Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 12 Novembre 2008

Le Sénat réclame le respect de l'autonomie des universités

Le Sénat académique de l'Université de Moncton, à l’instar du Conseil des gouverneurs, partage les inquiétudes du recteur Yvon Fontaine au sujet du Plan d’action pour transformer l’éducation postsecondaire du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Lors de sa réunion du 31 octobre, le Sénat a adopté à l’unanimité trois résolutions, dont l’une demandant au recteur et vice-chancelier « de faire les démarches qui s’imposent pour s’assurer qu’aucune modification législative ou mesure administrative ne porte atteinte à l’autonomie des universités publiques et à la liberté universitaire et que le gouvernement du Nouveau-Brunswick modifie le plan de manière à ce que la dualité des institutions d’enseignement soit pleinement respectée. »

Le Sénat a affirmé que « l’absence d’ingérence et de contrôle gouvernementaux dans les questions de nature académique constitue une caractéristique fondamentale de l’université publique et est garante de la liberté universitaire. » Selon le Sénat, « cette caractéristique doit être défendue et protégée. »

Le Sénat a aussi rappelé, à l’instar de l’article 16,1 de la Charte canadienne des droits et libertés, que les communautés de langues française et anglaise du Nouveau-Brunswick « ont un statut et des droits et privilèges égaux, notamment le droit à des institutions d’enseignement distinctes » et que « le rôle de la législature et du gouvernement du Nouveau-Brunswick est de protéger et de promouvoir » ce statut, ces droits et privilèges.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.