Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 17 Novembre 2008

Table ronde sur la création de Léonard Forest

Une table ronde est organisée autour de la création cinématographique et littéraire de Léonard Forest, le mercredi 26 novembre à 15 heures dans le local 106 de l'édifice des arts au Campus de Moncton de l'Université de Moncton.

M. Forest est artiste en résidence au Département d'études françaises pendant tout le semestre d'automne grâce à des subventions du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick et du Bureau du Recteur de l'Université de Moncton.

Cette table ronde réunira autour de Léonard Forest, Claude Guiguet, spécialiste du cinéma, et le poète Maurice Raymond, tous deux professeurs au Département d’études françaises, et Joël Boilard, doctorant en études littéraires et auteur de nouvelles. Ces trois personnes animeront une discussion avec Léonard Forest autour de ces divers domaines de création. À la suite de la table ronde, vous êtes invités à prendre le verre de l'amitié en compagnie de M. Forest au salon des professeurs de l'édifice des arts.

Léonard Forest a connu d'une carrière de plus de 30 ans à l'Office national du film du Canada où il a participé à la production de quelque 130 films comme scénariste, réalisateur, monteur ou producteur. Ses films sur l'Acadie, dont Les Acadiens de la dispersion, La noce est pas finie, Un soleil pas comme ailleurs et déjà au milieu des années 1950, Les Aboiteaux, dont il est le scénariste et le metteur en scène, en font le pionnier de l'art cinématographique en Acadie.

Parallèlement à sa carrière de cinéaste, Léonard Forest n'a cessé de poursuivre une activité littéraire où il a fait preuve des mêmes qualités de sensibilité, de rigueur et d'originalité. Auteur des recueils Saisons antérieures (Éditions d'Acadie, 1973) et de Comme en Florence (1980), il publie Le pommier d'août en 2001 aux Éditions Perce-Neige. Un remarquable recueil d'essais publié en 1998, La jointure du temps (Perce-Neige), lui a valu le prix Champlain décerné par le Conseil de la vie française en Amérique.

M. Forest est aussi l'auteur de nombreux récits, nouvelles et textes dramatiques parus dans diverses revues canadiennes ou diffusés sur les ondes de Radio-Canada. En 2003 et 2004, aux Éditions Bouton d'or Acadie, il publie deux contes « pour enfants de tous âges », intitulés respectivement Les trois pianos et Ni queue ni tête.

Cette riche carrière de cinéaste et d'écrivain lui a valu de nombreuses reconnaissances. En 2001, l'Université de Moncton lui décerne un doctorat d'honneur en arts et lettres et en 2002, le Festival Northrop Frye Festival lui rend un hommage qui souligne ses productions cinématographiques et littéraires. Il reçoit en 2005, le Prix d'excellence en arts cinématographiques du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick. Enfin en 2006, le cinéaste Rodolphe Caron réalise le film Léonard Forest, cinéaste et poète, coproduit par l'ONF et les productions Appalaches.

Bienvenue à tous et à toutes.

-30-
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.