Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 04 Novembre 2016

Présentation sur la communication de crise à Énergie N.-B.

La photo nous montre, de gauche à droite, les étudiants Christian Ouaka, Dieynaba Niang, Aïssata Youla, Céline Van Ransbeek; la conférencière Marie-Andrée Bolduc; et les étudiants Claudia Ondobo Andze, Dominique Bourque, Lucie Guichardon, Eunice Coulibaly, Djeneba Diallo, Cornélia Paris et Imane El Guezouli.
Agrandir l'image
La classe du cours Communication de crise du programme d’Information-communication a récemment reçu la visite de la porte-parole d’Énergie N.-B., Marie-Andrée Bolduc.

Mme Bolduc a présenté aux étudiantes et étudiants les plans de communication appliqués par son Service des communications lors de la crise du verglas qui a frappé la province à l’hiver 2013 et lors de la tempête Arthur, en juillet 2014, qui a déversé 143 millimètres de pluie en 27 heures avec des vents de plus de 100 km/h.

De plus, la spécialiste de relations avec les médias a décrit la stratégie communicationnelle utilisée lors de la simulation, l’an dernier, d’un accident grave à la centrale nucléaire de Pointe-Lepreau.

Elle-même diplômée du programme d’Information-communication, Marie-Andrée Bolduc a particulièrement insisté sur l’importance de manifester de l’empathie envers les personnes touchées par une crise, d’être toujours transparent face aux médias, mais en se limitant à des faits avérés. Elle a également insisté sur l’importante de bien préparer les messages-clés destinés aux publics cibles et, particulièrement pour Énergie N.-B., d’expliquer aux journalistes les technologies complexes qu’ils doivent évoquer dans leurs reportages.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.