Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 01 Avril 2008

1er avril - UMCE : « Les femmes et le pouvoir », avec la sénatrice Pierrette Ringuette

La photo nous fait voir les étudiantes et l’étudiant en compagnie de la sénatrice Pierrette Ringuette. À l’avant, de gauche à droite : Frédéric Dionne et Marie-Christine Émond; à l’arrière : Judith Pagé, Mélanie Madore, Maude Pelletier, Maryssa Picard, Raymonde Thériault, Jessica Marmen, Pierrette Ringuette et Andrée Maltais.
Agrandir l'image
*** Ce document souscrit aux règles de la nouvelle orthographe ***

Communiqué de presse

- Pour diffusion immédiate -

le mardi 1er avril 2008

UMCE : « Les femmes et le pouvoir », avec la sénatrice Pierrette Ringuette

EDMUNDSTON, N.-B. - Dans le cadre du cours SCPO/SOCI 3400, intitulé « Les femmes et le pouvoir », la professeure France Nadeau et le groupe d'étudiantes et étudiant recevaient, le 25 mars dernier, madame Pierrette Ringuette, sénatrice.

Madame Ringuette, qui siège au Sénat du Canada depuis décembre 2002, a partagé son expérience de la vie politique régionale et canadienne, en s’attardant sur la thématique du pouvoir et la présence des femmes dans des postes de pouvoir. Pendant deux heures, les étudiantes et l’étudiant ont eu l’occasion d’échanger et de poser des questions à madame Ringuette sur son cheminement personnel et ses prises de position relatives à des politiques concernant les femmes intéressées par la vie publique, que ce soit aux niveaux professionnel ou politique.

Rappelons que Pierrette Ringuette s’est distinguée en devenant la première femme francophone à être élue à l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick, où elle a représenté la circonscription de Madawaska-Sud de 1987 à 1993. Elle a aussi été la première femme francophone originaire du Nouveau-Brunswick à être élue au Parlement fédéral, où elle a représenté la circonscription de Madawaska-Victoria, de 1993 à 1997.

Grandement apprécié par le groupe présent, cet échange a permis de faire un lien entre l’apprentissage théorique relié à la thématique du cours et le vécu d’une femme politique, expérimentée et engagée.

- 30 -

Renseignements : France Nadeau, professeure, Secteur des sciences humaines (737-5262 - b)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.