image
Le bédéiste français Olivier Supiot, invité du Consulat général de France en Atlantique au Salon du livre de Dieppe et à la Fureur de Lire à Dartmouth, a profité de son séjour dans la région pour échanger sur le processus de création de la bande dessinée et sur le parcours, les contacts et les débouchés du métier d’auteur sur la scène française et internationale lors d’une rencontre à la Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen au Campus de Moncton de l’Université de Moncton. Auteur, scénariste et coloriste, Olivier Supiot a suivi des études en art graphique à Tours, en France. Il aborde la publicité mais n’arrive pas à refouler les P’tits Mickeys qui le hantent. En 1999, il crée une nouvelle série, Marie Frisson, univers absurde où des monstres spectaculaires sont effrayés par une adorable chipie. Marie Frisson fait aujourd’hui l’objet d’un album tout en étant publiée dans le magazine de jeu vidéo - Console Mania.

-30-
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.